Quand un pervers narcissique est quitté

[Question internaute] Comment réagit un pervers narcissique lorsqu’il est quitté ?

Voici la question que me pose une internaute via l’adresse mail aidepn@gmail.com :

« Comment réagit un pervers narcissique lorsqu’il est quitté ? » S.

Chère S.,

J’ai envie de vous répondre… ça dépend de son intérêt avec vous et également du véritable artisan de cette rupture ! La réponse est à plusieurs tiroirs selon votre contexte.

Pour commencer, un petit rappel de quelques fondamentaux de la relation amoureuse vue par un PN :

1) Il ne vous aime pas, ne vous a jamais aimée et ne vous aimera jamais car il ne sait pas ce que signifie aimer. Enfin, il peut observer à quoi ce mot correspond chez les autres. Il sait également que plus vous éprouverez ce sentiment pour lui, plus il pourra vous exploiter pour son propre bénéfice.

2) Il n’est pas attaché à vous donc ne vous attendez pas à de (vraies) émotions comme la tristesse ou le manque dû à l’attachement qu’il éprouvait envers vous puisqu’il n’a jamais rien ressenti de sincère et de profond. Vous lui avez juste plu au départ et ensuite, il s’est mis à vous haïr en secret… justement parce que comme vous lui avez tapé dans l’œil, cela signifie que vous avez un truc en plus par rapport à lui. Je sais, c’est totalement délirant 🙂

3) Quand un PN a une nouvelle proie, c’est leur grande spécialité, il « pousse » la précédente vers la sortie pour qu’elle parte d’elle-même afin de lui éviter de porter la responsabilité de la rupture ! D’où mon interrogation de départ. Qui est vraiment l’artisan de cette rupture ? S’il en avait fini avec vous, il est fort probable qu’il ait voulu se débarrasser de vous en accentuant la violence, la cruauté et le mépris, ce qui vous a servi de déclic pour le quitter. Dans ce cas, il ne cherchera pas à vous revoir, bien au contraire, vous cesserez immédiatement d’exister à ses yeux. C’est très déstabilisant de voir la vitesse de rebond des pervers narcissiques mais ça s’explique parfaitement puisqu’ils ne sont jamais dans la relation en fait. Si un jour, il se retrouve tout seul ou qu’il a besoin de vos compétences, il n’hésitera pas à vous relancer même des années après la rupture. Vous n’avez qu’une fonction utilitaire pour lui et c’est ce qui justifie cette attitude « je prends, je jette ».

Si vous l’avez quitté juste parce que vous le trouviez louche (bravo) et qu’il n’en a pas fini avec vous, il y a de grandes chances qu’il fasse TOUT pour vous reconquérir ! Attendez-vous au Déluge bis : on repart dans le love bombing avec coups de fils ininterrompus, textos non stop, cadeaux, restos, grandes promesses, etc. Il va vous sortir le grand jeu juste pour que vous reveniez et qu’il puisse poursuivre ses activités. Plus l’enjeu que vous représentez est élevé (l’enjeu, pas vous, nous sommes bien d’accord ?), plus il va déployer l’arsenal de guerre. Je rappelle qu’il n’est pas intéressé par vous mais par ce que vous lui rapportez, qu’il s’agisse de prestige social, d’argent, un logement, etc. Il y a TOUJOURS un intérêt matériel.

Si vous êtes sa femme, il ne veut pas perdre sa belle vitrine donc il faudra que vous reveniez bien sagement à votre place sous peine de représailles, notamment par le biais des enfants.

Que vous soyez mariés ou pas, si ce n’est pas dans son intérêt de vous laisser partir, il va insister et vous harceler. Il va alterner les belles paroles et les menaces. Mais ne vous y fiez pas, il n’y a aucune émotion derrière. C’est juste parce qu’il vous a bien analysée et qu’il sait ce qui fonctionne avec vous, c’est une mécanique.

Le PN peut éventuellement devenir physiquement dangereux si vous vous mettez à dire la vérité après la rupture et surtout, si vous avez des preuves à l’appui et que vous connaissez ses amis proches. Là, il prend le risque de perdre son image sociale et il y tient plus que tout.

En dehors de ces cas de figures, le PN qui est quitté passe rapidement à autre chose après avoir exprimé la rage de son ego blessé. Mais comme avec les enfants, ça ne dure que quelques instants et il s’intéresse très vite à un nouveau jouet.

Et une dernière précision : les PN sont d’excellents comédiens. Ils simulent parfaitement les émotions mais sans les ressentir. Une fois prise de nouveau dans leurs filets, le cauchemar reprend exactement où il s’est arrêté.

Scarlett

Advertisements

115 réflexions sur “[Question internaute] Comment réagit un pervers narcissique lorsqu’il est quitté ?

  1. Ce papier est très très juste!
    Je l’ai vécu exactement comme c’est décrit.
    Merci d’y avoir mis des mots là dessus parce que, entre autres, on reste longtemps en état de sidération après avoir partagé la vie d’un PN .

    J'aime

    1. Bonjour Carole,

      Merci pour votre commentaire ! Il est important de bien comprendre que le pervers narcissique a un fonctionnement bien à part, malheureusement pour le pire. Il est impossible d’imaginer pareille malveillance avant d’être passée entre leurs mains. Longtemps après la rupture, ce sentiment d’usurpation de la confiance de la victime, d’abus pour employer le bon vocabulaire, demeure. C’est l’étape la plus longue à traverser. Peut-être la plus difficile également car le rapport aux autres êtres humains n’est plus le même.

      J'aime

    2. Bonjour,

      Psy et 20 années avec un homme psy également chez qui j’ai découvert ses secrets , ses fantasmes et sa jouissance face à ma souffrance de ces deux dernière années. Son entourage ne sait pas quel personnage il est vraiment. Cet homme « psy » a ouvert un café qui porte le prénom de son fils avec lequel il n ‘a de relations que pour avoir des renseignements sur moi. Il ne paie pas la cantine, me fait payer un loyer…. a joué la victime et a inventé une infidélité chez moi qui est la sienne. Notre enfant a 7 ans auj. Je sentais que je m’étais trompée de jour en jour. J’ai attendu 7 ans pour tomber le masque de cet homme pervers qui a rencontré une maitresse perverse et manipulatrice.

      Etape N°1

      Faire croire que je suis naïve et abandonnique

      Etape N°2

      Préparer son départ tout en dévoilant à son entourage avec preuves qu’il est pervers

      Etape n°3

      Brouiller les pistes afin qu’il ne me retrouve pas.

      Dernière étape

      Etre heureuse, amoureuse et BYE!!! Les PN ont un père tout puissant et une mère manipulatrice! Ils ne sont pas vide! ils sont plein de plans calculateurs!!!! Ils n’en valent pas la peine!!! partez au soleil si possible et gardez vos valeurs morales!!! Seules choses qu’ils convoitent!!!

      J’ai réussi à mettre à terre un PN! Jouez avec eux, flattez le! et partez!!!

      Bien à vous!

      Aimé par 2 people

      1. AHAHAHAHAHAHAHAhAH yes yes yes @Dhélia,

        That’s my girl right there!!!!!! hihihihihihihi
        Wash and Go, No time to loose!!!
        Echec et Mat!!!!
        Excellent,
        On ne s’emmerde pas avec les faux ni les impressions, on écoute la voix de la raison on embraye sur celle de la volonté puis on accélère sous la puissance de la détermination et au bout de la route que trouve t-on la Libération et la Dignité retrouvée.
        Pas de fioritures, ni dentelles et point de guîpure, non on enfile son armure de guerrier et droit devant…..
        Et vous avez gagner le match avant même que l’adversaire n’arrive sur le terrain!!!!
        A bon lecteur, salut!!!
        Moi je dis RESPECT,
        Enjoy Gorgeous,

        J'aime

      2. Lool Dhelia j’aimerais bien rentrez en contact avec vous je vis exactement la même situation que vous venez de décrire!

        J'aime

      3. Bonsoir,
        Depuis 3 mois j’ai décidé de mettre un terme définitif à une relation de 18 mois avec un pn. Fragilisee par un mariage qui battait de l aile depuis des années, il est arrivé en prince charmant- m a comblé sur tous les points. Je me sentais enfin femme. Je souhaiter quitter mon mari mais nos 2 enfants me faisaient douter- mon pn était impatient jaloux et torturé par « mon absence » il a divorcé de son côté et me promettait une vie de rêve. Il était prêt à louer un appartement hors de prix pour reconstruire notre vie avec sa fille. Mais je l ai frené … centré sur ses peines, ses angoisses, je devais être à l écoute et toujours aimante. Si par malheur je montrais de la lassitude ou de la fatigue il me culpabilisait, lui qui faisait tant pour moi. J aurai du partir à la première violence mais ces profils sont si manipulateurs qu on en perd nos principes- les pleurs, les excuses, « je ne suis rien sans toi » ou « cest l alcool et si je ai bu c’est que j avais si peur de te perdre » que je lui ai laisser me détruire un peu plus. sans le savoir mes forces se consumaient à l écouter, à vouloir l aider. Un jour alors qu il me passe son poste d ordi pendant sa réunion (nous sommes dans le même servive) je découvre des mails et échanges avec son ex. Qui ne laisse pas de doute sur le fait que il me trompe avec elle. Tout bascule et je sors de mes gongs. Édité les mails et les montre à une collègue et à ma chef pour expliquer mon comportement envers lui. Il se positionnait déjà comme victime. Convoqués devant notre chef, il pleure et prétend ne plus pouvoir travailler en ma présence. Assure que ce n’était que des mails et qu il ne s était rien passé. 4 jours ou je le hais ou je vomis mes tripes de rage, que je fouille dans ses affaires et que je décide de téléphoner à ses parents qui soit disant ne veulent plus lui parler – je découvre que il n’est pas fils unique, que ses parents ne connaissent pas mon existence, qu il me mentait depuis le début. 4 jours ou les collègues m appelle pour que je lui parle car il est au plus mal et sombre dans l alcool.
        Par pitié et, il faut l avouer par dépendance, j accepte. La il commence à me dire qu il envoyé ces messages des que on se prenait la tête, qu il avait besoin de se sentir aimé, mais qu il n y avait rien de plus.puis débute le récit d une enfance maltraitée, des frères et soeurs qui le battaient bref, il voulait soit disant être mon prince parfait et avait honte de son enfance- mais il a réussi à ce quf je le refasse revenir par empathie aiguë.je voulais l aider, persuadée qu a 2 on réussirait. Seulement je ne voulait plus vivre avec lui je voulais du temps, qu il se foigner avant. Je suis devenue extrêmement jalouse(normal) je ne dormait plus et lui ,demandait tellement d attention. Nous somme partis en vacances avec nos enfants et ça a été la catastrophe . Il réussissait à mes faire croire que c’est moi qui était malade que je devait me soigner. En rentrant, il a repris à boire en cachette mais je sentais. La encore il attirait mon attention sur son mal être « à cause de moi ». Un soir en rentrant il n à pas supporter que je le regarde avec dégoût en le traitant de loque… il s est enfermé avec moi dans la sdb et m a « corrigé ». J ai pu m extraire et téléphoner à la police. Lui était fou surtout que cela lui portait directement préjudice dans notre métier. Il a passé la nuit en cellule et j ai porté plainte. Mes supérieurs ont été au courant et une procédure disciplinaire s en est suivi avec délocalisation de don poste. Ce qui etait fou c’est que il me manquait à m en rendre dingue malgré ce qu il m avait fait ! Encore dans l empathie de son enfance(vrai ou faux) j ai répondu à ses appels pour qu il s explique ou plutôt pour que je l entende… puis un jour des collègues m ont rapporté qu il me faisait passer pour une bipolaire que j étais difficile à vivre et qu il s est mis à boire. Que je l avais provoquer car je savais faire de la boxeet j ai fais exprès pour que je porte plainte. Il manipule encore mon entourage se postonnant en victime. certain de la hiérarchie l écoute avec pitié alors que moi je suis une paria. Je suis soutenue heureusement car c’est une lutte de tout les jours ! Garder la tête haute et ne pas craquer. Je suis militzire et ce milieu est bien connu pour son côté mysogine. Après plusieurs séjours en hôpital psy, mon pn rode toujours, me laisse des mess sur mon répondeur
        (j ai bloqué les appels) et j ai peur de le rencontrer si je travaille pus tard au bureau car il loge dans l enceinte. On m accuse de l inciter à me contacter en ne changeant pas de numéro mais ce sont des preuves sur ses intentions. J ai détruit son image professionnelle, sa fille à peur de lui, de plus en plus de personnes le trouve manipulateur, il défi les pôliciers en course poursuite et tape les pompiers qui viennent le soigner: que dois je craindre de lui ?après avoir harceler de « je t’aime-tu me manques » Il dit qu il me déteste de sa voix ivre à 4 grammes. Je suis forte depuis que je sais où est mon veritable combat pour recommencer à retrouver le goût de vivre et a denoveau rire avec mes enfants mais j ai parfois peur et je crains ses manipulations- foutu pour foutu serait il prêt à me nuire physiquement ???

        J'aime

      4. Bonjour Steph

        Personne ne peut prévoir les prochains agissements de cet homme, à moins de faire appel à la voyance.

        Néanmoins, il a prouvé à maintes reprises qu’il pouvait être physiquement dangereux… donc ce serait une bonne idée de prévenir votre mari ou ex-mari (vous ne précisez pas ce qu’il en est de votre mariage) de la présence d’un déséquilibré dans votre entourage. Il pourrait s’en prendre à votre famille en guise de représailles et pas forcément à vous directement.

        Ce ne sont pas ses manipulations qu’il faut craindre et il est temps de descendre complètement du nuage. S’il s’en prend physiquement aux forces de l’ordre et refuse d’obtempérer, il fera bien pire que vous envoyer quelques gentils messages manipulatoires. D’ailleurs, ce n’est pas un pervers narcissique mais un profil plus psychopathe ou sociopathe. Comme vous le soulignez, il n’a pas l’air de vraiment tenir compte de son image sociale et s’est exposé lui-même à des sanctions de façon très publique. Profil plus violent donc plus à craindre qu’un PN.

        Protégez vos enfants, votre mari/ex-mari et tout membre de votre famille dans le même secteur géographique que vous. Mettez-vous évidemment en no contact réel et absolu et essayez de reprendre une vie normale.

        Je vous encourage aussi à lire « The Gift of Fear ». L’auteur précise bien que c’est parce que les femmes prises en exemple n’ont pas appliqué le no contact absolu qu’elles ont été victimes de meurtres de la part de déséquilibrés. On peut s’épargner une montagne d’ennui ou la mort physique en établissant une frontière infranchissable SANS PEUR face à l’agresseur. Si vous êtes entre deux et que vous tergiversez… la balle est dans votre camp.

        Bon courage.

        J'aime

  2. bonjour Scarlett,
    je parcours votre blog et trouve des propos très justes. Grace à votre éclairage je comprends mieux ce qui m’est arrivé : mon compagnon PN, comprenant que je l’avais au moins partiellement démasqué même si je restais désespérément attachée à lui, et que de ce fait je ne donnerais plus d’argent, je ne marcherais plus dans ses « combines », a peu à peu provoqué la rupture … même si l’impression a été que c’est moi qui suis partie, puis lui qui m’a « interdit » de revenir. Et du jour au lendemain, plus aucune nouvelle ! Mais comme il me doit beaucoup d’argent, il y a une certaine logique. J’ai engagé 2 procédures judiciaires, mais c’est long, et j’ai l’impression d’être comme bloquée entre 2 étages dans un ascenseur : j’arrive pas à oublier, à dépasser cette mauvaise expérience, à reprendre le cours de ma vie ; je ressens douloureusement la solitude alors que j’ai toujours été quelqu’un d’indépendant et solitaire par moment … Hâte de me retrouver !

    J'aime

    1. Bonjour @Cozannier,

      Merci beaucoup de votre retour !

      Effectivement, comme vous le soulignez, les personnes perverses narcissiques entrent dans votre vie pour vous exploiter comme un outil interchangeable. Il est donc logique que lorsque vous n’êtes plus « utile », on vous remplace par quelqu’un de moins contrariant. L’ancienne victime est morte à leurs yeux s’ils ne peuvent plus rien en tirer.

      Je ne sais pas quelle somme vous lui avez prêtée et en quoi ça impacte votre quotidien mais à vous lire (vous me direz si je me trompe), c’est plus le manque du PN que de cet argent qui vous préoccupe. La guérison est un processus qui peut se produire en un jour ou en dix ans. Tout dépend vraiment de la personnalité de chacun, de la capacité de résilience et surtout de l’envie de profiter de cette précieuse vie dont on nous a fait cadeau. La vision du monde varie énormément d’une personne à une autre.

      Il est important, à mon avis, que vous sachiez exactement d’où vient la souffrance dont vous parlez. S’agit-il uniquement de la solitude ou du manque causé par le sevrage du PN dans votre vie…? Si c’est la solitude, il est peut-être temps pour vous d’entamer une nouvelle activité qui vous permettra de voir du monde. Si c’est le PN, il est temps de faire un choix vital : travailler sur vous-même pour comprendre pourquoi vous avez choisi d’être en couple avec un homme qui ne vous aimait pas et ne pouvait d’ailleurs pas vous aimer (= reflet de votre propre manque d’amour pour vous-même) OU demeurer dans cet état de dépendance affective

      C’est à vous de redevenir le capitaine de votre vie. Les procédures peuvent prendre des années, ce sera peut-être compliqué ou peut-être pas… Bref, la vie passe vite et c’est dommage de s’auto-bloquer pour une décision qui n’est pas de votre ressort. Si vous arrivez à vous aimer, vous apprécier sans avoir besoin de la validation d’un homme (ou d’une autre personne), vous verrez que de nouvelles personnes seront attirées par vous, des gens qui vous correspondront davantage.

      Alors, décidez ! Prenez rdv chez le coiffeur, allez voir de la famille, des amis, inscrivez-vous dans une association, tenez un journal intime, prenez des leçons de danse, faites du sport…! Je peux vous en donner, des solutions mais pour que ça marche, vous devez d’abord DECIDER d’aller mieux et d’être heureuse, avec ou sans homme.

      Bonne continuation !

      J'aime

      1. bonjour,
        c’est compliqué en effet.
        Pour l’argent, la somme est importante, mais surtout il y a un aspect symbolique : cet argent c’est l’essentiel des économies que je garde pour les coups durs, il provient du reste du minuscule héritage perçu à la mort de mon père (symbole par rapport à ce père avec qui j’avais des relations ambivalentes) et surtout d’un procès aux prud’hommes que j’ai gagné après un dur et long combat dans lequel j’ai sacrifié ma carrière pro (je ne le savais pas encore …) mais où j’ai pu mettre en avant mon intégrité, ma ténacité, ma résistance aux pressions …
        Ensuite, oui je suis entre douleur de la solitude et douleur liée à l’abandon.
        J’ai par choix délibéré vécu ces dernières années seule, et là les conditions pour que je sorte de cette « retraite » semblaient réunies. Après une longue période de calme, d’isolement pour travailler, régler certains problèmes, il est entré dans ma vie comme un ouragan. Il m’a tout de suite inondée d’appels à toute heure (même en milieu de nuit), de messages. Il fallait que je sois toujours là, disponible, à sa disposition … et je n’ai rien vu venir, j’ai plongé ! Addiction véritable !
        En fait il a tapé partout là où ça me fait mal, il a trouvé tous mes points faibles … avec le recul c’est terriblement tacticien ce qu’il a fait et le plus dur pour moi a été de devoir reconnaitre qu’il ne m’a JAMAIS aimée. A ce moment je me suis sentie salie, en perte de repères, chosifiée. Violent.
        Et bien sur que j’ai un problème par rapport à l’abandon … moi qui a été abandonnée par ma mère vers l’âge de 3/4 ans. Donc je me suis accrochée désespérément à cet amour impossible … espérant que c’était un mauvais moment à passer, lui cherchant des excuses …. qui n’existent pas.

        Aujourd’hui j’ai repris des activités mais plus que tout je redoute les moments seule chez moi alors que j’ai beaucoup de choses à y faire … et je m’accroche à cet espoir que la justice va me reconnaitre ce statut de victime qui sera comme un marche pied pour remonter (j’ai déposé 2 actions en justice, portant sur l’escroquerie parce que je pense que le reste sera trop dur à prouver). Enfin j’espère.

        Il a tellement sali et abimé ma vie que même les choses que j’aimais faire n’ont plus le même gout … je n’ai plus de plaisir ou beaucoup moins à aller m’occuper de ma jument et monter à cheval, je ne travaille pas assez mes cours d’arabe littéraire alors que pour moi c’était quelque chose de très important, je n’arrive presque plus à faire de la photo et à écrire (à savoir qu’il était journaliste-reporter à un moment de sa vie, qu’il a écrit des livres – même si aussi sur ces sujets il faut mettre un gros bémol entre ses dires et la réalité-). Pas un jour sans qu’il critique ce que j’écrivais, comment j’écrivais, mon matériel photo, mes photos … sans cesse il me rabaissait, idem sur la langue arabe sachant qu’il est d’origine algérienne et parle l’arabe dialectal quand moi j’apprends le littéraire qui est beaucoup plus difficile …
        Comment et pourquoi regretter le départ soudain de quelqu’un qui me pourrissait la vie ? Parce que je pense que j’aurais aimé avoir le temps nécessaire et l’opportunité pour que la rupture vienne de MOI. Là, même ça il me l’a volé ! Je ne vois que ça comme explication !
        En attendant je tourne en rond et me consume, même si mon entourage a l’impression que je vais beaucoup mieux : je ne parle presque plus de lui, j’ai repris des activités, signé un CDI (même si le poste n’est pas terrible), je me remaquille, j’ai changé de coiffure, j’ai moins de cernes, je souris plus souvent … mais ce n’est qu’une façade et il en faut peu pour que je craque et me mette à pleurer. Comme là, en écrivant cette réponse.
        Oui je vais en sortir, mais quand, dans quel état ?

        Un autre point sur lequel j’ai été profondément blessée : je n’ai eu l’opportunité d’avoir un enfant, ce qui a été un choix dans le sens où je savais ce que je voulais comme cadre de vie pour cet enfant, et que je n’y suis jamais parvenue ; mais l’adoption est aussi une solution que je n’ai jamais écartée. Tout cela je le vivais très bien. Et bien ce salaud a même osé utiliser tout cela pour me détruire, lui qui manipule son gosse de 10 ans qu’il a en garde alternée un w-e sur 2, comme appât ou faire valoir ! Au début que nous étions ensemble nous avons souvent parlé d’adopter plus tard une petite fille … tout cela pour me tirer les vers du nez je suppose !
        Parla suite j’ai subi régulièrement ses insultes « vieille fille égoïste et aigrie », « femme pas complète qui n’a jamais eu d’enfant » … autant de coups de poignards contre lesquels je n’avais aucune répartie à lui opposer … Il m’a détruite peu à peu, avec un soin méticuleux. Ca ne sera pas facile je pense de se reconstruire après tout ça … mais pas le choix, n’est ce pas ?!

        J'aime

      2. Bonjour @Cozannier,

        Votre témoignage est extrêmement émouvant et je compatis à votre douleur.

        Votre dernière phrase est tout à fait révélatrice de la raison pour laquelle vous ne guérissez pas. Je vous cite : « Ca ne sera pas facile je pense de se reconstruire après tout ça … mais pas le choix, n’est ce pas ?! »

        Le jour où vous verrez votre reconstruction comme un cadeau de la vie pour vous débarrasser définitivement d’un passé qui n’existe plus, que vous laisserez de la place pour du neuf et que votre amour pour vous-même sera une réalité, alors la souffrance s’en ira d’elle-même. Justement, vous avez le choix : vous pouvez très bien choisir de rester dans le souvenir du PN, du mal qu’il vous a fait, vous continuez même à penser à sa place, vous avez adopté sa personnalité !

        Vous demandez « quand je vais m’en sortir » mais il n’y a pas de magie ! Aucune thérapie, aucune personne sur cette terre ne peut donner de pilule miracle pour que tout soit résolu en un coup de baguette magique quand quelqu’un n’est pas prêt à s’en sortir. C’est votre vie, ce sont vos choix et c’est vous qui décidez de ce que vous voulez faire de cette vie. Il y a des personnes qui ont eu un parcours difficile mais qui s’en sont sorties. Leur processus de guérison s’appelle la « résilience » donc la capacité à laisser le passé et le bourreau derrière. Accepter qu’il existe quelque chose de bon en soi et choisir de cultiver ce « bon » tous les jours plutôt que penser à ce que le PN aurait dit ou fait. C’est une discipline.

        Tant que vous n’aurez pas accepté la réalité des choses et que vous serez encore dans l’entretien du souvenir de votre mère, de cet homme sur qui vous comptiez tant, vous ne pourrez pas guérir. Vous devez d’abord VOULOIR guérir, vouloir résoudre votre dépendance affective et mettre en place des actions quotidiennes dans ce sens. Sans volonté d’aller de l’avant, sans amour de soi et sans choix du bonheur, impossible d’espérer un renouveau pour le mieux…

        Tout ce que je vous dis vient du fond du cœur. Ce n’est pas un jugement. Vous avez le droit de faire ce que vous voulez parce que c’est votre vie. Si vous voulez demander au PN de revenir dans votre vie, c’est également votre droit le plus absolu. C’est à vous de fixer vos propres règles mais si vous me dites « je veux m’en sortir », alors je vous encourage à vous apprécier, découvrir qui vous êtes, vos talents, reprendre le contrôle. Ce n’est pas à quelqu’un d’autre de vous dire ce qui est bon pour vous. Que cet autre soit un parent, un ami, un mari, un voisin, bref un autre que vous.

        Si vous voulez apprendre l’arabe, le chinois, le russe, marcher sur les mains, aller sur la Lune, vous en avez le droit ! Un peu d’humour mais vous avez compris le message 🙂

        Cet homme est entré dans votre vie précisément parce que dès le début, il a senti que vous n’aimiez pas être seule avec vous-même. C’est pour ça qu’il a entrepris de remplir chaque espace de votre vie. Pour que, dans un second temps, vous soyez comme une droguée en face de sa dose. Du coup, vous ne pouviez rien lui refuser puisqu’il était devenu votre drogue. C’est une mécanique qui est connue, reconnue et qui est la même pour tous les manipulateurs, qu’ils soient pervers narcissiques ou simples marionnettistes. Si cet homme vous avait sentie en amour avec vous-même, il ne vous aurait même pas regardée. Leurs pires ennemies, ce sont les femmes indépendantes qui sont à l’aise avec elles-mêmes et qui sont leur propre priorité. Les PN ne peuvent pas manipuler ces femmes parce qu’elles ne sont pas dépendantes donc dès la phase 1 = remplissage de la vie de la proie, elles disent STOP.

        A vous également de savoir ce que vous pensez mériter affectivement. Si au fond de votre cœur, vous pensez mériter quelqu’un qui vous rabaisse, alors c’est ce que vous allez attirer. OK, le bonhomme est présent et vous étouffe même au départ mais il vous humilie également… Est-ce acceptable pour vous ou non ? Ce genre de questions est à se poser. Soyez juste honnête avec vous-même. Si vous voulez un bad boy, dites-vous, « OK je veux un homme qui soit rude » 🙂 Soyez au clair et en accord avec vous-même.

        Lisez le plus possible sur les abus et refusez de rester en relation avec quelqu’un qui vous abuse, c’est la clef. Apprenez à dire NON et à partir si on vous manque de respect, quelle que soit l’excuse de la personne. Si on vous aime, on vous respecte… à condition que vous vous respectiez d’abord vous-même.

        Aimez-vous. Vous êtes la personne la plus importante pour vous-même et ça compte. Tant pis s’il n’y a personne à l’extérieur de vous pour vous dire « je t’aime », pour l’instant. Cette personne viendra quand vous vous aimerez réellement. Ce n’est pas de la magie mais la base de toute relation humaine.

        Bonne continuation !

        J'aime

    2. Bonjour
      J aimerai rentrer en contact avec vous car votre histoire m’intéresse dans le sens où je suis en train de vivre la meme chose , je l ai quitter 2 fois et suis revenue à chaque fois mais cette 3 eme rupture est la bonne et je veux tenir le coup !
      Cela fait 15j et apres de nombreux appel , messages , explication et prise de tete il a fini par lâcher prise , enfin je pense
      Je le sais en quête D une nouvelle proie et c est très dur de se dire qu il passe déjà à une autre alors que j étais sois dis en la femme de sa vie !
      Il m’a mis ko et le quotidien est douloureux ,
      Je lui ai prêté une tres grosse somme D’ argent et j ai réussi avant de le quitter qu il m’ecrive une lettre de reconnaissance de dettes
      J ai toutefois peur de ne pas recuperer Cer argent ! Comment cela S est il passé pour vous ?
      Au plaisir de vous lire
      Vanessa

      J'aime

  3. bonjour,
    Je viens vers vous car je le vis actuellement cette situation avec un PN. Quand je l’ai connu j’étais chef d’entreprise. Il a quitté sa compagne de 10 ans et fait vendre la maison qu’ils avaient en commun. Une magnifique maison d’ailleurs. Elle a eu beaucoup de mal et je l’a comprends ca c’est fait du jour au lendemain. Je me suis senti mal car je voyais sa détresse et lui me répétait sans cesse qu’il avait cela pour moi car il savait enfin que que aimer voulait dire. 1 an et demi super avec plein de jolis souvenirs.
    Quelques orages passaient parfois car une petite voix intérieur me disait alerte.
    J’ai appris plus tard qu’il avait trompé toute ses ex. Alors j’ai commencé a trembler a me demander et moi c’est quand mon tour.
    Entre temps j’ai du fermer mon entreprise et mes battre contre tout les problèmes que cela a occasionnés. Plus de travail, une expulsion de logement, la menace de retirer mes enfants car pas de rentré d’argent et pas de logement, et une grosse dette.
    Entre temps parfois il avait des doutes et des coup de pas bien surtout quand il a fallu signé les papiers de la vente de sa maison. De la j’ai commencé a comprendre qu’il me rendait responsable de ce qu’il perdait.
    J’ai voulu partir mais amoureuse et lui a fait ce qu’il fallait je suis restée.
    Ensuite il m’a proposé de m’embaucher. J’avais besoin de ce travail alors j’ai dit oui en CDD mais il m’a fait un CDI.
    Un jour il m’annonce qu’il va acheter une maison… La j’ai eu peur car j’avais sa voiture je travaille dans son entreprise et il va vouloir qu’on vive ensemble dans sa maison avec ses regles (tres tres maniac).
    Et il a commencé a cherhcer seul sans m’en parler sans partager. De la j’ai ouvert les yeux mais une grande douleur et une belle depression ont pointé le bout de leur nez.
    2 mois de grosse dispute on suivis et petit a petit je lui ai rendu ses clés, sa voiture, repris mes affaires et je lui ai donné un arret de travail d’1 mois. Je pensais etre assez forte pour le faire. Je l’ai fait mais ca m’a mise encore plus mal.
    Mais je tiens. Mais depuis c’est un coup oui je tiens a toi apres c’est tu es la pire chose que je connaisse.
    La il veut que je plis il veut que je sois une gentille petite femme qui l’aime qui le montre qui sourit qui lui donne envie qui lui donne de la fierté qui lui donne ses competences au service de son entreprise.
    Il a pas pris mon arret il maintient mon salaire pendant 1 mois car il espere que je me calme, que j’admette et que j’accepte enfin de lui montrer que je l’aime et que je vaut quelque chose au travail.
    A chaque fois qu’il m’appel ca degenere car je suis triste je pleure et je ne veux plus de cela et ca l’enerve.
    Hier il m’a envoyé un sms me disant je t’aime tes pieds, tes cheveux, ta petite culotte, tes dents tout me fait soupirer en je me languis de te voir.
    Je lui ai repondu arrete de te « foutre de ma gueule ».
    Il devait passer me voir mais a 20h30 il a appelé je suis restée silencieuse que dire … il voulait me voir et il me prouve le contraire. Il joue avec mes sentiments et une fois de plus j’etais dans la deception. Comme je n’ai pas ete receptive il s’est mis en colere noire au telephone et a m’insulter.
    Ce matin je me reveil avec 6 sms de sa part qui me dit pour resumer que je suis minable comme femme d’interieur, je ne suis plus attirante, ni brillante ni desirable. Que si je voulais de l’amour il fallait que je me rende indispensable, attirante, brillante et desirable. Sans cela je pouvais faire une croix sur lui.
    Ce n’est pas le 1er ultimatum malheureusement. Il me demande de ne plus l’appelé c’est lui qui decidera quand. La en l’occurence je dois attendre ce soir.
    Je sais que c’est un PN et il sait aussi que notre relation a fait un retour arriere conciderable. Je sais aussi que pour l’instant il n’a pas de nouvelle proie car il entretient les choses.
    Je sais que je dois couper les ponts mais la j’ai craquer je l’ai appelé. Je suis restée silencieuse il m’a dit veut dire quoi … ben rien. Ok ben je t’ai dit de pas m’appeler et encore moins si ta rien de concret ou de proposition a faire.
    Je veux aller de l’avant, retrouver ma joie de vivre mais cette douleur m’empeche d’avancer et je me sens nulle de pas reussir a tourner definitivement cette page .
    Je me sens si mal si nulle et suis faible que j’en fais une deprime.
    Je cherche un autre travail mais plus le temps passe plus je desespere d’en trouver un .Et je ne pourrais pas retourner a son entreprise car je ne le supporterai pas.
    Au secours je sombre

    J'aime

    1. Bonsoir @Grall

      Merci de votre message.

      La douleur que vous ressentez est directement liée au fait que vous ayez conscience de la destruction psychique qui est en train de se dérouler mais que vous n’avez pas encore trouvé la force de vous sauver. C’est votre cerveau qui ne cesse de vous alerter.

      Si vous êtes arrivée sur ce blog et que vous avez posté ce message, c’est que vous avez eu un sursaut de vie.

      La solution est là et elle est simple : donnez votre démission et protégez-vous. Même si vous devez trouver un autre travail moins intéressant ou moins bien payé dans un premier temps. A mes yeux, tout est préférable à l’enfer que vous nous racontez. Après, c’est à vous de trouver la force de dire stop ou vous attendez que ce soit lui qui mette un terme à la relation. Vous avez bien vu comment il a traité son ex-femme.

      Je comprends votre situation mais à part vous conseiller de démissionner de l’emploi que vous occupez dans l’entreprise de monsieur, quitte à toucher votre chômage le temps de rebondir, je ne vois pas ce que je peux vous dire d’autre…

      Votre situation est bloquée parce que vous n’avez pas encore atteint le « point de rupture » et que pour l’instant, vous pouvez encore supporter. Donc, vous vous fermez aux possibilités de guérison parce que vous avez encore espoir que cet homme change. Or, il ne changera pas. Vous avez été aux premières loges pour voir comment il a quitté son ex-femme donc vous savez comment va se dérouler la suite. Il procède étape par étape et tout ça n’est qu’un jeu. Vous vous rendez malade mais ayez conscience que demain, une autre proie peut venir vous remplacer en un claquement de doigt. Est-ce que le jeu en vaut vraiment la chandelle ?

      Bon courage !

      J'aime

      1. bonjour, j’ai vécu la meme chose pendant 10 mois j’etais avec qql qui au debut a montré tous ses bons cotés, restos, cadeaux, j’etais la petite princesse, il avait de jolies paroles, plus nous avons avancé ds cette « relation » plus il changeait, pas de voiture et prenait la mienne en permanence me laissant parfois tt une après midi enfermée chez moi a attendre que monsieur revienne de son travail, m’a meme demandé de prendre une pause carrière pour m’occuper de lui et de la maison ce que j’ai refusé, forcer une dispute pour sortir avec ses potes et revenir le lendemain sans excuse, m’insulter , me rabaisser en permanence.
        Je pouvais plus sortir avec les copines plus de contact avec personne, parler a un ami ou un collègue meme via facebook devenait une catastrophe,il pensait qu’a chaque fois j’allais le tromper ou lui cacher quelquechose , je devais faire bonne figure et lui montrer mes discussions.
        Il agressait tt le monde les gens que je voyais en sortie avec lui ( tjrs avec lui ) c’etait  » tu t’approches pas elle m’appartient » j’ai perdu bcp de personnes de mon entourage meme ma famille, j’ai decide de rompre ce weekend après avoir compris que monsieur etait en pleine discussion avec une autre jeune femme en sms sous mon toit, je pense que cela a été mon element déclencheur, depuis ce matin des messages me disant que je lui écrit via un faux profil ce qui est totalement faux, il m’insulte, j’espère qu’il ne reviendra pas il m’a détruit je dois me recontruire , cela n’a duré que 10 mois heureusement …

        J'aime

  4. Bonjour,

    Je poste ce commentaire en espérant redonner de l’espoir à vous toutes : j’ai vécu 3 ans et demi avec un PN, tout c’est fait très vite, rencontre, séduction, et déménagement à 500km de tous mes proches.
    Au début oui tout à été rose mais très rapidement il y à eu les premières attaques. J’ai été extrêmement surprise mais, l’aimant, j’ai passé outre. Puis c’est aller crescendo… Pour finalement me passer au laminoire intellectuel, il m’a détruite morceaux par morceaux. Pendant quelques jours j’étais belle, intelligente, brillante; puis qu’une pauvre merde, sans style, débile etc… Je n’ai pas mis longtemps à me dire que ça devait être moi la folle, que je débloquais plein pot!
    Il m’a quitté un bon paquet de fois pour finalement me reprendre. Plus mon calvaire était destructeur, plus les idées noires et d’en finir affluaient et plus mon enviede fuir pour ma survie augmentait. Entre temps j’avais compris pourquoi la mère de ses enfants l’avait trompé et s’était si facilement laissée prendre : il est extrêmement difficile de quitter un PN alors on tente l’inverse : se faire jeter. J’ai fais pareil : je me suis retrouvée à la rue 1 semaine durant avant Noël à 500 km de mes proches. Sauf que… Il m’a reprise. Ça à été plus ou moins le déclic, il m’a fallu du temps mais je me suis enfuie avec une partie de mes affaires, je suis repartie rejoindre mes proches.
    S’en est suivi des coups de fil injurieux, menace de mort sur moi, menace de violence physique sur mes proches, interdiction de continuer les activités qu’il m’avait fait connaître, tentative d’extorsion,… Et là, n’étant plus sous son emprise directe, ça m’a fait tilt : son comportement délirant, mythomane voire psychotique m’a sauté aux yeux et ça à signé la fin de ma dépendance.
    Ça m’a prit du temps. Mais le plus important, et c’est ce que je veux faire passer, c’est que, quite à être totalement détruite, autant en profiter pour se reconstruire morceau par morceau. Le plus formidable c’est qu’on à le choix de reprendre ou pas les anciens morceaux et d’en ajouter de nouveaux. On à tout loisir de se recréer un soi selon ce qu’on désire être. C’est l’occasion de se débarrasser de ce qu’on trainait depuis des années et des années.
    Aujourd’hui je suis forte, je sais qui je suis et ça n’a pas de prix. Et finalement je me sentirais presque reconnaissante de ce qu’il m’a fait vivre parce que sans ça je ne serais pas Moi, m’acceptant et m’aimant. Et ma vengeance je la tiens dans le fait que moi j’ai évolué, je suis heureuse mais Lui est resté la même pauvre larve insignifiante, mal dans sa peau et certainement pas heureux dans sa vie.
    Alors oui c’est dur, oui c’est long ( surtout si vous avez des enfants de lui) mais il ne faut jamais perdre espoir ! Il arrivera un jour où vous aurez la force de dire stop. Et ce jour là sera une renaissance.
    Je vous souhaite tout le bonheur du monde.

    Aimé par 1 personne

  5. Bonjour. J’ai frequenté un homme toxique pendant deux annees!!
    Début par un mensonge soi disant célibataire alors qu il était en couple.
    Quand je l’ai su trop tard déjà sous l’emprise du manipulateur.
    C’est irréel une relation avec un pn. On voudrait partir mais on ne peut pas. C’est terrible! je suis partie car je sentais de la mythomanie sans arret et j’ai réussi a prouver un de ses mensonges! Ca a été le déclic pour mon départ! pas facile de ne pas ressasser cette histoire à me demander pourquoi je ne suis pas partie avant tellement j’avais de doutes de sa malhonneteté depuis le début…Alternance de chaud et de froid!!!des mots d’amour tous les jours pour maintenir le contrôle!!!!
    Je souhaite a toutes les personnes sous l emprise de pn de s’en sortir le plus rapidement possible

    J'aime

    1. Bonjour Manlay,

      Bravo de vous être sortie de cette relation toxique !

      On ne le dira jamais assez : les pervers narcissiques sont des menteurs pathologiques, ils manipulent sans cesse, testent des stratégies et les modifient si elles ne portent pas leurs fruits. Ils ne ressentent rien si ce n’est une jouissance morbide à la vue du mal qu’ils peuvent causer à leurs victimes. Méfiez-vous, tenez-vous éloignés de ces personnes.

      Ils sont tellement charmeurs, tellement vicieux et pervers que n’importe qui peut tomber dans leur panneau. L’essentiel est de fuir dès que l’on ouvre les yeux sur ce qu’ils sont ou de rester mais en sachant pertinemment à qui on a affaire.

      J'aime

      1. J ai subi ça pendant 20 ans maintenant j ai tout compris j ai pris le dessus il n’ arrivais plus j étais plus forte que lui a la fin je le interessayer plus mais j ai les yeux grands ouverts je suis très méfiante je passe plus ou il est j évite que on me parle je coupe tout les personnes qui le fréquentent et je prend soin de moi et je m aime

        Aimé par 1 personne

  6. Tout ce que vous écrivez me touche car je vis encore l’enfer en l’ayant démasqué. Faux coup de foudre qui cloche. Ça va trop vite et en même temps sur les réseaux sociaux beaucoup de filles lui répondaient. Je m’en suis protégée mais il revenait à la charge quand je partais. Quand je ne lui ai pas apporté satisfaction (je suis dans le cinéma et me demandait des contacts ) il n’est devenu froid comme si je M étais fait un film avec lui. Puis m’a reproché d’être jalouse de lui. Contradictoire et m a envoyé ses premières insultes sur son mur virtuel je suis partie en courant à cause d’une syncope. Je l ai bloqué et l horreur à commence. Stalking, piratage de mon téléphone, une page contre moi avec des amis en commun (je ne sais pas d’un tout ce qu’il a raconte) avec des photos des insultes et tout le monde le suivait. Je suis allée voir la police qui la décrit.comme pervers narcissique (ce que je savais depuis le début) puis il a hackeur trois autres portables et je lui ai dit que sa manipulation ne marchait pas. Il a redouble de violence , donne mon compte à ses amis me montrait sa nouvelle proie comme la femme de sa vie et que j’étais qu une grosse vache, grosses fesses,, un monstre. J ai fait une dépression. On continuait ans humilier et menace de mort si je continuais à le dire à mon réseau ciné. J ai du être hospitalisée et ferme ma boîte de production. La toute s est arrêté mais je vis l angoisse en permanence. Je vois sa copine et je me demande s’il l aime car ils ont l air si heureux . Plus je sortais de l emprise plus sa nouvelle proie m enfonçait j écris sur un portable qui reçoit encore des menaces et j ai tout perdu. Son entourage me dit de lâcher prise et que je M accroche mais c’est pas vrai. Il pirate mes tels pour le reprocher de penser à lui. Que faire?

    J'aime

    1. Bonjour Charlotte,

      Je compatis sincèrement pour l’horrible épreuve que vous avez traversée.

      Il est à présent temps pour vous d’établir un no contact total et absolu :

      – avec cet homme
      – avec sa nouvelle compagne : comment la connaissez-vous et pourquoi êtes-vous en contact avec elle ?
      – avec tous les « amis » qui se rangent à la malveillance de cet homme et lisent le ramassis d’ordures qu’il écrit sur vous

      Pourquoi êtes-vous dans l’angoisse exactement ? Et surtout, pourquoi vous demandez-vous s’il aime sa nouvelle compagne ? S’il l’aime, qu’est-ce que cela change pour vous ? S’il ne l’aime pas, qu’est-ce que cela change pour vous ? Posez-vous ces questions. Vous n’êtes pas folle mais vous êtes totalement déconnectée de la réalité et c’est dangereux de rester dans cette zone.

      Essayez d’écouter votre instinct de préservation, Charlotte, et sortez de la torpeur cérébrale dans laquelle vous vous trouvez. Vous êtes dans une réalité complètement parallèle dans laquelle, j’imagine, vous pensez sans doute que c’est cette nouvelle compagne qui vous sépare de votre « grand amour », le pervers narcissique. Et dans cette réalité, vous vous dites aussi que si elle n’était pas là, il serait avec vous…? Honnêtement, personne ne peut vous sortir de cette illusion. Même mes mots ne peuvent rien changer mais je me dois de vous dire que vous vous bernez vous-même. Relisez les faits qui parlent de ce que cet homme vous a fait. Il veut vous pousser au suicide, à l’anéantissement et vous lui donnez raison. Pourquoi ? Qu’avez-vous fait qui puisse justifier une telle destruction de votre part à vous-même ?

      Ensuite, changez de numéro de téléphone et surtout sortez de la paranoïa. Même s’il a placé un logiciel espion, en principe, si vous rebootez votre téléphone, cela devrait aller. Je sais que c’est traumatisant d’être espionnée mais il faut tout faire pour reprendre une vie normale, avec des activités et des amis de confiance. Plus vous allez vivre avec cette douloureuse expérience en permanence dans votre esprit, moins vous pourrez guérir. Donc, faites ce qu’il faut côté technologie, amenez votre téléphone chez un opérateur ou dans une clinique du portable, bloquez-le avec un motif et un code et reprenez votre vie. Faites cet effort.

      Que vous a dit la police ? La plainte a-t-elle été jugée recevable ?

      Vous devez comprendre, comme je le répèterai jusqu’au bout, qu’une personne qui vous abuse veut votre anéantissement. Il sait très bien ce qu’il fait et le fait volontairement. Tout a été organisé pour vous briser. Vous ne pouvez pas espérer que cette même personne ait un sursaut d’humanité et réalise soudainement que vous êtes un être humain. C’est à vous de vous protéger.

      J'aime

      1. Merci de m’avoir répondue. En effet, c est un génie de l informatique et je recois les SMS en adresse inconnue. Mon ami qui s occupe de mes portables à déjà jeté 2 à la poubelle. La police mène une enquête mais c’est long. J’ai lu votre article sur les PN qui font languir leurs proies sur les réseaux. C’était tout à fait lui. Je lui ai simplement dit que ça ne marchait pas avec moi que je n etais pas a son service avant de le bloquer sur les reseaux.mais votre théorie du no contact est une très bonne idée. Dans votre blog je me retrouve tout à fait. Mon ami informaticien m a dit qu’il craquait mes IP de téléphone vu qu’il est hackeur de nature aussi et ça n arrangé pas les choses. La ça va mieux mais ça a été difficile de se voir menacer traiter de grosse p..te, mauvaise haleine et j’en passe des blagues pueriles. Ma peur vient du fait que je ne sais pas ce qu’il a dit aux autres et si je peux encore bosser dans mon secteur d’activités. Je ne sais pas quel mensonge horrible il a concocté pour que cette page ignoble continue d’exister sur un célèbre réseau social. Les médecins me parlent de syndrome post traumatique et j’ai bien été aidée. Je suis à la base une grande angoissée et je manque de confiance en moi. Tout le négatif que je lui avais confie s’est retourne contre moi. Mais comme je le répète je ferai le No contact. De toute manière, j’ai déjà fait un grand pas car je ne le désire plus. Ne plains pas la suivante et je me suis toujours demandé comment ses filles continuaient de lui courir après virtuellement sans contact (moi je l’ai rencontré c’est different) amitiés et merci pour tout.

        J'aime

      2. Charlotte, je veux bien croire qu’il soit un génie de l’informatique mais pour cracker un téléphone portable, il n’y a que 2 façons :

        – Soit il installe un logiciel espion par le biais d’un SMS mais dans ce cas, il faut qu’il ait votre téléphone sous la main. A moins que vous n’acceptiez vous-même d’être piratée…

        – Soit il pirate tout simplement votre compte Facebook à distance et a accès à vos messageries Whatsapp et Viber en passant directement par le serveur centralisé de ces services. Ceci se fait avec votre numéro de téléphone. Autre chose, si vous avez une application de type Bluestack sur votre ordinateur, qui permet notamment de mettre plus facilement Instagram à jour, il vous faut la supprimer. C’est une porte d’entrée pour les hackeurs car elle leur donne aussi accès à une sorte de copie du contenu de votre smartphone.

        Mais il y a des limites à tout, même à la technologie donc en principe, si vous changez de numéro de téléphone, que vous ouvrez un nouveau compte Facebook (nouvelle adresse mail + nouveau mot de passe + nouveaux amis), qu’il n’a pas accès à votre téléphone… et qu’en plus, vous êtes en no contact, je ne vois pas comment il peut vous retracer. Je pense qu’il est temps de redescendre sur terre. Je vous le dis avec beaucoup de compassion. Cet homme cessera son harcèlement le jour où vous arrêterez de lui donner ce qu’il veut = votre attention et votre peur.

        Vous ne pouvez pas maîtriser ce qu’il raconte sur vous donc autant tourner la page et vous refaire un nouveau cercle relationnel. Il vous a vendu du rêve et il est à présent grand temps de reprendre votre vie en main, dans la clarté de la vérité. C’est une personne malveillante et vous risquez d’en croiser d’autres si vous ne développez pas un sens du discernement. Il vous faut sortir de la position de victime pour prendre les « armes » (dans le sens contrôle de VOTRE vie) et devenir une survivante. Apprenez à vous affirmer, à être plus forte et à vous défendre pour ne plus jamais vous laisser faire.

        La « bonne » nouvelle est que les relations abusives ont toutes le même mode opératoire que vous pouvez reconnaître de loin : une personne inconnue s’impose dans votre vie, vous flatte, vous couvre littéralement d’attentions, vous inonde de sa présence puis dès qu’elle a obtenu une faveur de votre part (ou qu’elle ne l’obtient pas), le masque tombe, vous voyez très clairement une autre personnalité. N’attendez pas d’en arriver à l’humiliation publique et partez.

        Des personnes sincères vous aborderont mais la différence est dans la fréquence et la rapidité de la relation pour les pervers narcissiques et autres prédateurs. Quelqu’un que vous connaissez à peine et qui se projette déjà verbalement dans un futur idyllique avec vous est forcément un menteur.

        Bon courage !

        J'aime

      3. bonsoir a tous
        je suis de tout coeur avec vous….. j ai vecu la meme chose….. c est tres plaisant et humiliant….. et je remercie scarlette pour toutes ses reponses qui pour ma part me résussite……
        merci
        CORDIALEMENT
        MARIE

        J'aime

  7. Bonjour Scarlett,

    marié depuis 15ans, et en phase de séparation, je suis en recherche de renseignements sur les PN, soupçonnant fortement ma femme de faire partie de cette « catégorie », mais ayant encore du mal à y croire …
    Je pense etre « tombe amoureux » d’elle au départ pour sa discretion,sa droiture, sa douceur et le fait qu’elle était trés amoureuse …
    Rapidement, après le premier enfant, nos rapports « intimes » ce sont espacés avec des excuxes toujours bien fondés …et j’ai accepté .
    Puis une première crise trés importante, j’ai remarqué qu’elle discutait avec des hommes sur internet « amicalement » …et de plus en plus tard dans la nuit …reussissant a mettre un mouchard, j’ai découvert des discussions trés osés avec son « confident » et meme jusqu’a pornographique . SA réaction en la mettant devant le fait accompli a été de beaucoup pleurer, de s’excuser, etde me dire de la « foutre » dehors … Mon coté protecteur a pris le dessus, et j’ai tout fait pour comprendre et pardonner …mais malheureusement j’ai commencé à sombrer dans un etat depressif, a perdre du poids et à avoir de plus en plus de mal à réagir alors qu’elle continuait ses discussions …au bout de quelques mois elle a meme rencontré (sur mon conseil pour en finir) mais le cauchemar a perduré jusqu’a ce que, à bout de force, je lui mette un ultimatum !
    Puis la vie a repris son cours, j’ai essayé d’oublier puis de pardonner cette phase, nous avons eu un 2ème enfant …
    Puis de nouveau les « rapports intimes » s’espaçaient de mois en mois, et quand ils avaient lieu je sentais bien que c’etait plus pour me faire plaisir qu’autre chose …
    Je travaillais dur la laissant à la maison pour elever les enfants …elle avait de terribles crises de larmes chaque fois que je lui proposait de reprendre un travail, donc j’acceptais la situation …c’est une fille plutot douce et attentionnée, mais avec des accès de colère, des exigences importantes(TOC de la propreté) que j’acceptais poureviter de la froisser …
    Enfin le coup de grace il y a un an ou elle m’avoue m’avoir trompé tout l’été … je mesuis de nouveau effondré mais j’ai vite repris le dessus voyant mes enfant s’inquieter de mon état … Elle a accepté de reprendre le travail, j’ai acheté une maison pour la loger (pour qu’on se sépare pour faire le point) et depuis 2 mois elle me cours apres me demandant pardon, me jurant qu’elle n’aime que moi, me suppliant de l’aimer …
    la situation est dure et je ne sais plus comment agir …hier soir, sur une crise de colère elle m’a mis un ultimatum pour savoir si je l’aimais oui ou non …prenant mon courage à 2 mais j’ai dit non, mais elle a passé la nuit à pleurer …ce matin elle était defigurée et tremblante, et pourtant j’ai l’intuition qu’il faut que cette relation s’arrete …mais que c’est dur !

    Est elle vraiment PN ? etait elle la femme douce et affectueuse,amoureuse qu’elle dit etre redevenu, ou joue t elle un role ?
    j’apprehende mon retour chez moi, et il me tarde presque que nous vivions separemment …merci pour votre aide Scarlett

    J'aime

    1. Bonjour Christian,

      Merci de votre commentaire et de votre confiance.

      Dans votre témoignage, je ne retrouve pas les marqueurs de la perversion narcissique, notamment le fameux « masque qui tombe », le love bombing du départ, bien caractéristique, il n’y a pas non plus d’identification projective. Par contre, je remarque des attitudes de manipulation qui sont évidentes.

      – Votre femme ne souhaite pas reprendre une activité professionnelle
      – Vous avez acheté une maison pour elle
      – Malgré votre souffrance face à ses multiples infidélités, elle a continué ses activités presque sous votre nez, ce qui est le signe d’un manque de respect et d’amour
      – Pourtant, à présent qu’elle sait que vous lui échappez, elle vous manipule émotionnellement pour vous maintenir dans la relation

      Vos émotions ne doivent pas vous empêcher de voir la vérité en face. Cette vérité est que les faits ci-dessus évoquent davantage une personne qui ne vous aime plus et qui vous manipule pour une raison autre que l’amour qu’elle prétend éprouver pour vous. Il y a peut-être d’autres faits qui sont intervenus dans votre couple, que je ne connais pas mais en me basant sur ce que vous écrivez, il n’y a pas de respect de votre personne, de vos sentiments et pas d’amour au sens « empathique » du terme (capacité à se mettre à votre place). Bien entendu, chaque personne a sa propre définition de l’amour et je ne porte pas de jugement là-dessus. Cependant, vous ressentez une souffrance, ce qui signifie que vous avez vu la manipulation mais que vous avez trop mal pour l’admettre.

      Il peut y avoir de nombreuses causes, de nombreux facteurs qui expliquent le comportement de votre femme. 15 ans de mariage peuvent également entraîner une érosion du couple. Ce n’est donc pas porter un jugement de malveillance sur elle mais il est peut-être temps pour vous de vous protéger et de vous reconstruire.

      Je vous envoie mes meilleures pensées.

      J'aime

  8. Bonjour,

    J’ai été la compagne d’un PN pendant 6 mois. Quand je l’ai rencontré, j’ai vécu un coup de foudre, son sourire m’a fait fondre, et quand il parlait, longuement, de son job (Il est chercheur en physique nucléaire), j’étais comme hypnotisée. La deuxième fois que nous nous sommes vus, nous nous sommes allongés dans un parc et embrassés pendant des heures. Il me disait que j’avais de beaux cheveux, un beau corps, qu’il ne s’était pas senti aussi bien depuis longtemps, nous avons eu du mal à nous séparer, je devais rentrer chez moi à 100 km de chez lui. Il m’a cueilli des coucous, caché des œufs de Pâques dans le parc. J’étais au paradis.
    La troisième fois, nous avons fait l’amour chez lui. Sommes allés boire un verre, avons eu une discussion sur le cinéma. Nous nous sommes disputés, il critiquait les films que j’aimais, étrangers, art et essais, avait des arguments que je ne comprenais pas, devenait très cynique, se moquait un peu de moi. A partir de ce moment, déjà !, il s’est mis à souffler le chaud et le froid, parfois je pleurais au téléphone car je ne comprenais par ses réactions, et cela le faisait rire, quand je lui demandais ce qu’il faisait, il me répondait, « T’es de la police ? », sarcastique…
    Quand il arrivait chez moi, il m’appelait, pour savoir s’il y avait une place pour se garer, j’étais heureuse de décrocher, il me cassait en répondant, « Oui, oui, ben c’est pas le moment, dépêche-toi, y’ a une place en bas ? »
    Nous sommes partis en Bretagne cet été, un soir, il me parlait méchamment, je voulais en discuter en me couchant dans la tente, il s’est fermé comme une huitre en faisant un jeu sur son smart phone, refusant le dialogue, ça a dégénéré toute la nuit, je lui ai subtilisé son tel, il m’a dit que si je lui rendais il discuterait avec moi, je lui ai rendu, il a joué à nouveau, refusant de parler ! Je lui ai pris à nouveau, et j’ai fini par aller dormir dans la voiture, et le lendemain, je l’ai attiré sur la plage pour discuter, son tel dans mon sac. Il m’a demandé de lui rendre, je lui ai dit « après qu’on ait parlé », il a pété un câble, me jetant par terre devant tout le camping, m’étranglant à moitié, et expliquant aux touristes, « She has to take her medicine », m’humiliant quoi. Après on a plié les tentes, il voulait me laisser à la gare refusait de me ramener en voiture chez moi.

    Un autre jour, il avait réservé une chambre d’hôtel pour un week-end tous les deux, la veille il me dit, « Je ne sais pas ce que va devenir notre relation, on ne part plus », je me suis mise à pleurer, le lendemain, il avait encore changé d’avis.

    Après nous avons connu des joies, moments intenses de fusion, de sms poétiques, coups de fils interminables, mais aussi longues attentes de ma part, qu’il m’appelle, attentes vaines puisque la plupart du temps, c’est moi qui l’appelait.

    J’ai essayé de rompre deux fois. Chaque fois je suis revenue. Il répond toujpurs au téléphone et revient si je lui demande, et tout recommence.
    Il a rompu de son côté deux fois. Et je le rappelle.

    Je sais qui il est, j’ai contacté son ex, qui a fait une TS quand elle était avec lui, et m’a raconté que la mère de ses enfants à lui avait vécu elle aussi un enfer. Mais bien que je connaisse son jeu, je n’arrive pas à passer à autre chose, je pense tout le temps à lui, à ces heures passées au tel qui me comblaient, à nos discussions profondes sur le bien le mal, la littérature, il connait tout sur tout…
    Il me manque. Je suis trop dépendante,et je ne sais pas comment vivre pour moi-même et pas à travers le regard d’un autre…

    J'aime

  9. bonjour
    j’ai lu l’article les différents commentaires et je suis toujours aussi perdue.
    Ai-je ? suis-je victime d’un manipulateur qui se donne le verni d’un homme bien?

    je suis sortie avec un homme déjà en couple pendant 2 ans et demi. Collègues de travail au départ, il a commencé à faire des allusions quelques mois après mon arrivée. Je faisais semblant de ne pas comprendre par peur de me méprendre sur ses intentions. Puis lors d’une sortie professionnelle, il m’a avoué que je lui plaisais bien et s’est montré très direct sur ses préférence sexuelles. A la fin du repas en revenant vers la voiture, il m’a attiré contre lui et m’a embrassé. Dès ce moment il n’a pas eu de cesse de me considérer comme une personne spéciale me complimentant sur mon sourire mon intelligence mes épaules etc etc… Esseulée à cette période de ma vie je me suis laisser séduire et je lui ai fait confiance de suite.

    Très peu de temps après il m’a dit que jamais il ne quitterait sa compagne et ses enfants mais que malgré tout je le séduisais naturellement! nous passions du temps à nous embrasser et à nous caresser comme des lycéens. Nous n’avons pas fait l’amour tout de suite (pendant 06 premiers mois) parce qu’il m’expliquait qu’il aimait malgré tout sa femme. J’ai tenté à plusieurs reprises de mettre fin à cette relation qui ne me convenait pas car j’avais trahi deux de mes convictions à savoir sortir avec un homme pas disponible et qui plus est dans le travail. Ces deux choses me pesaient beaucoup mais il savait toujours mettre des mots rassurants et me faire avaler la pilule. De son côté il me disait qu’en 20 ans de vie commune j’étais le premier dérapage. Nous n’avions que peu de temps, enfin lui car quand il avait pris son plaisir il me disait qu’il devait y aller (les enfants à aller chercher) on se retrouvait toujours chez moi entre 16h et 17h pas plus. Au lieu d’aller chercher ma fille à l’école je la laissais à la garderie toujours de plus en plus tard. A chacun de ses départs, je me sentais triste et je pleurais. Je savais au fond de moi que ce n’était pas une bonne situation pour moi car rien ne pouvait se construire et en plus il me le disait ouvertement. Très souvent, il me disait que j’allais rencontrer quelqu’un et qu’il laisserait sa place comme un gentleman et moi qui lui répondais que je ne pouvais pas courir plusieurs lièvres en même temps.

    A un stop plus ferme il m’a avoué qu’il avait des sentiments pour moi (avec des sanglots et des larmes dans les yeux) mais qu’il était honnête avec moi en me martelant qu’il ne quitterait jamais sa femme. Sa réponse à ce stop fut de me dire qu’il avait envie de faire l’amour avec moi et nous avons eu des relations sexuelles. Quand nous n’en avions pas pour x raisons ses appels téléphoniques étaient sexuellement explicites. Je n’ai d’ailleurs pas eu accès à son numéro de téléphone et il me contactait toujours en numéro privé.

    A chaque stop, plus ou moins ferme, il s’arrangeait toujours pour me rattraper et me susurrer des mots d’amour même si je lui disais que j’avais besoin d’autre type de relation avec un homme qui soit disponible et présent pour être dans la construction d’une relation. Je savais au fond de moi qu’i avait plus besoin de moi que moi de lui. Je ne sais pas expliquer pourquoi je n’ai pas su être ferme; la peur sans doute qu’il se comporte en victime puisque quand je disais c’est fini au travail il était odieux (soit en pleurant sur notre histoire qu’il raconta à une de nos collègue soit en se comportant comme un connard et en essayant de me faire culpabiliser) . Certaines personnes qui le connaissent bien se sont laissées à quelques confidences et je suis tombée de haut puisque je n’étais pas la première qu’il y en avait eu plein d’autres avant moi et que c’était un homme à femmes. Mon plus grand tord a été de taire ce que je croyais savoir, de ne pas lui demander de compte puisque il me disait qu’il avait été honnête dans sa démarche avec moi et blababla… que partant de là je me sentais dans l’incapacité de demander quoique se soit puisque cet argument lui servait à clore toute discussion qui sortait du cadre.

    J’ai eu une année 2015 compliquée, j’ai perdu mon père et durant cette période je n’ai eu droit qu’à un mail et un appel; j’avais besoin de lui, de poser ma tête sur son épaule, de pouvoir pleurer. Je n’ai pas pu le faire mais il me disait que même s’il n’était pas présent physiquement, en pensée il était avec moi. Ma raison me disait de partir de rompre définitivement mais mon cœur me disait le contraire. En juillet de cette année, il s’est montré jaloux d’un de nos collègues masculin avec lequel je devais collaborer. J’ai eu droit à une scène dans la voiture et j’ai du me justifier encore, d’affirmer qu’il n’y avait rien du tout avec ce collègue mais que notre collaboration faisait que j’avais moins de temps à lui accorder et qu’il ne pouvait assouvir ses désirs de sexualité.

    Il y a un mois et demi je lui ai signifié la rupture, de manière que je croyais ferme. Pendant une semaine il a tenté de me séduire à nouveau, à être dans un jeu encore, pensant sans doute qu’il arriverait à me faire changer d’avis de nouveau comme les autres fois. Je me disais quel argument il allait me sortir pour tenter de me rattraper et l’argument est venu, comme au théâtre en me disant du bout des lèvres qu’il ne voulait pas en parler avant mais qu’il avait discuté avec sa compagne d’un possible break. Mais je n’ai pas cédé à ses paroles. Sentant ma réticence, il s’est montré insistant en me téléphonant plusieurs fois par jour sauf qu’il c’est fait attraper par sa femme qui a entendu une grande partie de sa conversation. N’ayant pas coupé de suite son portable, j’ai entendu une femme crier, lui ne rien dire où murmurer inaudiblement qu’il en aimait une autre puis le téléphone se coupe et là la colère en me disant qu’il était aller trop loin que c’était un coup monté. Sauf que ce n’était pas un coup monté que sa compagne l’avait pris la main dans le sac. Rupture immédiate entre sa femme et lui puisque il n’en était pas à son coup d’essai. Pour minimiser le poids de la tromperie, il n’a pas dit que nous étions dans une relation de plusieurs années mais que ce n’était que quelque chose de fugace qui n’avait pas duré. Encore et toujours le mensonge. Je passe des détails qui me font honte depuis un mois mais maintenant c’est une histoire terminée. J’oscille entre la peur, la culpabilité, le dégout de lui de moi, je me sens au bord d’un précipice.

    Je me suis fourvoyée, me suis perdue dans le respect de moi même et de ce que je suis, de mes valeurs. Je ne sais pas s’il est un pervers manipulateur, ou si c’est moi qui suis une manipulatrice, je m’explique le fait de lui dire que c’est terminé mais de remettre le couvert encore une fois sans avoir le courage de dire vraiment ce que je pense de lui à chacun de ses retours dans ma vie.

    J’enrage car raison et sentiments s’affrontent en moi; je me sens responsable de la rupture du fait qu’il ai tout perdu, qu’il pense au suicide mais ma raison me dit aussi qu’il aurait du me laisser partir, d’accepter ma décision pour que je puisse vivre ma vie pleinement sans avoir l’impression de vivotter et de faire du surplace. Je me dis aussi comment j’en suis arriver là et comment je vais me relever. J’ai honte d’en parler à un professionnel car j’ai peur d’être jugée, qu’il me renvoie ce que je sais déjà: qu’à la base c’est mal il était en couple et que j’aurai du dire non tout de suite. Je me dis c’est pas possible, je suis intelligente, j’étais une bonne professionnelle avec des idées des envies d’avancer dans mon travail. Toutes mes illusions volent en éclat, alors est-ce que c’est mon ego. Je ne sais plus rien et cela me fait peur.

    J'aime

    1. Bonjour Fleur,

      Merci de votre témoignage et de votre confiance.

      Je ne peux pas dire si cet homme est structurellement manipulateur car je n’ai pas assez d’éléments. Il faudrait connaître son mode opératoire avec les autres personnes.

      Ce qui est certain, c’est que de nombreux hommes sont comme ça. Ce qu’il voulait avec vous, c’était du sexe pour parler crument. Il vous a dit lui-même :

      – qu’il ne quitterait jamais sa compagne
      – qu’il était prêt à laisser la place à un autre

      Ces deux éléments signifient clairement qu’il ne se projetait pas du tout avec vous. Les hommes mariés ou déjà en couple qui cherchent des aventures à moyen et long terme sont obligés de vous manipuler pour atteindre leurs objectifs. Ils savent bien que même si la femme se montre compréhensive au départ, très rapidement elle voudra un engagement ou de belles paroles. C’est ce qu’il vous a servi, de belles paroles pour vous endormir.

      Ce qui vous est arrivé est horrible mais se produit tous les jours. Des personnes jouent avec les sentiments des autres pour obtenir d’elles des faveurs. Vous avez juste manqué de discernement car un homme qui vous dit en face qu’il ne partira pas, ne le fera pas.

      Maintenant, essayez de ne pas tomber dans la psychologie à outrance, ne voyez pas de grands concepts là où il n’y a que de la manipulation de très bas étage. Dire à une femme qu’on a des sentiments pour elle juste pour accéder plus rapidement à son lit est de niveau 1. La bonne nouvelle est que vous allez vous en remettre plus facilement. Il n’a pas cherché à vous détruire, n’a pas construit de relation avec vous. Vous vous voyiez de 16h à 17h, un horaire bien défini qui est un signe de plus qui montre que malheureusement, il n’y avait rien de plus à chercher.

      C’est arrivé au moins une fois à chacun d’entre nous de « se faire avoir » mais ce n’est pas de la perversion narcissique et ça ne montre pas nécessairement une manipulation structurelle. Les gens mentent tous les jours pour arriver à leurs fins. Je suis sûre que cet homme n’a même pensé qu’il vous faisait du mal. Il n’a vu que son bon plaisir.

      Tournez la page et avancez. Vous ferez mieux la prochaine fois. Si vous voulez quelque chose de sérieux, commencez par prendre au moins un homme qui s’affiche comme célibataire et vérifiez ses propos avant de donner votre cœur. Ne vous « prenez pas la tête » pour une technique vieille comme le monde. Il y aura toujours des menteurs…

      Cette pseudo crise de jalousie n’était qu’une distraction au mieux et au pire, une technique pour que vous vous sentiez importante à ses yeux. Les actions d’un homme parlent plus que ses mots. Celui qui vous aime, c’est celui qui est présent pour vous soutenir dans les moments difficiles. Tout le reste n’est que mensonge et bla bla.

      Je vous envoie mes meilleures pensées.

      J'aime

  10. Bonsoir Fleur,
    Oui, il arrive qu’on se fourvoie dans une vie : ce n’est pas pour autant que vous devez vous dévaloriser. Nous sommes des êtres sensibles et le mensonge ne fait pas partie de notre vie, pourtant certains (ou certaines) l’utilisent à notre insu. C’est violent, et oui on peut se sentir révolté par cette intrusion dans notre sphère privée. Mais comme le dit si bien Scarlett « tournez la page et avancez »! Et surtout ne culpabilisez pas le concernant : il est mal honnête et sans scrupules et il en paiera les conséquences, rien de grave en ce qui vous concerne 🙂
    Cordialement.
    Ann

    J'aime

  11. Sos
    je suis mariée depuis 2010 à un pn
    au début ça allait comme toute relation même si il y avait deux trois qui me faisaient tiquer.
    Tout est allé si vite
    il aimait tout ce que j’aimais et détestait tout ce que je déteste!
    Tout d’abord ,la 1ere grosse crise
    Est venue,quand dans la voiture
    je lui ai fait part de mon envie de me trouver un job.
    C’était la toute première fois que je
    le voyais rentré dans une colère noire
    j’étais horrifiée,il m’a traité de tous les noms(ingrate, égoïste ,mauvaise femme d’intérieure etc…)après quoi le soir il est venu me supplier de lui pardonner tout en me faisant savoir que j’étais trop susceptible comme d’habitude. ..que je m’énervais pour pas grand chose.
    J’ai voulu faire une formation même grosse colère,des cris après quoi il vient de me demander avec un kdo(une belle voiture)
    il m’a dit en me donnant la clé :pourque les gens sachent que j’adore ma femme.
    Il fait des cadeaux à tout le monde dans ma famille et mes parents l’adorent. Ils disent que j’ai de la chance de l’avoir comme mari et lui aussi adore me le dire à longueur de journée.
    J’ai n’ai plus envie de rien tout ce que je fais n’ai jamais assez bien pour lui.
    Il sous entend que je suis pas une bonne mère(on a un pti garçon de 4 ans ensemble)je lui ai dit plusieurs fois que je veux le quitter .il menace de tout faire pour obtenir la garde exclusive de notre enfant(il est agrégée en economie et a le bras long)
    Moi une petite étudiante qui n’arrive même pas à se trouver du travail.
    Je ne sais plus que faire.
    Il déteste que mes frères viennent à la maison et à tout fait pour que mes amis ne viennent plus me voir
    je me sens si isolée,j’ai essayé plusieurs fois mais je n’y arrive pas pourtant je ne l’aime plus.
    Il m’agresse et la seconde d’après est si gentil.
    Il déteste tout ce qui peut me faire du bien pour mon bien
    il m’a dit une fois que si je le quittais qu est ce que les gens diront de lui.
    Il est toujours en compétition avec tout le monde ( au boulot,avec ses frères,son entourage)tout le monde est jaloux de sa réussite.
    Maintenant il me harcèle pour que je lui fasse un deuxième enfant et des qu’il entend que quelqu’un a eu un bb il se précipite à la maison pour venir dire que c’est de ma faute(alors que j’ai enlevé mon stérilet il y a une année de cela)
    J’ai pensé m’enfuir ou même mettre fin à mes jours(j’ai honte)mais j’avais peur qu’il se retrouve seul avec mon enfant.
    personne ne me croirait car il est le chouchou de sa mère bref l’enfant parfois . Il fouillé dans mon sac,mon téléphone et prétend que je le trompe .j’avais suivit un stage contre son gré il est allé jusqu’à dire à mon oncle queje sors avec mon patron
    J’ai plus envie de rien
    je ne ressens plus rien
    je suis comme anesthésiee avec la sensation qu’on ne me comprendrai jamais. …
    est il vraiment un pn?
    Suis je pas un peu folle
    qu’est ce qui me donne toujours cette terrible sensation d’être fatiguée,lasse
    Déconnectée de tout?

    J'aime

  12. Bonjour,

    Je pense etre la proie d un homme pn. En effet au début prince charmant:
    Agréable, gentil, serviable…. Sportif , fan de musculation….Mais qui aime tout ce qui brille qui est cher et de luxe…..
    Mais le visage a changé car il a trouvé une nouvelle proie:
    Dénigrement, malaise, critique sur tout habit, repas…
    Donc ce qui a entrainé un manque de confiance en moi même la dépression
    L histoire avec l autre femme a été dévoilée par moi et sa réaction:
    Mensonge disant que c est son ex de 2 ans menace de me quitter…
    et le vrai visage est apparu quand j ai voulu contacter l autre femme:
    Menace de mort..me traitant de folle
    J ai décidé de porter plainte le lendemain et il s est rendu à mon domicile mais n a trouvé personne car j etais au commissariat.
    Il a essayé de me contacter, pas de reponse de ma part…. Résultat: ma porte a été fracturée il m envoyé les photos me disant que l on ne se fout pas de lui comme ça…il a été appréhendé sur les lieux par la police car il me sommait de rentrer chez moi…il a fait une garde à vue 48h..
    Apres etre relaché il a reussi à mettre sur son facebook que la vie est belle restons positif et une photo de lui torse nu respirant l air frais….
    Ayant averti amis et famille de la situation, ceux ci se sont manifesté sur sa page facebook en dénonçant l acte:
    J ai eut des menaces de mort encore une fois car les gens qui le connaisse sont au courant et qu il nie tout et a dit que ce sont des histoires inventées…
    Après cela j ai pu savoir que monsieur avait de nombreuses conquêtes pendant notre relation et meme en meme temps que l autre femme….
    Six mois après je deviens sa tête de turc car son facebook a été soit disant piraté et que selon ses dires des choses negatives ont été dites à son sujet, ses conversations ont été partagées et m’accuse: il m a sommé de lui rendre accessible ses pages or je n ai rien à voir avec cela: il a fait une main courante contre moi également car j ai reçu encore des menaces de mort ironie du sort le jour de la main courante il était là au meme moment au commissariat accompagné de la meme femme.
    Vision d horreur car nous nous sommes croisés:
    Son visage detendu avec un sourire au coin il a osé me pointé du doigt et a sourit en fermant la porte du commissariat…..
    Il a fait un commisaire m appeler le lendemain soir à 22h30 et entre temps m envoyer de nombreuses menaces pourquoi….parceque son image lisse et parfait a ete taché sur son facebook et il est dans une rage folle ce qui est inquiétant c est cette soif de vengeance pas d insultes seulement le désir de donner la mort……malgré l’intervention de la police..il ne se calme pas…
    Que dois-je faire?

    J'aime

  13. Je suis toujours troublé lorsque je lis de tel article… tellement j’ai l’impression que cela a été écrit sur l’histoire que je viens de vivre avec un PN…
    J’ai écrit cette histoire sur un blog : « belle envolée » sur canalblog…

    J'aime

  14. Avant de lire le blog, je n’avais pas compris à quel point c’est retord comme fonctionnement. Je savais qu’il mentait, chaud et froid, possessivité, toute puissance etc… Par contre je tombe de haut, si j’ai bien compris, depuis le 1 er jour il a voulu me faire la cour juste pour savourer a l’avance le moment où cette relation prendrait fin en me laissant seule et folle. Depuis le début il savait qu’il agirait avec moi comme ca?
    Du 1 er jour ou il ma vu, il avaitdecidé de me porter aux nues pour mieux me terrasser ensuite?
    En fait il applique toujours la même recette avec toutes’? Il n’y avait rien de sincère? Mais il applique une séduction tellement  » personnalisée » que Cest tres dur de croire qu’il joue un rôle.
    Je croyais sincèrement qu’il m’aimait.
    Je réalise a quel point il a pu se moquer de moi et de mes sentiments ( quil a provoqué en moi a base d’attention, de câlins et de sexe qui rend accro)
    Quel gâchis. Quelle cruauté. Ca m’obsede. J’ai peur, j’en suis à rester celibataire a vie, quand comme moi on ne connait que pn ( Parent, ex) la parano s’impose.
    Je ne demandais qu’à aimer simplement une personne qui me l’aurait rendu.
    Aujourdhui je réalise que aux yeux de la société je ne suis qu’une pauvre fille dont personne ne veut sauf les pn.
    ( je sais que je dois travailler l’estime de soi) je livre juste ma blessure du moment.
    Je l’aimais tres sîncerement . Je pleure ses bons côtés et ne comprends pas comment il peut être comme ca. Il m’aimait je le croyais.
    Tout n’était que du vent…. Il Y avait meme préméditation pour me détruire encore plus, moi qui avait Deja bien souffert.

    J'aime

    1. Bonjour Maggi,

      Je suis très triste pour toi et je compatis mais il existe bel et bien des êtres uniquement animés par le pur plaisir de la manipulation et de la destruction d’autrui. Ils sont là, avec nous, ils nous ressemblent physiquement et n’ont pourtant rien d’humain émotionnellement. Ils ne peuvent pas faire autrement car ils n’ont pas de sens de l’amour, ils n’ont jamais su ce que c’était et ne le sauront jamais. C’est une voie sans issue pour leurs victimes.

      Tu possèdes ce qu’on appelle « un sens du moi », une personnalité. Un pervers narcissique n’a pas de personnalité, ni de moi. Il est techniquement capable d’endosser tous les rôles et c’est ce qu’il fait en guise de « séduction ». Il se fond dans la peau de l’homme idéal juste pour toi. Il te pose des questions sur ce que tu attends, discrètement, puis petit à petit, se fond dans le moule. C’est très subtil quand on n’y prête pas attention mais si tu es dans un certain discernement, tu verras que la personne du début est différente de celle qui t’est présentée en « pleine séduction ». Quand le masque tombe ou même glisse, tu es choquée de voir que cette personne n’a plus rien à voir avec celle de la phase de séduction. ça arrive par petites touches, tu découvres quelqu’un de grossier alors qu’il avait l’air si raffiné ; un coureur de jupons alors qu’il s’était bien comporté, etc.

      Si le PN t’a observée avant de t’approcher, la supercherie sera impossible à voir car il t’aura étudiée et aura composé son rôle bien avant. Si tu le rencontres dans des circonstances moins convenues, tu pourras voir le masque, une fois bien documentée et avec suffisamment de recul sur la perversion narcissique et la psychopathie. Si tu veux un bad boy, il le sera. Si tu veux un homme élégant et sensible, il le sera. Tu veux une relation légère ? Pas de problème ! Tu veux une relation sérieuse ? Il a aussi ça en stock. Tout est disponible sur commande pour te faire tomber dans ses griffes.

      En gros, un PN et un psychopathe ont la même approche = une attitude irréprochable, basée sur un faux moi, jusqu’au moment où ils voient que la cible est engagée dans la relation. Juste après, c’est l’enfer qui commence, les ex qui ressortent de tous les coins, les mensonges qui éclatent au grand jour, la manipulation qui devient évidente.

      Pendant que tu es leurrée par une pseudo relation « magique », le PN lui, poursuit son objectif dans l’ombre. C’est toujours le même cycle, pour toutes les victimes. Il n’y a rien de personnel et c’est ce qui choque les personnes. Une fois qu’un but est atteint, il passe au suivant, sans l’ombre d’un remords, c’est comme si tu n’avais jamais existé à ses yeux.

      Ce que tu aimais n’était pas lui mais l’image qu’il t’avait présentée. L’aimais-tu réellement une fois le masque tombé ? A toi de te poser honnêtement la question. Avoir été précédemment victime est justement ce qui attire les prédateurs et il faut être prudente quand tu en parles. Certains se frottent les mains en entendant ton parcours de victime en se disant que ce sera plus facile de te duper. Le boulot a déjà été fait par un autre.

      J’ai fait le choix de raconter mon histoire publiquement et je ne doute pas que cela va attirer d’autres pervers narcissiques par jeu, challenge ou sadisme tout simplement mais est-ce pour autant que j’ai renoncé à toute vie sentimentale ? Certainement pas.

      Cultive ta confiance en toi et apprends. Chaque jour, informe-toi. On peut identifier un prédateur dès les premiers instants. Il y a toujours des petites phrases incongrues, des détails qui ne collent pas et qui sont le signe d’une manipulation.

      J'aime

  15. merci pour ton soutien, et ta façon d’écrire qui fait rire et réconforte. En effet une part en moi ne guérit pas (ou lentement), bien sur rationnellement je sais que je suis mieux avec lui hors de ma vie. je pleure un fantome, une facade toute fabriquée pour moi, du vent, du vide. donc ca ne sert à rien de regretter, je le comprends (a défaut de pouvoir le vivre completement. dans mon cerveau c’est clair. dans mon ventre jai mal).
    effectivement jai pu voir en 3ans de relation que monsieur retourne sa veste à la moindre occasion, soutient le contraire de ce qu’il affichait la veille, en fonction du public qu’il a sous les yeux, aucune personnalité définie, se modèle et se réinvente chaque jour. Aucune intégrité, aucune loyauté. Ca me dérangeait beaucoup cet aspect girouette juste pour se dorer le blason en toute circonstance . je le trouvais inconstant et faux. j’étais déçue quand il se trahissait lui-même, (par contre je n’avais pas encore compris que cela s’applique à moi).
    au début de la relation il m’avait écrit en fin de mail « penses-tu avoir une partie démoniaque en toi, toi aussi? » (sous entendu comme lui)
    l’avertissement était bel et bien là. mais je n’avais pas saisi la portée de ces paroles, et puis c’était noyé dans tant d’autres choses..
    Quand il a tombé le masque, j’étais dans l’ambivalence. je l’aimais (la fausse image qu’il m’a présenté + notre sexualité car il était très doué, et d’ailleurs pardon d’en témoigner ici, mais quand on repart dans d’autres aventures (meme juste pour un soir) on comprend vite que malheureusement ça va être très dur de retrouver un homme qui sait y faire, en tout cas je n’ai eu que des déceptions), et je le détestais pour sa partie démoniaque qui me rendait malheureuse. hélas j’étais accro. puis j’ai sauvé ma peau.
    lors de notre rupture, tenez-vous bien, il parlait bizarrement comme d’habitude, il procède par discours allusif plein de sous-entendu, il m’a sortit des termes comme « tu as des faiblesses » « c’est un jeu pour être dans la prédation » et des choses comme ça, sur le moment je sentais qu’il me disait à mi-mot « je me fous bien de ta gueule » (car c’est un lâche en définitive, pour profiter du coeur brisé de jeunes filles) (mais à cette époque je nageais en plein brouillard).
    conclusion: j’ai la preuve qu’il sait exactement ce qu’il m’a fait, il est conscient d’être prédateur (dérangé mental) et s’en amuse. aux dépends des femmes qui l’aiment (et qu’il a bombardé d’hormones et de faux-semblants pour rendre accro).
    je m’en prend à moi pour cette histoire, il était chelou dès le début, mon intuition me disait « c’est un sale type », mais pourquoi j’ai voulu m’obstiner malgré tout? je voulais voir jusq’ou ca irait et à quoi rimait cette mise en garde de mon inconscient. maintenant j’ai compris.

    merci Scarlett, je m’épanche ici désolée, mais ca m’aide à vider ce sac que je traine depuis longtemps (ca fait 3 ans que j’applique le no contact, mais je n’ai pas refait ma vie donc je l’ai encore mauvaise).

    ps: il se signale comme célibataire au début de notre relation. 3 mois après il installe une triangulation j’apprends « par hasard » (qu’il a voulu j’en suis sure!) que monsieur a une copine depuis 1 an et qu’il vient juste de rompre et qu’il est triste naninana, et pourquoi la polygamie est interdite, pauvre de moi comme la vie est mal faite… du blabla qu’il écrivait par mail à son frêre, mais depuis MON pc, et puis il part de chez moi (on ne vivait pas ensemble a cette époque) en laissant l’ordi allumé et sur sa page de messagerie qu’il na pas déconnecté. et juste avant de partir m’embrasse, me dit je t’aime et je suis content j’ai enfin écrit un long mail a mon frere, cela fait un moment que je voulais le faire.
    il savait qu’en mettant libre accès a ses mails sur mon ordi forcement jirai fouiner un peu… c’est totalement retor. une amie de l’époque me disait « si ça se peut il l’a fait exprès » et moi « oh non, c’est une coincidence il doit se sentir tellement mal d’avoir menti… » et me voilà chez Scarlett au final, donc merci la prochaine fois A L’AVANCE je m’écouterai.

    J'aime

  16. 4 mois que j ai quitte une relation toxique avec un homme qui m a manipulée de A a Z..pervers je ne sais pas mais narcissique et manipulateur oui….avec moi du moins. Rencontre sur Internet, deux semaines de longs échanges téléphoniques ou il m a beaucoup fait parler de moi, mon passe, mon présent, ma conception de l amour, du couple. Je prenais cela pour de l intérêt pour ma personne, je n avais pas compris qu il préparait son terrain de jeu. La rencontre : sublime, homme brillant, intelligent, tendre, délicat, sensible, attentionné..4 mois de rêves jusqu a ce qu il introduise une triangulation… Il avait une copine depuis un an avant notre rencontre alors qu il s était dit célibataire, il a juste attendu de me voir suffisamment attaché a lui pour me l avouer. A partir de ce moment la ça a été le début de la fin et ça a duré deux ans. Je ne voulais pas partager j ai rompu plusieurs fois, a chaque fois il est revenu me chercher a grands renforts de promesses, de déclaration, de la panoplie du grand séducteur. Il souffait le chaud et le froid en pemanence, m a fait croire a maintes reprises qu il l avait quittee, mensonges et incohérences répétées, dévalorisation de ma personne également…s il ne quittait pas son officielle c était parceque je ne lui inspirais pas suffisamment confiance et moi je redoublais d efforts pour lui prouvait que j en étais digne. Je parlais trop fort, riait trop fort et et en même temps me disait qu enfin avec moi il se sentait vivant. Je pense avec le recul qu il était amoureux de l amour que je lui portais qui remplissait son vide interne, il me contrôlait totalement, je ne décidais de rien. Malgré ce que le recul me permet de discerner j ai du mal a refaire surface, il me semble être passée dans un tambour de lave linge en mode essorage, j ai beaucoup donné et peu reçu dans cette relation et ne me sens pas l énergie pour tenter de rentamer quoique ce soit au niveau affectif….

    J'aime

  17. Idem comme Cerise.
    Je crois que de toute façon il faut se retrouver, soi, reconstruire, fortifier, s’épanouir seul.
    Êt ensuite on rencontrera plus de personnes positives et on pensera peut être couple.

    J'aime

  18. Très chère Scarlett,
    J’ai découvert ce blogg qui est en fait la plus belle trouvaille que j’ai eu à faire… il est complet. Il répond à toutes nos interrogations, et je ne peux m’empêcher d’aller le consulter dès que j’ai des doutes… Scarlett tu m’as beaucoup aidée, beaucoup apportée et enfin je trouve la sérénité, la paix. Je retrouve ma joie de vivre et plus même qu’avant : savourant le bonheur d’en être sortie….
    Cependant, c’est en grande partie grâce à toi, grâce à tous ceux qui en parlent, qui se questionnent et qui ont souffert que l’on peut mettre des mots sur tous nos maux….:)
    Merci à vous tous, et courage il y a tellement de belles choses à entendre, à voir, à lire lorsqu’enfin nous pouvons de nouveau nous retrouver.

    J'aime

      1. Plus de 7 ans. Avec une rupture au bout de 5 ans – je l’ai mis dehors- et il est revenu apres 8 mois…. pourtant j’aurais dû me méfier, mais je me sentais coupable d’avoir mis dehors une personne qui avait soit disant tout quitté pour moi…et comme dans bcp d’histoire de PN lorsqu’il revienne c’est pour un tout autre but que l’amour qu’ils nous portent….

        J'aime

      1. Non. Pas intéressée besoin de me reconstruire et comprendre que je suis tombee dans son piege. Comprendre qu il existe ce genre de personnes, et qu il faut se relever, passer à autre chose. Le déshumaniser et oublier.

        J'aime

  19. Je sors de 15 ans de relations avec une femme PN… J’ai toujours su que kke chose clochait mais j’etais dans le deni. Comme dit dans votre article, elle s’est arrangee pour pourrir la relation non pas pour me quitter definitivement mais pour m’eloigner d’elle de maniere a ce qu’elle ait plus de temps pour jouer avec son nouveau jouet. En tant qu’etre humain on a enormement de difficultes a admettre que kk1 puisse etre comme ca, comme ils doivent aussi trouver etrange tous les sentiments dont nous sommes pourvus. Sa maniere d’evaluer son amour est liee a la peur de me perdre. Quand il y avait de la tension entre nous elle disait avoir « des papilons ». J’avais pas trop compris jusqu’il y a peu ou je me suis chope une crise d’angoisse… Et de fait ca fait comme des papillons. Donc chez eux il n’y a pas de sentiment amoureux, ca va de peur (quand ils risquent d’etre abandonne) a neutre ( quand ce risque n’est pas present) mais je pense que le « bonheur » d’etre simplement en compagnie de l’etre aimé ils ne le ressentent pas.

    J'aime

    1. Bonjour

      Effectivement il n’y a pas d’amour chez un pervers narcissique. Ces personnes n’ont pas besoin de votre amour mais de votre soumission à leur contrôle.

      Le bonheur est une notion bien vague qui dépend de chaque individu. Il n’y a pas d’être aimé avec un pervers narcissique. Il/elle est le seul ou la seule à exister et à compter.

      Bon courage pour votre reconstruction +

      J'aime

      1. Merci. Je vais continuer mon blog avec la suite des mes aventures avec des femmes PN, parce que j’en ai rencontré plusieurs… Je pensais pas ça possible « statistiquement » mais j’avais perdu de vue que mon profil est particulièrement intéressant pour ces gens…

        J'aime

  20. Voilà moi aussi j ai vécu une relation avec un pn tous étais magique au début j étais amoureuse on s est installée au bout de 2 mois je lui est fais c est papier car on a eu un enfant ensemble.mais il n étais pas sérieux vulgaire toujours absent et me disais que dans ma situation je ne pourrai pas refaire ma vie car j ai une fille avec un autre papa.alors on ce disputée tous les wek end c étais ses crise meme j ai portée plainte pour violence conjugale mais à cotée il me disais qu il m aimer et je le reprenez toujours jusqu a que je lui met c est affaire à la rue et lui fais un procès pour demander une pension pour notre enfant.apres tout Ca il rodée autour de moi m espionner venez voir notre enfant mais le garder que 2 heure et me disais il faux venir le chercher.il jouer avec mes sentiments je retomber dans le panneau et un jour j ai dis stop tu veux jouer avec moi on y va rien à faire faux changer cette situation et prendre le dessu alors j ai déménagée a 200 km pris un avocat et donner toute les plainte menace de mort chantage bagar avec mon envies compagnon il foulais le frappée.et maintenant il est allée au tribunal verdict j ai eu gain de cause je vie dans un clima calme et paisible à la campagne avec mes enfants et j ai eu mon jugement en ma faveur.je lui est dit que tu t ai jouer de ma tête alors ta jouer ta perdu maintenant il me dit qu il veux que je sorte de sa vie et je lui est répondu pas de soucis maus tu as des responsabilités pour ton enfant et voilla je sais qu il voudra encore essayer mais faux être fermé moi il jouée avec moi pour me gâcher ma vie car il a pas accepter la séparation et il voulais me faire payer de l avoir quitter et jeter c est affaire mais si j avais pas eu un enfant tous Ca je pense je l aurai pas supporté mais par apport à notre enfant je devais rester en contact pour c est droit de visite et il en a profiter il s occupe meme pas de sont enfant la foi en Dieu ma endorment aidée dans cette épreuve et j ai compris que c est un manipulateur et que sont plan étais de me rendre malheureuse mais je lui est envoyer des musile est je le vois comme un ennemi.et vue comme ça je ne retombe pas dans sont filet et même si à dès moment de ma vie c étais dur mais maintenant j en suis sorti car il n a plu de ma place dans mon cœur car lui n en a pas pour le mien donc vous comprenez que je vois comme un ennemi un renard sa marche mieux et la distance à fais sont travail maintenant je vie bien avec mes enfant j ai ma liberté mon autonomie et ma fierté que j ai reconquêri et mon caractère bien trempée et ma façon de lui dire la vérité que c est un manipulateur et un joueur alors quand on lui enlève le masque ya qu un pauvre homme qui me fais pitié mais meme de la pitié je n en n aurai pas pour lui.apres cette esperience j ai compris qu il faux prendre sont temps et ne pas se confier aussi facilement et actuellement célibataire je préfère mais peux être que je rencontrerai un homme normale sans vouloir calculer plein de chose enfin je vous conseil de fuir pour mieux annaliser la situation apres vous prenez le dessu forcément car vous faite un break apres c est vous qui avez le dessu sur la situation et la vous pouvez mieux vous le manipuler et le dévoiler et lui dire vos quatre vérité ou si vous avez pas d enfant avec ce genre d homme ce qui est plu facile c est blocage de téléphone ou nouveau numéro et arrêter de ce fréquenter enfin moi j en suis sorti et quel joie de vivre j ai retrouver c est du poison des menteurs alors gâcher pas votre vie alors que ya tellement de chose à faire dans cet vie pour la noirssir avec un homme qui vous aime pas et fais tous Ca pour un intérêt matériel ou physique

    J'aime

  21. Bjr. Voilà 10ans que je vie une histoire avc qlqun’, qui était l homme parfait, puis il est devenu parano, insultant, haineux avc mon fils qui avait 8ans , voulait que je m en débarrassé, on c séparer mais avt ns avons eu un fils ensemble, il a jouait sur mes sentiments ,m à empêché de prendre notre bb, car je logeais dans ma famille, g pris une maison, et vu qu il n avait plus le pouvoir, il m à fait retomber amoureuse, avc plein de promesse. Alternant,gentillesse et méchanceté, je l ai cru qd il m à dit que s il était parfois désagréable c qu il voulait qu on vive ensemble, avc pleins de belle promesse. Alors y’a 1an, on a décidé, que je vienne avc mon fils chez lui. Il m à vider ma maison et fait tellement le tri que g plus rien, mais aveuglée, k ai rien vu venir. Au bout de 3 mois de paradis, c devenu un cauchemar, il a mis mon fils dehors, qui c réfugié chez ma mère, et à moi il m à fait vivre l horreur, me regardé tjrs de travers, me parler comme à un chien, hurler après notre fils, ‘noS animaux, et disait que CT mon manque d attention envers lui, et que je lui cache des choses qui le rendait comme ça , alors que je me pliais en 4 pour lui, dans m espoir qu on vive tt 4 le bonheur. Mais vu que gt sans travail, sans meuble, sans rien, il me croyait prisonniere.Et qd g vu que CT inespéré, g u la chance que l on me donne une chance d avoir un logement meublé. Jsuis donc parti et repris avc moi mon Grd fils. Alors il a alterné msg gentil msg méchant, puis il était malheureux et m à ré séduite. Et du coup on se voyait , passé des bons moments et la y’a 3jrs, c répartit, je suis méchante, g pourri sa vie , je suis une cas social, une roublarde, et j en passe..
    Comme avt. Alors jlui ai dit que je comprennais pas, que CT lui, qui n est pas ‘normal. Et du coup il alterné tristesse et haine. Voilà, g de gos souci de sante , stade3, jsuis détruite mais je l aime encore, car je c pas si il est vraiment mal et qu il m aime, ou si c un pn. G mal, jpenqe même o pire. Aidez moi svp

    J'aime

    1. Bonjour L.,

      Je suis sincèrement désolée pour vous et surtout pour vos enfants.

      Êtes-vous actuellement suivie par un psychologue et/ou un psychiatre ? Ce serait une bonne idée si ce n’est pas déjà fait, au moins pour écarter le risque de suicide et vous permettre de prendre du recul. Demandez à votre mère de prendre en charge les enfants et pour vos animaux, essayez de trouver une possibilité de garde afin d’éviter le pire.

      Je pense que vous êtes dans un cas où vous voyez la réalité (sinon vous ne seriez pas sur ce blog) mais vous ne pouvez pas l’admettre parce que vivre cet enfer est préférable à la solitude. Vous avez déjà passé 10 ans avec cet homme et vous le connaissez donc quel est le pourcentage de chances qu’il change…?

      Ce n’est pas à moi de vous dire ce qui est mieux pour vous car chacun a sa définition de « l’amour » et de ce que doit être une relation amoureuse. Il n’y a pas de jugement de valeur de ma part, vous faites ce que vous voulez. Je me permets juste d’intervenir pour les êtres innocents que sont vos enfants et vos animaux, et qui méritent un environnement plus sécurisant. La priorité est de les protéger, ensuite vous pourrez vous occuper de votre relation.

      Cet homme est violent et dangereux, c’est vous qui le dites. Peu importent ses excuses, ses prétextes, les alibis que vous lui fournissez. Constitue-t-il un danger pour les enfants, les animaux et pour vous ? OUI. Maintenant, voulez-vous vivre dans la peur…? Si la réponse est NON, alors préparez-vous, à votre rythme, à quitter cette situation. Cela signifie vous rapprocher de services sociaux pour demander des conseils et voir quelles sont les possibilités pour que monsieur quitte le domicile. Financièrement, vous ne pouvez peut-être pas vous permettre de déménager donc c’est à l’agresseur de partir. Et à vous de retrouver un emploi dès que possible pour subvenir aux besoins de vos enfants sans dépendre de monsieur. Le piège est vraiment de dépendre d’une tierce personne.

      Vous avez le droit d’aimer cet homme, MAIS vous devez aussi accepter sa violence, elle fait partie de lui. Si vous voulez rester avec lui, ce sera juste la même chose pendant toute la durée de la relation. Si en 10 ans, la situation a empiré, il vous faut un miracle pour que cet homme se transforme en homme idéal… C’est à prendre en l’état ou à laisser. Ne vous bernez pas vous-même et protégez ceux qui n’ont rien demandé. Un enfant détruit = un adulte détruit qui risque de détruire à son tour. C’est dans l’enfance que tout se joue.

      Bon courage.

      J'aime

  22. Bonjour
    C est fou , je viens de prendre conscience hier soir avec l aide de ma psy que l homme avec qui je vis est un pn.
    Me voila sur votre site et j ai l impression d ouvrir les yeux.
    Cela fait un peu moins de 3 ans que nous sommes ensemble. Au bout de 3 mois je me suis retrouvée enceinte. A ce moment l amour du début s est détériorée et il a commencé a me dominer et a me rabaisser jusqu’ a même refuser de vivre avec moi et de me convaincre d acheter une maison en face de la sienne. J étais une fille heureuse, épanouie. Tout pour lui est prétexte a me critiquer, dernièrement même ma façon de conduire lui a donné l envie de vomir… et en réponse a ma conduite je me suis excusée. Je suis en permanence en train de m excuser tellement il me fait culpabiliser. Cet exemple en est un et sans importance parmis des centaines de reproches.
    Je suis sure de vouloir le quitter mais comment y arriver en vivant en face de chez lui? Pensez vous qu il me faille fuir? J ai essayé de le quitter plusieurs fois et a chaque fois nous sommes revenus ensemble car il se fait très doux le temps de me récupérer

    J'aime

  23. Moi j`ai vis aussi une véritable enfer!!!!!!!!
    j`ai encontre un ami d« enfance j`ai pensé qu`il aimer mais de jour en jour j`ai compris qu`il me manipulé mais je voulais pas le croire je suis tombe amoureuse de lui il disait qu`il m`aimer mais j`ai découvert par hasard sur son Facebook il était en coup avec une autre femme qui vivait pas au pays , il faisait tout pour que je pète un paon il a même donner mon numéro de téléphone a un de ces collègue de travail pour qu`il m`appelle.. mais le destin a fait que un jour je suis sortie en centre ville j`ai croisé cette personne il avait dit pourquoi tu ne répond pas a mes messages??? je lui a dit comment tu as eu mon number il ma dit que c`était ton ami.en rentrant de chez moi je lui as posé la question pourquoi tu a donner mon numéro de téléphone il na répondu que ce n`était pas lui au final j`ai compris qu`il voulait me débarrassé comme ça il pourra dire que c moi qui la trompé…. comme il as trouvé une autre femme. aujourd’hui il est encore avec cette femme qd j`ai vu cette femme pour la première fois je lui es dit que il couché avec moi au moment qu`il était avec elle, mais elle ne ma pas cru elle ma dit qu`elle croyez juste mon ami un jour avant qu`elle vienne vivre avec il ma tel il m`a juré qu`il avait plus rien avoir avec cette femme il va me donner son natel pour me prouvé que je me trompé sur lui qu`il voulait qu`on recommence a zéro avec moi qu il m`aimer je lui es rien dit, deux jour plus tard je l`ai vu au centre ville avec elle main dans la main il est venu blanc comme neige il a basse sa tête comme si il ne ma pas vu….aujourdhui je me demande es ce que avec le temps (des année plus tard)es ce qu`il reviendra encore envers moi???il a dit a ces famille il est très amoureux de cette femme es ce que VRAI??’auparavant il est marié deux fois et divorcé deux fois en lui entendre parle ces femmes l`on trompe qu il avait pas de chance dans la vie sais toujours les autres pas lui il es la victime..es ce que les PN peux changer???peux tombe,,amoureux,, en lui regardant il paré très heureux un film???un joué pour lu??? de faire du mal sais un plaisir pour lui????es ce que les PN paie en jour????

    Merci de votre aider

    J'aime

    1. Bonjour Kyra,

      Ceci n’est pas un pervers narcissique mais juste un pauvre type.

      Il a joué avec vous, tout comme il joue avec sa compagne actuelle et comme il jouait déjà avec celle du début. C’est absolument pathétique. Remerciez-le de vous avoir montré son vrai visage et passez à autre chose, rapidement.

      Vous vous interrogez encore sur l’authenticité de ses paroles alors qu’il vous a prouvé à de multiples reprises qu’il était un menteur pathologique…? Vous le croisez par hasard en ville en compagnie d’une autre femme, il tourne la tête, vous ignore et vous vous demandez encore s’il va revenir…?????

      Relisez vous-même votre témoignage. C’est clair comme de l’eau de roche que cette personne ne vous aime pas et vous a menti dès le départ. Trouvez un vrai homme et zappez ce c*n.

      J'aime

  24. bonsoir scarlett ,
    j ai en.core eu effectivement des nouvelles , un mail , ( oui comme je disais dans l autre message qu il m avait laissé message me demandant si j avais bloqué les mails , ) et comme je disais aussi dans le même message , que je n y avais pas répondu .. donc reçu le 24 ( donc deuxième message après 1 mois et 10 jours de no contact de notre part a tout les deux ) .. je laisse le message , est ce que tu pourrai lire entre les lignes et me dire ce que tu en pense , ?? ……le message ici … bonjour syl ,Est ce que tu peux juste confirmer que tu as reçu cette message? J’espère que tu vas bien, premièrement ta santé et sur ton boulot, familiale et sociale.
    J’ai parlé un peu avec ma mère, la semaine passé, je dois dire que c’est juste les dernières semaines qu’elle m’a dit que vous avez eu encore contact. Je ne sais plus quand elle m’a dit qu’elle t’as eu téléphoné. Moi j’étais fâché, parce que je trouve que ce sont pas les affaires de ma mère. Et elle m’a dit aussi que tu étais déçu que je ne t’ai pas envoyé un petit mots pour le nouvel an. Honnêtement je ne savais pas si c’était bien de laisser des nouvelles de moi. En tous cas, je me réalise très bien ce que toi tu as fait pour moi, chaque jours je vois des traces et des petit trucs, qui me fait penser de toi. Pense pas que tu n’as pas eu de valeur pour moi. au contraire. Tu as eu beaucoup de patience et tu as été jusque au bout. Ce qui m’ a embêté le plus entre nous, c’était la langue, je sais me débrouiller, mais pour discuter, c’était parfois stressant et fatiguant que je ne pouvais pas dire des choses dans ma langue maternelle. Ce n’avait rien a voir avec ton douleur fysique, présence, ou caractère, ou n’importe quoi. Tu étais une des plus belle femme que j’ai rencontré, et quand je pense au mimique de ton visage quand tu disait qq chose cela me fait rire. Tu m’as dit souvent que tu ne riais plus avec moi, cela aussi me fait penser que je ne te donne pas bcp de bonheur. En tous cas, j’ai gardé tous les souvenirs de toi, je les utilise, je les portes. Tes photos, nos photos, tous tes cadeaux. J’ai chercher le date quand nous avons eu notre premier rdv, (passionnant) mais je ne sais plus, je ne trouve plus les premiers messages. C’était qq part en avril 2014, après mon retour du Cote D’azur. J’espère que tu vas avoir encore une belle vie, que ta santé améliorera bcp. Quand tu as un grand problème, n’ hésites surtout pas de me demander de l ‘aide. Tu peux penser bcp de chose de moi, mais je ne vais jamais t’oublier. Je m’excuse pour tous le mal que je t’ai donné. Tu mérites plus de bonheur que moi je pouvais te donner. J’espère quand même que tu vas retenir les beaux moments qui sont passé entre nous. J’ai souvent pas montrer bcp de sentiment et de coeur, et j’étais très froid les dernières mois. Mais les vrais moments pur entre nous, j’ai senti bcp d’amour et passion pour toi. La romance entre nous, je ne vais jamais oublié. Je te souhaite encore une très belle vie avec plus de bonheur dans l’amour. Adieu Syl …
    S****
    voila , après ça , le lendemain matin il m a laissé un texto me demandant si je voulais juste bien confirmer si j avais reçu son mail … encore une fois je n ai rien répondu … puis 3 appels de sa maman aussi , auxquels , pareil , j ai fais la morte …. et je t avoue , j allais juste un peu mieux depuis 5 jours a peu près juste avant de recevoir les nouvelles ,depuis je me sens a nouveau abattu , c est étrange que je ne ressens pas l effet escompter et pourtant ,c est ce que j attendais , des nouvelles , .. comme quoi , quand on attends et quand ça y es on reçoit , ben le ressentie n est pas celui attendu … j sais pas pq encore … mais je n ai tjrs pas répondu a rien … qu en pense tu scarlette … ( car finalement , son mail c est un peu genre  » c est très bien que tu es partit , et pleins d amour meilleur que je mérite car lui ne sais pas le donner , … ben bravo , j reprend ça dans la tronche , et pourtant il re précise bien que j étais la ( lui il dit plus belle femme qu il a rencontré mais il veut dire la meilleur ) et j dois en déduire quoi ? ben que même en étant la meilleure ,il a pas voulu faire quoi que ce soit pour me garder , bref , encore une seconde petite claque pour moi , mais toute petite lol , mais me voila a nouveau redescendu et de nouveau en perpétuel combat dans ma tète et dans mon coeur ,… d avance merci scarlette si tu donne suite a mon message .
    en espérant que tout va pour le mieux pour toi scarlette , je t embrasse , bonne soirée a bientôt .

    Aimé par 1 personne

  25. Je ne sait pas vraiment si j’ai vécu avec un PN, mais je pense que oui vous me le confirmerez surement. Voilà mon histoire je viens de quitter mon compagnon ça fait une semaine aujourd’hui. Au début un vrai prince charmant cela faisait 5 ans que j’étais divorcée et un peu paumée en manque d’amour je vivait seule avec ma fille lui était en instance de divorce sa femme l’avait trompé et il était malheureux comme tout il était tout timide très gentil doux attentionné on vivait à 150 km l’un de l’autre un jour il me dit qu’il est amoureux de moi et très vite il vient s’installer à la maison il s’entend tout de suite très bien avec ma fille et mes parents toujours très gentil très serviable avec tout le monde il nous inondaient de cadeaux à toutes les deux mais petit a petit il s’est montrer très jaloux lui il regardait comment je m’habillait regardait mon téléphone il a commencé par ne plus bosser il avait deux enfants j’avais déjà du mal avec ma fille avec mon salaire alors avec lui et ses deux enfants il les prenaient le week- end mais on arrivait pas à s’en sortir il ne cherchait pas de travail et moi si j’avais le malheur de dire quelque chose il disait que je le rabaissait et que j’étais mauvaise je me faisait même insulter je pensait que c’était juste une mauvaise passe et que s’il bossait ca irait mieux pas du tout il a rebossé après quelques mois de galères (je dois à ce jour 4 mois de loyers ) et la c’était autre chose il rebosse plus biensure et restait toute la journée sur le canapé moi je rentrais le soir épuisée les courses la bouffe et si ca ne lui plaisait pas il a commencé à me jeter des assiettes par terre en disant que je ne savait pas cuisiné et que j’étais jamais à la maison( le soir j’étais chez ma mère elle a un cancer et il rouspétait parce que je ne faisait pas à manger et que je rentrais trop tard) il me dénigrait avec mes parents mes amis je ne voyait plus personnes il disait que j’étais mauvaise et même folle de faire autant de réflexions jamais devant ma fille biensure avec elle il était toujours parfait avec tout le monde d’ailleurs . Je l’ai quitter ca fait une semaine il m’a casser tous mes cadeaux demander de l’argent pour partir et il m’a insulter en disant que je n’avait pas honte de quitter un homme comme lui que tout le monde apprécie tellement. je n ‘ai plus de nouvelles de lui depuis une semaine je me sent soulagé il m’a ruiné financièrement et surtout psychologiquement au début il était tellement parfait mais la il passait d’ange à démon en 30 seconde merci pour vos commentaires j’attends de les voir chouchounette !!!!

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour,

      C’est un manipulateur (profil du profiteur) qui cherchait un point de chute que vous lui avez fourni, à vos dépends. Sa motivation est financière tout simplement.

      Il vous a bernée avec des cadeaux, s’est installée tranquillement chez vous, a utilisé vos ressources et vous demande en plus de l’argent pour partir alors que vous êtes chez vous ! Je pense qu’il avait déjà un plan en tête quand il vous a rencontrée et ce plan était de vivre à vos crochets.

      Maintenant que vous êtes ruinée financièrement, vous êtes beaucoup moins intéressante pour lui.

      Je vous souhaite beaucoup de courage pour votre reconstruction.

      J'aime

      1. Oui merci je me sent soulagé depuis qu il n est plus la et je me rend bien compte qu il ne m à jamais aimé par contre je trouve ça bizarre qui ne me donne plus de nouvelles quand je voulais le quitter il se mettait hors de lui et ne lachait rien pensez vous qu il va me recontacter loin de moi l idée de le reprendre mais je trouve ça bizarre qu il ne fasse aucune vague la

        J'aime

      2. Il n’y a rien de bizarre à ce qu’il ne vous contacte plus puisque vous écrivez que vous êtes « ruinée financièrement ». Je n’invente rien, c’est écrit noir sur blanc dans votre commentaire ci-dessus.

        Donc, vous ne l’intéresserez de nouveau que dans quelques mois, quand vous serez un peu renflouée. Quelqu’un qui est avec vous pour le matériel ne va pas rester si les caisses sont vides, c’est logique. Il part là où il peut encaisser et reviendra plus tard vers vous prendre ce qu’il y aura à prendre.

        C’est ça, la vraie vie. Il vous faut développer un sens du discernement = voir quand un homme se moque de vous et vous utilise.

        J'aime

      3. Merci scarlette ç est horrible de se rendre compte de ça je me sent complètement idiote et ne me laisserait pas avoir si il rappelle bonne soirée et à bientôt

        J'aime

  26. Mais lui il se fiche de ça je pense j ai un salaire qui rentre tous les mois et il avait un toit il s en fichait des dettes je pense je suis contente et soulagée de l avoir quitté mais j ai un pressentiment qu il ne vas pas me lâcher comme ça en tout cas merci pour votre soutien et je souhaite bon courage à toutes les filles qui ont à faire à ce genre de personnages s’il me contacte cette fois ci j ai ouvert les yeux et ne me laisserai plus avoir merci à vous

    J'aime

    1. Il faut apprendre à dire non. Et ceci est valable dans tous les domaines. Si vous ne voulez pas qu’on tire avantage de vous, apprenez à mettre des limites.

      Vous avez un seul salaire pour deux ? Alors il ne peut pas servir pour 4 personnes. Cet homme est adulte et capable de travailler ? Alors, qu’il se bouge et arrêtez de lui servir de mère de substitution. C’est la seule façon de vous en sortir.

      J'aime

  27. @Chouchounette: vous l’avez quitté depuis une semaine, c’est très récent. Il fait silence radio. Soit il a déjà une nouvelle proie qu’il exploite financièrement, c’est l’hypothèse la plus probable, soit il exploite d’autres personnes (sa famille…) . Ce profil de manipulateur escroc et parasite n’est jamais pris au dépourvu, il doit avoir une longueur d’avance sur vous.
    Si vous n’avez plus de nouvelles: c’était un manipulateur
    S’il revient: il y a de grandes chances que ce soit un pervers narcissique.

    J'aime

    1. Lunapark, il ne pratique pas d’identification projective. Il est tout à fait clair que sa motivation est exclusivement financière. Pour moi, il ne s’agit pas d’un pervers narcissique mais d’un profil de profiteur qui peut donc revenir selon la facilité avec laquelle il a pu obtenir l’assistance financière de Chouchounette. Le mode opératoire est celui d’un homme qui se savait en difficulté matérielle et qui cherchait une cible à exploiter, tout simplement. L’intention n’était peut-être pas maligne au départ mais certainement malhonnête.

      La vie n’est pas un film. Quand on est trop gentille, il y a toujours une personne pour en profiter.

      Aimé par 1 personne

    2. Bonjour Scarlett, je savais qu il rappellerait et qu il se fichait que j ai des dettes il a envoyé des tonnes de textos tout le week-end le premier très gentil quand il a vu que je ne comptait pas le reprendre ça été des insultes et maintenant comme je ne réponds plus il dit qu il refait sa vie qu il a rencontré quelqu’un qu il souhaite que je sois heureuse et blablabla je change de numéro de téléphone demain et plus jamais je ne lui répondrait je suis soulagé qu il soit sorti de ma vie je pense que c’est encore un de ces mensonges si ç est vraiment le cas qu il a trouvé une autre proie comme je la plainds vraiment mon dieu je suis très malheureuse parce que le pire dans l’histoire j étais amoureuse de lui ça va être dur de me reconstruire mais je sais que j ai bien fait de le mettre dehors en effet je pense vraiment que je vivais avec un pervers narcissique et manipulateur et le pire ç est qu il me manque je suis écoeurée merci pour vos commentaires !!!

      J'aime

      1. Bonjour,

        Vous avez tout à fait raison. Changez de numéro et virez ce parasite de votre vie définitivement. Vous trouverez un HOMME digne de ce nom, qui prendra soin de vous et de votre fille, et apportera sa contribution au foyer.

        Prenez le temps de panser votre blessure et surtout, ne vous fustigez pas trop. Nous sommes toutes tombées dans le panneau, nous avons toutes été « escroquées » au moins sentimentalement et nous avons rebondi. Relevez la tête !

        Bon courage !

        J'aime

  28. très bon article j’ai arrêter une relation de 13 ans je l’avais connu il y a 13 ans et repris contact via un réseau sociaux pour lui j’ai tout quitter il se fessait passais pour le mec idéale je l’aimais comme un dingue soutenu défendu on avait projets tous le monde c est retourner contre moi et mon délaissé je suis en profession libérale mon activité commencer a le déranger toujours être au téléphone et très solliciter ses reproches

    par la suite j’ai découvert qui avait une peine de prison a effectuer de 2 ans pour viol sa m’a choquer pour lui c était rien toujours cette peur de le perdre je suis retourner voir un peu ma famille on devait se remettre ensemble a mon retour il a voulut prendre du recul j’ai perdu mon travail ayant pris partit pour lui mon ex n’a voulut rester en bon termes me prive de mes enfants car il avait semer la discorde j’ai perdu tous mes ami(es) plus de logement j’ai du retourner chez parent le pire est que je l’aimais toujours sa promesse de se remettre ensemble le temps passant j’ai fais une dépression lui me rassurais et me disait je t’aime il faut que j’avance dans mes projets le fait de lui de lui téléphonais me fessait du bien toujours ses reproches excuses je fessais 1600 km aller retour pour passais 2 nuit avec il a commencer a me faire passait après ses ami(es) il redescendais dans le pas de calais hyper

    content vas t on se voir il me dis non je suis inviter au 20 ans au mariage de ma sœur je prend un copain alors quand moi je veille sur mon père mourant aucun soutien de sa part sa m’a dégouter anéanti j’ai tous fais et tout perdu pour lui 13 ans de ma vie est me voici seul et je dois tout recommencer une nouvelle vie est on toujours ensemble ou pas je ne sais plus j’ai perdu confiance m’a t il aimais ou non c est il servit de moi dois je continuer a espérer qui change cordialement

    J'aime

    1. Bonjour

      Les gens ne changent pas. Il est temps de comprendre cette vérité et de reprendre le contrôle de votre vie.

      Nous avons tous ici cru qu’il y avait un problème avec nous , qu’en faisant des efforts, ça changerait, et bla bla bla.

      Et comme vous le voyez, l’évidence est que vous êtes dans une relation avec une personne qui vous fait passer après tout le monde. Pourquoi voulez-vous que les choses changent quand c’est cette même personne qui dicte vos règles de vie..? Si cette personne avait un minimum de respect pour vous, elle ne vous traiterait pas comme un bouche trou, ça c’est la base.

      Bon courage.

      Aimé par 1 personne

      1. Comment réagi un PN quand il est quitté….
        Je ne sais pas si le jeune homme de l’article l’est, mais en tout cas la Justice l’a sanctionné pour menaces de mort par émoticône et harcèlement:

        http://www.leprogres.fr/faits-divers/2016/03/30/un-pistolet-dans-le-sms-trois-mois-ferme-pour-l-ex-petit-ami

        Celles (ou ceux) qui sont victimes de ce genre de messages suite à une rupture avec un PN peuvent porter plainte…Celà est sanctionné de prison et dommages et intérêts pour la victime (peur, angoisses, cauchemars…)

        Il est toujours bon de rappeler ce genre de choses afin que les personnes quittent le PN sans crainte de ses menaces, et n’hésitent pas à porter plainte si celà s’avère necessaire.

        Aimé par 1 personne

  29. Bonjour je voudrais savoir j’ai quitter le PN il y a un avec notre fille qu’il na pas reconnu car j’ai pas céder au chantage javais quitter le sud mnt je suis revenu et je les croiser par bazar hier je les interpellé et lui est demander PK a til jouer avec le chantage avec ça fille de la il me raconte une histoire inventer de toute pièce comme il c bien le faire et me dit qu’il a pas suporter la rupture qu’il m’aimer comme un fou de la je lui dit c’est pour ça tu ma remplacé au bout de deux. Mois il me dit il c mis avec cette femme car je ne voulais plus de lui et je c’est très bien qu’il ment ensuite il ma bien fait comprendre qu’il m’aimer encore et que si il savait que jetais fans le sud il ne se serait pas mis avec elle ! Il a mm pas honte de dire ça ! Il a soit disent un enfant avec elle qu’il a eu quand il étais avec une autre femme clairement il a etais infidèle ….mais PK me dit til TT ça et PK inventé des choses sachant que je l’aime plus je voulais juste parler de la petit non lui c moi et rien que moi

    J'aime

    1. Bonjour Rosa,

      Je suis désolée mais je ne peux pas reprendre l’ensemble de mon blog pour répondre à vos questions.

      J’ai déjà expliqué en long et en large le pourquoi des agissements de cet homme. Maintenant, il ne vous reste qu’à tourner la page. Il se fiche de vous, de vos sentiments, de votre amour. Ce qui l’intéresse, c’est d’aligner le plus de femmes possible et de préserver son « équilibre » personnel. Il n’aime pas votre fille non plus et vous feriez mieux de renoncer à le forcer à jouer le rôle du papa.

      Aimé par 1 personne

      1. Merci pour cette réponse mais ne chercher pas a lobligdr a reconnaître ça fille je voulais juste lui mettre le
        Vérité en pleine face car jusque la cetais facile poiyr lui car il n’avais aucune image de la petite donc il dormais tranquille le PN n’aime pas qu’on est une mauvais image de lui il est d’après lui irréprochable quand je lui est dit je te ramène la petite il ma dit non je vais lui dire quoi ? Elle va se dire que je suis un minable mon but étais juste d’aller l’encontre de Ca demande ! Il étais comme un con devant elle SS savoir quoi dire je les interdit de la toucher et lui est que son petit manège ne fonctionnera plus avec nous j’ai un nouveau copain qui a reconnu ma fille pour vous dire que ce minable n’est plus dans mon coeur je tenait juste a lui dire tout ce que j’avais sur le coeur la reclure qu’il est il a bien compris le message j’étais avec TT mz famille qui l’on menacer de même pas essayer quoi que ce soit il mz dit a mais tu n’est pas toute seule ( mince) j’ai fait 2 ans de no contacte et je conte encore plus continuer a présent ! Au-revoir pn

        J'aime

    2. Rosa: qu’est ce que ça peut bien vous faire ses délires et élucubrations, puisque vous ne l’aimez plus et ne le fréquentez plus (je suppose). Quand comprendrez vous que ces gens là sont des PSYCHOS et il n’y a rien de sensé dans leurs discours.

      J'aime

  30. @Rosa

    Si je comprends bien vous avez voulu confronter votre ex PN. Okay, visiblement cela ne vous a pas soulagé parce que vous continuez à vous posez des questions à propos de lui.
    Vous avez la chance visiblement d’avoir un homme nouveau dans votre vie qui lui a accepté d’être un père pour votre fille. Je ne comprends pas votre acharnement à chercher des réponses à propos d’un individu qui ne vous aime pas et n’aime pas votre fille. Ma question est pourquoi continuez vous à ccorder autant d’intérêt à un individu qui vous a fait souffrir et qui ne se sent pas concerné par la chose la plus précieuse normalement à vos yeux votre fille? Les souffrances morales de ce monstre sont elles plus importantes à vos yeux que le bien être de votre fille et de celui qui partage aujourd’hui votre vie et qui lui a accepté d’être un père pour votre fille?
    Ce monstre en vaut il la peine? Si vous n’arrêtez pas de solliciter ce dangereux personnage vous vous rendrez complice de votre malheur et de celui de votre couple et de votre fille. Vous avez tout simplement gâché deux ans de NO CONTACT, quel dommage . ADIEU Pn serait le bon mot au lieu de Au revoir.
    Ressaisissez-vous vite tout le monde commet des erreurs ( sauf que une fois c’est une erreur mais à partir de la seconde fois cela s’appelle du vice car vous pourrez pas dire que vous ne saviez pas) et n’essayez plus de recontacter ou discuter avec lui, plus jamais. La balle est dans votre camp maintenant à vous de savoir clairement ce que vous voulez, vous êtes la seule responsable et vous avez une enfant à protèger.
    Soyez forte et faites le bon choix,
    Bon courage,

    J'aime

    1. Merci les filles pour votre aide! Je tien juste a être clair je ne lui est pas parler pour renouer un contacte avec lui mais je lui est parler pour vider mon sac qui ma fait un grand bien javais besoin de lui dire les choses je lui est juste montré la petite car je voulais lui faire comprendre que malgré son rejet elle est belle est bien la ! Ensuite je pose des questions car je créé un projet sur les PN donc les réponses m’intéresse croyais moi je n’attend plus rien de lui je ne compte pas non plus lui reparler il me manquer juste cette confrontation pour respiré a nouveau ….ma fille je l’aime je les protéger j’ai tout fait pour pas quelle sois dans les bras de ce monstre c’est ma fierté d’avoir accompli cette épreuve! Ne penser pas qu’il y a stratégie ou calcule derrière l’essentiel c’est que je ne suis plus dans la manipulation et j’ai compris qui il étais je n’aurait pas pris le risques de l’affronter !

      J'aime

      1. Malheureusement votre insistance à vous justifier et à vouloir l’affronter montre que vous n’avez toujours pas compris ma chère @Rosa. Si vous aviez compris vous n’auriez pas insisté autant pour l’affronté et lui mettre votre fille dans les bras. En lui montrant votre fille et en la mettant dans ses bras à lui, vous n’avez pas protègé votre enfant, la triste réalité est la. Vous vous obstiné à confronté un mur de fer aussi givré qu’une morgue. Le coeur de cet individu est une morgue et si vous aviez compris ça, vous ne seriez pas entrain de vous justifié ni d’insisté sur son comportement à lui mais plutôt sur ce qui pourrait vous faire passer à autre chose. Je vous conseille vite d’oublier pour le moment votre “projet” sur les PN et apprenez à vous concentrer sur vous d’abord. Vous foncez droit au désastre sans même vous en rendre compte. Relisez tous les messages que vous a envoyé @Scarlett et prenez surtout le temps de les comprendre plutôt que de chercher à répondre, ce serait déjà une étape vers la guérison.
        Prenez soin de Vous, prenez du recul et faites vous aider par un spéciaiste
        Bonne chance,

        J'aime

    2. Je compte plus lui adresser la parole rassuré vous pour moi c’est même plus du no contacte mais c’est juste devenu naturel! Et le faite de lavoir vue n’as rien changée vis a vis de lui juste un pas final vers le bonheur! Jaime mon homme et ma famille il l’aide dans mon projet et je remerci dieu pour ce magnifique homme 🙂 comprenez juste mon point de vue chacun a ça façon de mettre un point final SS cette confrontation j’avais tout les mots qui me peser sur le coeur et la je suis vider
      Je ne considère pas mon acte comme une erreur car j’ai étais tour simplement moi

      J'aime

      1. C’est vous qui voyez, mais rentrer en contact avec un PN c’est lui donner le pouvoir de revenir à n’importe quel moment de votre vie, si j’ai tout compris. Donc je vous souhaite de vous armer et être blindée pour l’avenir tout en vivant sereinement dans votre nouvelle famille.
        Que de bonnes choses à vous,

        J'aime

      2. @Rosa: chacun son chemin et sa façon de gérer l’après PN mais Danhoda s’inquiète légitimement pour vous.Vous voyez votre démarche comme une façon de régler vos comptes, mais le PN interprète celà comme une preuve d’intérêt envers lui…La preuve il vous a bassinée de ses faux mots d’amour une nouvelle fois…Comprenez vous? A chaque contact vous lui donnez de la nourriture narcissique. Donc NO CONTACT ABSOLU AVEC CES INDIVIDUS celà est une règle incontournable et quand vous en serez vraiment sortie, vous comprendrez pourquoi on vous répète celà sans cesse.

        Aimé par 1 personne

  31. Bonjour, merci pour ce blog! J’ai vécu, comme vous toutes, cet enfer, et cela dure depuis 14 ans. Ce sont des monstres-manipulateurs! Tout commence comme un rêve, le PN est magnétique, plein de charme, galant, etc… … et puis, cela vire au cauchemar! Mais cela ne s’arrête jamais! Il vous dit « je te quitte »! Puis, il réapparaît. Puis ils disparaît encore. Puis vous refaites votre vie, et il réapparaît de nouveau, plusieurs années plus tard. Il ose vous dire « tu me manque, etc…  » mas c’est faux. Mais au fond du cœur, quand je sais que je l’ai aimé, c’est très difficile de l’ignorer, mais il le sais, donc PAS DE CONTACT!

    Aimé par 1 personne

      1. Merci, Scarlett. Oui, j’avais déjà compris, mais je n’arrivais pas à mettre le terme PN sur le personnage et quand je suis tombé sur votre blog et j’ai lu les articles, la description du PN, je suis tombée de nue… Exactement, mais, tout lui correspond, un bel homme, brillant, carrière dans la politique, socialement haut placé… mais en privé – une coquille vide, que des reproches, petites phrases assassins… bref, tout comme vous décrivez…vampire! surtout, surtout, préservez vos enfants, vos conjoints actuels car le PN revient toujours, comme de rien n’était; il vous chamboule, il sème le trouble, bref.. bon courage!

        J'aime

  32. J’entretiens depuis 4 ans une relation amoureuse avec un homme mais aujourd’hui le doute me ronge et m’épuise.
    Nous nous sommes rencontrés sur notre lieu de travail, nous étions collègues et depuis le premier jour je me suis toujours sentie gênée en sa présence car il ne me laissait pas indifférente et puis un jour lors d’un déjeuner, il m’a avoué ses sentiments. J’étais en couple et lui l’était également. Cette annonce m’a déstabilisée car effectivement je sentais qu’entre nous il se passait quelque chose mais je pensais qu’il aurait l’intelligence de garder ça pour lui car nous étions en couple et lui, qui plus est gendre de notre patron. Nous nous sommes revus une journée en dehors du boulot… un tsunami d’amour, un simple contact, une poignée de mains et c’est tout mon corps qui vibre, même chose pour lui. Nous avons entretenu 6 mois de relations extra-conjugales puis ne supportant plus le mensonge et n’ayant plus d’amour pour compagnon je quitte ce dernier. L’homme en question me dit qu’il souhaite faire de même avrc sa femme 1 mois après ma séparation mais me dit que c’est trop difficile par rapport à ces enfants et qu’il souhaite accuser sa femme de le tromper! ( en sorte lui faire porter le chapeau de sa tromperie). Un matin, coup de fil de sa femme sur mon portablr qui découvre le pot aux roses. Il demande le divorce et à partir de ce moment débute le cauchemard. Dépression de sa femme, elle veut quitter la France avec les enfants, tentative de suicide et aujourd’hui après 2 ans de conflit elle ne souhaite plus voir les enfants. Entre temps mon homme a quitté son travail, j’en ai fait de même pour pouvoir vivre librement mon histoire. Aujourd’hui je suis en plein doute car cela fait 2 ans que j’attends qu’il m’accueille dans sa vie. En effet, je ne suis jamais allée dans son appartement où il vit avec ses 2 enfants, il dit avoir loué également notre futur chez nous que je n’ai jamais vu (il paie donc 2 loyers) en attendant la vente de sa maison, je ne connais aucun de ses amis, aucun membre de sa famille, j’ai réclame de voir le jugement de son divorce etc…… Je ne connais finalement pas sa vie en revanche il sait tout de moi: il vient chez moi, il connaît ma famille et mon entourage. Je suis malheureuse car j’ai bien peur de m’être fait rouler… il m’est impossible de voir son appartement je lui est expliqué mes doutes et l’enfer qui en résulte. Il me dit à chaque fois que la situation est compliqué pour lui et pour les enfants. Je peux le comprendre, il m’a ouvert les portes de son coeur mais pas de sa vie mais aujourd’hui je l’accuse d’être un menteur, imposteur et pervers narcissique. Je ne peux pas le joindre le soir car dans son soit disant appartement, il ne capte pas, Il est jaloux, ne tient pas compte de mes envies, il fait comme cela lui chante et il y a toujours des imprevus de dernieres minutes qui foutent en l’air nos projets. Je tiens car à defaut de pouvoir nous voir, nous entretenons une relaion par telephone et me berce de jolied paroles. Notre relation a été magnifique au début et aujourd’hui je vis un enfer, j’ai maigri, je vis dans la peur, l’angoisse, j’ai mal dans ma poitrine, mal au ventre… je n’ai plus confiance, je n’arrive pas à connaître la vérité et cela me bouffe il est au courant de tous mes doutes et de mes maux mais rien ne change. Je suis paralysée. Pouvez-vous m’aider?

    J'aime

    1. Bonjour,

      Bienvenue sur le blog !

      Je suis vraiment navrée pour vous mais cet homme se moque de vous à un niveau que j’ai rarement vu :

      1) Vous l’avez connu alors qu’il était marié et il a trompé sa femme avec vous = c’est un infidèle donc une personne immature et indigne de confiance. S’il a menti à sa femme, il est clair qu’il vous ment à vous aussi. Ce n’est pas une bonne idée de commencer une relation de cette façon avec n’importe quel homme car il aura du mal à vous voir comme une personne loyale si vous trompez votre propre conjoint avec lui. Là, en l’occurrence, vous n’avez pas eu de chance.

      (Pour la prochaine fois, faites attention aux personnes qui vous approchent et qui vous proposent un « pacte de corruption ». Ces gens ont leur propre objectif en tête et vous entraînent sur une voie dont les conséquences peuvent être lourdes. Si vous ne donnez pas dans certains agissements, ne les cautionnez pas.)

      2) Il voulait accuser sa pauvre femme d’être infidèle alors que c’est lui qui trahissait sa confiance avec vous = ça se passe de commentaire sur le total manque de considération de l’être humain qui est aussi la mère de ses enfants… Et malheureusement, vous avez été sa complice sur ce coup.

      3) Vous n’êtes jamais allée chez lui en 2 ans = vous êtes un plan et pas une relation

      4) Vous ne connaissez ni ses amis, ni sa famille = il ne veut pas de vous dans sa vie. Ne pas présenter ses proches pendant les premiers mois d’une relation, OK. Au bout de 4 ans : REAGISSEZ ! 4 ans sans voir un seul membre de la famille, quand même…

      5) Il ne capte pas = est-il besoin de rappeler que c’est une excuse ultra-classique des menteurs qui ont une compagne officielle et qui gèrent d’autres plans en cachette ? Si vous ne pouvez pas appeler le soir, c’est qu’il vit avec quelqu’un d’autre. Nous sommes en 2016… On capte sur 99% de la planète sauf dans son appartement…? Sérieusement, certains n’ont aucune limite dans le mensonge.

      6) Il est « jaloux » = s’il tenait tant que cela à vous, il ne vous laisserait pas seule pendant des semaines !!! Un homme qui a vraiment peur de vous perdre est avec vous. Ceci s’appelle du « contrôle ». Vous flattez son ego en restant là, à l’attendre comme s’il était le Messie. Il construit sa vie avec l’une et maintient l’autre en attente par téléphone… Ne tolérez pas cela et ne croyez pas non plus que ça va changer.

      Je vous conseille de clôturer ce chapitre au plus vite. Vous avez déjà perdu 4 ans, ne passez pas davantage de temps dans les méandres du mensonge le plus évident. Ce n’est pas un pervers narcissique parce que les PN sont rares alors que les énergumènes immatures, infidèles, menteurs sont légion. Un PN ment sur son identité et sa personnalité. Là, il s’est présenté tel qu’il est.

      Vous avez l’impression d’être tombée sur un PN parce qu’il vous ment de façon incroyable et que vous y croyez. Votre cerveau sait très bien que c’est un mensonge mais vous essayez de vous auto-convaincre du contraire parce que vous ne voulez pas être seule. Si vous êtes sur ce blog, c’est que vous savez. Maintenant, il vous faut accepter la réalité. Que cela prenne 1 jour ou 20 ans, vous accepterez tôt ou tard (pas d’autre choix).

      L’autre, pendant ce temps, profite de vous tout en construisant sa vie avec une autre. Si vous voulez en avoir le cœur net, faites votre enquête. Allez sur son profil Facebook, sur ses autres réseaux sociaux et regardez. S’il n’y a rien, c’est qu’il a d’autres comptes donc enquêtez en vrai. Avec la complicité d’un de vos amis, invitez-le chez vous, mettez le paquet pour qu’il vienne (vous le connaissez), puis suivez-le et vous aurez votre réponse. Ou renseignez-vous autrement. Personne n’est introuvable à l’heure actuelle. Il a pris un maximum de précautions pour que vous ne puissiez rien savoir de lui, voilà pourquoi vous n’avez même pas un de ses amis que vous pourriez contacter.

      Ce que je vais vous dire est terrible : je pense qu’il avait déjà tout planifié dès le départ. Il vous a utilisée pour trianguler son ex-femme et la pousser à demander le divorce. Puis, quand il est parvenu à ses fins, il vous a mise sur le côté. Raison pour laquelle vous n’avez jamais visité son domicile, ni connu aucun de ses proches. Il n’a jamais eu l’intention d’être dans une relation avec vous.

      Bon sang, c’est juste horrible. N’acceptez pas de servir de bouche-trou à une autre personne. Vous ne pouvez pas rester comme ça, à penser à lui, à attendre un homme qui vous traite de la sorte. Parlez à vos amis masculins, à un frère si vous en avez un et ils vous diront que c’est la stricte vérité. Postez même sur des sites de séduction pour hommes et ils confirmeront tout ce que je vous dis.

      Bloquez cette personne, bloquez son numéro et tous ses contacts et avancez.

      Peace

      Aimé par 1 personne

    2. @Dressouille

      Je vous cite: « Cette annonce m’a déstabilisée car effectivement je sentais qu’entre nous il se passait quelque chose mais je pensais qu’il aurait l’intelligence de garder ça pour lui car nous étions en couple et lui, qui plus est gendre de notre patron”.

      « Entre temps mon homme a quitté son travail, j’en ai fait de même pour pouvoir vivre librement mon histoire. Aujourd’hui je suis en plein doute car cela fait 2 ans que j’attends qu’il m’accueille dans sa vie. »

      « Je peux le comprendre, il m’a ouvert les portes de son coeur mais pas de sa vie mais aujourd’hui je l’accuse d’être un menteur, imposteur et pervers narcissique. Je ne peux pas le joindre le soir car dans son soit disant appartement, il ne capte pas, Il est jaloux, ne tient pas compte de mes envies, il fait comme cela lui chante et il y a toujours des imprevus de dernieres minutes qui foutent en l’air nos projets. “

      Votre témoignage est le parfait exemple de la victime qui avant de l’être s’est rendue complice du crime du PN.
      Règle #1 d’éthique de vie:
      Ne faites JAMAIS à autrui ce que vous ne voudriez pas que l’on vous fasse, car la vie se chargera de vous rendre la monnaie de votre pièce au cents prêt et si vous avez des enfants vous payerez vos fautes à travers vos enfants.
      En d’autres termes, si vous fondez votre bonheur sur la misère de l’autre à laquelle vous contribuez par égoïsme et égocentrisme, n’espérez pas jouir de ce bonheur sans retour de manivelle en pleine face.
      Yes girl life is a freaking bitch in the name of Karma 😉 !!!

      Je vais être volontairement crue à la limité de la pornographie imagée afin de vous pointer là où vous avez amorcé la dynamite, là où vous avez enclenché le bouton nucléaire:

      Votre corps vous démange, vous laissez vos pulsions prendre le dessus au mépris de
      l’éthique professionnelle et de votre dignité de femme et Bingo le PN qui vous émoustille entre les jambes, n’en attendait pas moins pour que vous deveniez le pion manquant qui l’aiderait à abattre la mère de ses enfants, à savoir une femme tout comme vous soit votre congénère.
      Vous consciente et au fait de son intention scabreuse , vous vous transformez en complice idéale du crime au nom du sexe que vous croyez être de l’amour.

      Je dis croyez parce que finallement vous avez eu une relation avec un véritable étranger dont vous ne savez rien de précis ni concret qui laisserai sous entendre une vraie relation amoureuse. Vous auriez croisé cet homme en boîte et seriez rentrer avec pour le laisser repartir le lendemain sans vous réveiller et avoir pris ses coordonnées , le fameux coup d’un soir , ce serait pareille sinon mieux car vous ne seriez pas en souffrance maintenant. Vous comprenez?!!!

      Je poursuis donc:
      Comme dans les classiques du Lieutnant COLUMBO le cerveau du crime donc le PN, lui n’a plus besoin de sa marrionnette pour le moment du moins jusqu’au prochain crime. Et prenez garde que ce prochain crime n’en soit pas un vrai…. Et oui parce que finallement celui qui vous a chatouillé pendant un temps vous ne savez rien de lui rien qui puisse garantir votre sécurité ni même votre crédibilité encore une fois, vous avez vendu votre âme au diable pour de la jouissance charnelle voilà tout et aujourd’hui dans sa tête il s’est déjà débarrassé de vous vous ne lui servez plus à rien, vous êtes archivée, malproprement mais bel et bien classée sans suite.
      Sauf que vos yeux commencent à peine à s’ouvrir et oui la partie de jambes en l’air et de promesses durant les coït sont terminés. Résultat le vide intersidéral, le néant absolu. Quid de la relation sentimental et romantique et bien même pasune relation sentimentique et romentale. Vous me suivez toujours là?!!!

      Cet épisode, du moins ce navet pas digne du merveilleux Columbo peut se terminer de deux façons :

      1°) Soit vous presistez et il se fera lui pour le coup une vraie jouissance de vous faire manger l’enfer à la seringue, jusqu’à ce que mort s’en suive comme tout PN qui se respecte. Parce que votre “Mr Dumb Ass » à l’air d’être un bon spécimen certifié conforme. Et vous développerai ces symptômes:
      https://leperversnarcissique.wordpress.com/2014/12/08/les-principaux-obstacles-a-la-guerison-des-victimes/

      2°) Soit vous reprenez vos esprits, votre dignité, faites preuves de diplomatie et appliquez à la lettre la mesure de survie suivante:
      https://leperversnarcissique.wordpress.com/2014/10/12/quitter-un-pervers-narcissique/

      J’ai une grande nouvelle à vous annoncer, nous pouvons effectivement tenter d’apporter des réponses à vos questions, mais au bout du compte vous êtes la SEULE à pouvoir vous aider à en sortir si vous le voulez vraiment.
      La balle est dans votre camp.

      L’ascenceur remonte à votre étage 😉
      think.

      J'aime

      1. Coucou mon inspectrice 😉

        J’aime l’image du regretté Columbo car l’homme dont il est question a très bien planifié son coup.

        Néanmoins, je pense qu’il présente un « trouble de la personnalité narcissique » ou des traits narcissiques mais ce n’est pas un PN. A aucun moment, il n’est précisé qu’il a falsifié sa personnalité, ni qu’il a même cherché à connaître les failles structurelles. Il n’y a même pas eu de love bombing. Il a juste dit « qu’il avait des sentiments » = manipulation niveau maternelle. Le mensonge le plus basique pour leurrer une personne est de lui dire qu’on l’aime, qu’elle est notre « âme soeur », qu’on l’attendait depuis toujours, et toutes les mêmes phrases bidons.

        Il avait un plan en tête : quitter sa femme en s’attribuant le beau rôle et il lui fallait un bouc émissaire.

        Les narcissiques (ceux qui ne sont pas pervers) ont tout de même une absence d’empathie et sont complètement auto-centrés. Ils ne vont pas aussi loin dans la destruction que les pervers mais occasionnent de sacrés dégâts quand on ne voit pas clair dans leur jeu. Dès lors qu’une personne en « utilise » une autre, elle est capable de tout pour parvenir à ses fins en chosifiant autrui.

        Cet homme est juste un menteur pathologique, narcissique, auto-centré qui a trouvé une personne qui croit à ses mensonges. La somme des deux fait qu’il a pu prospérer jusqu’à ce jour.

        Il y a de nombreux narcissiques dans la population, mais peu de pervers narcissiques. Ce n’est pas le même profil.

        Pour la conclusion, la 2 serait mieux quand même ;)…

        Aimé par 1 personne

      2. @Scarlett,

        Hey baby!!!

        Je t’avoue ne pas avoir pensé au love bombing, parce que j’ai cru comprendre que @Dressouille est en plein dedans, et je me dsais que le love bombing ne viendrait que quand elle l’aurait elle quitter. mais comme elle le relance pour le moment elle n’a pas encore atteint cette étape et puis j’ai visé PN aussi avec cette phrase « Notre relation a été magnifique au début et aujourd’hui je vis un enfer, (…)” . Et je t’avoue que je doute qu’il soit divorcé son made in china puisqu’elle dit « j’ai réclame de voir le jugement de son divorce etc…… “ .
        Je te crois ma @Scarlett donc si tu me dis que ce n’est pas un PN , alors en effet ce n’en est pas un, my bad 😉 . Mais un beau cafard tout de même hein!

        @Dressouille:
        Vous avez compris pas un PN , mais personnalité narcissique ?!!! Mais il est dangereux malgré tout!!! Alors fuyez!!!!
        Au fait a t-il manisfesté des colères à votre égard durant votre relation ? Pouvez-vous en parler de vos éventuelles conflits?

        Retour à ma @Scarlett ,
        C’est une vraie énigme de détective son affaire à @Dressouille?!!!!
        Et de toi à moi pourquoi j’ai l’impression que le love bombing viendra aux prochains épisodes, next season Premiere lollll ?!!!!
        Je me suis laissé dire qu’il la garde sous le coude for a good one next time. Et j’attends que Dressouille nous parle de ses rages , parce que quelque chose me dit qu’elle nous réserve de belles pas encore dévoilées.
        Je sens qu’on tient une belle série là lolllll. Girl we need to call TMZ on that one ,I am telling you right now LMAO, or COLUMBO’S widow hihihihi

        Stay tune….To be continued though

        J'aime

      3. @Dressouille

        Une piste pratique pour vous aider:
        7 règles qui vous aideront à communiquer avec un manipulateur
        Nous devons apprendre à nous protéger contre les attaques des personnes manipulatrices et ne pas nous laisser accabler par leurs comportements. Si cela est nécessaire, il est important de mettre de la distance pour sauvegarder notre santé mentale.
        http://amelioretasante.com/7-regles-qui-vous-aideront-a-communiquer-avec-un-manipulateur/

        J'aime

  33. Wouah ça claque Dandoha! C’est exactement ce qui m’arrive en ce moment, j’ai connu un trouble passager, à cause de ma libido! Le discours tombe à pic pour moi. Je prend conscience que je dois continuer à travailler sur moi, me recentrer, stopper les rencontres foireuses à temps !
    Faut le voir comme un challenge interessant ☀️☀️

    Aimé par 1 personne

  34. @Maggi

    Je pense que ça pourrait t’aider dans ta démarche d’avancer:

    http://amelioretasante.com/dans-ma-vie-je-veux-des-personnes-qui-mapportent-des-choses-pas-qui-maffaiblissent/
    Dans ma vie, je veux des personnes qui m’apportent des choses, pas qui m’affaiblissent
    En plus de nous entourer de personnes qui nous aident à grandir et qui nous apportent beaucoup, nous devons nous aussi nous efforcer d’être des personnes qui apportent aux autres et non pas qui les affaiblissent.
    take care ,

    J'aime

  35. Bonjour,

    Moi j’ai une question, à force de côtoyer un PN et lui tenir tête, peut-on devenir comme lui ? Depuis un événement assez violent survenu l’année dernière je ne me maitrise plus, je l’insulte dès qu’il m’irrite, qu’il s’agisse d’une accusation, d’une déception, d’une frustration ou juste d’un blocage de discussion je me lâche et quand j’ai insisté sur le fait qu’il est un PN, il est parti acheter un livre pour se documenter et me dit qu’à force de le lire il entrevoit mon profile, se basant sur l’exemple d’une femme qui chasse son conjoint et l’accable pour le rendre responsable de la séparation et qu’il devait se montrer plus attaché. J’avoue avoir usé de cette méthode mais ça n’a jamais été sournois de ma part, quand je lui demande une séparation c’est sur le coup de la colère (je suis quelqu’un qui n’a pas confiance en lui et a besoin de se sentir rassurée), et après en avoir bavé et me trouvé face à un mur de silence ou de provocation quand je lui parlais de ce qui n’allait pas.

    Je sais que je ne suis pas un PN car je suis capable d’empathie, lui non. Je ne l’ai jamais vu donner de la charité à un mendiant alors que je le connais depuis 8 ans. Je sais qu’il ne m’a jamais aimé alors que j’étais folle amoureuse de lui au point de vouloir attenté à ma vie par peur de le perdre. Et maintenant il s’amuse à semer le trouble dans mon esprit en me traitant de PN et de manipulatrice. Je vous ai épargné pas mal de détails des attaques sournoises que j’ai subite toutes ces années, alors que je ne voulais qu’une chose vivre une histoire d’amour qui se terminerait par un mariage et des enfants de lui. Pourtant ni le mariage, ni les enfants ne faisaient partie de mes projets jusqu’à ce que je tombe amoureuse de lui (il est mon premier à l’age de 22 an, j’en ai maintenant 30).

    J'aime

    1. Bonjour,

      Je profite de ce commentaire pour signaler qu’il ne faut pas d’office qualifier toutes les personnes avec lesquelles vous n’êtes pas compatibles de PN… Il se peut que cette personne soit simplement différente de vous et ne partage pas vos valeurs mais que vous ne vous en aperceviez que bien trop tard.

      Je ne dis pas que vous êtes dans ce cas car je n’ai pas assez d’éléments mais ce n’est pas parce qu’une personne ne fait pas la charité qu’elle est forcément malveillante. De la même façon qu’il ne suffit pas d’être prêtre pour être automatiquement un Ange.

      Merci de bien relire le profil avant de porter un jugement quelconque.

      Il est également possible qu’il ne vous ait jamais aimée… ça n’en fait pas pour autant un PN mais peut-être un homme indélicat ou dont les sentiments ont changé au fil de ces 8 années.

      J’ai des doutes en lisant votre témoignage, Spawngirl. Il est clair que vous êtes dans une relation avec :
      – Une absence de communication réelle
      – Une difficulté à exprimer vos sentiments et à être entendue par votre conjoint
      – De la violence verbale
      – Des « attaques sournoises »

      Mais peut-on parler d’emprise pour autant ?

      Dans tous les cas, vous semblez au bout du chemin et vous avez compris que la situation ne changerait pas donc essayez d’envisager une séparation. Peu importe qu’il vous traite de PN ou de manipulatrice. Si vous n’arrivez pas à communiquer et que vous avez le sentiment de ne pas être aimée, n’insistez pas. Enfin, je ne vois pas le but de rester dans cette violence si vous avez déjà ouvert les yeux et compris que c’était toxique.

      Le plus important n’est pas de coller des étiquettes sur les personnes mais de prendre des décisions qui vont vous rendre heureuse. Faites le bilan, prenez votre part de responsabilité et préparez la séparation.

      ******** Dans le cas où monsieur serait vraiment un PN (validation des critères), ce qui se passe est que vous vous défendez tout simplement. Vous ne devenez pas comme lui mais votre cerveau met en place des « défenses perverses ». Néanmoins, il faut comprendre que votre conjoint fait exprès de provoquer de la colère en vous pour s’en repaître. Si vous avez l’impression que les conflits sont manufacturés, alors c’est que vous êtes sa marionnette et qu’il joue avec vous.

      Arrêtez donc ce manège infernal et ne répondez plus que par le silence ou beaucoup de distance émotionnelle. Cela créé du stress et de la tension en vous = futurs problèmes de santé. Alors que tout ça n’est qu’un game pour lui !

      Les défenses perverses sont un mécanisme TEMPORAIRE de protection qui n’est pas sensé être activé tous les jours. Si c’est le cas, vous vous mettez en danger.

      Partez dès que possible.

      Bon courage.

      J'aime

  36. La séparation est déjà entamée alors que nous étions sur le point de nous marier. C’est moi qui l’est initié, croyant que ça le ferait réagir, que ça le ferait changer mais il vit mal les rejets.

    L’emprise est bien réelle même si je souffre dans ce rapport je n’arrive pas à vivre sans lui, il est mon oxygène.
    L’actuelle crise, a pour source son attitude quand j’étais chez lui il y a de cela un mois qui disait clairement qu’il n’a plus envie de moi. Je me suis disputée avec lui, au lieu d’en parler, il cherche dans mes contacts et trouve une « pseudo tromperie » avec un collègue alors que la seule tare que j’ai commise et que on partageait le travail de l’un l’autre et que je contribuais occasionnellement à son projet de blog qui a trait au boulot. Je l’ai traité de connard car j’en avais marre d’être accusée alors que j’essayais de discuter d’un réel problème. Au file de la discussion, il me sort que si je voulais être sexy je n’ai qu’à me laver faisant allusion à mes problèmes d’odorats forts alors que je ne peux plus mettre de déodorant sans que mes gangliants enflent. L’année précédente, sur le coup de colère je lui dis que c’est fini, il était en rogne car j’ai été sauvé par des garçons alors que je lui ai dit que c’était des maitre nageurs (car hors saison chose que je ne savais pas) d’une véritable noyade. Tout ce qui le préoccupait c’était mon mensonge pour cacher l’identité de mes sauveteurs. Après ça je lui dit que c’est fini, il me demande si je voulais devenir mannequin (chose qui ne m’a jamais effleuré l’esprit) et m’a balancé des photos de mes sœurs qui s’y intéressent les traitant au passage de putes et il espionnait l’une d’elle avec de faux comptes. Je vous laisse imaginer ma douleur, mes soeurs sont la prunelle de mes yeux. J’étais encore une fois anéantie. J’ai arrêté tout contact avec lui. Il est revenu en me demandant de le pardonner. J’ai fini par le faire mais c’était le point d’inflexion je répondais au tac au tac.
    Avant ces épisodes quand je lui parlais mariage il me répétait que je ne serais pas bonne épouse. Et une fois parlant enfants, alors que j’étais stupéfaite de sa vision des enfants comme une garantie ou une police d’assurance, il me traite de dépourvu d’instinct maternelle, car il sait ma peur d’avoir des enfants de peur de reproduire le même schéma de ma mère, dont je n’ai jamais ressenti l’affection.

    J'aime

    1. Ceci n’est ABSOLUMENT PAS la phrase d’une perverse narcissique 😉 :

      « je n’arrive pas à vivre sans lui, il est mon oxygène. »

      Pour rappel, les PN ont un sens grandiose d’eux-mêmes et un sentiment de toute-puissance qui, logiquement, ne collent pas avec la faiblesse. Pour un PN, l’oxygène est le contrôle qu’il exerce sur vous. Idem pour un narcissique (trouble de la personnalité). Vous n’êtes pas son oxygène en tant que vous, qu’individu. Il ne viendrait certainement pas ici, en public, reconnaître qu’une personne qu’il juge « inférieure » (= vous) lui est supérieure et me demander des conseils. Il me mépriserait pour mon engagement. Il en va de même pour les narcissiques, dans une moindre mesure.

      Ceci étant dit, vous êtes une co-dépendante et pas une prédatrice. C’est vous qui êtes malade, c’est vous qui le voyez comme votre oxygène et c’est vous qui postez ici. Pendant ce temps, je suis sûre qu’il finit tranquillement sa journée et qu’il ne se pose aucune question relative à votre bien-être, ni à l’amélioration de son comportement puisqu’il est parfait.

      Vous êtes complètement gaslightée et manipulée de A à Z. Tout ce qu’il vous dit = n’importe quoi. Son enjeu est de vous rendre malade, de vous rendre malheureuse, de vous humilier. Maintenant, c’est saupoudré de sucre hallucinogène afin de vous garder dans son « pays des merveilles ». Il y a 2 issues :

      – Soit vous commencez à analyser son attitude de loin, sans les lunettes roses et là, vous verrez que tout n’est que stratégie, sans aucune considération pour votre santé, votre intégrité

      – Soit vous restez dans le pays des merveilles, avec ce monoxyde de carbone en guise d’oxygène. Vous verrez votre santé continuer à se dégrader et il vous quittera quand vous aurez tout perdu, que vous serez sur un lit d’hôpital.

      Quand on ouvre les yeux, ça fait bizarre. C’est même au-delà de tout ce qu’on peut imaginer et pourtant, c’est réel. Cette personne est votre pire ennemi mais vous ne le percevez pas encore bien clairement parce qu’il vous drogue, jour après jour, depuis 8 ans. Il vous injecte son venin, vous endort avec ses mensonges, vous brise et vous baratine aussitôt, vous attaque puis inverse les rôles. Des méthodes de brainwashing, les mêmes que pour les prisonniers mais comme vous croyez qu’il est votre « oxygène », vous ne parvenez pas à vous enfuir. Voilà comment il procède, ainsi que tous ses congénères.

      Tout ceci n’est qu’une vaste escroquerie psychique. Commencez à préparer une fuite si vous voulez survivre, avoir la chance d’être réellement humaine de nouveau et plus l’esclave d’un déséquilibré.

      J'aime

  37. Il a le talent de laisser croire ce que tu veux. Et les promesses de changer de montrer son affection et son amour- il avoue qu’il est froid, qu’il est incapable de s’exprimer-restent toujours lettre morte. Ce n’est que lorsqu’il sent que je vais m’éloigner qu’il me sort le grand lot. L’année passé, il m’a laissé en larme le jour de mon anniversaire.

    J'aime

    1. Quand je me dispute avec lui j’en perd le sommeil, et j’en tombe carrément malade. dernièrement j’ai chopé une bronchite en plein été après une dispute avec lui. J’en perd toute énergie et toute envie de faire quoique ce soit. Aujourd’hui je n’ai qu’une seule idée en tête, tout bazarder, mon boulot y compris et démarrer une nouvelle vie dans un nouveau pays.

      J'aime

    2. Si quelqu’un vous dit qu’il est froid, il faut le croire sur parole.

      D’une manière générale, si quelqu’un vous dit qu’il est mauvais, négatif, qu’il est le Diable (oui, oui), etc., il faut le croire et savoir où vous mettez les pieds.

      Vous avez l’air d’être une personne empathique mais qui a fait une mauvaise rencontre. Vous ne pouvez pas rester dans une énergie aussi malveillante sans que cela vous impacte, la preuve avec votre maladie. Seul un autre profil sur le spectre du narcissisme pathologique (borderline / sociopathe / psychopathe) peut nager avec un narcissique ou un pervers narcissique comme dans la Mer des Caraïbes.

      Vous ne pouvez que souffrir avec lui. Il n’est qu’abus, c’est sa nature. De même que vous ne pouvez pas devenir lui, il ne peut pas devenir empathique. Il faut savoir reconnaître l’incompatibilité et la toxicité, et s’en éloigner.

      La Nature a créé différents modèles de personnalité et il est clair que tout le monde ne va pas avec tout le monde. Même si vous vous mentez à vous-même, votre corps saura vous prouver que vous n’êtes pas faite pour cette vibration. Si cela doit vous détruire physiquement (décès), ça se fera et c’est réel. Le danger est réel quand on engage ses émotions dans un JEU inhumain et cruel.

      J'aime

  38. Merci beaucoup pour ta réponse. Les choses sont désormais claires il me faut juste me faire à l’idée. J’y ai perdu beaucoup, j’ai laissé tombée une opportunité de réaliser mes rêves, j’ai développé une maladie auto-immune qui s’est stabilisée Dieu merci, et je me suis faite coincée dans un boulot que je n’aime pas car il est flexible et ait l’idéal pour le suivre une fois mariés.

    Aimé par 1 personne

    1. Il n’est jamais trop tard pour se reconstruire.

      Si vous prenez les dispositions nécessaires et que vous VIREZ cet… énergumène de votre vie, vous pourrez reprendre le contrôle jour après jour. Vous pourrez aussi changer de job, ce n’est pas le plus dur. Le plus difficile va être la période post- no contact. Il y a de fortes chances qu’il essaye de vous récupérer coûte que coûte et qu’ensuite, ce soit le calme plat de chez plat. C’est là que les gens retombent droit dans les bras de leur ex généralement.

      Quitter la relation apporte une sorte d’effervescence, de joie, mais quand vous vous retrouvez seule, en étant co-dépendante, en ayant vécu en esclavage pendant 8 ans, la liberté fait tout drôle. Entourez-vous de gens positifs, refaites des projets à moyen et long terme, réorganisez votre vie, faites du sport, des activités cool, tout pour vous changer les idées.

      J'aime

  39. pire qu un cauchemar, j’ai quitté un PN apres un an de relation, il n’a eu aucune réaction comme si je n’avais jamais existé, sauf que 4 mois après la rupture, il a acheté un appartement sur le même pallier que le mien et est venu s’installer avec sa compagne ( qu il avait soit disant quitté depuis des années ), je fais tout pour ne pas le croiser

    Aimé par 1 personne

    1. Hi@Lorbac,

      Une parfaite illustration de l’attitude machiavélique froide, voire sociopathique des réactions du PN .
      A t-il fait preuve de violence à votre égard durant votre relation (violence physique par exemple)?
      Disposez vous de preuves compromettantes de son attitude PN durant votre relation contre lui? Si oui je vous recommande de les conserver précieusement.
      Je devine que vous aussi êtes propriétaire de votre appartement.
      Sinon déménagez!!!!
      Au pire , continuez à vivre normalement sans JAMAIS lui adresser la parole, pas un souffle de vie , ne le regardez pas si il vous dit bonjour ne répondez pas. Normalement avec le temps il comprendra que vous ne le calculez plus. Maintenant si il fait le moindre pas ou vient sonner à votre porte appelez immédiatement les autorités et expliquez leur votre histoire en détail. Ne lui ouvrez votre porte sous aucun motif AUCUN.
      Surtout n’arrêtez pas de vivre et ne vous préocupez pas de lui ni d’elle n’essayez aucun contact ni rapport de bon voisinage. NO CONTACT, ne l’évitez pas confrontez le par votre normalité et votre silence absolu si il vous touche sur le pallier ou dans les escalier HURLEZ et APPELEZ à l’aide.
      Take care,

      Aimé par 1 personne

      1. merci pour votre réponse Non jamais il n’a eu au cours de notre relation un seul geste de violence physique, uniquement des promesses jamais tenues, une façon subtile de me rabaisser, un sourire enjoleur mais un regard plus froid qu un serpent. Helas je suis propriétaire de mon appart et je dois l’eviter le plus possible, lui mais aussi sa compagne qui me toise ( je ne sais pas quelle version de notre relation il lui a raconté )) ma tactic : me faire plus indifférente que lui, pas un regard, pas un bonjour, par chance il ne m’a jamais harcelée car il sait que je suis bien entourée ( frère, amis ) et c’est un trouillard. Mais ma vie a basculé, cette proximité est pour moi toxique malsaine, je me sens éteinte.

        Aimé par 1 personne

      2. @Lorbac
        Ne lui donnez pas ce pouvoir, vivez normalement, et apprenez à vous dire que le pouvoir de votre indifférence va le déstabiliser inévitablement je vous le garantis. Vous et moi savons que le PN est fort quand la victime lui répond, le PN déteste le silence comme le cafard ne supporte pas le froid. Donc conservez votre mutisme c’est la clé de votre POUVOIR. Et si il fait le moindre pas vers vous appelez imédiatement les autorités.Maintenant si psychologiquement vous ne tenez pas le choc alors mettez votre maison en vente. Si vous aviez eu une mesure de restriction contre lui durant votre relation il n’aurait pas pu acheter sur votre palier. Donc si il bouge vers vous procurez vous cette mesure de restriction qui l’obligera à déménager.
        Take care

        Aimé par 1 personne

  40. J’ai quitté mon ex avec qui je suis restée 6 ans, j’avais 22 ans quand je l’ai quitté, lui 23.

    J’ai commencé tout doucement à flairer son attitude, il était très ambivalent, froid et possessif, il faisait beaucoup de chantage, je crois qu’il est devenu violent physiquement et psychologiquement quand il a compris que j’avais compris, ce qui m’a retardée dans ma rupture puisque j’avais très peur.

    J’ai tout fait d’abord pour que ce soit lui qui me quitte, en délaissant les efforts qu’il me demandait de faire…..oui je devais être parfaite à ses yeux.

    Il m’a dit par message instantané « je te quitte, tu viendras chercher tes affaires ce week end à la maison », en effet il avait fouillé mes emails et j’échangeais amicalement avec un ami pour qui je commencais à avoir des sentiments, cela m’a aidé à tenir bon pendant la rupture, bien qu’entre lui et moi rien ne s’est passé.

    Il m’a envoyé des messages terribles, de haine, de menaces de mort, d’incitation à mourir.

    Puis au bout de 1 heure, il m’a demandé que je refasse des efforts, et que l’on tienne bon cette fois ci (la blague s’il croit qu’après toute cette haine je vais retomber dans ses bras)

    Et cette fois-ci j’ai réussi pour la 1ère fois de ma vie, à 22 ans, et après 6 ans, de dire « non ».

    Il m’a harcelée par messages, de coups de telephone même pendant la nuit , pendant mon travail, des messages d’amour comme il m’en a jamais fait, en reconnaissant ses erreurs, du grand théâtre; expliquant à quel point il souffrait, je les lisais à peine.

    Un jour que je n’oublierai jamais, c’est quand il m’écrivait en meme temps sur la messagerie instantanée « répond » une vingtaine de fois tout en m’appelant sur mon portable.

    J’aurai du le bloquer mais j’avais trop peur, puis il m’a completement laissé tomber du jour au lendemain, quelques semaines plus tard, il m’a réécrit et téléphoner pour me parler des « nouvelles bonnes et moins bonnes » j’ai rit et je l’ai envoyé paitre.

    Deux mois après la rupture, un mail d’explications en délivrant son mal être.

    Je n’ai plus de nouvelles de lui, mais bon sang, qu’est ce que la pente est dure à remonter.

    Aimé par 1 personne

    1. Hi @MailGosia

      Je vous cite: « mais bon sang, qu’est ce que la pente est dure à remonter.”

      Il faut comprendre que plus un individu s’investit en interagissant psychologiquement et physiquement dans une relation non pas amoureuse mais TOXIQUE et ne s’en extirpe pas au plus vite dès les premiers signes de maltraitance alors oui plus longue et plus pénible sera de remonter la pente parce que votre énergie aura pris un sacré coup, votre vulnérabilité aura été testée jusqu’à son paroxisme uniquement parce que la victime retarde l’échéance de la rupture.
      Peu importent les raisons émotionnelles ou matérielles qu’évoquera une victime afin de justifier son immobilité, le choix de persister dans une situation qui vous aspire votre énergie comme par le hublot d’un avion en plein vol, vous devez vous attendre à une chute abyssale et aussi à une remonté vertigineuse et lente. Parvenir à pic demande du travail personnel, c’est le prix à payer pour apprendre des erreurs commises par les victimes dans de telles relations dangereuses trop souvent banalisées (vous ne parlez à aucun moment d’appel à l’aide des autorités par exemple, pourtant vous êtes jeunes trop jeune beaucoup trop jeune et immature) je vous cite « Et cette fois-ci j’ai réussi pour la 1ère fois de ma vie, à 22 ans, et après 6 ans, de dire « non ».”
      Et il faut approcher ce “prix” cet effort de reconstruction comme une travail rudimentaire difficile parce que vous êtes face à vous même, mais au final salvateur.
      Peace,

      Aimé par 1 personne

      1. Je me sens responsable de ce qui est passé dans le sens où je me suis laissée giflée, étranglée, insultée, maltraitée en gros.
        D’être restée alors que je n’étais pas obligée de subir tout ça.
        Le truc, c’est que c’est venu petit à petit, d’abord il se montrait tres indépendant de moi, puis jalousie, puis possessivité, puis agression verbale, puis physique puis tout à la fois.
        Il ne lâchait jamais le morceau avec moi, tous les jours on était en conflit, meme pour une salade trop assaisonnée il remettait en question notre couple, j’étais épuisée mentalement et je n’arrivais plus à réfléchir correctement et je ne me rendais pas compte de ce qu’il tramait autour de moi. Je n’avais plus de cerveau.

        Je ne parlais plus à mes amies car il me faisait partir à leur rencontre avec un goût amer, ma mere je ne lui parlais plus (elle est pas mal manipulatrice aussi mais pas perverse), et la seule vraie personne qui me parlait était mon pere, dont mon ex faisait tout pour que je coupe contact car selon lui je n’étais pas intéressante à ses yeux.
        Si je suis pas partie plus tôt, c’est parcs qu’ils s’est montré violent et m’a menacée de me tuer si je faisais quoi que ce soit, que les flics me retrouveraient morte en gros. Et que personne ne croira ce qu’il m’a fait car il nierait en masse et rejèterai la faute sur moi car il avancerait que j’étais bipolaires.
        Les antidépresseurs que je prenais était un bon argument pour lui pour affirmer que j’étais instable.

        Aimé par 1 personne

      2. Bonjour MailGosia,

        Nous avons tous d’abord traversé l’enfer avant de parvenir à ce stade de compréhension et de guérison.

        La violence s’installe toujours petit à petit et le piège est justement de croire que le processus est « accidentel ». En réalité, ces personnes violentes – PN ou non -, font passer des « tests » pour voir où sont vos limites. Un homme qui vous bat ne le fait pas du jour au lendemain. D’abord ce sont des dénigrements, des insultes, des « bousculades » puis c’est l’escalade.

        Et ces hommes ont toujours une stratégie de culpabilisation de leur victime couplée à une victimisation permanente d’eux-mêmes.

        Heureusement que vous êtes sortie de cette interaction et que vous avez repris le contrôle. En analysant bien vos réactions à ses actions, en prenant conscience de votre personnalité mais aussi de vos failles, vous pourrez avoir enfin le tableau d’ensemble de ce qui vous a maintenue dans cette situation de danger.

        Donnez-vous beaucoup d’amour, regardez-vous avec bienveillance. C’est juste une erreur de parcours qui ne détermine pas qui vous êtes et qui vous serez à l’avenir d’autant plus que vous prenez vos responsabilités envers vous-même. « Prendre ses responsabilités » n’est peut-être pas le bon terme donc j’appellerais ce processus « Prendre un engagement de protection et de gentillesse envers soi ».

        Je vous envoie mes meilleures pensées.

        Aimé par 1 personne

      3. Morning @MailGosia

        Comme je le dis à chaque fois, et je déteste avoir raison sur ce point, mais c’est tellement vrai: la première giffle, le premier coup est le coup ou la giffle de TROP.
        Je le dis souvent un homme qui en colère vous attrape le bras avec violence: c’est LE SIGNE de FUIR et vite très vite.
        Même dans le couple marié un homme n’a pas , une femme non plus d’ailleurs , le droit de lever la main pour prolonger ses arguments lors d’une dispute. Quelqu’un qui répond aux mots par la violence physique est une personne déséquilibrée , instable et surtout immature donc vous ne pourrez rien en tirer sinon le risque de prendre des coups à chaque conflit.

        malheureusement, @mailGosia vous êtes tombé sur un superbe spécimende lâcheté dans toute sa splendeur. Ayant été pénaliste durant plus de 10 ans ce sont les mêmes qui bégayent quand ils sont appréhendés.

        Je vous cite « Si je suis pas partie plus tôt, c’est parcs qu’ils s’est montré violent et m’a menacée de me tuer si je faisais quoi que ce soit, que les flics me retrouveraient morte en gros. Et que personne ne croira ce qu’il m’a fait car il nierait en masse et rejèterai la faute sur moi car il avancerait que j’étais bipolaires.”

        dans ces cas là soit vous attendez qu’il s’endorme ou qu’il soit absent du domicile pour partir en appelant immédiatement les autorités et leur disant “Je veux quitter mon compagnon violent aidez moi parce qu’il me menace de mort” Et vous répétez exactement ce qu’il vous a dit. Sinon vous quittez le domicile durant son absence et vous allez vous réfugier dans la rue pour appelez les policiers .
        Ou vous prétextez d’aller chercher les courses et vous prenez refuge au commissariat pour qu’ils vous aide.

        Heureusement dans votre cas vous êtes finallement partie , mais je vous conseille da laisser un écrit de toutes ses menaces au cas où et d’aller au tribunal pour demander des mesures de restriction contre lui afin qu’il ne vous approche pas. Vous pouvez écrire au procureur aussi pour cela avec accusé-réception.

        Ma question où en êtes vous aujourd’hui?

        Take care, vous avez fait le plus dur!!

        J'aime

  41. Bonsoir,
    J’ai connu un homme via le net, notre histoire a duré très longtemps. Je pense qu’il est PN. Menteur, mythomane (pris plusieurs fois en flagrant délit de mensonge, dans ce cas-là il ne répondait pas), égocentrique, très attaché à son image, et séducteur. Il aimait me raconter de nombreuses anecdotes de femmes qui le draguaient, et avait fini par me rendre triste et inquiète. Malgré cela, il continuait à se laisser séduire, et finissait par s’énerver quand je lui en faisais la remarque, inversant les rôles en me disant que je gâchais tout et que j’étais jalouse.
    Suis-je tombée sur un PN ? Merci d’avance.

    J'aime

Partagez votre opinion !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s