[Témoignage] Nalla : Un exemple de confrontation avec un pervers narcissique qui a mal tourné

Merci beaucoup à Nalla qui me demande de publier cet avertissement pour les lecteurs qui seraient tentés de confronter un pervers narcissique, surtout après avoir rompu le no contact. Comme je le précise dans mon article « Pourquoi confronter un pervers narcissique n’est jamais la bonne solution« , si vous vous acharnez à prouver directement que vous êtes le/la plus fort(e)… Vous finirez par le payer très cher.

Un pervers narcissique n’a pas d’empathie donc là où vous hésiteriez avant de pourrir la vie d’une tierce personne, lui ne réfléchira pas à deux fois. Il doit gagner, à tout prix, et ne recule devant rien pour anéantir celui qu’il considère comme un « adversaire ».

De nombreuses personnes éprouvent le besoin d’une « dernière explication », de montrer qu’elles ne sont pas « lâches » en rompant le no contact… Mais ceci est une grave erreur, causée par votre ego. L’ego est l’instrument favori du pervers narcissique qui vous provoque par ce biais. Toutes ces techniques de manipulation reposent sur l’attaque de l’ego.

Apprendre à discipliner cet ego, à se protéger sur le long terme plutôt que se délecter d’une petite satisfaction immature, est le seul et unique moyen de couper l’herbe sous le pied du PN.

Pour Nalla, comprenez que finalement, le fait qu’il ait divulgué vos conversations intimes en dit plus long sur vous que sur lui. Assumez les propos que vous avez tenus quand vous pensiez être dans une vraie relation, même si c’est gênant. Relevez la tête.

separateur

Bonjour,

Déjà, je voudrais remercier profondément et chaleureusement Scarlett pour avoir créé ce blog et vous tous, pour vos témoignages qui m’aident jour après jour, bien plus que vous ne pourriez le penser .

Je ne suis pas capable encore de vous raconter toute mon histoire, et j’ai peur qu’elle soit trop longue et lassante, mais je rejoins Scarlett quand elle vous dit qu’il ne faut JAMAIS affronter le PN en face, ni à distance.

J’ai fait cette erreur 2 fois !

La première fois, je vivais encore avec lui, j’ai failli me retrouver torse nu, en culotte, sur le palier, il avait arraché mon pull et enlevé mon pantalon. Ce sont mes cris qui ont alerté les voisins qui ont appelé la police, qui bien heureusement, est arrivée à temps !

Après leur départ, il n’a été qu’ « amour », pardon, excuses mais en me disant quand même que c’était de ma faute, que je l’avais poussé à bout, etc.

J’avais quitté mon pays pour aller le rejoindre en France (800km de chez moi). Après cet épisode,
il m’a dit : « ça ne peut plus durer ». J’ai sauté sur l’occasion pour faire mes valises et rentrer chez moi.

Et là, moi qui m’imaginais avoir vécu le pire avec lui pendant 3 mois, le vrai cauchemar à commencé.
Coups de fils incessants 14h par jour, jusqu’à 30-40 messages sur mon mail quotidiennement, pour me dire ou qu’il m’aimait, à quel point je lui manquais, pour me dire qu’il allait venir chez moi et au dernier moment, il se rétractait. Ou alors, pour me crier sa haine, sa colère, ses insultes quand j’avais le malheur de sortir juste pour aller faire des courses ou m’occuper de mes animaux, et que je ne répondais pas à la seconde à ses coups de fils ou ses messages.

J’avais l’impression d’être sur des montagnes russes en permanence, je me suis fâchée avec mes amies qui avaient vu clair dans son jeu, mais je le défendais bec et ongles, et elles ont fini par me tourner le dos, par lassitude.

Cela fait 2 ans que je suis partie. Il y a 6 mois, j’ai eu un déclic, et c’est là que je me suis réveillée. J’ai des animaux que j’adore (que j’avais confiés pour aller le rejoindre, c’est dire…). Je suis bénévole dans une SPA et là, à bout de nerfs, à bout de tout, après presque 8h non stop au téléphone à entendre ses éternelles plaintes sur son passé, sur sa famille, sur moi, à quel point il était malheureux, etc., un de mes chiens a aboyé et je lui ai donné un coup pour le faire taire. Il a gémi, en me regardant sans comprendre.

Le déclic, la goutte d’eau, mes jambes m’ont lâchée, je suis tombée et je me suis fracturé l’épaule. Et j’ai coupé tout contact. Je ne répondais plus aux mails, ni au téléphone, etc. Mais un jour, je reçois un message de lui ( il y a environ 2 semaines) qui me dit en gros :

Je te pardonne car je veux vivre en paix (Alors qu’il me harcelait de messages, de tél, sans que je réponde), tu m’as insulté mais ça ne fait rien. Aujourd’hui, je te laisse faire ce que tu veux, mais toi aussi de ton côté, laisse-moi vivre ma vie  !

Purée, je ne demandais que ça moi, qu’il fasse sa vie et qu’il me laisse tranquille.

Alors là, je ne sais pas pourquoi, mais j’ai éclaté de rire, vraiment. Sûrement les nerfs, je ne sais pas mais j’ai été prise d’un vrai fou rire. Malheureusement pour moi, j’ai répondu à ce message en le lui disant, en le remerciant pour cet éclat de rire et en lui disant également que pour moi, c’était l’oubli et qu’il tombait gentiment dans le néant.

Alors, il a été sur un forum public ou je connaissais du monde, ou j’avais pu encore préserver 2-3 relations, et il a tout raconté. Notre vie intime, il a fait un copier/coller de tous les mails que je lui avais adressés et les a publiés. Surtout ceux où je le suppliais d’arrêter, que je lui disais que je l’aimais plus que tout, qu’il avait pas le droit de me tromper comme ça, etc. L’humiliation ultime, vu que ma famille avait accès à ce forum.

Aujourd’hui, je suis à terre, je n’ose plus sortir de chez moi, pour promener mes chiens, je prends ma voiture pour partir loin de mon village, chose que je ne faisais jamais avant. Je fais mes courses par internet, parce que je ne peux plus me retrouver parmi pleins de gens. Je mange et je dors par à-coups.

Alors, si vous hésitez encore, ne le provoquez pas, cela ne fera que vous nuire, je vous l’assure, même si vous obtenez 5 minutes de satisfaction, vous souffrirez pendant des mois après car il sera plus fort que vous !

Amicalement

Publicités

120 réflexions sur “[Témoignage] Nalla : Un exemple de confrontation avec un pervers narcissique qui a mal tourné

  1. Nalla,
    Je viens de lire votre message. Vous tombez dans l’agoraphobie, très chère. Rebondissez, rebondissez!!!
    Plus vous resterez enfermée pour vous cacher parce que vous avez honte alors plus évident sera le pouvoir sur vous et en effet il aura gagné puisqu’il continue à avoir une emprise sur vous. Il a publié votre vie privée sur un forum, vous pouvez porter plainte. A t-il disffusez des photos intimes de vous? Si oui portez plainte contre lui et le site.
    Le grand danger avec les pervers narcissiques, c’est quand on s’enferme dans la victimisation consciemment ou inconsciemment en arrêtant de vivre en être libre.
    Personnellement si j’étais à votre place une chose est certaine, je n’ai et vous n’avez de compte à rendre à PERSONNE même pas à vos parents. Sinon de rappeler à quiconque vous interpellera sur ce forum et le comportement abjecte de votre bourreau que la vraie victime légale ici c’est vous et que venir rapporter ou vous interroger sur une telle monstruosité c’est se rendre complice et aussi toxique que ce bourreau tout simplement. Tout le monde tombe un jour amoureux, nul ne sait si il ou elle sera la proie de tel prédateur, et insistez bien sur le fait que vous n’avez de compte à rendre à personne et que si il continue la justice elle, pourrait bien lui en demander. Voilà tout. Il me semble que être aussi déterminée dans votre discours pourrait calmer les personnes qui voudraient vous demander des explications. Maintenant , je pense sincèrement que la diffusion de votre intimité ne fait qu’illustrer la médiocrité de ce malade bien plus que de tenter de vous humilier. Si vous ne donner pas autant de crédibilité et de pouvoir sur vous à votre bourreau alors vous verrez que le fait de dévoiler vos échanges amoureux sur la toile est la pure manifestation de sa petitesse, de sa vulnérabilité. Moi je n’y vois encore qu’une pathétique tentative de vous faire réagir et vous détruire, allez vous continuer à lui donner se pouvoir? La vraie question est celle-ci. Rappeler vous que sur la toile les “buzz” sont constament renouvelés. Qui se rappellera d’ici le mois prochain de cette triste bavure à votre sujet si ce n’est encore Vous parce que vous vous êtes interdit de vivre votre vie en étant recluse.
    Step up girl, and live your life!!!! héhéhéhé comme le chante Rihana feat T.I

    Aimé par 2 people

      1. Always Fierce Honey 😉

        Plus sérieusement, il faut que les “victimes” des PN comprennent ceci une bonne fois pour toute. Vous ne serez victimes que si et seulement si vous lui laissez le pouvoir de vous déstabiliser en ressassant constament le passé de votre histoire et votre souffrance. Oui la rupture amoureuse fait mal, particulièrement dans ce contexte, mais nous devons admettre que c’est le risque que nous prenons chaque fois que nous acceptons de tomber amoureux et quoi de plus courageux que de rompre quand on ne se sent pas ou plus aimé ou qu’on n’est plus heureux dans la relation, c’est tout à fait humain. J’estime que quand dans ma relation passée avec cet ex PN, ma responsabilité ne se limite qu’au fait que je soit tombée amoureuse mais une fois que je l’ai catapulté de mon existence parce qu’il me fesait souffrir c’est fini. Le terme “Ex » à tout son sens donc quoiqu’il dise ou fasse n’a plus rien à voir avec moi puisque je l’ai “licencié pour faute grave”!!!!! “YES B…. you’re FIRED !!!!! GET OUT OF MY LIFE LOOSER !!!!” so Get over it people !!! . Maintenant pour celles et ceux qui ne veulent plus en être les victimes permanentes et répétives, à l’issue du NO CONTACT, vous réaliserez avec le temps et votre confiance reconstruite combien vos bourreaux sont des êtres vides et pathétiques d’une insignifiance manifeste. Tout simplement parce que ces individus passent leur existence à jouer aux adultes sans jamais en être. Seul l’âge leur donne ce statut d’adulte sur le papier mais la maturité intellectuelle n’est jamais là et l’empathie est inexistante, ces prototypes humains jouent aux intelligents mais ne peuvent pas l’être ils le savent et vous le savez au fond de vous. A moins que vous les victimes leurs en donnez le pouvoir sur vous. Personnellement je ne suis et ne serai la victime de personne, le passé construit mon présent sans jamais l’envahir et cela s’appelle l’expérience, et si je ne prends pas soin de moi personne ne le fera à ma place. Dernière chose, le problème avec les gens qui se posent trop longtemps en victimes, elles finissent par provoquer l’agacement dans l’environnement social et personnel, car elles sont percues comme des personnes qui se plaignent constament…..
        All the Best,

        J'aime

    1. Bonjour à toutes,
      Je ne m’étendrai pas sur mon PN mais en ce qui me concerne j’ai porté plainte trois fois contre lui.Je suis aidée par aide aux victimes et j’ai du apporter beaucoup de preuves à la police. (SMS, messages sur mon répondeur, photos de lui épiant mon domicile, témoignages de voisins etc…) EPUISANT!
      Il a maintenant une interdiction de m’approcher et je vis plus sereinement en attendant le procès.
      Mais j’ai eu très peur surtout lorsqu’il me suivait partout. Je n’osais plus recevoir du monde à la maison..
      Je me suis auto mutilée et je garde des cicatrices à vie. Ma vie aurait du s’arrêter il y a deux ans maintenant( le cutter était dans ma main).
      Sa précédente femme s’est suicidée et moi j’étais à deux doigts.
      Il ment toujours, fait des faux profils sur le net dans le sens ou un jour il se met » veuf »pour ensuite sur un autre se mettre « divorcé »
      Il recherche une autre victime.
      Il a soufflé le chaud et le froid avec moi. Chantage au suicide, me crier son amour pour ensuite dire qu’il allait raconter à tous le monde que j’étais une traînée si je ne le reprenais pas,etc…
      Il a fait deux garde à vue pour harcèlement et m’a agressé, fait appel de la premier décision de justice pour harcèlement à savoir 2 ans d’obligation de travailler, 2 ans d’obligation de suivi psychologique et 6 mois de prison avec sursis.
      La cour d’appel va le sanctionner plus durement car le procureur avait exigé 3 mois ferme et au vu de ce qui s’est passé par la suite( harcèlement de nouveau plus agression).
      Ca été l’ENFER pour moi, je ne suis quasiment pas sorti pendant deux ans.
      Mais je ne lâche pas afin que la prochaine victime s’en sorte encore mieux.
      Je veux laisser des preuves.

      J’ai découvert son casier judiciaire et des antécédents qui ont joué en ma faveur, mon dieu!
      J’ai découvert qu’il avait des dettes, re- mon dieu!
      J’ai vu son relevé de carrière et compris qu’il n’aurait pas de retraite au vu du nombre de ses trimestres.
      J’ai compris qu’il ne voulait pas travailler et vivre à mes crochets.
      Le prince charmant au fil des ans s’est transformé en crapaud et me vidait de mon énergie.J’ai vu son visage déformé par la haine: Le diable!
      Il ne m’a jamais aimé de même que les précédentes, je l’ai enfin compris.
      Il n’aime pas ses enfants, les perturbent en renouant avec eux après des années de silence pour les jeter à nouveau lorsqu’il n’a plus rien à en tirer.
      Je tiens bon car mon PN à peur , peur des audiences diverses qui arrivent( au nombre de 4, hé oui!), peur de la prison au point de pleurer comme un enfant mais il ne pleurait pas quand il frappait sa femme et qu’elle se retrouvait en sang et que pour se libérer de lui elle a fini par se suicider.Lui qui me l’avait tellement sali pour cacher cette histoire macabre.
      Voila, tenez bon!
      Maintenant mes amis me disent qu’ils me retrouvent: je ris, je plaisante, j’écoute de la musique, je vis en PAIX!
      Ne lâchez rien.portez plainte. Que les choses avancent dans les commissariats, les tribunaux.
      Parlez des pervers narcissiques. Ouvrons les yeux à la justice.
      Aidons ainsi les prochaines victimes en traçant la voix.
      Je suis une rescapée d’un PN mais encore fragilisée.
      Je remercie mes voisins pour leur soutien et témoignage capital, la police qui a été à mon écoute et a compris, aide aux victimes et leur assistance, mes fidèles amis qui ne m’ont pas abandonnés ainsi que certains membres de ma famille car un PN fait le vide autour de sa proie pour mieux la dominer.
      Je suis LIBRE et LIBEREE

      Aimé par 1 personne

      1. Bonjour Machurey

        Bravo pour votre libération et pour votre courage dans l’épreuve. Si le pervers sent cette force chez vous et que vous avez bien coupé tout contact, il ne pourra plus vous atteindre. Il essaiera évidemment mais avec peu de conviction même avec son sens grandiose et tout puissant.

        Que la Force reste et demeure avec vous. Vous êtes une femme de tête ❤

        Aimé par 2 people

      2. Happy Saturday@Machurey,

        100 ans pour le voleur, un jour pour le MAITRE.
        Ce PN a trouvé son maître sous l’identité de @Machurey.
        Karma is a freaking bitch !!!! lmao .
        Vous n’êtes pas une rescapée de PN vous êtes LE cauchemar du PN.
        Honneur et Respect à vous pour vôtre détermination.
        Je vous souhaite que la chirurgie esthétique ou et la dermatologie ou la cosmétologie effacent vos cicatrices si vous le souhaitez.
        Et en faciez une demande de dommâge et intérêt lors du procès.
        Je pense aussi que sa victime précédente fut en quelque sorte votre ange gardien .
        Mais votre volonté et détermination ont clairement fait leurs oeuvres.

        Prenez soin de vous,
        Ne vous taisez jamais,

        Take care Beautiful 👑💐

        J'aime

      3. Bonjour
        J’ai eu le malheur de croiser la route d’un PN.
        J’ignorais que ce genre de personne pouvait exister.
        J’essaie de me reconstruire mais je ne suis pas certaine d’y parvenir.
        J’ai honte et je me sens coupable.
        On a juste envie de disparaître.
        Je n’ai même plus de mots pour décrire ce qu’est devenue mon existence.. du moins ce qu’il en reste….

        J'aime

  2. Ils sont prêt à tout pour vous détruire. Aucun état d’âme ni les années passaient avec eux ni les enfants rien ne les arêtes. Ils veulent vous mettre à terre . Si vous acceptez, vous ne serez qu’un paillasson sur laquelle il essuiera ses pieds . Il aime votre souffrance il aime votre douleur . Rendre une personne heureuse ils ne connaissent pas .
    Protégez vous pas d’enfant tant mieux , il y a tellement des êtres adorables. Allez de l’avant sans vous retournez sans rien vrai craindre .
    Il ne vous apportera que désillusions et chagrin .
    Même si les épreuves rendent plus forte il est très difficile après de ne plus vivre avec la peur .
    Et il compte là dessus pour vous anéantir.
    Vous êtes le monstre ils sont sérieux , responsable et il est très difficile de gratter le vernis .
    Courage fuyez

    Aimé par 1 personne

  3. Tout à fait d’accord avec vous Dandoha !

    Se murer dans la honte est exactement ce que le PN attend de nous voir faire.

    Il a pris  » l’éclat de rire  » de Nalla comme un affront ultime dont il fallait se venger sauf qu’avec un PN : donnez lui une tape sur la main, il ripostera avec un lance-roquettes !

    Il est pourtant très tentant, parfois, d’avoir envie de rendre les  » coups  » que l’on reçoit. Ne serait-ce que pour se prouver que l’on est pas un paillasson. C’est humain. Totalement vain lorsque l’on a affaire à un PN mais humain.

    Dandoha a raison : L’infamie dont il essaye de vous couvrir, Nalla, sera vite noyée sous d’autres publications.

    Mon ex a fait un peu le même genre de chose : Elle m’a enregistrée à mon insu une nuit où j’avais exceptionnellement pêté les plombs parce que mon chat miaulait à tue-tête depuis des heures et des heures et que je bossais de bonne heure le lendemain. Jamais je n’aurais réagi comme ça en temps normal mais cette nuit-là, comme tant d’autres, il n’y avait pas eu que le chat qui avait mis mes nerfs à rude épreuve. Si vous voyez ce que je veux dire.

    Lorsque je l’ai quittée ( des mois après l’épisode du chat miauleur ), elle a ressorti cette enregistrement qu’elle avait gardé  » bien au chaud  » par devers elle. ( au cas où ) et elle a envoyé cet enregistrement à tous mes amis avec un commentaire en mode :  » Vous croyez la connaitre mais JUGEZ PAR VOUS-MÊME : C’est une cinglée. Une hystérique bla bla bla….. »

    Heureusement pour moi, aucun de mes amis n’a accordé un quelconque crédit à sa tentative de diffamation. Ils ont trouvé son comportement vicieux et minable. Et ça l’a desservie bien plus que cela ne m’a réellement nui.

    Il n’empêche que cela m’a quand même destabilisée. Alors j’imagine très bien ce que vous pouvez ressentir Nalla.

    Vous n’avez à vous justifier auprès de personne. Ne vous infligez pas de vivre comme une pestiférée. Ce serait trop injuste.

    Courage à vous Nalla. Le printemps arrive.

    Aimé par 1 personne

  4. Bonjour Nalla,

    le PN qui m’a fait et me fait subir encore son courroux, bris d’ordinateur, tentative de me foncer dessus en voiture, voiture rayée la nuit, vol de papiers etc…et ultime à réussi à obtenir la garde de nos 3 enfants serait bien heureux si j’agissais en me terrant. Je sais que dans notre ancien village, il raconte des balivernes sur moi et qu’il me fait passer pour folle notamment auprès du corps enseignant. Biensur il faut se préserver et penser autrement face à ce type de situation mais en effet ne pas s’enterrer, rebondir, rebondir d’accord avec Dandoha. Personnellement je retourne tous les 15 jours prendre mes enfants dans ce village, j’y vais tête haute, je parle aux gens les yeux dans les yeux et pour ceux qui pensent que…laissons les ils sont bêtes. C’est pas eux qui te tendront la main. Si tu montres une attitude où tu n’as rien à te reprocher, les gens sentent qui tu es en vérité. Courage.

    Aimé par 1 personne

  5. Bonjour,

    Merci à Scarlett d’avoir publié mon témoignage, et merci à vous tous pour vos réponses !

    Alors, d’abord, je dois préciser, non aucune photo intime n’a été prise de moi !
    Les seules photos que nous avions, nous les avons prises lors de nos sorties, durant les 2-3 premières semaines ou je suis arrivée chez lui et qu’il me faisait découvrir sa région !
    C’est bizarre, c’est exactement la question que m’a posée de suite une amie (enfin ex-amie aujourd’hui, elle a baissé les bras et dieu sait si je la comprends) !
    J’ai oublié de vous dire mon âge, je vais avoir 52 ans le mois prochain ! Lui en a 45 !
    Donc j’ai un vécu derrière moi !

    Pour le forum en question, c’est là que je l’ai rencontré !
    J’étais mariée, enfin sur le papier, avec un homme qui m’a toujours respectée, qui lui m’aimait encore et on va dire qu’à la maison, je gérais tout, lui travaillait beaucoup et je faisais du bénévolat env. 25 h00 par semaine !
    Je l’ai quitté pour lui !

    Il a réussi déjà à charmer tout le monde sur ce forum, enfin, surtout les femmes !
    C’est compliqué à expliquer mais du fait que j’étais mariée, au début, il n’était pas certain que je quitte mon mari, donc, il courrait on va dire, 2 lièvres à la fois ! (Evidemment, je ne l’ai su qu’après)

    Il a pris un autre pseudo, et à changé tellement son comportement envers elle que jamais, je n’aurais pu m’imaginer que c’était lui !

    Quand il a été certain que j’étais tombée amoureuse de lui, après env. 1 année et demi de discussion, surtout sur skype, il a coupé tout contact avec elle, elle a rien compris !!
    Il l’a fait quand il a été décidé que je quittais la Suisse pour venir m’installer chez lui en France !!
    Cela ne devait être que temporaire, nous devions revenir en Suisse après, chez moi, définitivement !
    Enfin, selon ce qu’il me disait ….

    Le souci, c’était que sa mère habite à 20 km de chez lui, et qu’il est très, mais alors TRES fusionnel avec elle ! J’ai de suite compris qu’elle ne le laisserait jamais partir !

    Je m’embrouille un peu pour raconter, mais pour le forum, il a tellement su bien embobiner les gens, que je passe aujourd’hui pour une vraie névrosée, il raconte que cela fait longtemps qu’il voulait se débarrasser de moi, mais que c’est moi qui le collait !
    Et je n’ai aucune preuve a apporter de tous ses mails, de tous ses coups de fils, de son harcèlement, les mails, pendant la période ou je répondais plus, et à nouveau maintenant, je les effaçais au fur et à mesure !!
    Malheureusement, lui a tout gardé !

    Oui, je vais refaire surface je pense, mais là, c’est dur, dur !!

    Mais j’ai mes animaux, pour moi, c’est ma meilleure thérapie !

    Syrianne, quelle courage vous avez, bravo pour votre attitude !
    Surtout quand il y a des enfants …..
    Merci Sandrine, oui je vois ce que vous voulez dire malheureusement !
    Dandoha, avec votre « pêche », vous me remontez le moral, j’étais comme vous avant !
    Gerthoux, merci beaucoup !

    Amicalement

    Aimé par 2 people

  6. Bonjour

    Un grand merci à Scarlett d’avoir publié mon témoignage, en espérant qu’il sera utile !

    Merci pour votre réponse !
    Je retrouve en vous, le peps que j’avais avant et ça fait du bien !

    Alors, d’abord, je dois préciser, non aucune photo intime n’a été prise de moi !
    Les seules photos que nous avions, nous les avons prises lors de nos sorties, durant les 2-3 premières semaines ou je suis arrivée chez lui et qu’il me faisait découvrir sa région !
    C’est bizarre, c’est exactement la question que m’a posée de suite une amie (enfin ex-amie aujourd’hui, elle a baissé les bras et dieu sait si je la comprends) !
    J’ai oublié de vous dire mon âge, je vais avoir 52 ans le mois prochain ! Lui en a 45 !
    Donc j’ai un vécu derrière moi !

    Pour le forum en question, c’est là que je l’ai rencontré !
    J’étais mariée, enfin sur le papier, avec un homme qui m’a toujours respectée, qui lui m’aimait encore et on va dire qu’à la maison, je gérais tout, lui travaillait beaucoup et je faisais du bénévolat env. 25 h00 par semaine !
    Je l’ai quitté pour lui !

    Il a réussi déjà à charmer tout le monde sur ce forum, enfin, surtout les femmes !
    C’est compliqué à expliquer mais du fait que j’étais mariée, au début, il n’était pas certain que je quitte mon mari, donc, il courrait on va dire, 2 lièvres à la fois ! (Evidemment, je ne l’ai su qu’après)

    Il a pris un autre pseudo, et à changé tellement son comportement envers elle que jamais, je n’aurais pu m’imaginer que c’était lui !

    Quand il a été certain que j’étais tombée amoureuse de lui, après env. 1 année et demi de discussion, surtout sur skype, il a coupé tout contact avec elle, elle a rien compris !!
    Il l’a fait quand il a été décidé que je quittais la Suisse pour venir m’installer chez lui en France !!
    Cela ne devait être que temporaire, nous devions revenir en Suisse après, chez moi, définitivement !
    Enfin, selon ce qu’il me disait ….

    Le souci, c’était que sa mère habite à 20 km de chez lui, et qu’il est très, mais alors TRES fusionnel avec elle ! J’ai de suite compris qu’elle ne le laisserait jamais partir !

    Je m’embrouille un peu pour raconter, mais pour le forum, il a tellement su bien embobiner les gens, que je passe aujourd’hui pour une vraie névrosée, il raconte que cela fait longtemps qu’il voulait se débarrasser de moi, mais que c’est moi qui le collait !
    Et je n’ai aucune preuve a apporter de tous ses mails, de tous ses coups de fils, de son harcelement, les mails, pendant la période ou je répondais plus, et à nouveau maintenant, je les effaçais au fur et à mesure !!
    Malheureusement, lui a tout gardé !

    Oui, je vais refaire surface je pense, mais là, c’est dur, dur !!

    Mais j’ai mes animaux, pour moi, c’est ma meilleure thérapie !

    Amicalement

    Aimé par 1 personne

  7. Pendant que j’écrivais mon commentaire, d’autres réponses sont parvenues, merci à vous tous !
    Je répondais à dandohan !

    Gerthoux : Oui, vous avez raison, au sujet du paillasson, merci pour vos encouragements !

    Sandrine : Vous avez des amis (es) fidèles, j’en avais aussi, mais elles ne me reconnaissaient plus, en plus, pour le protéger de leurs critiques, je les ai contrées, tout le temps, et elles ont finies par être lassées, à bout d’argument pour me convaincre, elles ne me reconnaissaient plus !!

    Syrianne : Vous avez vraiment bien du courage, avec des enfants, j’imagine bien que c’est pire !!

    Aimé par 1 personne

  8. Bonjour Nalla
    Vous pouvez porter plainte pour « diffusion de courrier privé sur un réseau social » (les MP) car c’est interdit par la loi. Je ne sais pas de quel forum il s’agit, mais si c’est un forum sérieux, celà doit être également interdit par la charte du forum. J’espère que vous l’avez signalé aux administrateurs de ce forum, afin qu’il aie une sanction de banissement temporaire. Celà fera réfléchir les autres pervers qui y sévissent, car il y a beaucoup de pervers sur les forums, sachez le. Donc à l’avenir! Méfiez vous des rencontres de forum! Il est facile de se cacher derrière un pseudo, de se présenter sous un jour bien adapté à sa future victime.

    A votre place je tenterais de le coincer comme ça, en effet il a « gagné » oui et non, il est allé trop loin dans sa fureur et il a commis un acte répréhensible. Sa belle façade d’homme exemplaire et de père la morale (car il doit être ainsi, je ne me trompe pas?) doit être bien écornée.Sur le forum, les gens normaux doivent juger son acte odieux et indigne. Divulguer du courrier privé, c’est honteux. C’est lui qui devrait avoir honte de ce qu’il est et de ce qu’il a fait, pas vous.

    Relevez la tête et agissez; signalez le aux administrateurs du forum (c’est anonyme souvent) et ensuite NO CONTACT ABSOLU AVEC CET INDIVIDU

    Pour le dépôt de plainte, pour le moment ce n’est peut être pas nécessaire; si vous êtes mal et déprimée, celà exigerait d’aller tout déballer au commissariat,ce serait une épreuve de plus.Attendez un peu. Le signaler sur le forum est déjà une bonne chose, de nature à lui pourrir la vie (si vous ne l’avez pas déjà fait).Et lui montrer que vous ne vous laissez pas faire.

    En revanche, s’il recommence à vous harceler, gardez toutes les preuves et filez au commissariat déposer plainte. Il ne faut rien leur passer juridiquement.Ils ne sont pas au dessus des lois.

    Courage et prenez soin de vous

    lunapark

    Aimé par 1 personne

    1. bonjour Lunapark,
      Merci pour votre témoignage. Une question néanmoins : est-ce que l’utilisation des écrits par mail m’ayant été destinés peuvent être utilisés in extenso dans un livre à publier ou est-ce complètement illégal ? Merci.

      J'aime

      1. France,
        La juriste que je suis vous dira ceci, faites très très attention, les mails vous ont été adressés à titre privé vous n’êtes pas, sans son consentement, autorisée à les publier et les faire tomber dans le domaine public. Ne faites pas à autrui, même un PN ce que vous ne voudriez pas que l’on vous face. L’utilisation des mails pourraient démontrer un acte de vengeance qui vous coûterait cher. Par contre vous avez parfaitement le droit de raconter votre histoire en changeant les identités car plus que la personne c’est le fond de l’histoire et le profil psychiatrique qui importent. Je suis certaine que vous ne voudriez pas vous retrouver à partager vos gains et droits d’auteurs avec lui si vous exposez sa vie privée dans un livre.
        Par contre si lui expose vos mails et photos attaquez le sans hésiter à commencer par la plainte et les preuves factuelles.
        Bonne chance,

        J'aime

      2. @France: même réponse que Dandoha…Dans votre livre vous pouvez utiliser les mails mais sans les citer expréssement, modifiez ses phrases et changez les identités. Ne gardez que le « sens » (si tant est qu’il y ait un sens à leurs écrits…) bref exposez l’idée mais ne citez rien in extenso.
        Modifiez les identités, contextes pro, privé, de telle sorte qu’on ne puisse pas le reconnaitre. Ils se ressemblent tous tellement! Peu importe le contexte au fond.

        J'aime

    2. quel bonheur de sortir du désert une prison à ciel ouvert je vais partir rejoindre les etres humains normaux , je frotte mes yeux pour voir plus clair et me reveiller de ce cauchemar qui a trop duré 22 ans d’enfer avec UN PN A POTENTIEL HAUTEMENT DANGEUREUX , je dors enfin tranquillement sans avoir peur qu’il me rejoigne pour me forcer à coucher avec lui , je parle et je mange sans etre surveiller , je serre mes enfants tres forts et leur dire que je les aime sans qu ‘il me fasse la remarque , je coupe mes cheveux , je me maquille , je parle à ma famille et mes amies je renoue ma relation , oh mon dieu quelle vie d’avant une mort à petit feu pleine de tristesse et de chagrin you pi je suis sortie indmne et réscapée de ce mariage

      Aimé par 1 personne

      1. UN PN A POTENTIEL HAUTEMENT DANGEUREUX

        Qu’est ce qui te fait dire celà, ziki? Car pour ma part je les repère assez bien mais j’ai du mal à évaluer leur degré de perversion, à savoir jusqu’où ce PN là ou tel autre, peut aller.
        Quels sont les signes que tu as détectés?

        Sinon, courage à toi et j’espère que tu es à l’abri des agissements de ce P.N.

        J'aime

  9. Nalla, je relis votre témoignage. C’est des mails ou des MP qu’il a publié sur le forum?
    si c’est des mails, le mail étant assimilé à du courrier privé (lettre) par la jurisprudence, vous pouvez porter plainte; si c’est les MP je ne suis pas sûre à 100% car en MP sur un forum on écrit avec un pseudo , il faudrait que je vérifie ce point précis (de nouvelles lois récentes sont sorties concernant la protection de la vie privée sur le Net et il y a peu de jurisprudence car peu de plaintes.)
    peu de plaintes car, je pense, les gens règlent ça « à l’amiable » (façon de parler).

    J'aime

  10. Bonjour,

    @ Lunapark, non ce sont bien mes mails, pas des mp, qu’il a publié !
    Porter plainte oui, mais cela devrait dire ravoir des contacts avec lui, peut-être même le revoir et ça je crois que c’est au-dessus de mes forces, pour l’instant en tous les cas !
    Merci de votre réponse

    J'aime

    1. OK dans ce cas il est dans l’illégalité la plus complète, et les administrateurs du forum aussi, ils auraient dû effacer ses posts. Signalez le aux administrateurs au moins, et gardez des copies d’écran, ça peut servir pour une plainte ultérieure.

      Article 226-15 du Code pénal – Violation du secret des correspondances

      « Le fait, commis de mauvaise foi, d’ouvrir, de supprimer, de retarder ou de détourner des correspondances arrivées ou non à destination et adressées à des tiers, ou d’en prendre frauduleusement connaissance, est puni d’un an d’emprisonnement et de 45000 euros d’amende.
      « Est puni des mêmes peines le fait, commis de mauvaise foi, d’intercepter, de détourner, d’utiliser ou de divulguer des correspondances émises, transmises ou reçues par la voie des télécommunications ou de procéder à l’installation d’appareils conçus pour réaliser de telles interceptions ».

      J’ai trouvé ça sur ce lien:

      http://www.legavox.fr/forum/civil-familial/vie-privee/matiere-porter-plainte_33179_1.htm#.VuQKzvnhDcs

      Aimé par 1 personne

  11. Je voudrais commenter dans l’article du Code Pénal, le terme utilisé « de mauvaise foi »…La notion de mauvaise foi en Droit signifie un manque de loyauté envers autrui.
    en clair, la personne qui par erreur, ouvre une lettre destinée à un tiers, et ensuite n’en fait rien, s’excuse et la rend à son destinataire (si c’est un mail, pareil.): elle ne tombe pas sous le coup de la loi, évidemment.

    La personne qui fait exprès d’ouvrir un mail ou une lettre, qui ne lui est pas adressée, et ensuite s’en sert pour nuire ou diffamer, tombe sous le coup de la loi. La personne qui divulgue, exprès pour nuire, des correspondances privées, c’est très grave aussi.

    A savoir que la mauvaise foi doit être prouvée, mais dans votre cas, il vous a déjà harcelée, donc c’est prouvable. Je vous conseille dorénavant de tout collecter, tout garder dans un dossier, les mails, sms, journal d’appel téléphoniques, lettres éventuelles, faire des copies d’écran, afin d’avoir un dossier tout prêt au cas où il recommence. J’espère pour vous qu’il vous laissera tranquille! Mais gardez soigneusement toutes les preuves que vous avez, et tirez un trait sur cet individu.

    Aimé par 1 personne

  12. bonjour a toutes
    j’ai bien lu ce témoignage et c’est vrai qu’il fait réfléchir. Moi aussi je suis toujours dans la période de haine et vengeance, j’ai envie de le faire tomber, le dénigrer, lui faire du mal , encore plus qu’il ne m’a fait, je suis aussi en no contact depuis plusieurs semaines, mais cela me fait réfléchir.
    car en ce qui me concerne il a des photos compromettantes de moi , car l’idiote que je suis s’est laissée piéger, et il n’hésitera pas à les utiliser contre moi.
    je suis dégoutée, à lire ton témoignage, ces salopards gagnent toujours, il n y a pas de justice….
    mais c’est vrai il faut porter plainte…
    bien à vous Scarlett et à vous toutes..
    Liliane

    J'aime

    1. Bonjour Liliane,

      Ah, les fameuses photos/vidéos compromettantes ! Le revenge porn est malheureusement une tendance dans notre société et il est certain que cet homme n’hésitera pas à les faire parvenir à qui de droit si vous levez le petit doigt contre lui. Je vous conseille d’autant plus de bien réfléchir avant d’entamer la moindre action. Si ces photos se retrouvent sur votre lieu de travail, entre les mains de vos proches, etc., cela peut briser votre vie. A moins que monsieur soit également sur ces clichés, il va les diffuser.

      Soit vous êtes prête à assumer, soit il faut faire profil bas jusqu’à la fin des temps car il n’y a pas de prescription avec les PN…

      J'aime

      1. bonjour Scarlett
        bien sur que je suis consciente du risque et bien évidemment qu’il a des photos de moi seule, il n’utilisera jamais celle où il est dessus.
        non je ne prendrais pas ce risque d’être brisée pour cette ordure, je le suis déjà assez comme cela, et c’est bien la seule chose qui me retient… je peux vous l’assurer car si il n’avait pas ces photos et vidéos je crois que je foncerais tête baissée, mais la…. non
        bien à vous
        liliane

        J'aime

  13. Liliane,
    La haine est un sentiment affectif (aimer dans l’extrêmisme) qui démontre encore l’intérêt que vous portez encore à cet individu qui vous nuit. Vous le haïssez parce que vous lui laisser plaint pouvoir sur vos sentiments et votre existence. Pleurez un bon coup dans votre oreiller et courrez chez le coiffeur puis achetez vous de nouvelles chaussures!!!. Les PN sont des TROLLS les HACKERS de l’amour les TALIBANS de la dignité humaine qui n’aimeront jamais personne pas meême leurs mères et enfants ni eux mêmes. Achetez vous un jeu de flêchettes 😉 et une boîte de chocolat GODIVA, un bon champagne et célèbrez votre LIBERTE. Puis faites du running et chaque fois que vous pensez à lui accèlerez votre course. Permettez que je vous face la confidence suivante, même au lit ils sont médiocres car ils sont incapables d’assouvir les désirs charnels de leurs victimes, le sexe avec eux c’est du Low Cost et personnellement il me semble que le luxe est à la portée de tous ceux qui visent l’excellence ;), vous visez quoi vous?. Franchement est-ce que ça vaut le coup de perdre son temps et son énergie pour haïr ce genre de looser?. Maintenant toute diffusion de sa part de tout élément relatif à votre intimité et vie privée doit se solder par une plainte et ainsi vous taperez dans son portefeuille pour des dommages et intérêts, soyez pragmatique, pensez avec votre cerveau et non vos pulsions.
    Bon courage,

    J'aime

    1. merci Dandoha pour votre réponse, c’est vrai que j’ai la haine contre cette ordure, mais je suis coincée je ne peux rien faire, et surtout ne pas risquer qu’il dévoile tout cela.
      C’est difficile quant on a des pulsions de vengeance, lui il s’en tire bien…
      c’est vrai que je le hais autant que je l’ai aimé.
      mais bon j’ai déjà fais un grand pas, le no contact, et c’est important et j ‘essaie de me reconstruire
      merci à vous
      Liliane

      Aimé par 1 personne

      1. Quand une personne répond avec un « Oui….mais,… » alors elle se justifie pour masquer son irresponsabilité dans le choix de ses actes. Toute à fait, c’est de vous et à vous que je parle Liliane. L’autre dont vous acceptez d’être la “victime” parce que ça vous conforte dans votre colère, ne m’intéresse pas. Vous avez non pas lu mais survolé mon message afin de vous presser de me répondre, vous n’avez pas pris le temps d’analyser le fond de mes propos ni ceux des autres d’ailleurs vos réponses sont mécaniques et non analytiques, encore une preuve de votre colère qui vous rend si vulnérable et vous coïnce aujourd’hui. Sauf si vous affirmez que l’autre vous met une arme sur la tempe ou vous menotte chevilles et poignées? Donc ma chère NON VOUS N’ETES PAS COINCEE c’est dans votre tête bouillonnante de colère que tout cela s’en mêle. La colère est TOUJOURS mauvaise conséillère. De plus quand vous parlez de pulsions de vengeance qui vous habitent, je ne comprends qu’une chose c’est que vous êtes follement amoureuse de votre PN et n’êtes pas prête à lâcher prise pour continuer votre route sans lui. Visiblement votre grand pas a été soldé par 10 marche arrière incontrollée puisque vous le laisser envahir votre pensée par votre seule et unique volonté. Votre attitude équivaut a un retrait de permis permanent, pour mauvaise conduite. Maintenant que je vous ai bien secoué comme un barman et son shaker, je vous dirai ceci: vous avez la chance d’être sur un blog qui vous donne TOUTES les pistes pour vous en remettre alors ne gachez pas tout. Inspirez-vous des excellents conseils de Scarlett dans ses différentes rubriques, prenez le temps de soufler, de respirer, lire sans réagir afin de enfin comprendre… Car si vous continuez dans la colère vous risquez de devenir vous même aussi narcissique et pervers que votre bourreau actuel, en laissant cette colère vous nourrir vous devenez l’apprenti de votre bourreau. Il va falloir accepter de vous être tromper dans le choix de votre partenaire, accepter votre mauvais jugement, et accepter que l’erreur est humaine, accepter l’échec de la relation et enfin regarder devant vous. Pour l’instant vous avancez en tournant la tête vers l’arrière, pas surprenant que vous butiez dans chaque potaux émotionel qui se présente ahahahahahahah 😉 punaise je n’ose imaginer les bosses sur votre front ahahahahaha Il va falloir vous confectionner un casque anti choc à ce rythme là. Dansez, sortez, voyagez, le livre de la VIE n’est pas fini. Vous décider quoi Exister dans la colère ou Vivre dans la sérénité ? Pensez-y.

        J'aime

  14. Bonjour,

    Un grand merci pour vos conseils et vos retours !
    J’ai pu contacter les modérateurs du forum en question, je vous explique après, mais d’abord, je voudrais répondre à Liliane, NON !!
    Surtout ne faites pas ça, je vous assure !!

    Pour vous, pour votre reconstruction, ne le faites pas !!
    Il a des photos intimes de vous, une arme ultime pour sa vengeance si vous le contrez !
    Vous pouvez me croire, il n’hésitera pas une seule seconde à s’en servir, le mieux et de ne plus répondre, à rien venant de sa part, mais surtout, ne le provoquez pas !

    J’ai donc averti les modérateurs du forum, qui ont effacés ses messages et vont contacter eux, les administrateurs, qui très très rarement présents, ce sont les modérateurs qui gèrent le site mais ils n’ont pas les pouvoirs de bannir quelqu’un définitivement !
    Ce week-end, je me suis désinscrite de ce forum, j’ai bloqué tout ce que je pouvais bloquer pour ne plus qu’il m’atteigne, j’ai également bloqué son no sur le tél de ma mère, elle a 81 ans et je ne voudrais pas qu’il s’en prenne à elle !

    J’ai également contacté le poste de police de mon village, pour leur demander conseil et déposer par la même occasion une main courante au cas ou il déciderait, devant mon silence, de venir chez moi !

    Merci, du fond du coeur, à toutes !

    Liliane, si tu veux vider ton coeur, fais le par écrit, mais surtout, SURTOUT, ne lui envoie jamais ton message !
    Courage à toi !!

    J'aime

    1. merci nalla pour ton message ainsi qu’à vous toutes, oui je vais me reconstruire il le faut… je n’ai pas le choix si je tente quoique ce soit contre cette pourriture, il détruira ma vie, je le sais
      bien à toi et courage aussi
      je t’embrasse
      liliane

      J'aime

  15. Bonjour à Tous,
    Quand j’ai catapulté mon Ex ce PN, je ne connaissais pas la technique du NO CONTACT, et dans la confrontation je lui ai balancé une photo de lui très dégradante en état très avancée d’ébriété, et suite au choc sa réaction fut la suivante: “Efface toutes mes photos STP” Et là je me suis dit, un coup en ma faveur, car il ignorait que j’avais cette photo de lui donc il ignore ce que je possède contre lui et en plus je suis pénaliste et lui un simple chauffeur livreur et grand alcoolique de notoriété public, qui s’est pris un avertissement professionnel pour violence au travail. Mon message à son intention était celui-ci « Bring it!!!! B…. I am ready !!!! Don’t you ever mess with me no more caword!!!
    Stay strong people, stay proud.

    J'aime

    1. Bonjour Dandoha

      J’ai bien lu votre message, ne soyez pas si dure… ne portez pas de jugement sans connaitre, ni savoir. Nous avons toutes une histoire , un vécu différent et nous réagissons chacune d’une autre manière.
      Vous avez votre histoire , votre ressenti, votre manière de ressentir les choses, nous avons toutes une sensibilité différente.
      Non je ne me prends pas de bosses, comme vous me l’écrivez et non je ne recule pas. Je suis dans la période de no-contact que je respecte depuis plusieurs semaines, et si comme vous le dites je faisais 10 pas en arrière c’est que je le recontacterais , et ca je ne le fais pas.
      Pour moi ce no-contact est assez récent 3 mois, et il est vrai que maintenant je ressens de la haine, mais ca passera , il faut du temps, vous devriez savoir, l’ayant vécu vous-même, que on ne sort pas indemne d’une telle relation et qu’il faut du temps, oui du temps pour apaiser les sentiments de haine de vengeance, ca ne se fait pas en trois mois !!!!
      Mais merci quand même de me booster, même si vos écrits sont méchants, je pense que toutes nous avons assez souffert et il n’est pas nécessaire de rajouter des paroles blessantes .
      Et il est vrai que si je suis sur ce blog, c’est pour trouver des pistes, des réponses à mes questions, et cela m’apaise beaucoup de lire tous ces témoignages, et nous en avons toutes besoins, mais à chacune d essayer de se reconstruire d’une manière différente.
      Et non je ne tenterais rien, je sais que si je le fais, il brisera ma vie, comme il l’a déjà fait, mais pire encore en me salissant moi et ma famille.
      Alors il me faut juste encore un peu de temps pour m’apaiser et reprendre entièrement ma vie en mains.
      Ne prenez pas la place de Scarlett qui elle comprend nos réactions même si ce ne sont pas toujours les bonnes.
      Et ne tenez pas de tels propos pas très gentils à mon égard, je ne suis pas ici pour me faire « descendre » mais pour trouver des réponses, j’ai juste donné mon état d’esprit et mon ressenti et il est différent pour tout le monde.
      bien à vous

      Liliane

      J'aime

      1. Bonjour Liliane,

        Tout d’abord permettez que je réitère mon Honneur et Respect au formidable blog et à son propriétaire Scarlett et à ses intervenants courageux et dignes (y compris vous).
        Stadeus Kantor ( auteur de théâtre polonais ), disait ceci : “ En Pologne à Cracovie où j’ai vécu, j’ai crée mon théâtre à un pas du camps de concentration des fosses communes, et des cellules de prison. Mon art s’est crée en réponse à cette réalité de terreur politique et de surveillance policière. Des gens aux titres intouchables premier secrétaire commissaire du peuple essentiellement des criminels établissaient leur règne sanglant et tout puissant. (…) L’ironie, le sarcasme pour détourner la peur. Ce sentiment terrible qui envahit l’homme. Il fallait se mettre en colère pour protester contre ces criminels (…) Et enfin rire pour rendre à nore temps sa dignité morale.(…) C’est là la matière la plus délicate de la sphère de l’esprit.”

        Je me moque beaucoup de moi en générale et je ris beaucoup avec les autres et (mais pas des autres) et depuis cette malheureuse expérience très récente et inoubliable, bien plus encore. Woman, la vie est dure le monde est dure et ne fait de cadeau à personne c’est vrai. Et pourtant chaque jour il y a des choses formidables et positives à savourer et à partager. Don Miguel RUIZ (auteur) a écrit ceci “ Quoiqu’il arrive dans la vie, ne jamais en faire une affaire personnelle” et c’est ma devise. Je ne fais de rien une affaire personnelle. Par contre si vous me mettez devant un Chaï tea latte et une part de cheesecake ou encore chez mon créateur de chaussures favoris Giiiiiiirl , définitivement j’en ferai une affaire personnelle ça c’est certain.

        Permettez que je vous fasse cette petite confession à propos de ma pirouette sur les bosses “ je repensais à un épisode de “Sponge Bob” , Bob l’éponde un dessin animé très instructif et drôle à en pleurer.
        Comme je vous l’ai dit dans mon message Dansez, sortez, voyagez….
        Keep smiling always no matter what 🙂

        J'aime

      2. « Par contre si vous me mettez devant un Chaï tea latte et une part de cheesecake ou encore chez mon créateur de chaussures favoris Giiiiiiirl , définitivement j’en ferai une affaire personnelle ça c’est certain.  »

        Tu connais les bonnes choses de la vie, ma belle 😉 ! Pour le créateur, son nom commence-t-il par un L… ? La vie est tellement plus belle sans toxiques, sans vampires, sans ombre négative qui plane au-dessus de nos têtes. J’y pensais encore ce matin mais qu’est-ce qu’on respire mieux quand on fait les choses pour soi.

        Aimé par 1 personne

  16. Vous avez très bien fait, Dandoha, il ne faut pas hésiter à leur faire du chantage si on a de quoi.

    liliane je vous conseille moi aussi de faire profil bas…

    J'aime

  17. Bonjour,

    Lilianne, je sais que ce n’est pas facile, quand on a le coeur tellement gros qu’on croit qu’il va exploser, tellement on a mal, tellement on comprend pas !
    On voudrait juste lui rendre un peu la monnaie de sa pièce, simplement, nous ne sommes pas équipées pour, ce n’est juste pas possible de se mettre à leur niveau, alors évidemment, j’ai bien compris que si l’on tente quoique ce soit, nous qui sommes déjà pas très jouasse dans la phase de « l’après », si en plus, des humiliations publiques ont lieu, là, c’est carrément la descente aux enfers !
    En plus, il aura gagné !
    Moi aussi je vous embrasse et sachez que vous n’êtes pas seule !
    Lisez les divers témoignages de ce blog, vous verrez, vous aurez l’impression que l’on parle de votre pn à vous !
    C’est vraiment hallucinant !
    Les mêmes mots au début, les mêmes attitudes au milieu et la même fin dramatique !

    Bien à vous Lilianne

    J'aime

  18. Bonjour

    Pas facile de se reconstruire dans  » l’après « . Et de gérer les dernières provocations d’un PN qu’on a fui. Par delà sa  » relation  » avec le PN, on continue à vivre des émotions
    en  » montagnes russes  » pendant pas mal de temps.

    Entre la colère, l’amertume, l’abattement, la parano, le self-bashing ( ben oui, parfois, on continue soi-même le travail de sape accompli par le PN ) etc… etc….On passe toutes par des phases post-PN peu engageantes.

    Certaines d’entre nous sont des warriors avec un mental d’acier ( et c’est formidable ), d’autres ( dont je suis ) sont encore cabossées, accidentées, maladroites.

    Même si je sais qu’à plus ou moins long terme, je ressortirai RENFORCÉE d’avoir pu surmonter cette épouvantable expérience, je sais que ma personnalité, elle, ne changera pas du tout au tout. Et que PN ou pas PN, je tiens plus de Renée Zellweger dans  » Le journal de Bridget Jones  » que de Sigourney Weather dans  » Alien « . C’est comme ça et je l’assume totalement. Pas vous ?

    Qu’on avance vite ou lentement n’a pas d’importance ( sauf en cas de danger imminent biensûr ) C’est un parcours semé d’embûches ( de  » rechutes  » parfois pour certaines. Un peu à la façon des junkies ) mais si nous sommes ici, sur cet épatant blog de Scarlett, c’est que nous sommes toutes ( à des degrés divers ) sur la bonne voie, voire pour certaines carrément tirées d’affaire ( ouf ! )

    Personnellement, hors de question qu’en plus de tout ça, je culpabilise. Il m’a fallu des années pour  » arrêter « . J’ai rechuté plusieurs fois et je me suis sentie une merde à chaque fois que je lui ai cédé et/ou que j’ai craint ses représailles. Or, c’est stupide de s’en vouloir ou de se laisser accabler de reproches par des tiers. C’est normal d’être en colère ou d’avoir peur ou de ne plus savoir quoi faire.

    Tant qu’on réagit, qu’on se bat, qu’on cherche la sortie du labyrinthe dans lequel notre PN nous a enfermée, c’est qu’on est VIVANTE !

    C’est comme pour toutes les addictions. Si on est fumeuse par exemple. On se dit :  » Ça pue. Je suis essouflée. Ça me fusille la santé. Ça me coûte trop cher etc….Et puis, on essaye d’arrêter et on reprend. Et ainsi de suite…Mais le jour où on parvient à arrêter POUR DE BON : on respire enfin. Encore faut-il le vouloir…..

    Si on transpose la cigarette par exemple à sa relation avec un PN, on peut réutiliser EXACTEMENT les mêmes termes :  » Ça pue  » ( dans le sens de :  » C’est malsain. C’est un traquenard  » )  » Je suis essoufflée  » ( au sens propre comme au sens figuré. On perd son énergie. Son souffle vital. On peut aussi être  » émotionnellement essoufflée  » )  » Ça me fusille la santé  » ( troubles somatiques ) et enfin :  » Ça me coûte trop cher  » ( émotionnellement, humainement, parfois financièrement etc…. )

    On a toutes subi quelque chose d’hyper violent dont on aurait pu ressortir :  » Les pieds devant  » ( pardonnez-moi d’être aussi cash ) alors je pense qu’ici plus qu’ailleurs, on a besoin de douceur et d’écoute bienveillante.

    J'aime

    1. Bonjour Sandrine,

      Oui, chaque personne doit avancer à son rythme et s’écouter. La relation avec un toxique (dès qu’il y a manipulation) est effectivement une addiction pure et simple. Le toxique induit des changements dans la chimie du cerveau. Les hormones de la récompense (trio dopamine, ocytocine, phényléthylamine) sont totalement dérégulées pendant la phase de love bombing, ce qui explique qu’on se sente « super bien », encore mieux que pendant les débuts d’une relation amoureuse classique. Puis, en phase 2, quand le toxique commence à alterner le chaud/froid, apparitions/disparitions, cela crée une chute brutale de ces mêmes hormones. Le cerveau assimile récompense avec présence du toxique. Et le cycle de la dépendance se met en place. Tout ceci est un conditionnement, il faut bien en prendre conscience.

      Le no contact équivaut au sevrage. C’est pour cela qu’il ne faut pas retomber dans les bras du toxique pendant cette période qui est primordiale pour que le cerveau retrouve son équilibre. Il va sans dire qu’avec les hormones qui se remettent en place, on retrouve également une vision beaucoup plus claire de la situation.

      Par contre, seule la volonté permet de retrouver (ou trouver carrément) l’amour de soi. Volonté et détermination ne sont pas des qualités « masculines », au contraire, elles naissent dans la douceur, la gentillesse et la compassion QU’ON A POUR SOI.

      Aimé par 1 personne

  19. Honneur Gorgeous Scarlett,

    De retour du Spa ou j’ai fais un massage au beurre de cacao brut, je sens bon le chocolat !!!! So today my name is Candy Chocolate hihihihihi.
    Nom mon créateur favoris http://www.badgleymischka.com/shoes/
    Chaque fois que j’ai vécu une déception sentimentique et romentale ( c’est ainsi que je formule mes échecs amoureux je modifie le sens des lettres lol ) après avoir pleuré dans mon oreiller et serré très fort mon Teddy Bear la nuit une bonne fois pour toute ( mon plus fidèle compagnon et confident, et oui je revendique cette part d’innocence) je fonce chez le coiffeur le lendemain et je m’interdis de quitter la maison sans make-up and my best accessorie my Handbag honey!!!!
    I take care of myself. And I breathe , savoir respirer c’est à dire prendre le temps d’inspirer et celui d’expirer cal-me-ment. A must.
    Prendre du recul c’est fondamental surtout pour nous ex victimes de PN, une fois l’émotion de la rupture passée, vient le sentiment d’abondon et de solitude ( ce qui est paradoxale parce que durant la relation avec le PN on était dans la solitude). Sauf que comme disait Jacques Vergès “ la solitude est un bain de jouvance”. Le vrai dilemme c’est d’accepter de se retrouver face à soi même, ses incertitudes et ses frustrations. Je vis pour moi pas pour les autres mais parmi et avec les autres. Hate it or love it, I am who i am and i love myself. Nul n’est parfait, il s’agit de tendre vers la perfection et non d’être perfection. Non je ne sais pas tout et je n’ai pas de honte à dire i don’t know, j’apprends chaque jour chaque seconde, je pleure certes mais mon rire est ma signature depuis ma naissance et personne ne m’enlèvera ça, NO-BO-DY ;). Au bout du compte il s’agit d’être HEUREUX et pour moi cet objectif commence en appréciant chaque petit détail de la vie contribuant au bonheur, comme le levé du soleil, un bon footing, une bonne tarte au fruit, un passant qui vous sourit, une bonne blague, cuisiner, lire etc… . Même dans cet expérience d’avoir aimé un PN qui m’a fait beaucoup de mal, je n’en retiens que du positif pour moi même, la preuve ce looser m’a permis de découvrir ce formidable blog et apprendre encore plus sur l’humanité. Un extraordinaire atout pour ma carrière et mon épanouissement. Plus que jamais après cette expérience je sais parfaitement ce que je veux dans ma relation avec autrui et comment je dois me positionner. Sa tentative de destruction m’a permise d’identifier la toxicité morbide de mon géniteur et m’en séparer sans aucune culpabilité. Voilà en quelques exemples les aspects positifs que je retiens de mon expérience avec mon ex PN. En ayant tenté de me détruire cet contrefaçon d’amoureux m’a rendu plus forte et libre, et lucide sur sa propre réalité. Je n’ai jamais haïs et jamais je ne haïrai cet homme tout simplement parce que je n’en ai jamais eu ni l’énergie ni le temps.
    Be a woman first before being somebody’s wife or girlfriend, avoir toujours été indépendante financièrement joue aussi pour beaucoup dans ma reconstruction et ma perception des choses je dois dire. Il y a cette merveilleuse chanson de Myriam MAKEBA “j’aime les bourgeois qui m’aime et j’emmerde les bourgeois qui m’aime pas” Et oui j’emmerde mon exPN qui ne m’a jamais aimé en continuant à être BELLE EPANOUIE ET HEUREUSE sans lui. It works people 🙂 !!!! ahahahahahaha Life is too short for nonsenses.
    Live, love Life love living

    Aimé par 2 people

  20. Bonjour,

    @dandoha

    Comme je vous l’ai déjà dit, j’admire votre force de caractère, votre volonté d’aller de l’avant, je me retrouve en vous, telle que j’étais « avant » ! Juste peut-être de pas oublier que l’on est pas faite dans le même moule (heureusement d’ailleurs) et que pour certaines d’entres nous, c’est beaucoup plus compliqué de s’en sortir, et qu’il ne suffit pas d’aller chez le coiffeur, pour calmer un peu l’injustice profonde que l’on ressent !

    Quand nous aurons comme vous, 1 an de no contact, peut-être que nous serons plus apaisée, que notre vie aura repris son chemin, que nous serons plus fortes, mais pour l’instant, nous sommes en plein dedans, et ça fait juste mal !!
    Pour lui, j’ai quitté mon pays, mon mari (encore que ça, nous en parlions, c’était inévitable, bien qu’encore beaucoup de tendresse, mais plus d’amour), j’ai placé mes animaux, et ça pour ceux qui me connaissent, c’était une chose impensable de ma part !
    J’étais subjuguée, il n’y a pas d’autres mots !
    Je vais avoir 52 ans, et pour moi, refaire ma vie, je n’y pensais même pas !
    Jusqu’au jour ou je l’ai rencontré sur ce fameux forum !
    Il n’y en avait que pour moi, j’étais la plus intelligente, celle qui écrivait le mieux, ce que je faisais passer le bouleversait, il regrettait de ne pas m’avoir connue avant, lui, qui avait tellement souffert de son ex femme !
    Et quand on a échangé nos photos, j’étais belle, il était subjugué par mes yeux, ect…… ect…. ect…… !! blablabla ……
    On est très vite passé sur skype, avec caméra, et son cinéma a continué !!
    En plus, c’est quelqu’un d’extrêmement instruit qui peut tenir n’importe quelle conversation ! Il me disait, enfin, je trouve quelqu’un à ma hauteur pour discuter, pas une pétasse (c’est ses mots!!!) qui se lime les ongles à longueur de journée, enfin bref !
    Il savait ce que je faisais, donc, il s’est pris d’un amour immodéré pour les animaux ! Du jour au lendemain, il voulait adopter un chien à la SPA !

    Et pourtant bon sang, des signes, il y en a eu, avec le recul, je suis effarée de ne pas avoir réagi à ce moment là !!

    Les premières semaines que j’étais chez lui, j’étais la « reine », d’ailleurs, il m’appelait sa princesse !!
    Présentée à toute sa famille, que des compliments, il se pliait en 4 pour me faire plaisir, et au bout de 3 semaines environ, il est devenu plus froid, ça c’est fait petit à petit, fini les bisous comme ça, il avait de moins en moins envie de moi, passait de plus en plus de temps sur l’ordi ect….

    Jusqu’à ce jour ou lors d’une dispute, je lui ai dit que je m’étais trompée, qu’il n’était pas celui que je croyais, et que je voulais rentrer chez moi !!
    Et là, comme je l’ai expliqué ça a failli très très mal tourner pour moi !!

    Alors oui, il faut du temps pour s’en remettre, comme dit Scarlett, chacun à son rythme, mais on a beau se dire que l’on a été blousée, trompée, que tout ça n’existait pas pour de vrai, ben c’est dur !
    Alors vouloir se venger, le haïr, est légitime, humain, même si bien évidemment, je le déconseille fortement après ce qu’il m’a fait !!!

    Amicalement !!

    J'aime

    1. bonjour Nalla
      oui nous ne sommes pas toutes faites à l’identique pour se remettre d’une telle histoire. Certaines arrivent à vite passer à autre chose, en allant chez le coiffeur, en sortant, comme nous conseille Dandoha, mais nous ne sommes pas toutes pareilles. On n’oublie pas une telle histoire en quelques semaines. Je suis comme toi , j’ai 53 ans, et j’ai failli tout quitter pour une « ordure » qui m’a utilisé, manipulé pendant trois ans, j’ai cru avoir rencontré l’amour de ma vie…. j’etais la meilleure, la plus belle, celle qu’il avait toujours attendu, son grand amour, etc… etc… alors qu’il s’en tapait des dizaines d’autres à coté.
      Je suis en no contact depuis environ 3 mois mais il n’y a pas une minute ou je n y pense pas , et je maudis le jour ou je l’ai rencontré.
      C’est vrai j’ai la haine, cela ne veut pas dire que je vais passer à l’acte contre lui, mais desfois je suis obligée de me faire violence pour ne pas le faire.
      alors on va y arriver mais chacune à notre rythme et à notre manière.
      certaines y arrivent mieux, plus vite, nous il nous faudra peut etre plus de temps mais on va gagner
      bien à toi
      et bonne journée
      liliane

      J'aime

      1. Bonjour,

        La colère et la haine sont normales au départ mais je suis de l’avis de Dandoha. Il faut réellement à la fois se forcer, faire un travail au quotidien pour briser ces rituels de haine envers l’autre et les sublimer en amour de soi. C’est un équilibre à trouver entre effort et amour de soi. Dandoha a raison parce que si l’on n’agit pas consciemment et à chaque instant sur ces émotions, elles se retournent contre leur hôte = vous.

        Non seulement, le PN vous a détruite mais en plus, vous lui permettez encore de détériorer votre santé… en vous punissant vous-même. Ce que Dandoha essaye de vous faire passer comme message est de vous focaliser sur ce que vous avez de positif en vous, de créer plus de moments de joie et de transformer vos habitudes de haine. L’image du coiffeur est un bel exemple pour nous les femmes. Nous devons nous entourer de petits symboles de renaissance pour aller de l’avant.

        Maintenant, chaque personne a sa sensibilité et ses possibilités de résilience. Ce qui explique que certain(e)s vont choisir une voie de guérison plutôt qu’une autre. Souvenez-vous également que nos émotions négatives impactent notre santé. Cela en vaut-il la peine ?

        Comme d’habitude, il n’y a aucun jugement. Juste des pistes de réflexion.

        Aimé par 1 personne

  21. Bonsoir Dandoha et à toutes ici
    merci pour vos conseils et « claques » lol … que vous me mettez, ca me permet de tenir le coup et d’avancer. Vous avez raison Dandoha on a encore tant de belles choses à vivre et j’y arriverais.
    bien à vous toutes
    Liliane

    Aimé par 2 people

    1. How are you TODAY ? This is how I feel all the Time @Nalla @Liliane @Lunapark and @Orange and others….
      @Scarlett merci d’avoir PARFAITEMENT ma pensée et philosophie de la vie YOU GOT IT!!!
      J’ai trouvé l’arme de destruction massive contre ces virus Ebolas que sont les PN.
      A écouter sans interruption particulièrement quand la colère et la haine vous envahissent.
      Et c’est un anti cancérigène 100% garantie contrairement au stress de la colère et bien plus efficace que les anti dépresseurs et la victimisation.
      AUGMENTEZ LE VOLUME A FOND FAITES DE LA PLACE C’EST PARTI:
      ENJOY!!!! 🙂 :):).com

      Aimé par 1 personne

      1. bonjour dandoha
        merci je vais bien, oui vous avez raison et Scarlett aussi, c’est juste que comme le disait nalla, pour certaines c’est plus difficile de passer à autre chose, mais on y arrivera
        c’est bien pour cela qu’on est sur ce blog et on vous en remecie encore
        et c’est vrai que toute cette sale histoire impacte sur notre santé, j’en suis consciente et ma santé en a pris un coup pendant ces trois ans, maintenant je veux me reconstruire.
        j’essaie de moccuper de moi aux maximum, la semaine prochaine, j’ai par exemple rv chez le coiffeur, l’estheticienne, je vois à nouveau mes amies pour des sorties entre filles que j’avais totalement occultées pour cette pourriture, je fais du shopping, je refais du sport, etc etc…

        bon je vous laisse, je suis au boulot, lol…
        mais à bientôt et une très bonne journée
        liliane

        J'aime

  22. @Nalla

    Que ce soit bien clair très chère comme je l’ai précisé dans mes témoignages précédents et dans les différents articles où je suis intervenue, je n’ai pas 1 an de nos contacts ni même 1an de rupture. Je pense qu’il y a quiproco sur mes propos, si vous me relisez attentivement vous verrez que j’ai rompu juste à la veille des fêtes de fin d’années occidentales en 2015 et oui « Happy Thanksgiving » »Merry Xmas” and “Happy New year!!!! », avec une tentative de come back par personne interposée de la part de mon exPN en début de semaine en d’autres termes il y a 4 jours. Je ne sais pas d’où vous avez eu cette perception selon laquelle mon expérience est si lointaine, vous m’accordez bien trop de pouvoir ou de bénéfices, seraient-ce les soldes? lmao 😉 . Mais en tout cas dans ma tête je puis vous assurer en effet que cette rupture date du siècle dernier. Ca oui je vous l’accorde volontier. Tout simplement parce que je suis la seule dépositaire de cette marque déposée de luxe à savoir ME MYSELF AND I and I F……G LOVE MYSELF !!!!. Donc encore une fois je n’ai pas de temps à perdre à accorder de temps à la nostalgie, si je puis dire, du traumatisme. Je n’ai jamais cessé de me traiter en exclusivité, que ce soit en couple ou célibataire. Personne ne pourra m’aimer plus que Moi. En quelle honneur devrais -je donner ce pouvoir à ce cancrelat qui à un moment a réussi à me pousser à la pensée suicidaire durant l’été 2015 le soir de mon anniversaire? Pas question de me morfondre pas question de cesser de jouir de la vie, quand ça ne va pas sur le plan affectif je me dois d’être PRAGMATIQUE, par respect pour moi même. Que je m’en souvienne quand le cordon ombilicale fut coupé à ma naissance il n’était pas relié à mon Ex PN. Cet ex est juste un accident de parcours et non une fatalité, ni une sentence définitive. Voilà c’est ma perception, c’est mon choix inspiré de ce blog, et des rencontres merveilleuses que j’ai faite dans ces moments douloureux, voilà le côté positif absolu de mon expérience avec un PN, la découverte de ce blog. Je refuse catégoriquement d’être une victime, c’est ainsi et pas autrement.
    Il s’agit de ma recette, de mes ingrédients, chacun les siens, je n’impose rien à personne je partage mon opinion, j’échange en toute honnêteté et profond respect.
    Ma seule préocupation existencielle en ce moment, quel vernis vais-je appliquer sur mes ongles j’hésite entre Blue Tiffany and Nude, la vie est vraiment trop dure ahahahahahahhaha
    Stay positive 😉

    Aimé par 1 personne

  23. Bonjour,
    Puis-je avoir vos conseils sur ce qui suit. Après avoir été avec un PN quelques années, j’ai réussi en m’en libérer. Je le vois encore de temps en temps mais il m’est désormais indifférent. Mais sa nouvelle victime ne l’est pas et cela me fais de la peine pour elle. J’aimerais lui envoyer un mail anonyme en me fessant passer pour une amie d’un ami à elle et lui envoyer quelques articles sur les PN pour lui ouvrir les yeux sur ce qu’elle vie. Bonne ou mauvaise idée pensez-vous?

    J'aime

    1. Bonjour @Alexia,
      L’altruisme est une qualité très honorable, et certainement que ce monde irait beaucoup mieux si tout le monde l’était à l’égard de son prochain, mais recontextualisons la situaton, vous venez à peine de vous sauver physiquement d’une relation toxique et moralement vous êtes encore extrêmement vulnérable au point de nom pas vous concentrer totallement sur vous -même mais avoir ce réflexe tout à fait compréhensible et humain de surveiller un autre adulte libre, dangereux certes mais libre et ces faits et gestes avec autrui qui je devine est une adulte aussi. Prenons l’exemple suivant : vous avez été contaminée par le virus Ebola et commencez à peine un traitemeent en vue d’une guérison. pour y parvenir (à guerir) vous devez rester hors de la zone où vous avez été contaminée et la quarantaine est la seule façon pour vous de survivre. Malheureusement, vous apprenez que des gens fréquentes cette zone de contamination. Est-ce bien raisonnable de pour vous qui êtes en traitement de violer le protocole, sortir de votre quarantaine afin de sauver ces gens dont vous n’êtes pas certaine qu’ils vous écouteront? Il me semble que cela s’apparente à celui qui ne sait pas nager mais plonge pour aller sauver l’autre qui se noit. Le principe de non assistance à persone en danger est le suivant: la personne concernée doit elle même avant tout solliciter de l’aide. Le principe de prévention quant à lui ne rentre pas dans votre cas car vous vouler interférer dans la vie privé d’autrui en qualité de bonne “samaritaine”. Ainsi vous prenez le risque d’une plainte si votre démarche ne marche pas justement pour harcèlement de la part de votre exPN. Et oui et il ce fera une joie de vous faire passer pour la pauvre folle qui n’accepte pas la rupture et cherche à se venger en se mêlant de son nouveau couple. Surtout qu’il y a des chances que la nouvelle proie soit sous le charme comme vous et nous aussi d’ailleurs l’avions été au tout début de nos relations avec ces manipulateurs. Girl, it doesn’t worth it. Stay in your lane (restez à votre place). Porter secours à des personnes vulnérables dans une association ou encore à un passant en détresse réelle sur un trottoir vous sera beaucoup plus bénéfique que cette tentative qui n’est rien d’autre que une illustration de la force de l’impact qu’à encore votre exPN dans votre subconscient. Mêlez vous de ce qui vous regarde , c’est ce que vous risquez de vous entendre dire violement par les autorités et entourrage si vous faites le malheur de tenter quoique ce soit là où visiblement il n’y a pas de raison réelle de porter secours. Etre PN est un choix de vie et non un crime. C’est terrible mais c’est ainsi. Vous êtes une pierre précieuse pour vous même dont chaque instant doit être consacrée à vous polir, vous chérir, vous apprécier.
      Keep smiling always, 🙂

      J'aime

      1. Oui, ma chère. Et surtout, un point que trop de personnes oublient sur ce blog : je répète que vous êtes interchangeables. Ça signifie que si ce n’est pas l’une alors ce sera l’autre…

        Allez-vous passer votre vie à traquer tous les plans de monsieur pour les prévenir..? Si elle le quitte, une autre prendra la relève et ainsi de suite.

        Oui également pour une aide aux personnes qui font la démarche de s’aider elles – mêmes.

        Xoxo

        Aimé par 1 personne

  24. @Alexia: d’accord avec Dandoha, de plus d’un point de vue juridique, votre façon de procéder par mail anonyme sera certainement interprétée comme une tentative nuisible de harcèlement. En effet, tout ce qui est lettre, mail appels téléphoniques anonymes ne plaide pas pour une démarche sincère et désintéressée.

    Aimé par 1 personne

  25. Bonjour 🙂

    Dandoha, toutes mes excuses, j’ai vraiment cru que vous aviez déjà 1 an derrière vous de No Contact, c’est pour cette raison que j’ai pensé que pour vous, c’était plus facile 😦
    J’ai effectivement vu votre message sur sa tentative de reprendre contact avec vous, via sa soeur, non mais vraiment, ils ne reculent devant rien, utiliser des tiers, en plus faisant partie de la famille, c’est méprisable ! Décidemment !!
    C’est vrai que vous transmettez à travers vos messages beaucoup d’énergie, et ça fait du bien quand on sait comment la prendre ! Et il y a des jours ou on la prend moins bien, suivant comment l’on se sent quand on vous lit 😉

    Lilianne : oui, on va y arriver, le principal, c’est de s’en sortir avec le moins de dégâts possible, j’ai vu que l’on avait le même âge, je pense qu’il est agréable, pour nous, de sentir que l’on peut encore plaire, de se sentir courtisée comme ils savent si bien le faire, ça flatte notre égo !
    Surtout qu’il a 45 ans, 7 ans de moins que moi alors évidemment ……

    Alexia, bien sûr, ce que je vais vous dire n’est que mon opinion perso, et comme dit si bien Scarlett, c’est à chacune de voir, mais pour moi, je sais qu’il est en ce moment sur 2 conquêtes différentes, et sérieux, même si ça peut paraître égoïste de ma part, j’en suis super soulagée !
    Parce que pendant ce temps, il me laisse tranquille !!

    Et je ne les préviendrais surtout pas, pourquoi faire ??? On m’a prévenue moi, au tout début de notre relation, je n’ai rien écouté, rien voulu savoir !

    Je n’ai pas l’énergie en ce moment pour me préoccuper de leur futurs états d’âmes, et comme dis, je suis plutôt soulagée !

    Comme on vous l’a dit, pensez à vous, rien qu’à vous, ne pensez pas à ce que « ses futures » vont subir, de toutes façons, et Scarlett l’a très bien expliqué, si ce n’est pas elle, ça en sera une autre !
    Alors, à moins de le tracer h24, et de vouloir toutes « les sauver », je ne vois pas trop comment vous pourrez l’empêcher d’avoir une autre relation !

    Et le mail anonyme, comme Lunapark et dandoha vous l’ont expliqué, c’est vraiment pas une bonne idée !!

    Amicalement

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour

      Vous ne devriez même pas être au courant qu’il est sur 2 pistes en ce moment. Je ne comprends pas l’intérêt de suivre la vie d’une tierce personne… J’aimerais bien qu’on m’explique à quoi ça sert, surtout pour un ex, qu’il soit PN ou pas.

      Si on a gardé de bons contacts, oui, on peut papoter et se donner des news mais là…

      Bref, vivez votre vie ! Si elle est vide, remplissez-la avec vos objectifs, avec ce qui vous donne de la joie et pas avec les aventures d’une autre personne. La vie est courte !

      Comme ma chère Dandoha l’a fait : no contact et on se focalise sur soi.

      Xoxo

      Aimé par 1 personne

    2. bonsoir Nalla
      oui pour moi également 6 ans de moins et il a su trouver mon point sensible… A notre âge, on se rend compte que l’on plait encore, enfin on y a cru…. comme des gourdes!!
      bien à toi et bonne soirée à toute
      Liliane

      J'aime

      1. Bonsoir, Liliane et Nalla,
        Moi, comme vous deux, 50 ans, lui 12 ans de moins que moi. Très flattée, me sentais même une gamine à ses côtés, aujourd’hui, je me dis que c’est un gamin à côté de moi, que je suis bien plus mûre que lui, encore plus quand on sait qu’en réalité ils ont 5 ans d’âge mental, alors qu’ils se sentent supérieurs aux autres, lol. Aujourd’hui cela me fait bien marrer. Mais il m’a fallu 3 ans en gros depuis la rupture pour m’en sortir (eh oui, je suis très sensible et émotive, il n’a pas été le seul PN dans ma vie), en sachant qu’il a essayé de me recontacter entre temps et que cela a foutu le bordel dans ma tête, dans ma vie, car j’ai eu le malheur de lui répondre, donc rebelote le NO CONTACT jusqu’à aujourd’hui et pour toujours. Car même si on a du mal à y croire au début, on y arrive quelque soit le temps qu’on y met.
        Amicalement

        J'aime

  26. Bonjour Scarlett,

    Je ne suis pas sa vie, bien au contraire !
    Mais je vous rappelle que nous fréquentions le même forum et que beaucoup avait mon adresse mail !
    Et là, j’ai reçu 2 messages, de 2 femmes différentes, qui m’ont quasi insultées parce que je n’avais pas compris que j’avais affaire à quelqu’un qui souffre, et que je ne l’avais pas aimé comme il le mérite !
    Et que la divulgation de mes mails était juste un moyen pour lui, le pauvre homme abandonné, de soulager toutes les misères que je lui avaient faites !

    Je n’ai pas répondu, parce que vraiment, là, en ce moment, je m’en tamponne d’une force qu’elles retombent sur leurs fesses, et ce n’est pas de la jalousie, aujourd’hui, il me dégoûte profondément !!

    Ma vie, je l’a rempli dans mon refuge, les animaux eux ne trahissent jamais, j’ai demandé à ma titulaire un délai au 15 avril pour revenir, elle a accepté !
    A moi de faire en sorte pendant 1 mois, de retrouver un peu d’énergie !!

    Aimé par 1 personne

  27. Bonjour,
    Merci pour vos réponse. Cependant j’ai oublié de dire que nous ne sommes plus ensemble depuis prêt de un an et que je n’en suis plus jalouse. Au contraire, je suis très heureuse de plus être sous son emprise. Désormais que maintenant le masque est vraiment tombé, je ne vois plus rien de bon en cette personne. Et la nouvelle copine n’est donc plus en love bombing non plus.
    Je me disais juste que ça aurait pu m’aider si quelqu’un m’avais parlé des Pn à l’époque où je me demandais ce qu’il ce passait. Mais bon, sûrement avez vous raison, c’est peut-être dangereux et a chacun de trouver son chemin.

    J'aime

    1. Oui c’est dangereux de prévenir les gens, ils ne vous écoutent pas et ça se retourne contre vous…Vous en prenez plein la figure par la suite,
      J’ai eu des expériences malheureuses, pour ma part je ne préviens plus personne.

      J'aime

    2. Bonsoir Alexia,
      Ça fait un moment que je n’ai pas partagé… J’avais tenté de prévenir son ex, un jour où j’avais besoin de me défendre face aux mensonges sur moi qu’il lui avait raconté, je lui ai dit qu’elle sortait avec un MPN, elle a rigolé, elle a dû lui en parler un jour car elle me tirait la gueule et m’ignorait, à savoir ce qu’il lui a encore dit sur moi, pour se défendre. Cela m’a hanté pendant un long moment, envie de me venger, enfin, quelque part je venais de le faire et ça s’est retourné contre moi. Ma vie avance bien aujourd’hui, j’ai eu pas mal de rechutes et, encore une fois, chacun à son rythme, avec son caractère. Puis je me rappelle de l’exemple qu’avait donné une fois Scarlett, le tableau abstrait, j’y pense souvent, quand on s’en éloigne, on comprend mieux les images du tableau, on voit bien, quand on quitte un PN il faut du recul pour TOUT comprendre, là on voit TOUT, pour moi ça a été une révélation.

      J'aime

  28. bonjour Scarlett,
    J’ai du retard à l’allumage mais je voudrais remercier Dandoha et Lunapark pour leurs réponses éclairées à ma question sur la reproduction in extenso de mails… Un grand merci à vous deux et bonne et joyeuse route à vous toutes ! France.

    Aimé par 1 personne

  29. je respecte le NO CONTACT depuis 01 mois pas vraiment dur et j’ai 3 adorables enfants avec ce vampire d’émotion et pervers sexuel , je le hais au plus profond de moi meme , il pleure , me supplie , m’envoie des méssages qui soufflent le froid et chaud ; des je t’aime , tu es toujours ma femme et des tu aura à faire à mon avocat ,, c’est un menteur fini depuis 22 ans de mariage , il m’a extirpé mon argent depuis 21 ans il a nié hier au tribunal devant le juge en pleurant et en tenant la main du juge quelle honte !!

    J'aime

    1. @Ziki: ils arrivent à manipuler des psychiatres, donc ça ne m’étonne pas qu’ils abusent des juges aussi…

      Oui Dandoha a raison, il faut garder toutes les preuves écrites (mails, sms, journal d’appel du portable pour prouver un éventuel harcèlement téléphonique).

      J'aime

  30. 6 annees de procès pour une escroquerie ( de 60 000€ … ) toujours pas jugée …
    6 annees a me battre contre des moulins à vents … Car la justice en France est d une lenteur incroyable .
    6 annees pendant lesquelles il m a toisée , humiliée , insultée car il avait été condamné à 4 mois de prison avec sursis pour violences conjugales .
    Alors oui la haine ne s évacue pas miraculeusement .
    Oui c est normal de souhaiter que justice soit faite pour retrouver notre dignité .
    Oui c est humain de souhaiter que d autres ne tombent pas dans le même piège meme si on ne sauvera pas le monde et que charité bien ordonnée commence par soi meme .
    Oui on est désorienté quand on a eu le cerveau retourne pendant des années par un prédateur .
    Oui nous nous retrouvons ici pour que ceux qui s en sont sortis nous soutiennent et nous aident .
    Non le simple fait d aller chez le coiffeur ou se faire masser ne suffit pas à reparer les plaies profondes .
    Oui il faut tout faire pour rester vivant . Mais pour certains ca passe par la case medicale . En cas d épuisement psychique on est vide et on veut parfois en finir .
    Car un prédateur n a de cesse que de nous exterminer .

    J'aime

    1. Le PN n’est jamais honnête dans les affaires d’argent, sachez le vous qui avez affaire à un PN et restez avec et si vous nous lisez…JAMAIS…Je ne veux pas donner trop de détails ici par peur de la diffamation, mais ils truandent les impôts, la CAF, la Sécu, frauder aux allocations pour eux c’est « normal, tout le monde le fait »…Ils sont les premiers à critiquer sévèrement les étrangers qui soi disant frauderaient mais ils fraudent eux, beaucoup…Ils abusent leur prochain sans vergogne, s’ils peuvent vous rouler ils le feront…sans aucun état d’âme

      Si vous ouvrez votre coeur et votre porte monnaie à un PN vous finirez en dépression et en plus ruinés…C’est mathématique.Les couples de PN se font des coups bas question argent, mais finissent prospères et riches à force d’escroquer (légalement, car c’est possible, et parfois illégalement) leurs proches et famille…

      Donc attention surveillez tout et ne faites aucune confiance au P.N.

      Ensuite on peut porter plainte, certes, mais comme dit Claudia, la justice est lente et il faut des preuves irréfutables, or le PN trame tout dans l’ombre…De plus l’emprise fait faire des bêtises.

      Voilà je souhaite à tout le monde ici du courage et de la patience.

      J'aime

      1. @Claudia:
        je te cite « Non le simple fait d aller chez le coiffeur ou se faire masser ne suffit pas à reparer les plaies profondes . »

        je suis bien d’accord avec toi, pour ma part en tant qu’enfant de pervers, quand j’entends ce genre de conseil, je souris…Même si ça peut aider bien sûr, mais aller chez le coiffeur ou l’esthéticienne quand on est au fond du trou, c’est encore pire…Pour apprécier celà il faut un minimum d’estime de soi, or le PN bousille l’estime de soi de ses victimes (enfant ou conjoint) la faille est là il faut sans cesse réparer les dégâts alors le coiffeur pour moi c’est plus une obligation sociale, qu’un plaisir.

        non pour moi ce qui répare, c’est quand j’obtiens un succès professionnel par exemple, que je réalise quelque chose de beau ou de bien, là je me dis « tiens voilà, je ne suis pas si nulle que ça »

        parce que toute mon enfance on m’a dit que j’étais nulle et que je finirais à la rue.

        J'aime

      2. hi Lunapark ,
        How are you gorgeous?!!

        L’effet psychologique d’une réussite professionnelle ou intellectuelle en générale est indéniable sur la reconstruction de Soi et le retour de la confiance. Il faut cependant reconnaître que cela prend plus de temps à se matérialiser qu’une coupe de cheveux par exemple….Comme disent les occidentaux “je dis ça, je ne dis rien…. »
        Encore une fois personne ne dit , allez chez le coiffeur et vos soucis seront littéralement oubliés, mais je vous rappelle que sous votre scalpe il y a votre cerveau qui a besoin d’être aéré plus souvent que exceptionnellement et le coiffeur est une thérapie prouvée et recommandée. Il est cependant clair que l’aspect physique est majeur encore plus quand le morale a été sévèrement attaqué de quelque façon que ce soit.
        L’intérêt de ce qui peut paraître si banale qu’un passage chez le coiffeur et dans le massage est beaucoup plus profond et important que l’interprétation que veut en donner @Claudia.
        D’un point de vue médical il a été clairement établit que réhabiliter le mental et la reconstruction commence par la prise de conscience de son Moi aussi sur le plan physique d’où la promotion des attitudes cosmétiques et cosmétologiques chez les patients atteints de dépression ou cancer afin de se reconnecter avec leur corps et donc leur existence purement physique.
        Apres une telle relation morbide avec un PN vous êtes vidé dans tous les sens du terme et la reprise se fait par petits bouts. Qu’y at-il de si terrible das le fait de prendre soin de soi par la coiffure et par le massage ou autre whatever, sinon peut être la peur d’apprécier son Moi dans le mirroir et d’être complexée par son apparence qui sait, surtout que le PN est hyper doué pour dévaloriser ses victimes sur le plan physique entre autres?
        Je ne m’explique pas cette mésinterprétation et ce focus sur une chose si anodine et abordable par tous que ce pouponner, se coiffer, changer de look et prendre soin de soi dans un but de retrouver peps et energie et confiance pour continuer la « lutte”? Ou encore faire du sport, ou l’art, anything….
        Aller chez le coiffeur est une des premières activités esthétiques chez les femmes, maintenant il ne s’agit pas non plus d’un devoir à accomplir mais d’une piste vers la reconstruction.
        L’habit ne fait pas le moine certes, mais le moine ne marche pas nu dans la rue non plus!!!!!!….
        le pire quand on est au fond du trou c’est de ruminer sa colère et son désespoir, donc si vous arrivez chez l’esthéticienne avec le moral dans les profondeurs abyssales c’est votre propre attitude qu’il faut observer. On ne parle pas ici de chirurgie orthopédique ni d’autopsie, donc à toute affirmation, proportion bien gardée. Par contre certains psy peuvent vous enfoncer dans le trou voire vous enterrer, ça oui.
        Ce que je veux dire c’est que si j’arrive chez mon bijoutier avec le moral à zéro sans essayer d’être réceptive à la beauté de ses pièces alors oui en effet je trouverez sa bijouterie nulle et ses bijoux affreux.
        Ma secrétaire est de bonne humeur elle dira bonjour avec du sourire dans la voix et tout le monde lui paraîtra beau et formidable, demain elle sera contrariée ou déprimée elle dira bonjour avec mélancolie et le soleil qui brille lui semblera terne, et elle dira bonjour du bout des lèvres, ceci dit qu’elle soit heureuse today ou mal demain, la façon dont elle me perçoit ou me dit bonjour joyeuse ou triste n’a rien à voir avec Moi mais avec sa propre perception des choses. Quoiqu’il arrive, Ne pas en faire une affaire personnelle!!!!
        Donc le coiffeur ou l’esthéticienne sera pire parce que VOUS vous sentez au fonds du trou.
        Il me semble que le problème est beaucoup plus profonds que ça, mais ce n’est que ma façon d’avoir reçu le message, bref.
        J’ai surtout été interpellée par la Colère de @Claudia.
        Take care,

        J'aime

      3. Coucou ma chère @Dandoha !

        Tu as l’air en pleine forme, comme d’habitude, ça fait plaisir 🙂

        Oui, je suis tout à fait d’accord avec toi. Je répète ce que j’ai écrit dans un autre commentaire : l’essentiel n’est pas l’activité en elle-même mais l’impact qu’elle a sur notre moral. Chacun a son dada ! Pour certains, le bien-être passe par un soin au corps, pour d’autres, par la lecture d’un bouquin, par la pratique d’un sport, etc. Bref, le plus important est de trouver une résonance, une passion, quelque chose qui nous réconcilie avec la vie.

        Le climat pervers est morbide, vicieux, terriblement malsain et on ne peut que plonger dans les ténèbres quand on y est soumis. La meilleure façon de revenir à la lumière est de se redécouvrir dans ce que les circonstances ont de beau à nous offrir. Comme tu le dis, cela peut être aussi simple que de s’autoriser un bon massage, un bon spa, un passage chez l’esthéticienne. Ce n’est pas aussi compliqué qu’on peut se l’imaginer quand on est encore obsédé(e) par le/la PN.

        Et enfin, tu le dis également, les PN ne sont pas tout-puissants. Il y a une limite qu’ils ne peuvent franchir qu’avec l’accord inconscient de la personne, c’est poursuivre l’emprise alors qu’ils ne sont techniquement plus présents… Une fois que la « relation » est rompue (sauf s’il y a une divorce ou de l’argent à la clef), seule la victime permet à son abuseur de continuer à la détruire en se maintenant elle-même dans la souffrance.

        Aimé par 1 personne

      4. Hello Gorgeous,
        Absolutly, c’est exactement le message. Il faut tout faire pour mettre fin à l’hypnose . Le statut de victime ne doit pas être un état absolu, ni permanent quand on veut s’en sortir. Thanks honey, xoxo

        J'aime

      5. @Claudia, @Lunapark,

        Bonjour les filles,

        Ce que Dandoha a voulu dire en prenant l’exemple du massage et du coiffeur est qu’il faut justement se refocaliser sur soi, reprendre confiance en soi et se sentir bien dans sa peau de nouveau.

        Ce sont des exemples de « bons » comportements après la rupture avec le PN et non une thérapie :).

        Bien entendu, si vous préférez le sport, vous avez aussi le droit. Sérieusement, je suis totalement d’accord avec Dandoha. Il faut tout faire pour reprendre contact avec la vie, il faut vouloir s’aimer chaque jour qui passe et il est primordial de se faire plaisir, de se chouchouter, quelle que soit la définition que chacun a de ce processus. Que ce soit préparer de bons petits plats ou gravir une montagne, ce ne sont que des SYMBOLES de la reconquête de soi.

        Il faut voir l’image, le message au-delà des mots, les filles. Il est clair qu’une nouvelle coupe ne va pas réparer les blessures miraculeusement mais au moins, elle permet de se changer les idées, de se sentir plus « femme », de redevenir plus humaine après la déshumanisation subie. Et c’est bien mieux que d’entretenir des pensées obsessionnelles envers le PN.

        Aimé par 1 personne

    2. Goodnight Claudia,

      Personne ne vous a dit “d’aller chez le coiffeur et faire des massages” suffiront à effacer vos problèmes. Le message à propos des massages et du coiffeur est qu’il s’agit d’un déclic,un top départ pour se reconcentrer sur son MOI et ses propres priorités.
      Maintenant je vous dirai ceci, un individu ne peut vous exterminer que si et seulement si vous lui en laissez le pouvoir.
      Et je ne saurais trop vous recommander de lire Louise Hayes “Trasformez votre vie” me semble t-il en fraçais, “you can heal your life”.
      La case médicale est certainement nécessaire pour certains, cependant ce qu’il faut retenir c’est que le choix du spécialiste est déterminant afin de ne pas tomber dans l’accoutumance chimique ou l’incompréhension, nuance.
      Le retard judiciaire n’a rien à voire avec le PN, donc peut être que faire la distinction des évènements et de leurs contraintes pourrait vous aider à avancer pas à pas. Car je vous rappelle que une fois que votre dossier est enregisré dans la machine judiciaire vous êtes pour ainsi dire “couverte” c’est à dire “protègée, puisque prise en charge.
      Qui vous a parlé de haine evacuée miraculeusement?
      Le miracle ne peut venir que de votre propre volonté. Vous êtes maître de votre propre bonheur et cela n’a rien à voire avec le PN, sauf encore une fois si vous lui laisser la place dans votre tête pour vous contrôler et ruminez sans lutter contre le traumatisme, afin d’aller mieux.
      C’est ça aussi tout faire pour rester vivant, se prendre en main, à vous de savoir si vous existez ou si vous vivez, i is up to you darling.
      Personnellement je n’ai pas le temps de savoir si mon ex PN me toise, m’humilie ou me salit ou me diffame parce que I DO NOT CARE, ce n’est pas mon problème, et puis tout ce qu’il dit à mon sujet n’est pas une déclaration sur qui je suis mais sur qui IL EST LUI.
      je sais parfaitement qui je suis, je n’ai besoin de persone pour établir mon identité. Et je sais surtout que I AM FREE comme le chante si bien Steevie Wonder!!!
      Ce qu’il dit ou fait je n’en n’ai RIEN A FOUTRE l’essentiel est qu’il ne m’approche pas et ne me touche pas physiquement, c’est tout d’où la puissance du NO CONTACT.
      J’ai pour habitude de dire que une tentative de suicide ou parler de suicide est un appel au secours et le signe d’un état dépressif profond, ce n’est pas insurmontable,les services d’urgences téléphoniques peuvent vous aider et vous orienter si nécessaire, ne restez pas isolée, vous n’êtes pas seule ni abandonées.
      les ennuis de justices sont certes éprouvants c’est vrai, mais il faut apprendre à lacher prise et faire le vide chaque fois que vous ressentez le trop plein.
      Ces problèmes que vous vivez ont l’air insurmontable parce que vous avez la tête das le guidon, le temps des hommes n’est pas le temps de la vie et OUI la vie est MAGNIFIQUE, vous allez vous en sortir la fin de votre affaire est proche j’en suis convaincue, tout problème a une solution qui nous parvient toujours en temps et en heure.
      Ressourcez vous, profitez des bonnes choses et surtout ne restez pas seule et obligez vous à penser à autre chose. ce dramepassager que vous viver ne vous définit pas c’est juste un challenge de la vie que vous allez gagner en le surmontant avec pragmatisme.
      Take care,

      J'aime

      1. Yep….il ne faut pas laisser son ex PN prendre ( Même après la rupture. Surtout après la rupture) une place qu’il ne mérite pas.
        Comme le dit Dandoha, on est  » free  » like a river. Et en soit, grâce au no contact, c’est déjà énorme en terme de possibilités. On peut en effet, reprendre le cours de sa vie, se reprendre en mains…..

        Ma pensée vagabonde et je revois la marionnette de PPDA dans les Guignols de l’info qui disait à la clôture de l’émission :  » Vous pouvez éteindre votre téléviseur et reprendre une activité normale  » Cela peut prêter à sourire mais c’est exactement cela. C’est une invitation qui nous conviendrait parfaitement, vous ne trouvez pas ?
        En sortant de cette relation délétère, c’est comme si nous avions  » éteint la télévision  » en effet.
        Durant notre  » relation  » avec le PN, nous avons assisté à un spectacle ( terrifiant ) dont il était la vedette, aussi CARICATURALE qu’une marionette des Guignols alors que pourtant, c’était bien nous qu’il traitait comme un pantin ! J’aimerais pouvoir en rire un jour. Mais pour le moment, j’ai encore du mal à en plaisanter. Et pourtant, c’est si salvateur le rire !
        Oui, le PN est bien risible dans ses contorsions, dans ses gesticulations pour nous anéantir et dans certains cas, on pourrait presque croire qu’il a quasiment atteint son objectif malfaisant. Mais n’est-ce pas dans cette nuance ô combien subtile et fragile : Ce  » quasiment  » que nous devrions mettre tous nos espoirs ? Si nous sommes ici, disons-nous bien qu’il a échoué !!!!

        Parfois, on a été tellement maltraités qu’on se sent désormais inadaptés au monde. Le sourire est là, timide, pâle, à peine esquissé mais ce n’est pas encore ça.
        Pour ma part, mon PN m’avait tellement dominée, circonscrite dans un périmètre si limité, qu’aujourd’hui le monde extérieur ( aussi enthousiasmant puisse-t’il être ) me fait peur. Même si je me raccroche au moindre élément un minimum engageant, un minimum encourageant, je vois bien que le chemin pour m’en sortir est encore long, très long me concernant.

        Quant à l’isolement, il est considérable. Malgré mes efforts pour me resociabiliser, je sens comme une gêne autour de moi. Oui, un embarras des amis qui ne sachant ni quoi dire, ni quoi faire vous regardent d’un air contris. Je fais tout mon possible pour les rassurer et les déculpabiliser mais rien n’y fait. Ils semblent s’en vouloir vaguement de n’avoir rien vu, rien entendu, rien empêché ( alors que ça n’était pas leur job ) qu’ils se manifestent peu à présent que je suis seule. C’est étrange et j’avoue que je ne comprends pas tout….

        En revanche, à l’instar de Dandoha, je me fous royalement de ce que mon ex PN pense de moi désormais. Quand, sous emprise, j’étais totalement assujettie à son jugement.
        Je sais qui je suis même si je suis loin d’avoir une bonne estime de moi-même.

        Il n’y a pas, à mon sens, de recette miracle pour entrer en résiliance. Chacun fait avec sa propre personnalité. Ceux et celles qui, avant cette fâcheuse rencontre, avaient un caractère bien trempé et une volonté de feu, retrouveront ces traits de caractère. D’autres tatonneront encore longuement et maladroitement avant de trouver la clé qui les libèrera pour de bon. Car oui, le PN à la fin n’a pas emporté la clé qui nous maintenait  » en captivité  » ( pourquoi faire ?!?!? ) il nous l’a laissée biensûr. Tellement imbu de lui-même, tellement persuadé qu’on ne la trouverait jamais !
        Alors, je vais creuser, je vais chercher cette pu….. de clé, à m’en faire saigner les doigts s’il le faut mais je la trouverai. Et vous aussi.

        Aimé par 1 personne

      2. Bonjour Sandrine,

        La clef est que personne ne peut vous forcer à RESTER sous emprise si vous ne le voulez pas. C’est une réalité difficile à admettre mais c’est la conclusion à laquelle je suis parvenue. La clef, vous l’avez entre vos mains et il faut simplement CHOISIR de vous en servir ou de demeurer en captivité. Là où ça se corse, c’est qu’il est parfois plus rassurant de rester prisonnière de soi, de ses pensées limitatives plutôt que de se lancer vers une destination inconnue qui s’appelle liberté, responsabilité et bonheur.

        Vous n’avez pas à vous faire saigner les doigts mais juste à lâcher définitivement prise sur cette histoire, sur votre ex et sur celle que vous étiez avant. Seul le présent compte et chaque jour qui passe doit être consacré à vos projets de vie, à vos objectifs personnels, à la construction d’une personne qui agit en conscience et qui fait des choix valorisants.

        Le PN n’a ni perdu, ni gagné car il n’est qu’un accident de parcours, une mauvaise rencontre qui vous a permis de vous réveiller. C’est tout et je vous recommande de ne pas chercher plus de réponses. Ce qu’il ressent pour vous est du mépris et de la haine… Et cela n’a rien à voir avec vous ! Pourquoi ressent-il cela ? Parce qu’il a projeté sur vous tout ce qu’il ne veut pas voir de négatif chez lui. Que vous ayez été Mère Thérésa n’aurait strictement rien changé à cela :). Il ne vous voit pas comme Sandrine, un être humain avec ses qualités et ses défauts. Il ne vous connait pas. Face à ce néant infini, je vous encourage à prendre acte de son profil psychologique et à tourner la page.

        Vous y êtes. Vous êtes libérée du voile de l’illusion. Vous n’avez pas existé pour lui et il n’a pas non plus existé pour vous. Vous avez aimé une ombre, un mirage. Maintenant, il vous faut redescendre sur Terre, lâcher les armes et vivre dans la paix autant que possible. Les attaques, les retours du PN ne sont que des ballons de baudruche : c’est juste de l’air et ça se perce facilement :). Ne vous prenez pas la tête pour du vent !

        Aimé par 1 personne

      3. Merci Scarlett !

        Vous avez raison. Je vais m’efforcer de tourner la page mais mon besoin de  » comprendre  » est très fort. Grâce à votre blog surtout, et à mes lectures, je crois avoir compris ce qu’était un PN, comment j’avais fonctionné en tant que victime et ce qui s’était joué dans cette relation. Ou plutôt cette  » non-relation « , ce  » mirage  » pour reprendre votre propre terme.

        Le truc, c’est que même si j’ai déjà la clé entre mes mains comme vous me le faites remarquer et cela me saute aux yeux à vous lire, je ne sais ni quoi en faire, ni comment m’en servir pour le moment. Je suis pleine de bonne volonté mais je me sens hyper désorientée ( cela doit être normal j’imagine )

        Pour autant, j’ai si peur qu’une telle mésanventure ( de 6 ans tout de même ! ) m’arrive à nouveau que je tiens à être bien informée. Si je l’avais été, à l’epoque, comme je le suis aujourd’hui, peut-être aurais-je vu ARRIVER cette PN comme UN CAMION EN PLEIN SOLEIL ? En 2010, j’ignorais absolument tout cela. Je n’imaginais même pas que cela pouvait exister.

        M’informer, c’est ce qui m’a  » sauvée  » ou pour le moins beaucoup aidée : lire, chercher, découvrir. En apprenant ici tant et tant sur la perversion narcissique, je me suis pris une GROSSE CLAQUE. Et j’ai dû faire mes adieux à mon  » monde à moi où il n’y a que des poneys qui mangent des arcs-en-ciel et qui font des cacas de papillons « .

        Rien que pour ça, merci Scarlett.

        Forte de toutes ces informations, ces témoignages, ces commentaires, j’ai donc ouvert les yeux comme jamais. Ce fût très douloureux mais j’avais besoin de donner un sens à ma démarche de rupture d’avec ma PN qui pourtant me détruisait à petit feu et aussi, par la suite, pour tenir DÉFINITIVEMENT le no-contact que j’avais déjà rompu par deux fois ( mauvaise idée ! )
        Il m’était nécessaire de savoir pourquoi c’était si important de  » sauver sa peau  » alors même que mon ex PN avait réussi à me convaincre que  » ma peau  » ne valait pas grand chose et ne méritait même pas d’être sauvée.

        Aujourd’hui, je vis en paix, au calme. Loin des cris, du fliquage, des menaces, des vols, des provocations, des intrusions, des intimidations et autres chantages odieux mais aussi hélas dans une certaine solitude. Je n’en veux absolument pas à mes amis mais je les trouve paradoxalement moins présents depuis ma rupture.

        Je précise que ce sont des amis de longue date que mon ex PN a essayé par tous les moyens d’évincer et de liguer contre moi mais ni mes amis, ni moi-même n’avons cédé. Nous avons continué à nous voir ( le plus souvent en cachette d’elle ) malgré sa colère inimaginable de ne pas être parvenue à les éloigner pour de bon ou à les convaincre que j’étais  » une merde  » ( pour reprendre son expression favorite me concernant ). Elle y était d’ailleurs presque parvenu. J’avais tellement peur de ses crises de colère que je me suis auto-censurée en les fréquentant moins mais je me suis toujours battue pour conserver un lien.

        Aujourd’hui, ni eux ni moi n’avons à craindre de représailles de sa part et pourtant, je ressens comme un embarras qui a pour conséquence des relations beaucoup moins régulières. Je dirais même moins chaleureuses.

        Comme le disait Dadoha, ce n’est peut-être qu’une question de perception. C’est peut-être mon regard qui a changé…..Pourtant il s’agit bien de faits : Je les vois bien moins souvent. Cela me rend triste et un peu amère parfois. Je ne sais pas si c’est juste mais c’est ce qu’il m’arrive de ressentir. Serais-je la seule dans ce cas ?

        Nevermind, je vais suivre vos conseils et penser à mes projets de vie et à mes objectifs personnels qui sont un peu flous pour le moment je ne vous le cache pas. TOUT est à reconstruire.

        Puissions-nous, en temps que lectrices de votre blog, partager nos expériences avec ceux et celles qui se trouvent encore empêtrés dans des difficultés juridiques, familiales, voire judiciaires avec ses individus. Je m’estime donc bien chanceuse d’une certaine manière.

        Bon courage à tous.

        J'aime

      4. Sandrine,

        Je pense que vous touchez du doigt votre plus grande faille dans ce paragraphe :
        « Le truc, c’est que même si j’ai déjà la clé entre mes mains comme vous me le faites remarquer et cela me saute aux yeux à vous lire, je ne sais ni quoi en faire, ni comment m’en servir pour le moment. Je suis pleine de bonne volonté mais je me sens hyper désorientée ( cela doit être normal j’imagine ) »

        A mon avis, si vous fouillez un peu, vous allez vous apercevoir qu’avant de rencontrer la femme dont vous parlez, vous étiez probablement déjà dans une absence d’objectifs de vie significatifs et valables. Soit votre objectif principal était d’être dans une relation, et là, c’est extrêmement facile pour une personne manipulatrice de s’insérer et de vous vendre ce rêve ; soit, vous n’aviez jamais pris la peine de vous demander quelle est votre mission de vie et comment vous réaliser en tant qu’être humain.

        Raison pour laquelle même si vous SAVEZ que vous avez la clef, vous n’avez pas la moindre idée de la façon dont vous en servir. Comme une personne qui aurait été prisonnière tellement longtemps (dans sa tête du moins), qu’elle ne sait plus comment organiser ses journées une fois en liberté.

        Le risque est de retomber droit dans les griffes d’un « maître à penser », cf. une personnalité manipulatrice… qui ne vit que dans le contrôle d’autrui.

        La solution est vous fixer des objectifs court / moyen / long terme + de mettre en place des actions pour les réaliser.

        J'aime

      5. Good Day Girl!!! Je ne connais pas PPDA mais il a tout dit ns avons chacun la clé de notre vie ou la remote en effet. Un pied devant l’autre, toujours faire de son mieux et ne faire que des suppositions positives ou pas du tout. Rester en mode WIFI avec la vraie vie sourire on point and laughing louder today than yesterday. Much love to you all,

        J'aime

    3. bonjour, je suis nouvelle ici et je lis vos messages. Que de similitudes entre vos souffrances et les miennes, nous avons hélas bien trop de points communs dont nous serions toutes passées.

      Mon PN vit dans ma rue, j’ai rechuté plusieurs fois, à défaut d’être l’homme de ma vie il avait bien failli être celui de ma mort….

      Insultes publiques, dans la rue, en criant mon nom, je me suis sentie salie, déshonorée, malheureuse, bafouée, coupable même alors que je l’avais aimé, choyé, aidé, pourquoi ? Aujourd’hui qu’importe ce qu’il dit ou fait, intérieurement je sais que ce qui compte c’est ce que je pense de moi, et m…. pour ceux qui le croiront, cela me permettra de repérer les andouilles avec qui je n’ai désormais plus de temps à perdre. Qu’importe ses grossièretés, ses diffamations, même si cela me déstabilise dans l’instant, je sais que tôt ou tard cela ne m’effleurera même plus.

      J’ai porté plainte pour menaces de mort et escroquerie et cet alcoolique a dit lors de la confrontation « elle avait un peu bu elle ne supporte pas l’alcool » ! je savais qu’il y aurait une tentative de renversement de situation, donc je m’y attendais, mais celle-là était surprenante, je n’ai même pas réagi en sa présence.
      Il a même juré « sur la tête de sa fille » pour tenter de donner crédibilité à ses mensonges. Sa fille, qu’il n’a même pas reconnue à sa naissance et dont il ne s’est JAMAIS soucié. La seule chose que je me suis permise de lui dire c’est lorsqu’il a dit « j’ai cru en elle, j’étais amoureux », je l’ai regardé droit dans les yeux en disant « tu étais ? donc tu ne l’es plus ? (il a répondu que non) et là je lui ai dit « et bien moi non plus, donc c’est parfait ».
      Il n’a eu ensuite de cesse de me fixer pendant tout le reste de la confrontation et je ne lui ai plus adressé un seul regard.
      C’est une lutte au quotidien, j’essaie de ne pas vivre avec la peur et le plus normalement possible car je refuse qu’il garde un pouvoir sur moi. C’est difficile, une lutte quotidienne, énergétivore, c’est pourquoi je multiplie les petits moments de bonheur : aller prendre un café en ville, m’offrir une babiole, le coiffeur (j’y vais moins d’une fois par an, et bien hier je me le suis offert, na ! )

      Non aller au coiffeur, au spa, etc ne nous fera pas oublier la douleur, c’est impossible et il faut du temps, beaucoup de temps pour se reconstruire. Toutefois, pour moi ce sont des bulles d’oxygène, des petits moments de rayons de soleil qui ajoutés les uns aux autres m’aideront peu à peu à retrouver le chemin de ma vie d’où je m’étais éloignée. Prendre soin encore plus de moi, et ne plus jamais perdre de vue que j’ai la capacité d’aimer, de donner, de recevoir, d’apprendre, tandis que lui, que sait-il faire à part répandre la souffrance autour de lui ? éclabousser le monde de sa méchanceté ? ben on merci, je m’emploierai à rester moi même, parce que je le vaux bien, comme disait si bien Claudia Choux Fleur dans la pub….

      Courage à toutes, tous ceux qui ont aimé un(e) PN, c’est une expérience traumatisante, j’espère en sortir un jour car je sais que des semaines et des mois éprouvants m’attendent et vous aussi. Mais nous sommes là, avec notre intelligence, nos émotions, et notre lumière intérieure.

      J’ai encore des moments de colère, de ressentiment, de nostalgie parfois d’où je me dégage bien vite en me disant « seul ton amour était vrai, il n’est qu’une coquille vide et t’a bercée d’illusions » et quand je fais la part des choses, je ne lui en veux pas car je sais que c’est un malade, un grand malade et le grand perdant de ce jeu malsain. Je ne veux plus qu’il m’y entraîne, dans un jeu il n’y a jamais de gagnant, la seule chose c’est d’en tirer quelque chose, j’y ai appris que certaines pathologies (la perversion narcissique en l’occurence) y sévissent dangereusement, qu’on peut les repérer, et que personne ne doit passer avant soi-même, sans faire preuve d’égoïsme simplement parce que c’est à nous même que nous devons avant tout être fidèle.

      De tout coeur je souhaite partager mon expérience pour qu’elle puisse vous aider et vous dit merci à tous d’avoir osé parler de vos souffrances car c’est courageux.

      J'aime

  31. Dandoha

    Comme toutes les personnes ici j ai relaté mon histoire et son parcours .
    Comme l écrit souvent Scarlett si nous sommes ici ce n est pas le hasard .
    Avant de vous distancier de votre PN vous avez comme nous toutes subi .
    C est JUSTE ce que relate mon témoignage .
    Tout comme vous j avance . Mais a mon rythme . Je suis ici et c est un grand pas pour moi . Cela ne fait que quelques jours que j ai découvert ce qu est la perversion narcissique .
    Keep cool .
    Merci .

    J'aime

    1. @Claudia,

      Je vous retranscrit votre témoignage « 6 annees de procès pour une escroquerie ( de 60 000€ … ) toujours pas jugée …
      6 annees a me battre contre des moulins à vents … Car la justice en France est d une lenteur incroyable .
      6 annees pendant lesquelles il m a toisée , humiliée , insultée car il avait été condamné à 4 mois de prison avec sursis pour violences conjugales .
      Alors oui la haine ne s évacue pas miraculeusement .
      Oui c est normal de souhaiter que justice soit faite pour retrouver notre dignité .
      Oui c est humain de souhaiter que d autres ne tombent pas dans le même piège meme si on ne sauvera pas le monde et que charité bien ordonnée commence par soi meme .
      Oui on est désorienté quand on a eu le cerveau retourne pendant des années par un prédateur .
      Oui nous nous retrouvons ici pour que ceux qui s en sont sortis nous soutiennent et nous aident .
      Non le simple fait d aller chez le coiffeur ou se faire masser ne suffit pas à reparer les plaies profondes .
      Oui il faut tout faire pour rester vivant . Mais pour certains ca passe par la case medicale . En cas d épuisement psychique on est vide et on veut parfois en finir .
      Car un prédateur n a de cesse que de nous exterminer .”

      Et je vous répondrai ceci, premièrement quelque soit l’étape que vous affrontez dans votre histoire avec un PN, ou dans votre vie simplement, la colère n’est JAMAIS la solution dans l’argumentation ou dans l’affirmation de l’opinion. Même si la lectrice que je suis entend et comprend votre vulnérabilité manifeste, vous n’êtes pas la seule intervenante et moi non plus sur ce blog dont le but est de se soutenir échanger se comprendre et s’enrichir pour AVANCER. Seul la confrontation avec la réalité des choses permet cela, il y a l’affect certes mais il ne dispense pas de prendre du recul et faire appel à un minimum de sérénité pour organiser son temps et son energie sur le vrai problème de fonds à savoir la reconstruction de Soi physique et moral.
      Deuxièmement dans la manifestation de votre colère bien que compréhensible mais certainement pas encourageable, vous vous trompez d’ennemi. Nul ne remet en cause votre témoignage, certainement pas moi, mais si vous attendez de moi que je vous encourage à rester dans la pensée obsessionnelle et la colère, you knocked at the wrong door honey!!! You need to make peace with yourself to refind Happiness.

      Chaque élément que vous ciblé est totallement hors de votre contrôle absolu et le seul élément que vous avez le pouvoir de controler à savoir VOUS, vous l’occultez totalement en vous dédouanant à travers la justice, le coiffeur, votre PN , l’humiliation et j’en passe, sans oublié les oui et non que vous assainez à chaque début de phrase revendicative voire vindicative. Mon objectif est de vous faire comprendre, si vous le voulez bien, libre à vous, que vous êtes tellement focalisée sur les aspects négatifs de votre vie et expérience que vous en avez fait un Dogmatisme en 17 lignes en prenant chaque situation au pied de la lettre, la vie n’est pas pas noire et blanche il y a des nuances dans tout et cela s’appelle RELATIVISER les choses!!!!!
      Pas étonnant que vous soyez à bout. Vous êtes entrain de retranscrire le mécanisme du PN quand vous vous exprimez de façon aussi tranchée et radicale. Etre en colère c’est entretenir la pensée obsessionnelle du négatif et exposer sa PEUR.
      Il n’y a pas de comportement type après ce genre de rupture cependant il est certain que entrenir les mauvaises ondes et la rancoeur sont prescrites définitivement.
      So Yes honey Keep it cool take a breathe and relaxe girl.
      Everything happened for a reason, it is what it is
      Peace to you

      J'aime

  32. La colère est une étape .
    Mais visiblement je ne suis vraiment pas comprise .
    Alors je n ai probablement pas la place de m exprimer ici .
    Et puis je suis française . Je m exprime en français . Langue accessible à tous .
    Je m abstiendrai désormais d exprimer colère et désarroi .
    Je ne suis pas ici pour recevoir des leçons , mais exprimer mon désarroi et écouter des conseils bienveillants et tenter aussi d aider …
    Mais ….
    Allez bonsoir à tous et toutes

    J'aime

    1. Good Day@Claudia,

      Non seulement vous êtes comprise, mais en plus je vous dirai cette célèbre phrase “Ne vous taisez jamais”.
      La question n’est pas tant votre colère qui encore une fois est plus que légitime, toute personne qui se sent dupée à la rage particulièrement quand autrui a joué avec ses sentiments.
      Ce que je tente de vous expliquer, c’est que dans cette situation que vous vivez, il n’est pas sain pour vous que je vous encourage dans cette colère, l’exprimer est un fait puisqu’elle doit sortir mais s’y installer va à l’encontre de la libération et solutions que ce blog formidable offre aux victimes et anciennes victimes de PN.
      Le rejet des propositions positives n’est pas la solution, certes vous choisirez les vôtres et c’est tout à fait normal, mais ce qui est discuté dans votre approche, pour ma part c’est ce comportement obssessionnel que vous manisfestez à travers vos écrits sur votre PN et les conséquences de ses actes sur vous.
      Et si vous restez dans cette colère alors vous avez toutes les chances de vous comporter inconsciement ou consciement comme le PN, parce que la colère n’est jamais la solution quand on se focalise sur ce sentiment trop longtemps.
      La langue française n’est pas ma première langue , cependant je respecte les différences de tous et tant que faire ce peu je m’exrime dans la langue de Molière avec en effet des phrases dans la langue de Schakespeare ou devrais je plutôt dire de Spike Lee, j’ai un clavier en qwenty, en arabe, en espagnol et portugais mais pas en azerty car j’exprime toujours mes sentiments dans la langue où je suis la plus à l’aise c’est ainsi.
      Votre témoignage est plus que le bienvenue puisque il est validé par @Scarlett, donc au contraire pofitez de votre liberté d’expression sur ce blog, comme moi et les autres.
      Nous ne sommes pas obligés d’être tous d’accord , on peut s’accorder sur le fait d’être en désaccord justement.
      Et je le dis à tous les intervenants comme je vous le dis, la colère quand on choisit de l’utiliser comme moyen d’expression, nous enferme, nous renferme et on se braque en fesant de tout une affaire personnelle, donc je ne l’encourage pas même si je l’entends et je vous entends. La preuve en est que je prends le temps de vous répondre en dépit du décallage horaire parce que tout comme vous parler à quelqu’un qui a vécu cette expérience d’avec un PN ça aide.
      Le but de mon échange est de proposer d’autres perspectives d’ouverture et de sortie de ce traumatisme, proposer n’est pas imposer.
      Ce sentiment que vous avez de recevoir des leçons c’est la preuve que vous faite de mon discours une affaire personnelle, certes je m’adresse à vous qui avez soulevé un sujet,mais je pense aussi à tous les autres qui lisent mes réponses sans jamais se manifester et si un seul peut entendre que le colère est un sentiment humain mais que je ne conseille pas et n’encourage pas quand on a vécu l’expérience d’un PN parce que le PN justement est un condensé de colère et de haine en lui même, alors j’ai fait passé mon message et tant mieux, sinon et bien j’aurai essayé, et la vie continue.
      La vie en elle même est une école @Claudia et des leçons nous en recevons chaque jour, je n’ai pas la science infuse, je tente de faire le bien autour de moi, de jouir des peits et grands bonheurs chaque seconde et de respecter chacun dans sa différence. Je fais pas mal d’erreurs et en ferai jusqu’à la fin, mon unique but ne pas récidiver dans la bêtise.
      Personnellement j’aborde les échanges avec vous de façon très honnête et très positive, car chaque mot que je tape je le fais de façon sereine et zen.
      Quand @Scarlett avait répondu à mon premier témoignage je me souviens 48h environ après ma rupture j’avais ressenti chaque mot comme une attaque personnelle, et puis en lisant votre témoignage avec ces OUI NON de débût de phrase je me suis rappelé combien moi aussi j’avais été aussi tranchante dans mes interventions dans la communication avec ma mère au téléphone à cette période de rupture. Puis avec du recul je me suis rendu compte que la pauvre me soutenais et que j’en avais fait ma cible tout comme vous avec cette histoire de “coiffeur” alors que le fonds du problème était que toute cette colère, était une manifestation des ondes négatives du PN en moi. Et grâce à la réponse franche et directe de @Scarlett j’avais fini par comprendre cela. Puis j’ai lu Don Miguel RUIZ les 4 accords toltèques, puis Au delà de la peur du même auteur.
      Je vous souhaite d’aller de mieux en mieux @Claudia et de garder le sourire en toute circonstance.
      Portez vous bien.

      J'aime

    2. Claudia,

      Si jamais vous repassez par là, dites-nous de quoi vous avez besoin pour aller mieux.

      Dandoha a une belle énergie et elle vous pousse à rebondir. Je suis moi aussi pour le passage du statut de victime à celui de survivant, c’est la seule façon de reprendre le contrôle de votre vie et d’utiliser votre force vitale pour aller de l’avant et ensuite, on décortique ce qui s’est passé. J’utilise le « vous » mais dans une acception générale, il ne s’agit pas de vous en particulier ;).

      Néanmoins, il se peut que la communication ne vous apporte pas ce que vous attendez et dans ce cas, il faut préciser votre demande, si vous le souhaitez.

      Tout le monde sur ce blog écrit dans un esprit bienveillant mais nous avons tous des personnalités différentes, avec des besoins différents. Précisez donc vos attentes. Il n’y a pas de combat, pas de leçons non plus car nous sommes entre personnes adultes et nous nous respectons.

      Peace 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Hello Claudia, pour ma part je pense qu’on peut être une survivante et garder de la colère en soi, la colère est juste, dans de tels cas, c’est une saine colère au sens de saine indignation, non ce n’est pas normal de se faire spolier par un PN et OUI c’est normal d’être en colère quand on l’a été, perso je pense que je n’hériterai jamais, par exemple, eh bien oui je suis en colère car ce n’est pas juste, pour moi, pour mes enfants, ma descendance, nous n’avons rien fait de mal, nous n’avons pas démérité, en quoi un petit enfant peut démériter, je voudrais bien qu’on m’explique (je parle là de mes enfants) , bon je vis ma vie et n’y pense pas H24 mais quand j’y pense, oui je suis en colère et je pense que c’est normal de l’être.
        Sur ce Blog on peut débattre librement sans jugement, chacun ses ressentis, ce n’est pas la pensée unique et dictatoriale comme chez les pervers, et j’aime bien vous lire Claudia. Prenez soin de vous.

        J'aime

      2. Hi Lunapark,

        Durant les épreuves de communication avec le PN as tu vécu l’expérience de celui-ci ou celle-ci qui en colère face à toi la victime à défaut d’arguments à jouer la carte du repli et à quitté la scène en te plantant là sans réponse?

        J'aime

  33. Bonjour Lunapark

    Et merci pour votre message qui me va droit à coeur .
    Comme beaucoup de personnes ici , j ai raconté mon histoire avec celui que j appele PM mon PN sur le blog  » ENFER  » ce mot résume parfaitement la vie d une victime d un PN  » ( le 2 mai dernier )
    En effet cela fait peu de temps que j ai découvert le blog de Scarlett . Et peu de temps que j ai pris conscience de ce qu est un PN . Je réalise aussi que mon pere ( colérique et violent ) etait surement lui aussi un PN …
    Je reconnais ne pas avoir évacué la colère , car le sentiment d injustice est la qui me taraude . Mais je prends de la distance aussi progressivement vis à vis des événements .
    Le temps je pense est indispensable et salvateur .
    Je suis dans la lecture du livre de Louise Hay  » Transformez votre vie  »
    J ai lu plusieurs ouvrages de Boris Cyrulnik sur la résilience .
    Un jour j essaierai de relater ici quelle a ete mon enfance entre des parents particulierement cruels aussi .
    Il faut une grande force pour avancer quand on a ete un enfant battu .
    Et quand on nous a mis la tête a l envers pendant des années .
    Au plaisir de vous retrouver
    Claudia

    J'aime

    1. @Claudia: j’ai beaucoup lu Boris Cyrulnik moi aussi, il y a quelques années.Je me retrouvais bien dans sa façon de voir les choses. Et pour l’éducation de mes enfants, Françoise Dolto. Chaque fois que je lis un auteur, j’essaie d’avoir un oeil critique et me faire ma propre opinion, sans trop tenir compte des critiques journalistiques ou autre.

      @Danhoda: pour ma part chaque fois que j’ai tenté d’avoir des explications avec mes parents, ils se mettaient en colère et m’accusaient de tous les maux, celà dégénérait très vite et de façon violente, je me retrouvais sur le banc des accusés donc à la longue et grâce à ma thérapie, j’ai compris qu’il ne fallait pas chercher à comprendre ni à confronter, que celà pouvait mal se finir. De ce fait je déteste toute forme de violence physique, je ne suis jamais violente physiquement, même en face d’un PN en revanche je peux être violente verbalement.
      Je ne me souviens plus très bien (c’est vieux) mais je sais que je n’ai jamais eu de réponse à mes questions, évidemment, puisqu’elles étaient toujours déformées et reformulées de façon à ce que je me retrouve coupable (je ne sais pas si je suis claire?)

      Du coup celà m’énervait bien sûr et je pouvais être violente verbalement envers eux donc je me retrouvais accusée une nouvelle fois, cercle vicieux sans fin.Après les violences venaient les menaces, c’est pour ça que je dis que j’ai pris conscience que ça pouvait dégénérer, du coup je n’en parlais plus et ça restait comme ça; c’est ainsi que le pn obtient la soumission apparente de sa « victime ».Je pense que c’est ce que vous voulez dire Claudia en parlant de « tête mise à l’envers » parce que souvent dans ce genre de confrontation on finit par ne plus savoir qui on est ni où on habite, c’est pour ça aussi que ça sert à rien.Et les menaces, les violences physiques, ça fait peur donc on cède et on se tait.

      J'aime

    2. @Danhoda: Mes parents qu’ils aient des arguments ou pas, ils s’en foutent; ils considèrent que ya pas à discuter un point c’est tout, j’ai eu affaire à des PN « dictateur » Hitler et Staline réunis tu vois le genre?
      (je précise ma réponse)
      en gros ils t’en mettent plein la tête et si leurs arguments sont débiles et que tu le leur dit, ils t’en mettent plein la tête encore plus. Donc moi dans ces conditions là, je ne discute pas.

      J'aime

  34. Bonjour,

    Je connaissais pas votre site mais je le trouve vraiment très bien.

    Pour ma part j’ai fais que ça me confronter à elle, je dois/devais avoir un égo surdimensionné et j’avais vraiment la rage parce que j’en ai fais les frais à mainte reprises à chaque fois elle ma remis dans le droits chemin si ont peu dire ça ainsi.

    J’ai 2 enfants avec elle et je peu vous dire que le no contact j’ai fait une belle croix dessus, c’était ça ou une croix sur mes enfants et j’ai pourtant essayé autant de fois que je me suis confronté à elle, aujourd’hui elle sait que je sais et elle sans fou comme de l’an 40, ça ma fait froid dans le dos quand je lui est dit que c’était une psychopathe et qu’elle à pas chercher à nier ou a inversé les rôles pour une fois, pire je lui est dit qu’a un moment ça allait ce voir et elle ma répondu texto en me disant que les petits avais besoin de leurs mère.

    Je me sens piégé, j’arrive plus a exprimer mes émotions j’ai l’impression d’être encore plus faux qu’elle et que ça ce voit comme le nez au milieu de la figure, j’ai bien essayé de me suicider mais j’ai échoué, l’avantage c’est qu’aujourd’hui je sais que je veux tenir le coup pour mes enfants mais plus je prend sur moi et plus je fais des efforts plus je vois a qu’elle point elle est insensible plus je me sens vidé, mais le plus dur pour moi c’est de ne plus avoir confiance en personnes, je sens que je pourrais retrouver quelqu’un de bien mais j’y arrive pas j’ai trop de rancoeur, de méfiance, de perte de confiance et j’ai pas envie de leurs faire du mal et je sais pas me plaindre ou faire la victime ça me donnerais trop l’impression d’être comme elle, bref je sais pas ce que me réserve l’avenir mais ça me fais bien flipper en tout cas !

    En tout cas je confirme vaut mieux pas ce confronter et partir loin si vous le pouvez.

    J'aime

    1. @Franck,

      Bien d’autres sont passés par là avant vous et s’en sont sortis donc pas de raison que vous n’y parveniez pas si vous prenez le temps et appréhendez les choses par étapes et pragmatisme.
      La première chose est de cesser de réagir à l’affectif, il faut comprendre que le mécanisme du PN qui est un lâche et faible par excellence se nourrit d’abord et quasi uniquement d’affect donc de moyens qui font du mal.
      Et la seul arme contre ça c’est le NO CONTACT en effet, sauf que vous n’avez absolument rien compris du sens de ce mécanisme, donc forcément ça ne marche pas pour vous.
      Reprenons les choses d’abord par étape:
      Pour commencer NO CONTACT ne signifie pas couper la communication avec vos enfants et avec leur mère puisque vous devez exercer tous les deux l’autorité parentale , sauf que comme ça communication à elle PN fonctionne comme un Troll alors il faut que vous mettiez en place VOTRE stratégie de communication uniquement axée sur l’intérêt des enfants et du votre, elle encore une on n’en à rien à foutre c’est un troll:
      https://leperversnarcissique.wordpress.com/2016/03/10/video-la-co-parentalite-avec-un-pervers-narcissique-comment-proteger-ses-enfants/

      https://leperversnarcissique.wordpress.com/2016/02/26/enfant-de-parents-pervers-narcissiques/

      Autre chose si vous voulez y arriver remettez imédiatement en place la strétégie du NO CONTACT après avoir lu la méthode de la co-parentalité:
      https://leperversnarcissique.wordpress.com/2015/04/02/3-bonnes-raisons-dappliquer-le-no-contact-avec-un-pervers-narcissique/
      https://leperversnarcissique.wordpress.com/2014/11/04/les-regles-du-no-contact-pour-quitter-un-pervers-narcissique/

      Maintenant retroussez vos manches, armez vous de votre bâton de péllerin au passage pour votre propre survie je vous recommande : les quatres accords toltèques de Don Miguel RUIZ
      A vous de suivre cette ordonnance avec les bons anti-trolls du Dr @Scarlett 😉
      Et n’oubliez pas de rire dans la journée,
      Take care

      J'aime

  35. Bonjour @dandoha,

    Merci pour votre réponse, effectivement vous avez raison même si c’est pas aussi simple que ça dans mon esprit.

    J’ai pas précisé que je suis aussi enfant de PN, que j’ai toujours su garder la distance affective nécessaire envers ma mère, je l’ai fais avec aisance par instinct et intuition, ce qui n’a pas été le cas de mes frères qui me haïsse aujourd’hui pour ça, sans l’avouer vraiment bien sur et eux comme moi savent bien que c’est ma punition d’avoir trouvé une femme comme notre mère, je me rend compte aujourd’hui que eux l’avait vu bien avant moi sans jamais me le dire.

    Bon faut dire qu’enfant ont a pas joué à la chaise musicale longtemps comme dirait Scarlett, je me suis assis dessus et je l’ai gardé, je savais bien au fond de moi que je le paierais à un moment ou un autre et je pense que je l’ai fais de moi même alors qu’ils en avait même perdu l’espoir, je l’ai fais parce que je me suis rendu compte inconsciemment qu’il ne voulais pas qu’on aborde le sujet et qu’on voit la vérité en fasse, personne ne marche du même pas et faut surtout pas avoir un pas devant eux, pourtant c’est pas faute d’en avoir parlé ouvertement mais c’était trop tard, le processus est lancé depuis notre naissance en vérité.

    Je sais pas ce qui est mieux en vrai, être dans le déni ou ouvrir les yeux dans les 2 cas ont est grillé de toute façon.

    En tous cas merci pour votre petite piqûre de rappel dandoha, j’ai encore trop tendance à croire que c’est un mauvais rêve/cauchemar.

    J'aime

    1. Good Day Franck55

      Je vous cite « Je sais pas ce qui est mieux en vrai, être dans le déni ou ouvrir les yeux dans les 2 cas ont est grillé de toute façon.”
      Vous avez peur d’affronter la vérité et la réalitédes choses, ce qui signifie que vous avez PEUR de vous même. Il va falloir mûrir et vite, c’est le summer et normalement les fruits sont murs à cette période de l’année, donc je ne comprends pas que vous en soyez encore à hyberner dans le nord de la Russie avec les ours, vous n’êtes pas un ours. Mais il va vite falloir mettre vos habits d’homme responsable parce qu’à ce stade il ne s’agit pas de vous ( ne tombez pas dans le piège narcissique carla contagion est rapide, attention!!!) mais de vos enfants dont vous devez légalement et psychologiquement assurer équilibre et sûreté. Que vous ayez fait le constat sur vous même c’est bien mais il va falloir vous prendre en main dès maintenant et enfin prendre ce bâton de guerrier et pellerin que vous refusez de prendre depuis l’âge adulte. Pare que cette phrase que vous avez mentionnée et que je cite plus haut elle ne dit qu’une chose et ceci: “ Okay je suis un homme quand il s’agit de concevoir un enfant mais pour ce qui est de regarder les choses en face et de les affronter je prends la place de mes enfants”.
      En d’autres termes que la mère de vos enfants soit une PN ne vous dispense pas de prendre des décisions dans l’intérêt des enfants et pour vous en qualité de père. Parce que dans ce contexte PN ou pas votre devoir, mission prioritaire est d’assumer votre rôle légale de père.
      Au bout du compte si vous analyser bien vous avez plus à y gagner qu’à y perdre.
      On devient un Adulte en affrontant les obstacles et en les combattants pas en les évitants par le déni ou par la peur.
      Je vous recommande ce livre:
      Don Miguel RUIZ: et Au delà de la peur si vous navez pas encore lu les 4 accords toltèques courrez vite l’acheter vous êtes déjà en retard sur la rencontre avec vous même 😉
      Peace

      Aimé par 1 personne

  36. Bonjour à toutes
    Je suis un jeune homme de 29 ans. Je voudrais parler du fait de se venger ou non d’ un PN. Il n’ y a pas si longtemps, j’ ai rencontré un ignoble individu qui dans son sale petit jeu essayait de me tuer. J’ ai réfléchi longuement pendant quelques mois. Pour me défaire de cette sale affaire, j’ ai terriblement humilié, dénoncé publiquement ce crétin. J’ ai ensuite coupé tous les liens que j’ avais avec ce virus ambulant. Je crois qu’ il aura beaucoup de mal à faire ce qu’ il m’ a fait à une autre personne. Aujourd’hui, je me sens vraiment soulagé de l’ avoir. Comme quoi, la vengeance ça fait du bien. Pour ma part il faut se venger si on a la possibilité pour ne pas mourir avec le regret de ne pas s’ être venger.

    J'aime

    1. Hi Leonel,

      Si vous pensez avoir mis ce PN hors d’état de nuire définitivement , alors vous avez plongé profondément dans les maréquages de l’illusion. Certes votre égo fut satisfait ce qui vous mais au même niveau que votre bourreau voire plus bas, vous ne serez plus la proie immédiate mais d’autres en seront victimes.
      Quand vous encouragez les autres personnes aussi vulnérables ou naïves que vous sur ce blog à se venger, prenez vos responsabilités.
      Vous ne savez pas ce que vivent les autres et vous faites de votre expérience sans jamais avoir émis d’éléments concrêts sur le fait qu’il s’agissait d’un PN ou pas, une généralité.

      Il y a un adage qui dit “les conseilleurs ne sont pas les payeurs”, il me paraît très délicat de votre part d’encourager autrui à la vengeance c’est une incitation ouverte à la violence, même pas à l’auto défense mais à la violence gratuite qui juridiquement relève du pénale.
      Vous vous êtes surtout exonéré de votre bourreau en ayant coupez tous liens définitifs avec lui comme vous dites, maintenant comme vous vous êtes vengé rappelez vous que si il s’agit réellement d’un PN le retour de bâton est imprévisible.
      Vous n’avez que 29 ans donc encore exclusif et hyper spontané à en croire votre témoignage.
      Combien de jeunes comme vous sous le coup de la colère autrement dit vengeance font face au juge en larmes avec ces mots “je n’avais pas l’intention de le tuer »…. ou encore “je suis désolé je regrette svp ne me mettez pas en prison pour ça ….” et j’en passe .
      A mon avis beaucoup trop.
      Le NO CONTACT est largement suffisant pour se débarrasser du PN.
      Et si menace de mort alertez les autorités compétentes ne jouez pas au justicier sans connaître la vrai définition de la vengeance et de son impacte juridique irréversible.
      Mesurez vos émotions et concentrez vous sur votre avenir ce sera plus sage et salutaire.
      THINK TWICE 😉

      J'aime

    2. Bonjour Leonel

      C’est moi ou vous n’avez pas compris la dangerosité de la personne dont vous parlez…? Allô, la Terre ! Un homme tente de vous « tuer » (selon vos propos) visiblement pour rien… Et vous le poussez dans ses retranchements ??? S’il voulait vous liquider pour rien, à votre avis, maintenant qu’il a une VRAIE RAISON de le faire, pourquoi va-t-il se gêner ??? Est-ce que vous faites le lien de cause à effet ?

      Aujourd’hui, vous avez remporté une bataille. Remporterez-vous la guerre ? Comment réagirez-vous quand cette même personne se présentera à votre porte dans quelques années, au moment où vous vous y attendrez le moins ? A ce moment-là, vous comprendrez que dans la vie, il faut établir un plan sur du LONG TERME et qu’il y a certains individus sinistres qu’il ne faut pas se mettre à dos, qui ne doivent pas PENSER A VOUS. Vous aimez jouer avec le feu ;).

      Si cet homme est un vrai pervers narcissique (ou pire un psychopathe), il ne vous pardonnera JAMAIS. J’espère pour vous que vous ne vivez plus dans le même pays que lui, que vous n’avez pas de vie sociale, que vous ne comptez pas avoir une vie publique non plus car théoriquement, on peut retrouver n’importe qui sur cette planète. Ce n’est qu’une question de temps. Et votre famille ?

      Non, mais sérieusement… Je déconseille à toute personne saine d’esprit et voulant conserver son intégrité physique de s’en prendre à un pervers narcissique ou même à pire que lui. Si vous n’avez pas la connaissance nécessaire, vous ne saurez même pas identifier un psychopathe d’un PN ! Donc, vous allez vous jeter dans la gueule d’un individu avec zéro conscience, zéro limite, et un sens grandiose qui n’oublie jamais. Les psychopathes n’oublient JAMAIS. Que ce soit dans 1 mois ou dans 20 ans, c’est pareil. Ils doivent avoir le dernier mot et ils l’auront.

      A moins que vous soyez son associé ou vous-même dans un profil autre que neurotypique, vous vous êtes fait un ennemi à vie.

      Pour les autres personnes, je vous conseille de quitter la situation. Rétablissez autant que possible votre version des faits, preuves à l’appui, contre-manipulez autant que possible, retournez la situation à votre avantage sans que le PN ne puisse avoir la preuve que cela vient de vous puis partez. Bien évidemment, si vous êtes menacé(e) de mort ou même carrément victime d’une tentative de meurtre, ça coule de source que vous ne devez pas confronter cette personne mais la dénoncer aux forces de l’ordre et en parler à tout votre entourage.

      Je ne dis pas de garder le secret, vous devez en parler aux personnes de confiance qui vous croiront mais ne confrontez pas la personne. C’est totalement irresponsable et ça n’en vaut pas la peine. Ce n’est pas par peur mais par réalisme !

      Comme le dit Dandoha, aujourd’hui, tout est cool, l’ego est surboosté. Mais il y aura un demain. Et un après-demain. Une personne normale peut lâcher le morceau, se remettre en question, comprendre pourquoi vous réagissez négativement. Et puis, les gens normaux ne tuent pas les autres ;). Pas gratuitement en tout cas.

      Un être qui est INCAPABLE d’avoir un tel raisonnement, qui a du se couper totalement d’une partie de son psychisme (pour rappel, ceci n’est pas anodin) et qui se pense tout-puissant est aussi extrêmement dangereux.

      A chacun de faire ses choix de vie.

      Aimé par 1 personne

  37. Scarlett, Dandoha, Bonjour!
    Je ne peux pas donner d’ éléments de mon histoire par ce biai. Je serais très long. Ce que j’ ai vécu avec cette personne est d’ une mocheté que je ne suis pas sur que vous seriez capable de lire mon histoire jusqu’ au bout. Il y a des méchancetés gratuites qu’ il ne faut pas laisser passer. Les victimes restent le plus souvent en état de victimes. A la justice à la police, tout est fait en sorte qu’ il est difficile de porter plainte contre ces individus. Comme si le système cautionnait le mal…. Et ainsi, les PN se croient toujours TOUT PUISSANT. J’ ai pris la décision de le dénoncer publiquement, je ne le regrette pas et j’ assume. Qu’ il soit PN, psychopathe…. je sais qu’ il a été destabilisé et destabilisé pour le restant de ses jours. Ne vous en faites pas pour moi. Je vais très bien et il ne m’ arrivera rien.

    Je suis parfois très agressif quand je me sens heurté, c’ est ma nature, donc diffcile à changer.

    Je vous remercie pour vos réactions à mon commentaire et bonne continuation.

    J'aime

    1. @Leonel,

      Vous êtes visiblement aussi dangereux que votre “bourreau”. Ca c’est dit!!!
      Je vais vous raconter ce triste faits divers qui fait la UNE en ce moment afin de vous illustrer en quoi votre propagande pour la vengeance est si DANGEREUSE et aussi inhumaine et inacceptable que le PN est nuisible à autrui.
      Tout d’abord ce sont des rages et des colères comme la vôtre, non consummées immatures égocentriques, pires que animales, pro-vengeances qui ont créees des fanatiques et meurtriers dans nos sociétés et les pires, ils furent ma spécialités pendant plus de 11 ans de Criminal Law and profiling career.
      Je vais résumer ainsi: Bush, (du moins la CIA était si en colère après le 11 sept) qu’il a attaqué le mauvais pays et crée Guantanamo, Today nous avons ISIS.
      Sarkozy avec un orgueil aussi obtu que le vôtre c’est revendiqué grand Maître du Droit d’’ingérence (typique des leaders colonialistes) en envahissant la Lybie (avec la commplicité de BHL entre autres ).
      Aujourd’hui DAESH tue en Europe et aux Etats-Unis et dans le Middle East et en Afrique grâce à la continuité du carnage par Hollande au Mali et Saudi Arabia au Yemen toujours au nom du Droit d’ingérence pr Hollande et Valls (colonialisme décomplexé cette fois quel progress, à défaut de pouvoir gérer la crise sociale et économique on va faire la guerre chez l’autre) , Boko Haram fait des émules via internet, tout comme ISIS chez vos propres populations.
      Leurs points commun à TOUs des revenchards ( cette frustration malsaine qui fait que l’on soit prêt à TOUT pour être RECONNU et RESPECTE aux yeux du monde quand on est faible et impuissant) , PN, ou simples Narcissiques, pires sociopathes ou psychopates, des frustrés à l’Ego blessé, qui parce que se prétendant victimes ou ayant été victimes s’octroient la suprématie absolue de faire justice eux même au mépris de la sécurité de leurs entourrages et de la société, tout comme VOUS Leonel. Vous avez simplement encore plus mis la rage à un monstre en LIBERTE, ah oui il y a de quoi être fière ça c’est certain. Tant mieux pour vous. …..
      Life will tell 😉 in the name of KARMA.
      Ca c’était pour l’échelle internationale.
      Maintenant à échelle plus restreinte, familiale ou individuelle voilà quelques exmples de tragédie encouragé par des réactions comme les vôtres, car ce que vous devez comprendre c’est que en vous vengeant vous avez mis la vie d’une autre personne en danger y compris vous même, et pour comprendre cela il faut étudier le cas PN en profondeur, le temps chez le PN pour la vengeance n’existe pas puisque il ne vous oublie JAMAIS, sauf seulement le temps de s’occuper d’une autre proie. J’espère que vous allez pouvoir mettre ça quelque part dans votre crâne et que vous êtes en mesure de gérer avec votre conscience les conséquences de votre acte de vengeance.
      Puisque seule la mort arrête le PN , vous allez faire quoi le tuer?!!!!
      En attendant lisez ceci, ils ont tous agit comme vous par vengeance:

      http://www.freep.com/story/news/local/michigan/wayne/2015/01/15/bob-bashara-sentenced-jane-bashara/21806919/

      http://www.people.com/article/christy-sheats-texas-mom-who-killed-daughters-five-things

      http://www.nytimes.com/2016/06/13/us/orlando-shooting-what-we-know-and-dont-know.html?_r=0

      On en reparle quand vous voulez, même Steevie Wonder peut en voire la suite.
      .

      J'aime

    2. @Leonel, @Hanitta et aux autres …

      La vengeance:

      Celui qui désire se venger ne fait qu’entretenir sa douleur par crainte qu’elle s’apaise.

      La vengeance est aussi signe de souffrance pour l’amour perdu que nous avons tous connu.

      Hitler n’est pas né d’une femme, Mais de l’amertume des hommes. ( Et personnellement j’ajouterai que le PN aussi).

      La meilleure alternative à tout problème se nomme le pardon, mais l’alternative afin d’aggraver tout problème se nomme la vengeance.

      Celui qui recherche la vengeance devrait commencer… par creuser deux tombes.

      La vie a une fin, la vengeance n’en a pas.
      Le feu qui semble éteint souvent dort sous la cendre.

      La bonté est quelque chose que l’on choisit de pratiquer. Nous pourrions vous dire que la noblesse est une dimension qui naît directement dans le cœur d’une personne, mais ce n’est pas vrai.

      Cela a beaucoup à voir avec la manière dont nous réagissons face à des situations négatives ou compliquées.
      Nous passons tous par des époques d’angoisse et de difficultés dans lesquelles nous sommes plus enclins à agir avec égoïsme, voire avec orgueil.

      Cependant, il n’est pas impossible de choisir de réagir avec bonté, même si c’est difficile.

      Être bon ne signifie pas faire preuve d’innocence béate ou nous laisser manipuler par les gens de notre entourage. La noblesse d’esprit est celle qui est fidèle à ses valeurs. Face à une situation négative, mieux vaut agir avec bonté.

      Cependant, les nuances de nos personnalités sont telles qu’il n’est pas toujours évident de bien comprendre et de commander nos réactions.

      Dans la suite de cet article, nous vous invitons à réfléchir sur ce sujet.

      La bonté nous fait douter de nos actions
      Rick Hanson est un célèbre neuropsychologue de l’Université de Berkeley aux États-Unis, qui a écrit de nombreux livres intéressants, comme « Le cerveau de Bouddha : bonheur, amour et sagesse à l’époque des neurosciences« .

      Selon sa propre expérience dans l’étude de la bonté et du bonheur humain, les personnes qui ont un cœur noble ont tendance à questionner de manière continue leurs actes.

      Elles ont peur de ne pas avoir été assez précises dans leur communication, elles sont préoccupées par le fait d’avoir été utiles ou non, et sont très attentives aux résultats que produisent leurs actions.
      Les personnes au cœur noble sont souvent obsédées par les erreurs qu’elles ont commises.
      Elles questionnent beaucoup les choses qu’elles font, car elles sont très exigeantes avec elles-mêmes. Cela peut leur causer de grandes souffrances.
      Selon le docteur Hanson, la plupart des gens qui les entourent les considèrent comme de véritables références dans leur vie, grâce à l’authenticité et à la tendresse dont elles savent faire preuve, même si elles pensent toujours qu’elles auraient pu faire plus.

      Il est très important de prendre quelques instants pour réfléchir autour de ces dimensions.
      Savoir garder son calme dans les moments de colère
      Les bonnes personnes peuvent aussi se mettre en colère et ressentir de la rage et de l’énervement. Nous sommes tous des êtres humains et nous sommes tous soumis aux effets qu’ont sur nous des situations d’injustice ou des comportements égoïstes.

      Cependant, nous devons garder à l’esprit que, dans des moments de colère ou de rage, il est important de garder nos émotions sous contrôle.

      Les personnes au cœur noble, comme elles sont très exigeantes envers elles-mêmes, pensent aux conséquences de leurs actes avant d’agir et recherchent avant tout le bien commun, pas le mépris ni l’agression.
      Les bonnes personnes croient en la justice, mais pas une justice qui sanctionne, plutôt une justice démocratique et constructive. Dans un moment de colère, elles vont donc tout faire pour garder leur calme et pour agir de la manière la plus bénéfique pour tous.

      La bonté n’est pas quelque chose qui se pense, mais une manière de trouver de l’harmonie dans notre vie
      Les éléments centraux de la bonté sont le respect, la réciprocité, le besoin d’apporter du bien-être aux autres, l’équilibre, la paix intérieure et l’application constante de nos propres valeurs dans les actions que nous menons.

      Faire le bien sans regarder les autres n’est pas quelque chose de facile car, à certaines occasions, nous pouvons être les témoins de comportements peu adaptés. Cependant, il faut toujours regarder du bon côté et être en accord avec nous-mêmes.

      Ce n’est que de cette manière que nous pouvons être en harmonie avec notre vie intérieure, ainsi qu’avec le monde extérieur.

      Faire le bien demande de savoir le reconnaître
      Reprenons l’idée véhiculée par le docteur Hanson : les bonnes personnes ne se voient pas de cette manière car elles remettent en question beaucoup de choses et elles restent souvent fixées sur les erreurs qu’elles ont pu commettre par le passé.
      A partir de là, retenons les quelques idées suivantes.

      Vous avez des principes forts et des valeurs qui définissent chacun de vos actes. A chaque fois que vous faites quelque chose pour quelqu’un, arrêtez-vous quelques instants pour penser à l’action que vous venez d’accomplir.

      Par exemple, l’une de vos amies a un problème de couple. Vous lui proposez de venir quelques jours chez vous afin qu’elle puisse réfléchir, se détendre et prendre la bonne décision.
      Après ce moment passé avec vous, elle vous remercie de votre soutien et vous explique à quel point vous êtes important dans sa vie. Pour elle, vous symbolisez ce pilier si nécessaire sans lequel elle serait perdue.
      Réfléchissez à cela et profitez de ce lien exceptionnel, car voici ce qui compte réellement : montrer le meilleur de nous-mêmes et essayer de faire le bien.

      Faire le bien sans regarder les autres ne coûte rien et représente beaucoup.

      http://amelioretasante.com/faites-le-bien-sans-regarder-les-autres/

      J'aime

      1. Je ne suis pas d’accord avec tout ça mais chacun ses points de vue; pour ma part je pense que riposter c’est mettre des limites aux PN en général, et la vengeance en fait partie. Il FAUT mettre des limites aux PN…Se défendre…Sinon on est fichus, le monde est globalement fichu…Il y a tout de même des notions de Bien, de Mal et on ne peut pas pardonner le Mal (Racamier) ni lui trouver une justification (toujours Racamier, son testament). Racamier disait qu’il fallait combattre le Mal (= les PN, entre autre) et combattre eh bien c’est lutter, guerroyer, se venger.

        Voilà c’est mon opinion…

        J'aime

      2. Bonsoir tout le monde,

        La vraie question n’est peut-être pas « Faut-il se venger ou pas ? » mais « Êtes-vous prêt(e) à accepter les conséquences de votre vengeance ? ».

        Chacun est libre de faire ce qu’il veut, une fois que la motion de prudence et de mesure des risques est appliquée. Sachez que vous avez face à vous un être dangereux qui ne reculera devant rien, surtout si vous menacez son identité sociale. Nous ne sommes pas en train de parler d’un humain neurotypique pour rappel mais d’un être sans conscience.

        Poser des limites est normal, et il faut le faire avec tout le monde à partir du moment où on ne connaît pas la personne. C’est différent d’un processus de vengeance.

        Pardonner le Mal, non. Mais le dénoncer intelligemment, oui. Apporter son témoignage, participer à la diffusion de ce profil, à la prévention également, car une fois que les dégâts ont été occasionnés, il est trop tard pour certaines personnes. Autant tout mettre en œuvre pour ne pas arriver à l’étape où la victime est détruite, doit se reconstruire, et consacrer le peu d’énergie vitale qu’il lui reste pour entrer dans un processus de vengeance.

        Aucune vengeance ne rendra jamais à aucun être humain empathique, la part d’âme qui a été saccagée par l’agression.

        Témoigner n’est pas se venger. C’est dire sa vérité. C’est beaucoup plus libérateur, cela rend le pouvoir à la personne qui a survécu et c’est ce qui permet de sauver le plus grand nombre de personnes.

        Réfléchissez à la voie dans laquelle vous voulez consacrer le plus d’énergie à court, moyen et long terme. Le regretté Paul-Claude Racamier a bien ouvert le chemin de la lutte contre le « Mal » mais est-ce par les armes physiques ? Non.

        J'aime

      3. @Lunapark,
        Okay i read you clear and simple…..

        Permettez à l’attention de tous les pros-vengeances que je vous interpellent sur ceci:
        1°) L’auteur de ce Blog à rédiger des chapitres relatifs à:
        a) https://leperversnarcissique.wordpress.com/2015/04/02/3-bonnes-raisons-dappliquer-le-no-contact-avec-un-pervers-narcissique/

        b) https://leperversnarcissique.wordpress.com/2015/04/09/pourquoi-confronter-un-pervers-narcissique-nest-jamais-la-bonne-solution/

        c)
        https://leperversnarcissique.wordpress.com/2014/11/04/les-regles-du-no-contact-pour-quitter-un-pervers-narcissique/

        d)
        https://leperversnarcissique.wordpress.com/category/se-venger-dun-pervers-narcissique/

        Et plus précisément:
        e)
        https://leperversnarcissique.wordpress.com/2015/01/24/question-internaute-comment-se-venger-dun-pervers-narcissique/

        2°)Si a aucun moment dans tous les articles de ce Blog son auteur ne fait jamais la promotion de la vengeance et mieux la déconseille sous fonds d’arguments solides, comment expliquez vous que tous ceux et celles qui ont scrupuleusement suivi les méthodes de ce Blog et en ont respecté la philosophie en sont au stade de l’épanouissement voire de l’accomplissement?
        3°)Comment expliquer que tous ceux qui sont passés par ce Blog et ont alimenté la méthode du déni , de l’illusion et de la colère se retrouvent à vivre des phénomènes cycliques de victimisation, de leur Ex bourreau avec qui ils sont censé ne plus avoir de contact et mieux disent s’en être vengé?
        Pourquoi sont-ils les mêmes “victimes” à venir ce plaindre sporadiquement de leurs Ex PN ?
        Visiblement la méthode de vengeance qui est selon leurs prophètes la plus salvatrice semble faire montre de failles terribles, sinon ils ne viendraient pas ce plaindre par ci par là sur ce blog…..

        De même que ce discours récurrent chez les pros vengeance celui du “Oui…mais, Non….parce que” “je ne peux pas tout dire ici…” Alors que paradoxalement ils ont tout dit, cependant ils n’ont pas suffisament d’arguments qui démontrerait un épanouissement certain, ce discours de la justification systématique qui serait censée légitimé la vengeance.

        Tous les témoignages relatif à la vengeance sur ce blog et à la colère démontrent une seule et même chose:
        Des victimes au bonheur incertain, spontané, momentané mais incertain malgré tout, constaent dans la remise en question non pas vis à vis d’eux même mais de leur bourreau celui qui légitime cette colère qu’ils entretiennent pour avancer. Pourquoi, parce que comme leur bourreau ils sont terrifiés.
        Il est plus facile de répondre à la violence physique ou mentale par la violence. Car c’est instinctif ça demande très peu d’effort intellectuel, c’est comme prendre des pilulles pour maigrir sans vouloir faire de l’exercice physique. Ou encore garer sur la place d’un handicapé au parking, pour ne pas en faire le tour et chercher une place libre. C’est comme prendre sa voiture pour aller chez son boulanger qui se trouve à 1 mètre au prétexte que c’est plus rapide.
        Parce que ceux qui se vengent ont toujours une “bonne excuse” et si vous ne la comprenez pas alors c’est que vous êtes contre eux. Et oui, si vous perdez un procès dans lequel on vous accuse de vous être venger c’est parce que le juge est incompétent, c’est évident!!!
        Le problème majeur avec les ros-vengeance c’est que ce n’est jamais de leur faute uniquement celle de l’autre: “Oui maîtresse c’est lui qui a commencé!!!! Certes il a commencé mais toi tu as fini en fesant pareil voire pire que lui n’est-ce pas”.

        Partant de ce principe je me demande à quoi ça sert de quitter un PN ou de l’éviter, puisque comme il est la cause du sentiment de vengeance autant le garder sous le coude ça va légitimer la vengeance….

        Comment expliquer que la vengeance ne soit pas un terme juridique légal ou médicalement toléré, comment expliquer que nous vivions tous ici ou là dans des sociétés qui condamnent la vengeance dans ce cas?
        I missed somethhing up here folks ?!!!!
        La vengeance n’est pas de la légitime défense mais de la préméditation bien pire que l’attaque.
        Et pour finir j’aimerais comprendre pourquoi tous ceux et celles qui n’ont pas fait preuve de vengeance pour stopper leurs Ex PN sur ce blog, sont plus libres ouverts et épanouis dans leurs discours et témoignages?
        Oops j’ai une idée, ils ont le contrôle d’eux même et de leurs égos respectifs enrobés d’un instinct de préservation démesuré….
        Après s’être séparés de leur PN ils n’en ont pas fait une affaire personnelle, afin de protèger leurs propres humanités.

        “ La façon dont les gens vous traitent est une DECLARATION de qui ILS SONT en tant qu’être humain, Ce n’est pas une déclaration à propos de vous.”
        Vous venger d’un PN ne le stoppera JAMAIS mais ce sera une belle déclaration de qui vous ETES en tant qu’être Humain.

        J'aime

      4. Merci pour ce beau partage, ma chère Dandoha !

        Je suis tout à fait d’accord avec cette phrase :

        « Celui qui recherche la vengeance devrait commencer… par creuser deux tombes. »

        Je dirais ceci aux personnes qui veulent réellement se « venger » : apportez donc votre témoignage à visage découvert. Ce simple fait expose en lui-même le bourreau mais demande du courage. La meilleure couverture du PN est le secret, l’obscurité, le silence. Quand vous parlez, vous le mettez en pleine lumière par ricochet.

        Ceci est une énergie beaucoup mieux employée.

        Aimé par 2 people

  38. Scarlett, Dandoha, Lunapark Bonjour!

    Je vous remercie pour vos commentaires. Beaucoup de choses belles choses ont été dites. Mon intervention ici n’ était pas d’ inciter les victimes à la haine et à la violence. Pour être plus clair, je voulais dire que la vengeance peut faire du bien aux victimes et les aider à se défaire de ce qu’ elles ont vécu avec leurs PN.

    Dandoha, ce ne sont que mes écrits sur ce forum que tu connais de moi. Ceux qui me connaissent un peu plus savent que je suis très très loin d’ être une mauvaise personne. Je ne suis donc pas un criminel comme tu l’ aurais pensé.

    Ce ne sont sont que les mots que vous avez de ce genre d’ histoires. Les mots, ne traduisent pas exactement ce qu’ on vit. Je voulais dire ici que seules les victimes savent ce qu’ elles vivent, ce qu’ elles ressentent pendant et après leur relations avec leurs bourreaux. Donc ne jugez jamais, je dis bien JAMAIS une réaction même si elle parait exagérée.

    Je ne suis pas aussi cultivé comme vous mais je voulais dire que le « Aimez vous les uns des autres » seul ne suffit pas si on veut vivre dans un meilleur monde. Il faut aussi « l’ Epée » pour arranger les choses.

    Bonne continuation à vous!….

    J'aime

  39. bonjour à tous et merci Scarlett pour ton blog que je suis depuis de nombreux mois et qui m’a apporté une aide précieuse dans la compréhension de ce que je vivais.

    J’ai envie de réagir à ce post concernant l’envie de se venger qui me parait légitime, quand on prend conscience du dessein du pn, notre destruction, et surtout des moyens dégueulasses qu’il a utilisés pour y parvenir.

    La meilleure vengeance pour moi est l’ignorance de cette personne, de un, ça la fait rager de n’avoir plus aucune influence sur nous et de voir que notre vie continue comme avant elle, en apparence tout du moins et de deux ça permet de se reconstruire sans être parasiter par elle, car au bout d’un certain temps, elle laisse tomber et passe à une autre proie.

    Si j’avais un conseil à donner c’est de se fixer en premier l’objectif de ne plus jamais communiquer avec elle. ça parait évident, c’est ça le non contact mais il faut y mettre toute son énergie, RESISTER, ça doit être le seul et unique but au sortir de la relation.

    C’est un instinct de survie, que j’ai eu sans même comprendre ce qu’était un « pn », je comprenais juste qu’il était toxique pour moi. Et aussi avoir de la bienveillance pour soi, j’ai craqué plusieurs fois et chaque fois je reprenais le non contact, mon seul objectif.

    La résilience est venue ensuite quand tout le poison qu’il a distillé en moi disparaissait petit à petit, loin de son influence.

    Aimé par 1 personne

  40. le PN existe uniquement parce qu’il y a des personnes qui lui donne crédit. il n’y a pas de PN si il n’y a personne pour les croire… si votre entourage et vos amis ne vous croit pas, ce ne sont pas de bonnes personnes, c’est un bon moyen pour faire le tri dans votre vie. apparemment, dans ce que vous dites, vos amies vous avaient prévenues, vous aviez donc un entourage bienveillant. essayer de reprendre contact et reposez-vous sur ces personnes pour vous aider. bon courage.

    Aimé par 2 people

Partagez votre opinion !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s