Femme perverse narcissique

Les femmes perverses narcissiques : leur mode opératoire et leurs spécificités

On estime qu’environ 25% des pervers narcissiques identifiés sont des femmes. Comme les hommes, elles ont une nette tendance à la manipulation, au mensonge et à la transformation de pans entiers de leurs vies pour se conformer à l’image qu’elles veulent donner auprès de leurs cibles.

Elles accordent une grande importance à leur corps qui est leur principal atout de séduction et d’attraction. Ce sont souvent de grandes séductrices qui savent capter l’attention en société par leur beauté, leur charme et/ou leur magnétisme. Beaucoup d’entre elles souffrent de troubles alimentaires, tels que l’anorexie ou la boulimie. Elles peuvent également se faire passer pour des victimes sur qui la vie s’acharne, ceci pour activer le côté « sauveur » qui sommeille en chaque homme.

Les femmes perverses narcissiques éprouvent une haine profonde pour les hommes, bien dissimulée sous des aspects charmeurs et séducteurs.

Les femmes perverses narcissiques au quotidien

Très souvent, elles jouent le rôle de la « mère idéale » en ayant un foyer, des enfants, un mari et une belle maison, ce qui leur assure une « nourriture narcissique » parfaite car elles passeraient presque pour des saintes. D’un point de vue extérieur, elles sont considérées comme des mères extrêmement méritantes, qui se sacrifient pour leurs enfants (ceux-ci sont souvent décrits comme ingrats par leur mère), de vraies « mamans gâteaux ». Ou alors, elles sont totalement à l’opposé de cette image en affichant ouvertement une image de « femme fatale », elles peuvent même aller jusqu’à se qualifier d’allumeuses, de croqueuses d’hommes. Dans un cas comme dans l’autre, la réalité est toujours ailleurs.

On les retrouve dans des professions narcissiquement gratifiantes, avec une possibilité de pouvoir sur autrui telles que le soin à la personne (infirmières, aides à domicile, aides-soignantes, éducatrices, etc.), dans l’enseignement (professeur, institutrice), dans les postes à haute responsabilité. Elles peuvent même être présidentes d’associations, prônant la solidarité et l’entraide !

Différences entre hommes et femmes pervers narcissiques

Le trouble de la personnalité s’exprime de la même façon dans le rapport aux autres. Cependant, on peut noter quelques différences principalement dues au fonctionnement psychologique des deux sexes.

L’effet de surprise : c’est la première différence qui me vienne à l’esprit car personne ne s’attend à ce qu’une femme, porteuse de la vie et de l’héritage humain, puisse présenter un trouble de la personnalité aussi grave. Et pourtant, même si elles sont moins nombreuses en proportion que les hommes, les femmes perverses narcissiques existent aussi.

La phase d’accroche dure plus longtemps qu’avec les hommes PN : généralement, les femmes PN vont avoir tendance à passer plus de temps à étudier leur cible, à découvrir en profondeur les éléments qui vont leur permettre d’asseoir leur manipulation. Attention, ceci n’est en aucun cas un signe d’engagement mais de volonté de meilleur contrôle de la victime. Ce n’est pas une garantie d’intérêt et n’implique pas que la PN restera ensuite.

Les femmes PN utilisent le sexe comme moyen de contrôle : les hommes PN également sauf qu’ils recherchent le contrôle par le plaisir qu’ils apportent à leurs victimes. Les femmes PN se servent du sexe pour gravir les échelons, obtenir des biens matériels et faire main-basse sur ce qu’elles convoitent et que détient la cible. Disons que pour une victime masculine, il y a toujours un « prix » à payer en échange des faveurs sexuelles de la femme PN.

Les femmes PN veulent des enfants : on peut dire que l’enfant est le support narcissique ultime pour une femme PN. Elle veut des enfants car elle peut briller en société à travers eux. Bien entendu, ils devront se plier aux projets qu’elle a élaborés pour eux ou ils seront ignorés ou encore, elle s’en plaindra. Dans tous les cas, elle en tire un bénéfice narcissique mais elle ne les aime pas, ne les voit pas pour ce qu’ils sont réellement. Très souvent, ces enfants sont d’ailleurs contraints d’abandonner leur identité pour se plier au regard de leur mère.

Comment les femmes perverses narcissiques perçoivent les hommes

femmes-perverses-narcissiquesLes femmes perverses narcissiques éprouvent une certaine dualité dans leurs relations avec les hommes. Elles ressentent un immense mépris mais ne peuvent se passer de leurs conquêtes masculines. L’homme est avant tout perçu pour ses fonctions nourricières, essentiellement financières. Les relations intimes seront maintenues jusqu’à ce que des enfants viennent au monde puis elles cesseront complètement, parfois du jour au lendemain si la femme PN estime avoir suffisamment « fait son devoir ».

Les relations extraconjugales sont nombreuses et toujours couvertes par le masque de la « parfaite épouse » et de la « mère idéale ». Même les enfants et l’époux ne peuvent pas imaginer la double vie menée par une femme perverse narcissique au sommet de son art.

Les hommes de la vie d’une femme perverse narcissique se sentent souvent maltraités, humiliés, exploités et niés dans leur virilité, voire castrés. Cela vient du fait que ces femmes ne savent pas aimer, bien entendu, mais surtout ont besoin d’être dans le contrôle de ces hommes mais elles les méprisent paradoxalement parce qu’ils se laissent dominer et ne sont par conséquent pas virils à leurs yeux.

Elles ont besoin d’admirer fortement un homme pour être attirées par lui dans un premier temps. Elles l’idéalisent, le mettent sur un piédestal et sont dans une projection totale de l’homme sublimé qu’est leur père (même si celui-ci a été abusif et incestuel). Disons qu’elles cherchent dans tous les hommes qu’elles croisent le côté « bienveillant » fantasmé ou en partie réel du père (dans le cas d’un père pervers narcissique par exemple) mais elles sont rattrapées rapidement par le mépris que celui-ci leur a inspiré par ses actes abusifs, sa faiblesse face à une mère toute-puissante et perverse, ou son absence.

Elles usent et abusent sans remords des hommes qui se laissent prendre à leur toile de mensonge et de manipulation, estimant qu’ils méritent d’être traités comme des objets. Au début de la relation, pendant la phase d’idéalisation, l’homme se sent comme un Roi et il l’est d’une certaine manière. Ce moment est exceptionnel d’intensité avec les femmes perverses narcissiques. Il dure plus longtemps qu’avec les hommes pervers narcissiques car les femmes PN ont besoin de sécuriser la proie sur le long terme pour l’exploiter jusqu’à la dernière extrémité.

Dans ce sens, les femmes perverses narcissiques peuvent aller plus loin et être plus dangereuses que les hommes pervers narcissiques. Si l’homme ne se rend pas compte à temps de l’emprise dans laquelle il est, il aura plus de mal à se sortir de là. Certains hommes ont un côté « sauveur » tellement exacerbé qu’ils restent aux pieds de la femme PN alors même qu’ils ont vu ses infidélités. Seulement, ils prennent sur eux la responsabilité de l’infidélité et se mettent en tête de rétablir la situation.

© https://leperversnarcissique.wordpress.com/

 

 

© https://leperversnarcissique.wordpress.com

Advertisements

166 réflexions sur “Les femmes perverses narcissiques : leur mode opératoire et leurs spécificités

  1. Je prévenais O que les selfies n’étaient pas , justement , la preuve de la perversion narcissique et que ça relevait plutôt à mon avis (et je ne suis pas le seul) d’une dérive des égos qui peut devenir pathologique ou du moins une addiction à sa propre image avec perte de la relation  »saine » aux autres … moi moi moi et que MOI !
    J’ai trouvé excellent cet article dont voici le lien : http://www.lexpress.fr/actualite/societe/bienvenue-dans-l-ere-des-hyper-narcissiques_1608940.html

    Enfin , j’ai remarqué chez les pervers narcissique que je connais une abondance d’utilisation de la culture de sa légende par média web interposé , se présenter en permanence et se mettre en scène comme si on était une star dont on parle (mais on s’en charge soi-même c’est là que c’est risible..).
    Quoi de plus simple dans ce cas que d’abuser … des selfies 🙂

    Après évidemment , un petit selfie sympa de temps à autre pour montrer  »aussi » autre chose que soi même si on est dans le champ pas de soucis .
    C’est l’excès qui est pénible , pour les autres , spectateurs malgré eux et un peu comme lorsque on entend tout d’une conversation téléphonique avec moult effets de manches lol !

    Peace aussi , and love surtout !

    J'aime

    1. Je suis assez d’accord avec Franck,

      De toutes façons c’est la fréquence et la manière qui donne toujours l’intuition que quelquechose  » cloche « …

      J'aime

  2. Je vis encore les effets de cette mere qui detruit sa famille !
    Pere et fils en sont morts !
    Reste mon cadet qui s est enfui et moi meme parti 42ans
    Fuite ou mort ! Pas de choix !

    Aimé par 1 personne

  3. Bonjour,
    Je viens poser ma pierre à cet édifice.
    J’ai rencontré en 2012, par le plus grand des hasards (connaissance de connaissance…) une femme, à l’époque j’en avais 23 et elle 20… Le début de couple était épique, malgré la relation à distance, échange de message par centaine par jour, les retrouvailles étaient bien plus que fougueuse, un physique « avion de chasse » des talents en musique (elle jouait très bien du piano) et niveau intellectuel, elle était major de promotion en math spé…
    Venant d’un milieu assez défavorisé, je me sentais plus que chanceux de fréquenter ce genre de personne, je me sentais même « roi » le couple à duré 18 mois en tout.
    Les 6 premiers mois furent impeccable, relation fusionnel, activité partagé, sexe à gogo, tendresse, bref le bonheur… Puis un beau jour, une remarque sur « l’énorme sexe de X me manque » en pleine après midi plage, entre deux gorgées de coca, comme ça. Sur le coup abasourdi, j’ai cru avoir mal compris, je lui demande d’étayer sa phrase… Si si, j’avais bien compris. Étant un jeune homme, avec une virilité en demande, je fus castré sec. Perte de confiance mais, elle a su faire ce qu’il fallait pour penser la blessure… Sexe et tendresse. Puis le reste des vacances, fut castrateur, distance, privation sexuel. Me voyant mal mené, je reprends mes esprit et je me rends compte que ces 6derniers mois, c’est moi qui ait toujours sorti la carte bleu… Cette réflexion, me fit beaucoup de mal mais non, ce n’était pas possible, vu les débuts du couple je devais être vexé et je cherchais excuse pour la diaboliser, côté travail à ce moment… Catastrophe, j’ai des stages militaire très éprouvant, et sa pensée me permettait de passer les épreuves et de m’évader des douleurs, pendant ce temps, de moins en moins de message, elle sortait avec mecs de sa classe… Je comprenais mais j’étais surpris qu’il n’y ait que des amis hommes et pourquoi pas de femme, réponse… « je m’attends pas trop avec elle » je sentais que quelque chose tournait pas rond, genre de femme, même quand elle s’offre, il y a quelque chose qui vous échappe. Chose que j’ai faite uniquement avec cette partenaire, j’ai regardé dans son téléphone et je voyais ces types à ses pieds et elle répondant poliment sans aguicher… Agacé par ces relations pas très saine mais content de son comportement… Je ne savais pas trop comment agir, durant cette période, la privation sexuelle continu sous motif de « cystite ou pas envie » la période de ses concours à été le paroxysme de mon esclavage, je faisais ménage de sa chambre, la nourriture, j’ai même acheté la voiture de ses rêves, ses désirs étaient les miens, j’etais sur le qui-vive, elle n’avait qu’à regarder un objet pour que je lui offre, afin de retrouver une micro seconde de début de couple mais rien ou parfois pire « t’as gardé le ticket de caisse ? J’ai vu autre chose qui me plaisait dans la boutique » toujours des mecs qui traînait autour… Elle s’est rapproché d’un ami d’enfance, elle a monté le projet de partir en vacance avec… Mes stages n’étaient pas terminé, elle avait réussi ses concours, je n’allais pas la priver de vacances sous prétexte de m’attendre…
    Mes stages terminés et son voyages aussi, on se retrouve, je sentais quelque chose d’étrange, des le premier soir, sa façon de me toucher, de me faire l’amour… J’étais mal à l’aise et je me sentais coupable car ce moment je l’attendais depuis des lustres entre la fatigue, la faim, les blessures des stages et je ne le savourais pas à sa valeur.
    3 jours passent… Ou je m’en prends plein la gueule, elle est capricieuse, me rabaisse, m’insulte, sors de vieux dossier même à la terrasse d’un bar… La c’en est trop, je quitte la table, je reçois un message « reviens » je rentre à sa maison (chez sa mère) et je la retrouve en pleure en me disant « je veux rompre » je m’excuse de mon comportement, lui explique de je la comprends, que c’est très douloureux mais je comprenais sa décision mais quelle pouvait me laisser 24h pour accuser le coup… Forcément je pleure dans le lit, je lui tourne le dos et je sens sa main me caresser le dos comme pour me consoler, j’espère mais non… Je me l’interdit et je pleure de plus belle.
    Le lendemain, je reprends la route pour rentrer dans mon village natal chez mon père, j’arrive très tard… Une idée que je juge malsaine me traverse l’esprit mais bon… Après tout, je décide de me connecter sur le Facebook de mon ex pour voir les derniers messages et la… Un message envoyé à son ami d’enfance avec lequel elle est parti en vacance « j’ai rompu avec mon mec, pas vraiment à cause de toi, c’est juste que je me suis rendu compte que je n’avais aucun remord »
    Le sol s’effondre sous mes pieds, j’attrape une bouteille de whisky et je me noie dedans. Mon père me retrouve au petit matin au milieu des bouteilles… Je lui explique le topo, il me prend dans ses bras et me réconforte, il sait ce que c’est… Ma mère l’avait trompé et était parti chez son amant (qui a pourri mon enfance) lorsque j’avais 7 ans. Bref, niveau ressenti. J’étais effondré, vite, si mon portable sonné… J’espérais que c’était elle, mais non, je commençais à avoir des idées noires… Mais je me linterdisait, je n’avais pas réussi mes stages pour tout gâché, un gros manque était la, un vide qui m’aspirait de l’intérieur, j’ai décidé de l’attaquer de front avoir le coeur net, je lui téléphone lui fait par de ma découverte… Une grosse dose de déni « juste un bisous » et derrière elle se plaint de devoir changer tout ses mots de passe… Quelle à autre chose à faire cette aprem vu qu’elle était avec x…
    Pendant un an… J’ai migré dans une dépression entre alcool, violence puis j’ai rencontré une femme, équilibré aimante, qui a pu supporté mes sauts d’humeur, mon angoisse, ma prétention pour cacher le trou béant de mon manque de confiance en soi, le temps passant… Le manque de mon ex était la, horrible, mais il m’arrive encore parfois à me dire « c’était ma plus belle relation » et après 2ans donc 3 ans de la rupture avec mon ex, je tombe par hasard sur un livre sur les manipulateur narcissique et je tombe des nu, l’impression de lire mon ex couple et pire ce livre dénonce et me fait prendre conscience que tous les silences, les jeux de mots était interprèté par moi, mes valeurs, mes espoirs alors qu en fait, ce n’était rien que du stratège. Votre site à était la dalle en béton que j’ai pu couler sur mon deuil, en effet, je suis de ceux qui ont besoin de comprendre ce qu’il s’est passé pour passer à autre chose… Même ma copine m’a trouvé plus doux, ces derniers temps, je ne regarde plus si mon ex s’est connecté ou non… Un gros merci si vous avez lu mon pavé (j’ai fait l’impasse sur mes tentatives de reprendre contact avec elle.. Entre le manque affectif, les demandes de sa mère car elle ne reconnaissait plus sur la fille a cause des nombreuses conquêtes qui ont suivi la rupture, le test positif à une mst) j’ai aussi réglé quelque compte avec ma mère… Qui elle aussi est une pervers narcissique qui a détruit ma soeur, j’ai eu de la chance en allant à l’armee. Cette expérience m’a transcendé, je me suis toujours identifié à ma force et à ma volonté de bien agir et je me suis rendu compte que j’étais une victime, un dépendant affectif… Le principal, c’est qu’aujourd’hui je suis avec une femme aimante, dans une relation équilibrée, tantôt ennuyeuse comparer à ma précédente mais bon, le bonheur n’est il pas l’absence de malheur ?

    Aimé par 2 people

    1. Bonjour,
      J’ai lu votre recit captivant avec une grande attention
      J’ai ressenti,vecu et connu la meme histoire et les blessures qui s’en suivent sont difficiles a panser et penser
      Bravo
      A partager sans moderation!

      Aimé par 2 people

      1. Nous avons tous vécu la relation avec une pn de la même façon ! Elle ( la pn) est très dure à oublier . On ne l’oublie pas d’ailleurs car la relation est  » plus qu’intense dès le debut, mais avec le temps on s’en détache et elle sert meme à ne pas se  » tromper  » à nouveau pour les relations suivantes.
        On sort de l’enfer très durement et ça mets un temps fou mais on y arrive !
        Bonne chance à vous tous et toutes à bientot pour vous raconter  » mon histoire  »
        Tcl

        Aimé par 3 people

      2. Certes la relation est plus intense car elle résonne avec quelque chose chez nous , leur victime préférée …
        Il faut bien comprendre qu’avec une autre personne ça ne serait pas aussi intense , cette personne serait totalement hermétique aux manœuvres perverses , elle éclaterait de rire et tournerait les talons laissant la toxique fumer et enrager sur place !!
        J’ai vécu une relation « magique » comme je le croyais il y a 12 ans et j’ai mis très longtemps oublier et parfois je regarde, avec un certain détachement heureusement , ses publications sur réseaux sociaux ce qui m’a permit une thérapie par l’écoeurement de la personne , je la trouvais si minable …
        Puis j’ai rencontré une femme merveilleuse pendant peu de temps qui m’a remis en selle et montré que la féminité était mon meilleur médicament .
        Et ensuite une autre par hasard dans une période de frénésie sexuelle je collectionnais les aventures éphémères .
        Cette femme m’a rendu heureux au plus haut point pendant 5 ans environ car elle était adorable et si douce , elle devançait tous mes désirs et sexuellement c’était le nivana .
        Un jour en perdant son Père elle a changé et m’a un peu repoussé , tenu à l’écart de son deuil et de son clan , silencieuse ou désagréable pour un rien et moi de plus en plus malheureux très progressivement , elle se détachait et moi par contre je la soutenais à fond dans ses problèmes insondables , des messages négatifs sur le couple en permanence je n’y croyais pas , pas elle c’était pas possible !
        Elle m’a quitté une 1ière fois le jour de Noël en vidant l’appartement en 24h , c’était violent en rentrant le soir j’étais au fond du gouffre .
        2 mois plus tard des petits rapprochements , des textos , une rencontre , un diner , une soirée à la maison , de fil en aiguille elle revenait et s’est ré-installée avec moi .
        Heureux pendant 1 an environ , j’avais pardonné et elle était redevenue comme au début puis … re détachement et de nouveau les mauvaises ondes , les critiques incessantes , le manque de douceur , le sexe comme enjeux de pouvoir , et puis madame a l’envie d’un amant et mon aquiescemment par la même occasion (au secours ça va pas non !!!) , là c’en était trop je n’acceptais pas ça (nous étions pourtant libertins) elle voulait une romance en fait avec un autre homme , sans doute pour partir en douceur (pour elle!) , elle voulait sa liberté totale … je lui ai donnée en lui demandant de partir , elle m’a dit ne pas pouvoir se forcer à être gentille avec moi , elle n’y arrivait pas (et avait donc joué la comédie comme une p… !) .
        Elle m’a dit un jour : « avec toi je reconnais que sexuellement ça a toujours été le top! » , bon j’étais flatté et heureux pour nous2 , puis 2 mns plus tard elle me dit : « oui mais en fait moi c’est le top avec tout le monde …  »
        Putain le coup de poignard , j’ai gerbé aux toilettes , j’étais écoeuré , comment dire un truc aussi dégueulasse !
        9 ans en tout et je me suis ruiné avec ses problèmes de fric de boulot de mal-être permanent , sa mechanceté gratuite avec moi uniquement (elle est adorable avec tout le monde) .
        Là ça fait 2 mois et je fais une thérapie choc pour la sortir de mes pensées , je revis à fond comme avant , je sors bcp , je fais du sport à tomber par terre et je croise des personnes formidables de gentillesse et compassion .
        J’avais beau le savoir ces derniers mois , le choc est tout de même là et ce que je veux dire c’est qu’on n’est jamais sauvé de ce genre de personne car je vous rappelle les 5 ans sans nuages , comment pouvais-je me douter de quoi que ce soit il n’y avait alors aucun signe …
        On n’est jamais sauvé car soi-même on est comme on est , on recommencera avec une autre qui si elle est tordue fera pareil car je crois qu’on les attire voilà tout …

        Aimé par 1 personne

      3. Je viens de vous lire..
        Une rupture récente avec une femme que j’aime encore..
        Durant trois ans… Des scènes régulièrement…
        Je me retrouve dans votre récit
        Merci

        J'aime

    2. J’ai lu votre « pavé » et je m’y suis pas mal reconnu. Ca doit vouloir dire que j’ai eu à faire avec une PN moi aussi et punaise, ça fait un bien fou de pouvoir mettre un mot sur ce que j’ai vécu et ressenti pendant les longs mois d’une relation toxique. Le pire, c’est que maintenant que je comprends, j’ai presque pitié de l’autre mais d’un autre côté ça m’a pas mal endurci et je suis devenu plus psychologue avec les gens qui m’entoure. Un mal pour un bien quoi 🙂

      J'aime

  4. Je viens de vous lire,
    J’ai eu une rupture récente avec une femme que j’aime encore malgré tout
    Durant 7 mois … j’ai bien constaté qu’il y avait un souci avec A. , dès le début de notre relation , j’ai vécu plusieurs scènes et rien à faire elle avait une emprise sur moi de méchanceté , de tendresse , et d’amour un mélange. ..j’ai pourtant bien vu qu’l se passer des chose mais tellement que je l’aimais je me suis renfermé sur moi et j’en souffre encore j’ai du mal à comprendre , pour moi c’était comme une drogue j’aurais fait n’importe quoi pour elle , j’étais pourtant triste je pleurais souvent même devant elle et rien ne l’a touché et j’arrive pas à me comprendre pourquoi je suis resté avec elle , j’en suis malade j’ai même pensé au pire pour moi , heureusement que j’ai des amis , j’aurais bien voulu l’aider mais je pense que cela n’est pas possible en sachant quel est suivi déjà par une psychologue une fois par semaine depuis 8 ans , j’en ai mal encore rien que d’en parler désolé trop mal au cœur et
    Je me retrouve dans votre récit

    J'aime

    1. Je fais suite à mon message plus haut et la redondance des rencontres toxiques …
      Cet été , 2 mois après ma rupture , je me fais draguer par une jeune femme charmante et déterminée , évidemment je ne dis pas non ayant tellement besoin de retrouver de la féminité dans mon nouveau désert affectif !
      Au début je me méfie et recommande même à la belle de ne pas trop s’investir car je suis convalescent et incapable de lui donner autant qu’elle le mérite .
      Peu importe pour elle , je suis un mec génial et si beau , je lui donne bien plus que ce que j’imagine me dit-elle , elle veut m’aider et me fait un bien fou , elle est experte en sensualité c’est même assez incroyable cette énergie sexuelle chez elle !!
      Chaque jour qui passe est pour elle un bonheur auprès de moi , elle se sent si bien avec un homme depuis si longtemps à avoir tant souffert avec ses ex , elle fait plein de projets etc …
      1 mois passe comme ça environ et puis un jour elle m’annonce que d’être aussi bien avec moi lui fait peur , qu’elle est amoureuse et se sent vulnérable et qu’elle a déjà détruit des relations par le passé …
      Je suis un peu inquiet tout d’un coup car je commence doucement et sûrement à m’attacher à elle et puis patatras , 2 jours plus tard elle me fait vivre une soirée désagréable qui lui permet de tout envoyer valser en me disant qu’elle n’a plus confiance en moi !
      Ben voyons ! c’est moi le coupable quoi , n’importe quoi et voilà encore une cinglée qui après m’avoir fait goûter le nirvana me renvoit à ma condition de pauvre con bien trop naïf …
      Comment imaginer qu’une femme de 42 ans , donc pas une gamine , si accroc à moi puisse se transformer en si peu de temps en totale instable affective et destructrice ?
      Je fais quoi moi maintenant ? je me méfie de toutes les femmes trop douces ou amoureuses , je ne les laisse plus m’approcher et je me contente des frigos affectifs ou des nanas insipides et passives ???
      Voilà le dilemme quand on pense être quelqu’un de stable et correct , quand on rêve tout simplement d’une belle histoire naturelle et sans douleurs ou autres turpitudes de cinglées qui ne pensent qu’à tout détruire et surtout le bonheur !
      Je rappelle un simple chiffre aujourd’hui , 80% des séparations à l’initiative des femmes , une bonne partie doit être le fait de ces femmes malades , il ne fait pas bon être un homme de nos jours c’est dangereux pour le cœur :-((

      J'aime

  5. La lecture de cet article a été un électrochoc. D’un coup, d’un seul, j’ai compris ce qui m’était arrivé. Tout correspond pratiquement à la virgule près. Le plus dur à accepter, c’est les fausses raisons que l’on se trouve pour continuer, les fausses explications que l’on se cherche, les faux espoirs bien évidemment entretenus par elle : on se dit qu’elle est immature affectivement, qu’elle a beaucoup souffert, qu’elle a besoin que quelqu’un la sorte de là (et elle vous y encourage). On reste dans le cauchemar parce qu’on espère qu’on va se réveiller et que ce réveil, ce sera de retrouver l’amoureuse extraordinaire des débuts. Mais non, seuls les FAITS sont réels et toutes les paroles sont fausses. Et les faits parlent pour elle.
    Et d’un coup, en lisant cet article, la vérité vous explose à la figure et repasser le film en arrière est absolument terrible. Chaque moment -bon ou mauvais- chaque interrogation, chaque incompréhension trouve sa place et sa réponse quand on lit bien le portrait que vous dressez.
    Le plus dur, mais aussi le plus important, c’est de comprendre que vous n’avez pas vécu une histoire d’amour qui s’est mal terminée parce que vous avez merdé à un moment ou à un autre (elle parvient à vous en convaincre) mais une illusion complète, obéissant à un mode de fonctionnement délirant mais terriblement efficace. Comprendre qu’elle vous a perdu dans un labyrinthe dont elle avait le plan et dans lequel elle jouait à vous regarder devenir fou avec un plaisir sadique et une haine que vous comprenez soudain.
    J’ai décidé de prendre ça comme une expérience de vie extrême et terriblement dure mais surtout pas comme une histoire d’amour ratée. Comme si j’étais un type qui aurait survécu seul dans le désert ou à ce gars qui était tombé dans un gouffre avec une pierre de 500 kg sur le bras et qui se l’est coupé pour survivre.

    J'aime

  6. C’est effectivement une comparaison imagée de la bonne manière , il n’empêche que ce gars vivant aujourd’hui manque d’un bras et se retrouve donc handicapé …
    Je me trouve moi aussi dans cette description , j’ai survécu au pire peut-être mais dorénavant cette blessure m’a marqué pour la vie et très sincèrement je ne vois pas comment je pourrai à nouveau faire confiance à une femme puisque comme je viens de le relater un peu plus haut , je suis retombé dans le même piège en faisant … confiance justement à une femme qui ne présentait aucun signe au départ , absolument aucun !!
    Je persiste à dire et penser que nous sommes des cibles idéales car nous avons au fond de nous le désir de protéger et choyer naturellement , nous retomberons invariablement dans ces pièges malgré l’expérience , j’en connais d’autres qui ont renoncé définitivement à toute relation amoureuse depuis des années d’ailleurs , ils me disent ne pas savoir se protéger donc ils ont tiré un trait .
    Désolé de mon commentaire peu optimiste (mais réaliste) , il faut bien prendre conscience de ce qui chez nous est devenu une faiblesse dans notre société actuelle (merci le féminisme prosélyte) alors qu’à la base c’est une qualité naturelle et plutôt positive .
    Les femmes célibataires et disponibles aujourd’hui (et ça s’aggrave avec l’âge) sont malheureusement composées en grande majorité d’ex « souffrantes » ou autres revanchardes qui connaissent la manière de faire tomber un homme et le détruire pour se venger , elle ne choisissent jamais un prédateur pour cela mais bien un brave mec tout ce qu’il y a de plus normal et équilibré qui croit aux valeurs de la complémentarité , elles sont devenues les prédatrices et sont très très nombreuses et nourries de cette terrible manipulation collective entretenue par les médias (la guerre des sexes) et leurs copines aigries aussi bien évidemment , il y a un véritable combat et lutte de pouvoir et leurs armes sont puissantes , alors attention à vous car vous les croiserez partout dans les soirées copines au restaurant par ex !
    Les femmes équilibrées sont en couple et savent cultiver leur bonheur et nid douillet , tout comme leurs hommes fiers de les protéger , elles ne sont pas devenus misandres car elles aiment être femme fragile au creux d’une épaule solide , elles savent rendre leur homme vrai et fier de l’être , elles ne les castrent pas car elles ont besoin d’eux comme eux ont besoin d’elles , c’est ça la vraie nature originelle du rapport amoureux , pas tous ces exemples qu’on nous torche à coup de séries débiles et autres téléréalités où les personnes se font la guerre !!
    Mais aujourd’hui 17 millions de célibataires et 80% de séparations initiées par ces dames , elles se sont faites manipuler par les lobbies féministes et ça pose une question grave de société il me semble …
    Carpe diem .

    J'aime

    1. Bonjour Franck

      « Les femmes équilibrées sont en couple et savent cultiver leur bonheur et nid douillet , tout comme leurs hommes fiers de les protéger , elles ne sont pas devenus misandres car elles aiment être femme fragile au creux d’une épaule solide , elles savent rendre leur homme vrai et fier de l’être , elles ne les castrent pas car elles ont besoin d’eux comme eux ont besoin d’elles »

      « Mais aujourd’hui 17 millions de célibataires et 80% de séparations initiées par ces dames , elles se sont faites manipuler par les lobbies féministes et ça pose une question grave de société il me semble … »

      => Ceci est votre vision du couple et je la respecte puisqu’elle est issue de votre propre perception du monde.

      Cependant, et à cause de votre déception, vous confondez une « femme indépendante/autonome » avec une « femme manipulatrice ». Pour votre gouverne, une femme « équilibrée » (encore faudrait-il que vous précisiez votre définition de ce mot) n’est pas nécessairement fragile et ne recherche pas d’office un homme pour la protéger. La protéger de quoi, d’ailleurs ? Cette vision fait ressortir des peurs mais peur de quoi, de qui ? Quand on a confiance en soi, foi en soi, il n’y a pas de danger. Effectivement, les femmes qui n’ont pas appris à se défendre physiquement sont biologiquement moins fortes que les hommes mais même un homme peut être agressé. Alors, protéger sur quel plan ?

      Femmes et hommes ont besoin l’un de l’autre, c’est un fait mais ce besoin ne devrait-il pas être focalisé sur une envie d’être ensemble tout simplement plutôt que sur des peurs et de l’utilisation ? La femme utiliserait l’homme pour se sentir « protégée » et l’homme utiliserait la femme pour se sentir « vrai et fier de l’être » (ce sont VOS mots).

      Tant que vous comptez sur une tierce personne pour remplir vos besoins primaires, là clairement un besoin de reconnaissance… Ne vous étonnez pas d’attirer à vous des personnes qui vous manipuleront en se basant sur ces failles. C’est logique. Et si vous preniez déjà le temps d’être complet par vous-même ? Si vous vous sentiez fier, vrai, utile par vous-même ? Peut-être que ce jour, vous choisiriez une femme elle aussi complète qui ne vous demanderait que la GRATUITE d’une relation sentimentale sans autre objectif que la liberté d’être ensemble.

      Regardez sur quels critères vous vous basez pour faire vos choix relationnels et vous comprendrez pourquoi vous attirez de la manipulation émotionnelle.

      Il suffit de relire vos écrits pour très vite percevoir comment vous vous faites avoir. Dès qu’une femme vous déclare sa flamme TRES/TROP rapidement (pour être sincère) et donc vous fait vous sentir « vrai et fier », vous tombez en plein dans le panneau et pas qu’à 100%. Vous êtes dépendant de la sensation de vous sentir unique et spécial. Ne soyez pas surpris que ce soit exactement ce que votre dealer vous propose… Puis vous retire.

      Il serait bon de vous auto-analyser sans partir du principe que vous êtes parfait et que ce sont toutes les autres qui ont un problème. Certes, elles ont comme point commun d’être des manipulatrices mais quid de vous, de votre attitude et de votre sélection…? Oui, il y a toujours une réponse à l’intérieur de la personne qui manifeste un même mode de fonctionnement inopérant.

      Il en va de même pour les femmes. Si vous êtes complètes par vous-mêmes, vous cherchez un homme qui soit complet donc capable de vous aimer sans autre motif, et certainement pas pour tirer une « fonction » de vous. Si la demande est « Je veux un homme qui me protège », demandez-vous… de quoi vous avez peur. Et guérissez cette peur.

      Peace ❤

      Aimé par 4 people

      1. Scarlett , merci de votre analyse de mon cas mais je n’ai pas assez de place ici pour relater des 10aines d’années d’expériences , de plus l’auto analyse je dirai même que c’est un problème chez moi puisque ça finit par me prendre un peu la tête , je vois bien que ceux qui laissent filer ne se tracassent pas autant ..
        Quand je parle de protection c’est une image symbolique , oui une femme aime se sentir protégée par son homme et cela m’est confirmé par la grande majorité de mes amies en couple et heureuses de l’être , au creux de leur épaule quoi , c’est juste cette sensation naturelle qui éveille des frissons et du bien-être mutuel .
        Leurs « maris » ont une fonction symbolique essentielle à ce moment là , ils sont utiles dans leur virilité et l’équilibre entre eux est préservé , la nature fait très bien les choses car chacun a ses propres atouts et forces , femmes et hommes .
        L’homme hybride , ce métrosexuel créé de toutes pièces depuis 30 ans de féminisme actif ne plait finalement pas tant que ça , « où sont les vrais hommes ?! » j’entends ça à longueur de conversations de mes amies :-))
        Dans le même temps elles disent parfois , « un homme je n’en ai pas besoin je suis indépendante » hahaha je rigole là !!! (ventes de sextoys au firmament donc , c’est ça l’avenir sexué ?)
        Le mot autonomie est plus joli et moins « égoïste » je trouve , je me sens autonome dans ma vie d’homme mais moi j’ai besoin d’une femme auprès de moi , je ne dis pas que ça ne sert à rien comme je l’entends si souvent en face …
        Je n’ai pas besoin d’une femme pour combler un vide ou une incomplétude chez moi , j’en ai besoin car c’est la source de la vie depuis des millénaires et que ça me fait du bien au fond de moi et d’elle aussi normalement , c’est devenu un tel enjeu de société que ça en inquiète même les experts en démographie et sociologie , ben oui 17 millions de célibs c’est un beau constat d’échec tout de même (ou un beau marché commercial , je ne dis pas ça par hasard, réfléchissons un peu si ça ne profite pas quelque part).
        Certaines de mes amies me disent que les femmes ont pris trop de pouvoir et que les rapports sont donc déséquilibrés et instables , les hommes ont maintenant peur d’elles ! la belle affaire …
        Elles commencent à comprendre la manipulation des lobbies qui les ont monté contre « l’oppresseur » , il n’est pourtant que le fils ou petit-fils d’une autre génération d’hommes dominateurs , c’est sa seule faute .
        La nature reprendra ses droits , l’équilibre reviendra car beaucoup veulent la paix maintenant , hommes et femmes confondus mais le chemin sera long comme toute reconstruction post-conflit .
        Peace an love , I hope so !

        Aimé par 2 people

      2. bonjour scarlette, frank,

        je trouve cette échange plutôt intéressant.
        Je m’explique, étant un homme j’ai des attentes envers une femme, qui sont plutôt dans le sens de frank, quoi de plus beau qu’un foyer tenu d’une main de maitre par madame ou il y fait bon vivre, construit en harmonie avec des enfants heureux à qui ils ne manquent rien ? Sa vous l’aurez compris c’est ma vision d’un couple et c’est ce que je m’entretien à construire tous les jours ( on est d’accord chacun son truc).
        On a tendance à oublier que l’homme a je site frank « le désir de protéger et choyer naturellement » les hommes ne sont pas tous des salopards avides de sexe et de rencontre.
        En générale ( on va dire tour de table avec les amis, rien de scientifique) les hommes recherches ce que frank expliques dans son commentaire.
        « Les femmes équilibrées sont en couple et savent cultiver leur bonheur et nid douillet , tout comme leurs hommes fiers de les protéger , elles ne sont pas devenus misandres car elles aiment être femme fragile au creux d’une épaule solide , elles savent rendre leur homme vrai et fier de l’être , elles ne les castrent pas car elles ont besoin d’eux comme eux ont besoin d’elles , c’est ça la vraie nature originelle du rapport amoureux ». Pour ma part je trouve ça juste, et saint comme vision, mais c’est un idéal et c’est son idéal (et le mien en l’occurrence).
        Il est vrai que si l’on regarde la société actuelle il y a de quoi prendre peur, les valeurs volent en éclats, la famille n’est plus du tout valoriser, les meurs légères sont devenue la base, suffit de voir les émissions de tv aux heures de grandes écoutes on en perdrais foi en l’humanité….

        Je rejoins le constat de frank, la société elle-même crée ces monstres.

        Mon toxique était clairement un pur produit de la société que je déteste, et l’opposé de mon idéal. Tout étais faux chez elle (ongles, cheveux, cils) pas d’envie de créer quoi que ce soit plutôt « vampiriser » chez les autres (vampirisation sort de sa propre bouche ),ne veux pas d’enfant pour ne pas dégrader son capital (corps), ne fait rien de la journée, état de l’appartement déplorable, vie par procuration (l’indépendance on en reparlera….), aime tout ce qu’elle ne pourra jamais s’offrir (luxe et compagnie) capricieuse, pour le reste lire l’article c’est exactement ça.

        Mais là où je rejoins scarlette c’est là « Il suffit de relire vos écrits pour très vite percevoir comment vous vous faites avoir. Dès qu’une femme vous déclare sa flamme TRES/TROP rapidement (pour être sincère) et donc vous fait vous sentir « vrai et fier », vous tombez en plein dans le panneau et pas qu’à 100%. Vous êtes dépendant de la sensation de vous sentir unique et spécial. Ne soyez pas surpris que ce soit exactement ce que votre dealer vous propose… Puis vous retire. »
        Il y aura toujours des personnes pleines de vice et de machiavélisme, c’est comme ça c’est une réalité et il faut si faire, et apprendre à s’en protéger, connaitre ces faiblesse c’est connaitre ça force.
        Et l’une des solution (ça a marché pour moi ) scarlette l’écris « Il serait bon de vous auto-analyser sans partir du principe que vous êtes parfait et que ce sont toutes les autres qui ont un problème. Certes, elles ont comme point commun d’être des manipulatrices mais quid de vous, de votre attitude et de votre sélection…? Oui, il y a toujours une réponse à l’intérieur de la personne qui manifeste un même mode de fonctionnement inopérant. »
        Personnellement j’avais peur d’être seul, abandonné, elle s’est régalé ! maintenant j’ai été seul, ça ne m’a pas dérangé, un peu dure au début je vous l’accorde mais c’est moi qui me la suis imposé cette solitude et je l’ai dompté, je me suis retrouvé et j’avance ! autant professionnellement que socialement 
        au final on ne les attires pas plus que ça on les laisse entrer en nous inconsciement, mais quand on devient conscient ils nous éfleurent nous testes mais s’envont comme ils sont venus.

        Merci à scarlette pour cette article qui est très bien rédigé.

        Courage à vous messieurs la perle rare existe il suffit de la trouver, et le fait qu’elle soit dure à trouver fait toutes sa valeur.

        J'aime

      3. Bonsoir,

        je tente d’apporter un peu de mon vécu car je me retrouve dans TOUS ces messages :
        – une histoire avec la mère de mes enfants que je peux « qualifier » de personne perverse, manipulatrice et narcissique .
        – Un comportement dépressif et castrateur pendant 8 ans en pensant que je pouvais la sauver …
        – Une thérapie et un stage de tantra homme m’ont permis de prendre conscience de mes blessures et de ne plus ME DIRIGER VERS CE GENRE DE FEMME.

        Prendre conscience de ses blessures est une étape importante pour devenir AUTONOME ET PRENDRE SA VIE EN MAIN. Repenser la relation homme/femme, homme/homme et femme/femme pour ensuite vivre la relation dans le couple dans le respect, l’amour et l’authenticité.

        Donc merci à la vie de m’avoir présenter cette épreuve pour me faire grandir !

        bises à tous, lolo.

        Aimé par 1 personne

  7. Happy Friday My @Scarlett,

    AMEN AMEN AMEN
    « Mais aujourd’hui 17 millions de célibataires et 80% de séparations initiées par ces dames , elles se sont faites manipuler par les lobbies féministes et ça pose une question grave de société il me semble … »

    Le féminisme, la grosse arnaque du XX eme siècle et ces lobbies qui tentent de faire de l’ingérence dans les sociétés NON occidentale pour retrouver un semblant de crédibilité.

    Tout à fait une femme autonome n’a pas besoin de manipuler ni d’agir en PN.

    Xoxo

    Aimé par 2 people

  8. Bonjour@Scarllet et @Franck,
    @Scarlett, yess! en plein dans le mille! à 1000% d’accord avec ton analyse!
    @Franck, vous persistez à dire, je vous cite : Quand je parle de protection c’est une image symbolique , oui une femme aime se sentir protégée par son homme et cela m’est confirmé par la grande majorité de mes amies en couple et heureuses de l’être , au creux de leur épaule quoi , c’est juste cette sensation naturelle qui éveille des frissons et du bien-être mutuel .
    Leurs « maris » ont une fonction symbolique essentielle à ce moment là , ils sont utiles dans leur virilité et l’équilibre entre eux est préservé , la nature fait très bien les choses car chacun a ses propres atouts et forces , femmes et hommes . »
    -> Nous sommes 3 sur ce blog à vous dire : que nenni! je ne recherche pas la protection chez un homme!!!
    Vous parlez sur la fin « d’équilibre » (l’équilibre va revenir »)alors que vous êtes dans la dualité dans tout votre discours, en opposant femmes et hommes.
    Autre chose, quand l’histoire se répète, c’est qu’il y a une leçon à apprendre :
    « Un guerrier de lumière constate que certains moments se répètent …je suis déjà passé par là, se plaint il à son cœur. Il est vrai que tu es déjà vécu cela, lui répond son cœur, mais tu ne l’as jamais dépassé. Le guerrier de lumière comprend alors que la répétition des expériences a une unique finalité : lui enseigner ce q u’il n a pas encore appris… »Paulo Coelho.
    Je rejoins @Scarlett sur « Il serait bon de vous auto-analyser sans partir du principe que vous êtes parfait et que ce sont toutes les autres qui ont un problème.  » (même si vous êtes parfait).
    Nous avons tous un coté « féminin/masculin » en nous et il faut travailler cet équilibre en nous déjà!
    Et, ça tombe bien, car le WE prochain : 3 jours de stage dév perso »féminin/masculin » pour moi!! YESSS! ❤
    On en reparlera peut être…
    Peace!!!

    J'aime

    1. Hello

      @Etoile => effectivement, tous les écrits sur l’équilibre du masculin et du féminin sont une excellente recommandation par rapport ce sujet et j’attends ton compte-rendu sur le w-e prochain, bien évidemment ;). Ce que je cherche chez un homme est juste un compagnon, pas un « protecteur », ni un père de substitution.

      @Franck => vous êtes libre de penser comme vous le souhaitez. Puissiez-vous trouver cette femme fragile, douce, en quête de protection, qui saura vous valoriser tout en prenant soin de votre nid douillet. Que vous et moi ne soyons pas d’accord signifie simplement que nous ne sommes pas compatibles ;).

      Peace ❤

      J'aime

      1. J’ai toujours adoré les femmes indépendante, je n’ai croisé qu’une PN (récemment), du coup je ne connaissais pas (et ça m’a quasiment détruit)… Alors sans polémique : sachez que la PN met en avant son autonomie (dans le même temps qu’elle demande/renforce, par allusions, le côté naturel/inné « protecteur » masculin… et le fait qu’on se sentent abusé au final ne serait du qu’au terreau fertile de notre dépendance.
        La conclusion serait : Un amour mature et épanoui n’a pas besoin de l’autre ! Où est l’amour dans cette émancipation décidée non pas de l’homme mais de l’autre ? L’amour c’est : donner (et recevoir) sans avoir décidé quand et à qui.
        Enfin peu importe on ne fait pas le procès des séductrices (les hommes seraient mal placé pour l’instruire), encore moins des indépendantes, on averti sur les dangers et la cruauté des PN… Et aux femmes indépendantes et séductrices d’en avoir conscience et de tenir compte du fait que leur double obscur existe… et que l’homme en face peut être inquiet (voire revanchard, à tort, mais c’est le début d’un cercle vicieux, là où Franck n’a pas tout à fait tort : c’est que bon nombre de filles sont de plus en plus non pas juste indépendante et équlibrée mais frileuses, égoistes, voire revancharde… en gros ce que semblait être les « mecs avant » d’après nombre de discours feminins maintes fois entendus – et surement vrais).

        J'aime

      2. Bonjour Ilog

        Le sujet de ce blog est « le pervers narcissique » au masculin et au féminin. Nous ne parlons pas de personnes neurotypiques capables d’empathie mais avec lesquelles vous avez rencontré des incompatibilités d’humeur et d’objectifs de vie.

        Voyez-vous, ce n’est pas parce qu’une femme est neurotypique qu’elle n’a pas sa propre personnalité et qu’elle ne peut pas être très autonome. Vous parlez de séduction et d’indépendance mais ce ne sont pas des domaines réservés aux pervers narcissiques h/f. L’ensemble de l’humanité est dans la séduction sur un spectre plus ou moins marqué selon la personnalité.

        Tout individu est différent donc sans un contexte plus précis, les profils de ces femmes dont vous parlez me semblent plutôt normaux. Une personne autonome est toujours un très bon signe.

        Quand on n’a jamais fréquenté de PN, je comprends qu’il soit difficile de bien se représenter le profil.

        Bon we💯

        J'aime

      3. bonjour Scarlett,

        j’apprécie toujours la bienveillance et le recul que vous avez dans vos commentaires. merci.
        Je souhaiterais , suite à mon expérience, faire une différence entre indépendant et autonome .
        L’indépendance c’est refuser de rentrer en relation avec l’autre et l’autonomie c’est cette capacité à être bien avec sois même pour mettre en place une relation ,amoureuse ou pas, saine et adulte.
        Ensuite, chez la perverse narcissique la colère envers les hommes est sans limite et le discours haineux : tous mauvais, infidèles, etc. Je nomme cela par : le gang des femmes en colère après les hommes !
        C’est un discours que l’on retrouve chez les hommes bien entendu .
        J’aimerais aussi partager avec vous le fait que les victimes doivent s’interroger sur le besoin inconscient d’avoir des relations avec des PN ?
        De découvrir profondément son coté féminin/masculin pour rentrer en relation avec sois et les autres . POUR COMMENCER A DEVENIR AUTONOME…

        Biz à toutes et à tous, laurent.
        +

        J'aime

      4. Bonjour Laurent

        Comme vous le savez, j’aime notre belle langue française. Voici donc la définition du Larousse pour le mot « indépendance » :

        – État de quelqu’un qui n’est tributaire de personne sur le plan matériel, moral, intellectuel
        – Caractère de quelqu’un qui ne se sent pas lié ou qui ne veut pas être soumis aux autres, à la discipline morale, aux habitudes sociales, etc.
        – État de quelqu’un, d’un groupe qui juge, décide, etc., en toute impartialité, sans se laisser influencer par ses appartenances politiques, religieuses, par des pressions extérieures ou par ses intérêts propres
        – Qualité d’un groupe, d’un pouvoir, etc.

        Pour autonomie :

        « Capacité de quelqu’un à être autonome, à ne pas être dépendant d’autrui ; caractère de quelque chose qui fonctionne ou évolue indépendamment d’autre chose »

        It’s all good 😉

        Rien dans ces définitions n’évoque le « refus d’entrer en relation avec autrui » mais plutôt la capacité à entrer en relation d’égal à égal, sous l’égide de sa seule conscience.

        Je pense qu’il y a un malentendu entre « indépendance » et « compromis ». Quand on est dans une relation humaine, nous n’avons pas à abandonner toute indépendance et toute autonomie, certainement pas au bénéfice d’une tierce personne qui n’est qu’un égal. Par contre, afin de vivre en bonne intelligence, nous devons respecter certaines « règles de vie », tout comme celles qui sont nécessaires au bon fonctionnement de la société : code de la route, code civil, savoir-vivre, etc.

        Voilà pour un petit point langue française et vie en communauté.

        OK avec la suite de votre commentaire.

        @ très vite !

        Aimé par 1 personne

      5. bonsoir Scarlett,

        Merci pour la leçon !

        Au delà des mots et de mes fautes d’orthographes , je rejoins votre définition de la relation d’égal à égal tellement bienveillante et sécurisante .

        bonne soirée, laurent.

        J'aime

  9. Heureusement qu’on a le droit de ne pas être d’accord , ce n’est pas une raison pour décrire cette femme comme une nunuche et leur mec comme un benêt béat lol !
    Il y en a tant des femmes d’affaires , business women , superwomen , super nanas mamans solo etc… qui sont de véritables guerrières dans leur quotidien et qui le soir pleurent souvent toutes seules avec le plateau repas sur les genoux , il leur manque quoi à votre avis ? un partenaire de scrabble ou un nounours bien câlin ?
    Bah , demandez leur , il me semble les avoir entendu dire qu’elles avaient besoin de souffler au creux d’une épaule et se faire dorloter , même que parfois les plus volontaires (girl power ) se payent un escort-boy ou un ptit jeune à croquer , si si ! :-))
    Bon , 3 pas d’accord sur un blog ça fait pas une statistique hein ?! il faut toujours des exceptions à toute règle , c’est mathématique … et pour le coup froid et factuel .
    Je confirme que je ne suis pas compatible avec une sœur d’armes qui va me faire vivre dans le conflit et la lutte de pouvoir , la superwoman ne me fait pas fantasmer du tout même s’il y en a plein , seules et peut-être disponibles … cqfd .
    Me concernant , ne vous inquiétez pas , je ne répondais qu’au sujet sur la manipulation perverse et la dualité moi je la vois plutôt dans le détournement du fond de ce problème au vu de me faire une petite morale de bon aloi au passage … ça mange pas de pain .
    Et je rappelle que j’ai analysé tout seul comme un grand que ce genre de femmes venaient à moi pour les bonnes raisons exprimées dans l’article initial , je suis trop naïf ou couillon en leur faisant confiance , elles viennent vampiriser ce qu’elles ne possèdent pas et j’avais cru comprendre que leurs proies étaient plutôt des mecs biens , j’ai du mal lire …
    La perle rare existe pour tout un chacun(e) c’est certain , parfois on la trouve par hasard tout de suite , parfois après un chemin bien abimé mais l’essentiel reste d’y croire , c’est mon cas !

    J'aime

    1. Je vous envoie mes meilleures pensées, Franck. Vous avez de très belles qualités comme chacun de nous, et avec un esprit positif, je ne doute pas que vous finirez pas trouver votre perle rare ❤

      J'aime

  10. @Franck Je crois (et j’espère) que l’âge n’a rien à voir avec tout ça. La mienne a fait énormément de mal à un homme quand elle avait entre 14 et 18 ans (elle me l’a raconté, évidemment) puis l’a retrouvé 20 ans plus tard et lui a fait encore plus de mal, sans regret. L’incroyable là-dedans, c’est qu’alors que je trouvais ça odieux, je continuais de me cacher la réalité, d’espérer je ne sais quoi. Mais elle est comme ça depuis « toujours ».

    J'aime

  11. Merci Scarlett , pas d’inquiétude j’aime la vie et suis un optimiste convaincu depuis toujours , j’attends juste que ma bonne étoile refasse un peu son boulot :-))

    @ André , Je ne suis pas étonné , j’ai vécu exactement cette situation cet été , une femme apparemment adorable et pourtant bourrée de complexes que je commençais à réparer (malgré moi je n’avais pas encore compris) et que j’écoutais me parler de ses ex qu’elle avait détruits les uns après les autres , ainsi que son dernier tout récent et me pleurnichant sur l’épaule (arrff fichue épaule!) qu’elle se détestait de l’avoir encore une fois détruit l’après-midi même avant de me voir …
    Je n’avais toujours pas capté que j’étais le suivant et c’est venu très vite .
    Me concernant , je passais outre certaines difficultés de sa vie personnelle , sa santé fragile (problèmes cardiaques graves) , son passé obscur avec un Père abusif , absent et incestueux si j’ai bien entendu , son adolescence obèse et les moqueries des autres (elle a perdu 40 kgs depuis) , tout ça pour une raison toute simple , je me sentais revivre auprès d’une femme absolument incroyable de tendresse et de sensualité , me donnant même plus que ce que j’espérais à ce moment de ma vie .
    J’ai beau avoir une grande expérience dans ce domaine , je crois qu’elle est celle qui m’a donné le plus de plaisir sexuel dans toute ma vie , c’est assez incroyable le talent et la volonté qu’elle y mettait , sa façon de s’abandonner et s’offrir à moi !
    Elle-même était époustouflée de tant de magnétisme entre nous , c’était comme si on se connaissait depuis 20 ans , comme si l’évidence de notre rencontre était un cadeau à déguster sans se poser de questions existentielles , bref le nirvana .. qui peut résister à ça franchement ?
    Tout était merveilleux 24h avant encore , puis le séisme , la bombe qui explose me laissant pantois et totalement choqué !
    1 mois de relation intense comme jamais , déjà 3 mois écoulés et pourtant j’y pense encore , la tête tourne encore parfois le KO était très violent :-((

    J'aime

  12. Happy Friday @Franck

    Je vous cite : « J’ai beau avoir une grande expérience dans ce domaine , je crois qu’elle est celle qui m’a donné le plus de plaisir sexuel dans toute ma vie , c’est assez incroyable le talent et la volonté qu’elle y mettait , sa façon de s’abandonner et s’offrir à moi !
    Elle-même était époustouflée de tant de magnétisme entre nous , c’était comme si on se connaissait depuis 20 ans , comme si l’évidence de notre rencontre était un cadeau à déguster sans se poser de questions existentielles , bref le nirvana .. qui peut résister à ça franchement ?
    Tout était merveilleux 24h avant encore , puis le séisme , la bombe qui explose me laissant pantois et totalement choqué !
    1 mois de relation intense comme jamais , déjà 3 mois écoulés et pourtant j’y pense encore , la tête tourne encore parfois le KO était très violent :-((“

    Maintenant je vais citer d’autres victimes sur ce blog :  » J’ai vécu les moments les plus érotiques de toute ma vie “. Et j’en passe et des meilleurs que vous pouvez lire sur le blog

    Je vous communique la conclusion que @Scarlett et moi avions tiré du comportement sexuel du PN .

    « 20 NOVEMBRE 2016 À 11 H 13 MIN
    Je suis totalement d’accord avec ce que tu écris, Dandoha.

    Le sexe avec le PN, comme tous les prédateurs, est un outil d’addiction, de domination et de conditionnement. Valable pour les hommes et les femmes PN. C’est comme aller acheter sa baguette à la boulangerie du coin. Ils couchent avec n’importe qui, sans discrimination et sans limitations. Ne vous sentez donc pas « privilégié(e) » de coucher avec un homme/une femme aussi facile. Des centaines d’autres y sont passés avant sans la moindre complication.

    Relisez un peu certains témoignages comme celui de Dory, le dernier en date au moment de la rédaction de ce commentaire. Le PN « M. » alterne l’agression avec du sexe « intense » parce qu’il sait que c’est le point faible de sa proie. D’amour, de partage, d’intimité, il n’y en a point. Il fait la même chose avec toutes ses victimes, déjà parce que ça marche (à lire le nombre de personnes qui restent pour le sexe, oui c’est plutôt efficace), et ensuite parce que c’est pour lui un moyen « gratuit » de fidéliser la clientèle.

    Une personne accro au sexe coûte moins cher qu’une personne qui préfère des voyages, des cadeaux, partager des restaurants, découvrir de nouveaux endroits. Le PN est pragmatique avant tout. Beaucoup de sexe n’est pas synonyme de beaucoup d’amour, très loin de là. Comme le PN se lasse très vite, et a… ZERO implication émotionnelle, aucun investissement dans la pseudo « relation », il pousse ses victimes dans leurs retranchements, les conduit à dépasser leurs limites et ça renforce l’addiction de la proie qui croit ainsi approfondir sa « relation » avec le PN.

    De son côté, le PN a de MULTIPLES autres proies sous la main avec lesquelles il suit le même mode opératoire. Puis, il se détache super facilement en dépit de tout ce que la victime a donné sexuellement car il n’a jamais été attaché à elle pour commencer.

    Il est attaché à un plaisir égo-centré, à son propre scénario porno et point barre. Il se masturbe avec le corps de ses victimes. L’ersatz de Nirvana atteint n’est que la sensation physiologique (à ne pas confondre avec psychologique) qui peut aussi être atteinte avec un sextoy. Sauf qu’avec ce dernier, pas de maux de tête, ni de maladies psychosomatiques, lol !

    Voili, voilou, petit essai de bon matin ha ha🙂 !”

    Peace,

    J'aime

    1. @Dandoha => J’ai tellement lâché prise, je crois, que j’avais oublié ce commentaire, lol. Merci d’avoir fait le copier/coller, ma belle ;).

      Chaque poêle a son couvercle et plus j’avance dans ma compréhension, plus je me rends compte que certaines personnes sont « faites » pour être avec des pervers narcissiques et autres prédateurs. C’est dans l’ordre naturel des choses. S’il n’y avait pas de victimes, il n’y aurait pas de prédateurs et vice versa. Tout est en équilibre.

      Je n’interviens plus que pour les personnes qui ont remarqué qu’elles étaient des aimants et qui font la démarche de vouloir changer. Tout le monde n’a pas les mêmes attentes, ni les mêmes objectifs de vie alors que chacun fasse comme il veut :).

      Aimé par 1 personne

      1. EXACTEMENT.com, à chaque pain son fromage!!!!
        Les Enablers maquillés en “victimes” sont une autre aspect de l’envirronemnt PN.
        Si il n’y a pas de soutireur il n’y a pas de voleurs , cependant les geôles restent encombrées .

        Xoxo

        J'aime

      2. Happy Sturday My@Scarlett,

        Je me demande si le climat actuel (froid , morosité, veille des fêtes chrétiennes, désespoir social ambiant, crise économique) dans certains pays européens n’exacerbent pas ce type de profil. Une prédisposition à l’auto flagellation certainement liée à l’éducation et une culture de la mauvaise communication dans certains foyers (où on s’obstine à faire des monologues persuadé de communiquer avec l’autre) bien trop nombreux aujurd’hui.
        Je souffre donc je suis indubitablement une victime de l’autre.
        J’observe qu’il y a vraiment beaucoup de gens qui s’intallent dans la déprime pour exister et ressentir.
        Avec des comportement similaires où l’extase ne peut provenir que du sexe, sinon rien.
        Je jouis donc j’aime, j’ai jouis donc je suis aimé ….
        Do i make myself clear?
        Jacques SALOME a écrit un formidable Best seller “Si je m’écoutais, je m’entendrais”.
        Pour ma part, c’est ainsi que je l’analyse au gré de mes expériences culturelles et cultuelles, qui ne sont pas absolues entendons nous bien (People !! je n’ai pas la science infuse Okay?!! haters).
        Pour le reste ça met de l’ambiance, il ne faut surtout pas réfléchir là dessus (avis aux victimes de ce blog en reconstruction par exemple).

        Il faut de tout pour faire un monde et tout n’est pas recyclable….

        Xoxo

        J'aime

  13. Bonjour à tous…personnellement je me pose des questions apres avoir lu plusieurs articles sur le sujet…peut on etre un PN en aillant un bon fond?
    Peut on devenir PN par vengeance (apres avoir vécu avec un/e PN)?

    J'aime

    1. Bonjour

      Il me faudrait un peu plus de contexte pour vous répondre précisément.

      Ce qui est certain est que vous ne pouvez pas DEVENIR un pervers narcissique. Vous pouvez imiter leurs comportements par contre. Tout comme, si vous êtes livré(e) à une meute de loups dans la nature, vous allez observer leur mode de communication et les imiter. Non pas pour vous faire passer pour un loup (lol) mais pour survivre. C’est dans notre ADN de nous adapter à notre environnement. Chacun a sa stratégie.

      Face à un pervers narcissique, votre vaisseau biologique se défend comme il peut donc soit vous vous couchez, soit vous développez ce qu’on appelle des défenses perverses qui sont une imitation des comportements avec pour objectifs d’imiter et d’apaiser l’agresseur. Les défenses peuvent perdurer après l’interaction perverse parce que c’est votre cerveau qui agit et que vous êtes libre d’en faire ce que vous voulez. Vous pouvez aussi voler, tuer, violer, etc. ça, c’est votre conscience et ça n’a pas grand-chose à voir avec le PN initial. Et si vous aviez eu affaire à un psychopathe (pire qu’un PN), votre question serait moins candide (sans jugement).

      Soit, la réaction la plus évoluée, vous reconnaissez la prédation et vous fuyez.

      Un pervers narcissique a pour but votre destruction. Pas la vôtre personnellement et exclusivement mais celle de tout individu qui pénètre dans son « royaume » et qui est identifié comme victime potentielle donc faible. Cela correspond-il à votre définition d’avoir un « bon fond » ? Chacun a son système de valeurs. Pour moi, quelqu’un qui ne survit qu’en détruisant ne peut pas avoir en même temps en ligne de mire, le meilleur intérêt de l’humanité. Si je décide de faire exploser une bombe juste pour une question d’ego mal calibré et pour prouver que je suis toute-puissante… Je doute que cela soit compatible avec le développement d’une conscience de la planète et de ses habitants ;).

      Enfin, je le répète encore et encore, les humains « ordinaires » sont REMPLIS de vices. Vous avez des egomaniaques qui ne sont pas des PN. Vous avez des personnes égoïstes, voire super égoïstes, indifférentes, froides, qui ne veulent pas d’interaction sociale… parce qu’elles se fichent des autres et qu’elles en ont le droit MAIS ce ne sont pas des pervers systématiquement.

      Il faut se documenter et comprendre, avec intelligence, que c’est un PROFIL. Si des experts en psychiatrie se sont penchés sur le sujet, ce n’est pas parce qu’ils n’avaient rien à faire de leurs dimanches ou parce qu’ils voulaient distraire la masse mais parce qu’il existe bel et bien un profil pervers narcissique. Tout comme il existe des maladies mentales et autres troubles de la personnalité. Elevez votre questionnement au-dessus de la base.

      Peace 😉

      J'aime

  14. ah ok , un peu comme … s’il n’y a pas de mini-jupe il n’y a pas de violeurs !
    « Mais monsieur le juge , mon client a été provoqué c’est indéniable  »
    J’ai compris :-))
    Je n’ai pas connu que des PN oufff , pourvu que ça dure !
    Et puis on apprend de ses erreurs il parait , alors venir témoigner ici c’est aussi la prise de conscience qui est le début de la compréhension et qui débouche sur des solutions , en principe .

    Bref … j’avoue que j’hésite à continuer .

    J'aime

    1. « ah ok , un peu comme … s’il n’y a pas de mini-jupe il n’y a pas de violeurs !
      « Mais monsieur le juge , mon client a été provoqué c’est indéniable »
      J’ai compris :-)) »

      => ça, ce sont vos propos, Franck et pas les miens. Si vous ne vous sentez pas à l’aise sur mon blog, effectivement, vous êtes libre de ne plus y contribuer. Surtout si on doit en arriver à de l’incitation au viol émanant du détournement des mots d’autrui.

      Bonne continuation.

      Aimé par 1 personne

    2. Happy Saturday@Franck ,

      Je vous cite « Et puis on apprend de ses erreurs il parait , alors venir témoigner ici c’est aussi la prise de conscience qui est le début de la compréhension et qui débouche sur des solutions , en principe .”
      Tout à fait et ça commence par la remise en question de sa propre personne, puisque vous avez compris que l’autre vous ne pourrez JAMAIS le changer, donc il s’agit si vous vous avez un problème ou commis des erreurs de changer votre propre attitude, je vous donne une piste :
      5 signes qui indiquent que vous êtes une personne toxique
      Si vous ne voulez pas être une personne toxique pour les autres, pourquoi l’êtes-vous pour vous-même ? Vous devriez être la première personne à écouter et à qui apporter du bien-être.
      https://amelioretasante.com/5-signes-qui-indiquent-que-vous-etes-une-personne-toxique/

      Pour ce qui est de:
      Je vous cite: « ah ok , un peu comme … s’il n’y a pas de mini-jupe il n’y a pas de violeurs !
      « Mais monsieur le juge , mon client a été provoqué c’est indéniable »
      J’ai compris :-))”
      C’est votre interprétation personnelle:
      Nous sommes responsables de ce que nous disons, pas de ce que les autres comprennent
      Bien que nous nous y mettions du cœur, si notre interlocuteur ne partage pas notre opinion et ne veut pas comprendre ce que nous disons, la communication sera impossible et nous devrons nous résigner, toujours avec respect.
      https://amelioretasante.com/nous-sommes-responsables-de-ce-que-nous-disons-pas-ce-que-les-autres-comprennent/

      Sur ce je vous souhaite bonne continuation et bon courage , dans la plus grande sérénité.

      Peace,

      J'aime

      1. Tout à fait @Dandoha. Si tout va bien, pourquoi venir poster ici ? Que @Franck poursuive tranquillement son chemin s’il n’a pas besoin de suggestions. C’est facile de se plaindre. Mais bien moins aisé de se remettre en question.

        J'aime

  15. @Scarlett : Okay pour le compte rendu!! 😉 avec plaisir!
    J’ai déjà beaucoup travaillé sur le sujet, c’est pour ça que le discours de @Franck, qui ne me surprend pas car j’ai un ami qui pense pareil…C’est peine perdue (je parle de mon ami)! Il enchaîne les relations sans lendemain sur certains sites de rencontres et vient ensuite pleurnicher qu’il ne trouve pas son « âme sœur » et que c’est la faute aux nanas qui ne savent pas ce qu’elles veulent, à la société,…Sexuellement, il a aussi une grande expérience…J’ai lâché prise et arrêté de me prendre la tête…
    Quand au nirvana sexuel (lol), tout est dit dans ton post @Scarlett! dépitée!!!

    Aimé par 2 people

    1. Happy Sturday @Etoile,

      J’adore: « il ne trouve pas son « âme sœur » et que c’est la faute aux nanas qui ne savent pas ce qu’elles veulent, à la société,…Sexuellement, il a aussi une grande expérience…J’ai lâché prise et arrêté de me prendre la tête…”
      Il est certain que forniquer pour recruter son « âme soeur » et venir ensuite faire un rapport d’entretien d’embauche sur coït du genre:  » J’ai beau avoir une grande expérience dans ce domaine , je crois qu’elle est celle qui m’a donné le plus de plaisir sexuel dans toute ma vie , c’est assez incroyable le talent et la volonté qu’elle y mettait , sa façon de s’abandonner et s’offrir à moi !
      Elle-même était époustouflée de tant de magnétisme entre nous , c’était comme si on se connaissait depuis 20 ans , comme si l’évidence de notre rencontre était un cadeau à déguster sans se poser de questions existentielles , bref le nirvana” soit une chose impalpable, irrationnelle et illusoire comme “L’âme soeur” qui n’est autre qu’un discours commercial de personne vivant dans l’insécurité vis à vis d’elles mêmes et terrorisée par la solitude, ça vous maintient dans le vide intersidérale le plus complet. 😂😂😂😂😂
      Si vous estimez être l’ “âme soeur” désignée pour une autre qui est parfaitement réelle (car les PN aussi sont réels) et que vous persistez à croire que la réalisation de vous même et votre épanouissement s’acccompliront grâce à l’abstrait et l’absurde idée que vous êtes le complément d’un tiers ou d’une tierce, vous persisterez à attendre le train sur le tarmacle de l’aéroport avec un ticket d’attente de chez le boucher et votre carnet de santé pour unique passeport. 😂😂😂😂😂😂
      Comme le dit si bien @Franck himself: “Franchement”!!!!😂😂😂😂😂
      Justement , Franchement, comment se fait il que vous fassiez autant d’erreurs, c’est de la récidive manifeste. Donc assumez et passez votre chemin sans vous plaindre.

      On est tout à fait d’accord @Etoile,
      Stay bless Beautiful,

      J'aime

  16. Je viens de lire cette conversation qui m’avait échappé.

    Je ne sais pas si Franck lira ces mots (en fait peu importe) mais je donne mon ressenti quand même.

    J’ai trouvé le ton de sa discussion gratuitement agressive. Il a pourtant bien pris soin de l’enrober de mots prétentieux et compliqués pour dire d’en dissimuler la hargne mais quand bien même, le véritable message a transpiré. Les femmes d’aujourd’hui ne sont que des sorcières malveillantes et des boules de pus face à des hommes simples et purs tels que lui, représentant mâle lambda, qui ne cherche que le meilleur et qui ne tombe que sur le pire…( ? ben oui, y a une erreur, cherchez laquelle…).

    Il est si facile de renvoyer la responsabilité sur (je cite pêle-mêle) : la société, les lobbies, internet, les sites de rencontres, les copines, les féministes, …etc…etc…Ah, ces lobbies !!! C’est les pires.

    Franck ne veut pas d’une soeur d’arme, Franck a une immense expérience, Franck nous dit de ne pas nous inquiéter pour lui, Franck est sûr que la nature reprendra ses droits un jour.

    Mais Franck ne tombe que sur des toxiques alors qu’il est un mec chouette…j’ai dû mal lire ou bien ???

    J’ai plus compris moi qu’il était un spécialiste des affaires d’alcôves que des projets de vie à long terme mais je peux me gourer.

    Franck fait donc d’une pierre deux coups : il nous livre son analyse de cette putain de société pourrie qui l’empêche de construire un couple magnifique avec une fée-femme et au passage (pour dire de ne pas être venu pour rien) balance un gros coup de Doc Marten’s dans la fourmilière d’amazones prêtes à en découdre,… comme ça c’est fait…!

    Et dans la foulée il se dit que poursuivre pourrait sérieusement menacer son ego,,,

    So…
    Bonne continuation Franck

    Aimé par 2 people

  17. Hello à tous ❤
    Comme convenu, @Scarlett, je reviens de mon WE et waouh! ça a été intense! Je ne pourrai pas m'étaler beaucoup sur ce que j'ai vécu…confidentialité oblige!
    J'ai pensé à vous @Scarlett car nous avons beaucoup travaillé sur notre "complétude" et @Dandoha car j'ai enfin appris à "inspirer" yesss!! (on ne nous a appris qu'a expirer dans notre société (inspirer=féminin, expirer =masculin)! Et ce n'est pas tout à fait pareil!!
    J'ai enfin compris comment je tombais dans le piège des manipulateurs!
    (grâce à un travail corporel)! J'ai même décelé d'autres failles…
    Alors merci! car le travail, je l'ai démarré grâce à vous! ❤
    Je ne sais pas si je peux @Scarlett (sinon, tu censureras) mais je conseille à toutes celles qui le peuvent, le veulent… de faire un stage avec Diane Bellego! Elle aborde d'une manière tellement concrète le "féminin-masculin" en nous!
    Belle fin de journée ❤

    J'aime

  18. Bonsoir@Laurent,
    Excellent choix que le tantra (faut quand même bien choisir son stage…) pour comprendre notre complétude et une thérapie en parallèle pour sortir du marasme émotionnel dans lequel nous nous sommes mis en contact des toxiques.
    Je vous souhaite en tout cas une bonne continuation.
    Peace

    J'aime

    1. bonjour et merci pour votre bienveillance .

      Le stage était très bien encadré et « sécurisé ». Donc pas un tantra cul !!!

      Ensuite j’ai passé une partie de la soirée à parcourir ce blog que je trouve vraiment bien fichu . merci Scarlett.

      pour en revenir à mon histoire : la partie s’annonce longue car j’ai deux enfants 5 et 9 ans avec la mère de mes enfants …
      Le profil est le suivant : mensonges quotidiens, absence totale d’empathie, seul son travail compte, reproduction des même histoire depuis 20 ans, une mère omniprésente,les nouvelles victimes,les MASQUES, les manipulations, l’égoïsme, le narcissisme,etc. Bref, je suis sur le bon blog !

      J’ai fait « l’erreur » de la démasquer grâce à un concourt de circonstance ( à force de mentir…) et depuis je découvre un monstre qui ne recule devant rien pour me faire souffrir , rien ne l’arrête.
      RIEN !
      Même pas la souffrance de nos deux enfants !

      Donc, vous comprendrez sans soucis que vos articles et vos témoignages me permettent de faire le deuil de cette douloureuse relation.
      Et d’être présent pour mes deux enfants et pour moi également.

      Biz à toutes et tous, lolo.

      J'aime

Partagez votre opinion !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s