vision-board

« One of us » + Bucketlist.org : se (re)focaliser sur ses objectifs de vie après le passage du pervers narcissique

Amis lecteurs,

J’ai été inspirée pour écrire cet article par la chanson des années 90 « One of us » de la magnifique chanteuse Joan Osborne qui nous parle de l’essence divine, de Dieu. Je souhaiterais vous en faire part sous un angle non religieux mais spirituel.

Et si Dieu était parmi nous et pas si loin qu’on l’imagine ?

Et si chacun de nous possédait une étincelle de cette divinité qu’on imagine sur une autre planète, à des années lumière de nos existences bien terrestres ?

Et si nous pouvions nous trouver face à lui, lui poser une seule question, quelle serait-elle ?

Le vide laissé par le PN est un reflet de votre vide existentiel

Le vide laissé après le passage du pervers narcissique – et qui fait l’objet de la plupart des commentaires laissés sur ce blog -, ce même vide qui vous pousse à retomber dans les bras du PN bien après la rupture n’est en réalité que le reflet du vide existentiel qui vous habite déjà.

Quels sont VOS objectifs de vie ? Quelles sont VOS aspirations ? Que voulez-VOUS accomplir dans cette vie ? Qui êtes-VOUS en tant qu’être humain ? Toutes ces questions n’ont pas de réponse au moment où le pervers entre dans votre vie… Et remontent du fond de vos entrailles quand il s’en va pour de bon ou quand il vous pousse vers la sortie.

Nous sommes venus au monde pour nous réaliser, pour nous accomplir. Nous sommes déjà complets seuls. Nous n’avons pas besoin de béquilles autres que notre « foi » (non religieuse), de notre confiance en nous-mêmes et au fait que nous sommes capables de créer de la joie par nous-mêmes. Le PN ne créé pas de joie. Il est l’anti-joie par excellence :). La force de la vie est déjà présente par sa propre manifestation, il nous suffit d’ouvrir les yeux, de voir le monde dans ses potentialités.

Si cela vous paraît abstrait, c’est que vous êtes encore dans l’illusion que vous serez heureux quand… Et si ce « quand » ne se réalisait jamais ? Si vous étiez bien trop pris dans la dépendance affective pour percevoir la beauté de ce monde autrement que par les yeux d’une tierce personne ? Quel dommage ! Le rôle des autres personnes n’est pas de vous tenir la main et certainement pas jusqu’à la fin des temps. Leur rôle est aussi d’être heureux. Si ce bonheur se conjugue à deux, c’est qu’il s’agit de la somme de deux êtres complets et non de demi-êtres.

Il ne s’agit pas de remplir le vide existentiel avec des placebos comme une autre relation toxique, des substances dangereuses ou de la nourriture, ce qui serait une autre forme de destruction mais avec la beauté du monde.

Le bonheur est un choix

Je crois fermement que le bonheur est un choix que l’on fait. Tout comme la guérison après la relation perverse narcissique. Les deux relèvent de notre volonté personnelle, de la détermination à ne pas se laisser enterrer vivant, des toutes petites décisions que l’on prend à chaque instant. Ces micro-orientations, ajoutées les unes aux autres déterminent si une journée sera consacrée aux mauvais souvenirs ou à la construction d’un meilleur présent pour nous. La guérison est un processus, pas un événement ponctuel.

Le bonheur est un choix. La bonne nouvelle est qu’il n’existe pas de fatalité qui nous oblige à demeurer dans le malheur, la rumination, la culpabilité, l’espoir déçu. Pour ceux qui l’ignorent, votre cerveau est doté d’une divine capacité de résilience. La résilience est la possibilité (encore un choix !) d’interpréter différemment un événement traumatique et perturbant. Il existe de nombreux exemples de personnes qui ont vécu des expériences de guerre, durant lesquelles leur vie a été menacée à de nombreuses reprises, des personnes qui ont tutoyé la mort, dont la famille entière a été massacrée. Je prends l’histoire d’Immaculée Ilibagiza qui a survécu au génocide rwandais et qui est encore vivante, plus en paix que jamais. Son histoire est ici.

L’étincelle divine qui est en nous nous permet de traverser théoriquement absolument tout ce qui nous arrive. Avec l’aide de tous les supports qui existent : blogs, sites internet, nos précieux livres, les témoignages de ceux qui ont surmonté l’enfer et en sont revenus, il n’est plus vraiment possible de dire que les outils ne sont pas accessibles.

Que reste-t-il alors ? Se redonner le choix d’être heureux, de rétablir une paix et une sérénité intérieures, aller vers la lumière, vers NOTRE lumière. Elle est toujours là car personne ne peut nous la « voler » sans que nous lui en donnions l’autorisation.

Si vous analysez honnêtement vos pensées de la journée, depuis le réveil jusqu’au coucher, que vous observez l’ensemble des petites actions exercées, alors vous risquez de vous rendre compte que tout est organisé pour vous rappeler le pervers et ses humiliations.

Alors, vous qui attendez une pilule miracle, il n’y en a pas ! Mais je vous propose une alternative bien plus efficace : ritualiser vos journées afin que celles-ci servent à votre croissance et non à votre destruction, ni à votre sabotage.

Bucketlist.org

Il est important d’avoir des objectifs de vie personnels, que vous puissiez accomplir seul(e). J’ai découvert récemment un site que je trouve au top pour se créer un tableau de visualisation, avec dates et photos, très interactif : www.bucketlist.org.

bucketlist

J’avais déjà fait un tableau de visualisation il y a quelques années mais je n’y croyais pas vraiment. Pour moi, cela relevait davantage du jeu. Et c’est le cas pour tous les fabuleux outils que j’avais sous la main : des livres contenant des messages importants sur la vie en général, les relations, la spiritualité.

Comme s’il fallait finalement que la destruction passe par là pour reconstruire une nouvelle perception du monde, beaucoup plus authentique.

Le pervers narcissique nous oblige à nous regarder en face, à voir nos failles, à tester nos limites. Quand on se surprend à dépasser des valeurs auxquelles on croyait (ou on croyait qu’on y croyait) pourtant dur comme fer, il n’y a que deux alternatives : soit devenir plus vrai(e), soit revenir à sa source et faire en sorte de ne pas dépasser la ligne une nouvelle fois.

En quoi Bucketlist.org peut vous aider ? Si vous êtes plus numérique que papier, que vous voulez un support pour vos objectifs qui soit consultable à tout moment, à tout endroit, sans avoir à le transporter partout sous votre bras :), ce site est fait pour vous !

J’aime également le fait de pouvoir consulter les idées et accomplissements des autres personnes, c’est une source d’inspiration assez prodigieuse. Inspiration garantie ! Il est tellement bon de travailler sur sa propre créativité, sur la beauté de son âme, sur les qualités que nous possédons tous et via ce site, il est possible de le faire en deux clics.

Un objectif non daté… reste un rêve !

Le petit hic : maîtriser un minimum l’anglais pour la création du compte. Pour la rédaction des rêves, vous avez la liberté de le faire en français.

Prenez bien soin de vous.

Satnam.

21 réflexions sur “« One of us » + Bucketlist.org : se (re)focaliser sur ses objectifs de vie après le passage du pervers narcissique

  1. Il y a l’hypnose , garce à YouTube , on peut passer un moment de détente et écouté une voix qui vous guide pour vous détacher de vos habitudes malsaines et apporter confiance, et remplacer les pensée négative par une de la gaité .

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour Scarlet,,

    Un grand merci pour toutes tes informations et l’existence de ton site. Je lis, relis et relis et je me retrouve dans chacune de ces femmes sur le site. Karine

    2016-04-06 10:36 GMT+02:00 « Le Pervers Narcissique – Survivre à labus narcissique [#SAN] » :

    > Scarlett posted: « Amis lecteurs, J’ai été inspirée pour écrire cet article > par la chanson des années 90 « One of us » de la magnifique chanteuse Joan > Osborne qui nous parle de l’essence divine, de Dieu. Je souhaiterais vous > en faire part sous un angle non religieux mais s » >

    Aimé par 1 personne

  3. One of my favourites song EVEEEEEER

    J’ai écouté cette chanson en boucle , “What if God was one of us” de Cheryl pepssii Riley qui est the soundtrack du film « Diary of a mad black woman » de Tyler Perry “Madea », avec Shemar Moore et Kimberly Elise. Reprise par Joan Osborne, je saurai que trop appuyer la recommandation et le bon goût de Scarlett en vous disant de vous procurer le film tout à fait à propos pour celles et ceux qui ont du mal à rebondir après un PN

    J'aime

  4. Bonjour,

    J’ai fait mienne cette phrase attribuée à Churchill :

    «Si vous traverser l’enfer surtout, continuez d’avancer !»

    Je me la répète tous les jours. Je la connaissais, mais c’est aujourd’hui qu’elle prend tout son sens (comme bien d’autres choses d’ailleurs, tel la relecture de vieux livres -comme tu le dis toi-même).

    Autre truc : j’ai banni cadrans, horloges, montres et calendriers. Je ne fais que ce qui me plait au moment où ça me plait (bon, oui, je me suis cogné le nez à la porte de l’épicerie car c’était dimanche et donc fermé, mais ça m’a procuré un grand éclat de rire !).

    Et non, ça n’a rien de facile car il continue de tenter de me joindre par tous les moyens…

    Aimé par 1 personne

    1. Hi Nat,

      Pas étonnant qu’il tente de vous contacter à ce jour puisque si je ne m’abuse votre mère et vous lui avez non seulement répondu mais rappelé. Et vous terminez en disant « Et non, ça n’a rien de facile car il continue de tenter de me joindre par tous les moyens…” of course it is not easy!!!! Soyons pragmatiques ma douce et donc réalistes et honnêtes avec nous-mêmes 😉 , si je laisse trainer la nourriture les cafards et les rats ne demanderont pas mieux pour m’envahir et me pourrir l’existence.
      Excusez ma franchise mais l’enfer que vous voulez traverser n’est pas celui dont parle Churchill, puisque vous créez cet enfer en répondant aux appels du nuisible pire en permettant à votre mère de communiquer avec lui pour excuser votre abscence. Helloooooooooo!!!!!!
      Churchill lui parle de cet enfer que l’on refuse de subir et contre lequel on doit faire preuve de volonté et de détermination pour parvenir à le traverser et en sortir Winner!!!!
      Vous avez mis en place une stratégie de départ, un décompte pour fuire et le jour même où vous êtes parvenue à le quitter à fuire, à sortir de son environnement, hop!!! vous répondez à ses appels et votre mère aussi. What a waist!!! Tout ça pour ça?
      Le grand challenge ici semble plutôt être vos émotions votre pire ennemis, il faut vous occuper et mettre en place un système de sécurité qui l’empêche de vous nuire IMEDIATELY. Et justement surtout vous fixer un emploi du temps au contraire afin de vous occuper l’esprit en ne fesant que ce que vous aimé. Il faut vous reconnecter avec le temps plutôt que de le fuir ce n’est pas lui votre ennemi mais plutôt votre façon de le gérer puisque le temps est le même partout et pour tout le monde. Chaque minute passée sans lui ni à penser à lui est une minute de gagner vers la liberté. S’en sortir commence par des petites choses: achetez vous de nouveaux cosmétiques, allez chez le coiffeur, inscrivez-vous au sport, cuisinez, faites de la randonnée, de la danse, de la musique, allez visiter les malades dans les hôpitaux ou maisons de retraite, reprendre ses études par exemples et vous apprendrez à relativiser sur votre situation etc… Ainsi vous ne saurez même pas si il tente de vous joindre. J’ose croire qu’il ne connaît pas votre nouvelle adresse?
      Aujourd’hui j’ai plaisir à m’assoir à ma table de restaurant préféré afn d’apprécier un bon repas. Juste après ma rupture je m’étais rendu directement chez le coiffeur, puis j’ai acheté de nouveau cosmétiques et mon Parfum favoris: Un jardin après la Mousson de Hermès , justement parce que après chaque mousson fleuri le plus beau jardin à Jaïpur.
      Souvenez vous que laplus forte c’est vous jamais le PN

      Aimé par 1 personne

      1. (Petite parenthèse : il sent super bon, ce parfum :). Androgyne. )

        Et pour le reste, tu as tout bien dit, comme d’habitude.

        Beaucoup de personnes ont du mal avec le no contact, je ne comprends pas pourquoi. Tellement de gens se gênent pour un être qui lui, ne s’embarrasse pas de mille pincettes quand il a besoin de les humilier… Étrange.

        Aimé par 1 personne

  5. @Scarlett,
    J’ai fait de ce parfum Un jardin après la mousson ma signature depuis plus de 15 ans maintenant. Je viens de recevoir la dernière création Eau de rhubarbe écarlate, une petite merveille (et ce flacon d’un rouge magique), il y a aussi Eau de pamplemousse rose que je ne porte qu’en période estivale. J’adore Eau de toilette fleur d’oranger de chez FRAGONARD dont j’ai fait mon parfum d’intérieur et pour le coucher. Durant ces 48h en Europe je fais le plein de petits bonheurs occidentaux, il y a ce magasin formidable Natures et Découvertes.
    http://www.natureetdecouvertes.com/senteur-art-de-vivre/thes-et-saveurs-du-monde/the#page=4
    Je m’y approvisionne en thé et chocolats en poudre et huiles essentielles: PRÉPARATION À BASE ALOÉ VERA (thé en gelée) – Préparation à base -Mini beurre corps miel-Thé blanc bio* pêche abricot-Thé gourmand bio abricot/pistache-Thé vert bio* Silhouette- Rooibos vert bio Zen-Thé glacé bio ananas/gingembre-Thé glacé Mojito-Thé glacé bio* bergamote/fleur d’oranger-Thé vert glacé Passion/yuzu bio-Chocolat gourmand bio en poudre
    La grande épicerie c/° le bon marché http://www.lagrandeepicerie.com
    Je vous recommande à tous: Préparation pour chocolat chaud de Angelina à consommer sans modération le jour même de la rupture, vêtu de votre peignoir le plus chaud et moelleux à la sortie du bain afin de vous regénérer pour un avenir meilleur et du Sting ou encore Anthony Hamilton voire Melody Gardot en fond sonore. Si vous sortez achetez vous un magnifique bouquet de fleur chaque semaine. Je vous suggère du Tyler Perry, « Madea’s » en movie.
    Et oui ce sont des petites choses du quotidien qui facilitent le NO CONTACT et la concentration positive sur soi @Nat et vous autres. Il ne se passe une semaine sans que je ne me rende au musée par exemple, vivre en hermite n’est certainement pas la solution.
    Pour en revenir à l’importance fondamentale du NO CONTACT:
    Cette manie de ne pas appliquer le NO CONTACT à la lettre me rappelle, ces rendez-vous chez le médecin qui me prescrivait des antibiotiques en insistant de les prendre jusqu’au bout si je voulais guérir. Je ne respectais ni la dose ni la durée et j’avais le toupet de retourner pleurnicher etonée de ne pas guérir ou pire de rechuter, et oui ne pas respecter une posologie c’est alimenter le germe. Il n’y a rien de plus terrible en effet que d’aider quelqu’un qui appelle à l’aide et qui quand vous le conseillez ne respecte pas ou va mal interprêter vos conseils. Il prend le risque de se mettre en danger et peu s’avéré être plus surpris que vous des conséquences graves de son obstination à persister dans l’erreur. Il est vrai que se sont les risques en matière de relations humaines, maisvous qui ne respectez pas la condition du NO CONTACT n’attendez pas de compassion là où la mauvaise attitude est spontanée, en dépit des alertes. Et puis qu’ y a t-il d’humain de se consacrer émotionnellement à autrui qui nie jusqu’à votre humanité et ne voit en vous que de la matière grise en vente libre exploitable à merci ?!!!
    @Nat pour votre ex Pn vous êtes la banque de données intellectuelles qu’il va hacker à l’usure vous n’avez rien de physiquement humain et attractif sexuellement ou émotionnellement à ses yeux et n’en avez JAMAIS eu. Et si vous n’êtes pas capable d’intégrer cette réalité tout de suite alors votre déménagement ne sera qu’un BIG JOKE. Plus vous maintenez le lien avec le PN moins crédible vous êtes et plus complice vous devenez. It’s like you smell good or you don’t!!!! No in between only Black or White honey !!! We do not play fifty shades of grey here! No contact it is No Contact point blank period. Et maintenant rions un peu:

    J'aime

    1. Perso je trouve une foultitude d’inspiration sur Pinterest, toute cette créativité me fait beaucoup de bien aux yeux et dans la tête :-), c’est un site qui fait du bien quand le moral est à plat, ça me rebooste toujours. Il y en a pour tous les goûts et ça donne plein d’idées à faire soi-même. Quand la créativité redémarre, l’envie d’avancer fait de même. Ca occupe bien l’esprit, le temps, et effet garanti sur son manque d’estime ou de confiance en soi quand on peut se dire whaaa c’est moi qui l’ai fait, j’ai réussi et je suis fière de moi, sans attendre plus jamais l’approbation des autres. Parce que le PN passe par là aussi, on aura tendance à rechercher son aval, son avis, son admiration quelque part aussi…admiration faussée pour avoir lui en retour notre admiration véritable. Laissons parler notre créativité, nos mains, nos idées, notre art, notre âme, parce que même si on n’y croit plus, même si ça met du temps à revenir, un jour on s’aperçoit que finalement, ils n’ont pas tout pris.

      Aimé par 1 personne

  6. Bonjour Dandoha,

    Je crois bien que vous avez lu ce que vous vouliez lire et non pas ce que j’ai écrit. Mon départ n’est pas une big joke, le contact est coupé depuis ce jour, ma mère n’a répondu qu’une fois, à ma demande (n’en faites pas une habitude de sa part et laissez tomber le «hellooooo», on a compris), le point final a été mis et basta. Je n’ai plus jamais répondu à ses appels répétés sur aucun de mes numéros, les mails sont restés lettres mortes (un laconique «ok» de sa part voyant que je ne répondais plus et ça été fini) et le reste (compte Facebook et cie, c’est bloqué et plus de contact). Je n’ai plus de ses nouvelles et non, il n’a évidemment pas ma nouvelle adresse.

    Je n’ai pas de problème avec le no contact, je disais juste, pour le bénéfice des lecteurs, que cela n’est pas facile quand on est harcelée, mais que ça finit par finir.

    Et soyez sans inquiétude pour mon temps : je l’occupe très bien même sans regarder un cadran. Je ne passe pas mes grandes journées à penser à lui – je ne sais pas où vous avez pris ça – et même sans regarder l’horloge, je trouve qu’il n’y a pas assez d’heures dans une journée pour faire tout ce qui me plait.

    L’enfer, j’y étais, j’ai continué d’avancer et je l’ai traversé. Et de l’autre côté, c’est magnifique, j’y suis bien et heureuse.

    Je vous souhaite à tous et toutes la paix de l’âme ainsi que mille et un sourires sur votre route.

    Nat

    J'aime

    1. Good Afternoon @Nat , How u doing Gorgeous,

      On respire un bon coup et on reprend, toujours en gardant le sourire sous un air de Ludovico Enaudi “Run”, suivi de Bobby McFerrin “Don’t worry be Happy » deux de mes titres favoris. La bougie Bigarde Jasmin est allumée, un petit Thé vert Macaron – amande avec un nuage de lait de soja !!!! Life is too hard people i am telling you right now lolll ;).
      Already then, let’s do this….
      Heureuse de vous lire comme toujours et de vous savoir en pleine forme.
      Vous vous trompez d’ennemi ma douce, je vous cite:
      (…) « Et non. 14h. Le cell sonne. C’est lui. Je fige en voyant son numéro. Ma mère n’en revient pas de la vitesse du «retour». Je commence à m’inquiéter «Et si c’était important ? Et si j’avais oublié un truc énorme ? Et si, et si». Je ne réponds pas.

      16h. Ça re-sonne. Ça me scie. L’angoisse me prend. Ma mère est furax. Moi je panique en pensant que ça n’arrêtera pas. Qu’elle va partie, que je vais être seule, que ça va continuer et que je saurai jamais pourquoi il appelle. Qu’il faut mettre ce point final maintenant.

      18h. Le technicien internet vient d’arriver, on discute. Ça sonne, encore lui. Ma mère prend l’appel, fait l’innocente «qui est-ce ?», j’entends en background «Elle est occupée, elle peut pas te parler !» et elle a coupé la communication. On se regarde… Je le sens pas du tout. Faut que ça cesse, je ne veux pas angoisser à chaque fois que ça sonne. Je l’appelle, tremblante.”(…)
      Donc je répète ABSOLUTLY YES d’entrée de jeu le jour même de votre “fuite” vous n’avez pas appliqué le NO CONTACT , car si oui vous n’auriez jamais rappelé et votre maman n’aurait jamais répondu. Que vous soyez aujourd’hui dans l’application absolu du principe dudit NO CONTACT . WONDERFULL !!!! YOUPIZ!! What a huge step!!! Good job CONGRATS 😉
      Je vous rassure je l’ai appri à mes dépens moi aussi grâce @Scarlett, le NO CONTACT s’applique de facto à la seconde où la rupture à lieu donc une fois passé la porte on ne doit plus répondre ni communiquer avec le PN, voilà tout. Et même quand vous avez des enfants il vaut mieux finallement faire appel à une médiation professionnelle (avocat, conseiller…) mais certainement pas un membre de la famille car le PN interprèterait apparement, l’intervention d’un proche comme un signe de maintien des liens, visiblement à en lire les témoignages sur ce blog dont le vôtre.

      Oh!! By the way, je n’ai JAMAIS dit que votre départ est un Big Joke, vous me faites passer pour Donald TRUMP alors que je ne porte ni son fond de teint ni son brushing et nous n’avons pas le même designer, hihihihii .
      Mais j’ai dit ceci : « Et si vous n’êtes pas capable d’intégrer cette réalité tout de suite alors votre déménagement ne sera qu’un BIG JOKE ». Hellooooooooo this is totally different Honey !!!!!

      Il me semble que le but de ce Blog est de débattre, confronter nos expériences et se soutenir tout en conservant le réalisme nécessaire afin de parvenir à une issue la plus bénéfique et sereine suite aux traumatismes psychologiques que nous avons TOUS subis à nos humbles niveaux. Nous avons tous nos jours sans et nos jours avec, c’est la vie. Life happened to all of us.

      Je vous cite à nouveau: (…) « Autre truc : j’ai banni cadrans, horloges, montres et calendriers. Je ne fais que ce qui me plait au moment où ça me plait (bon, oui, je me suis cogné le nez à la porte de l’épicerie car c’était dimanche et donc fermé, mais ça m’a procuré un grand éclat de rire !).”
      Mon argument fut, je cite  » vivre en hermite n’est certainement pas la solution.(…) Il faut vous reconnecter avec le temps plutôt que de le fuir ce n’est pas lui votre ennemi mais plutôt votre façon de le gérer puisque le temps est le même partout et pour tout le monde” Et j’ajouterez que c’est tellement vrai que vous vous ne vous êtes pas rendu compte visiblement que c’était dimanche et que l’épicier était donc fermer. Not a big deal for sure, j’en aurai ri tout comme vous. Bien entendu chacun fait comme il lui plaît, il me semble qu’il y a une chanson française qui dit cela d’ailleurs. Bref….

      Anyways, ce merveilleux blog est beaucoup trop sérieux et important voire vitale pour bon nombre d’entre Nous afin que je ne prenne le risque irréversible de déformer les propos des intervenants et chaque fois qu’il sera nécessaire de clarifier les choses concernant mes affirmations je le ferai par respect pour moi même et par respect pour les auteurs et lecteurs des témoignages et bien entendu sous la bienveillance et autorité de @Scarlett.
      Car au bout du compte il s’agit pour chacun de Nous dans ce blog d’être d’abord en PAIX et enfin HEUREUX, ce sont les objectifs les plus simples mais aussi les plus difficiles à atteindre parce que chaque être humain à sa sensibilité propre et sa personnalité propre. Nulle ne se remet du jour au lendemain dans un claquement de doigts aussi rapidement d’un terrorisme sous un PN. Cela prend des mois et certainement des années pour d’autres, mais en quelques jours c’est impossible tout simplement parce que le cerveau à sa propre mémoire celle du cortex gauche celui de l’affect, et ilsuffit d’un contexte évocateur des blessures pour que le traumatisme se réveill tel un sursaut, c’est d’ailleurs pour cela que beaucoup ont du mal à se remettre en couple ou encore faire confiance à autrui, l’isolement involontaire ou volontaire, la désocialisation que l’on voudrait périodique au départ sans réellement en connaître la date limite est un autre des réflexes types mécaniques chez beaucoup. Il importe selon moi de le mentionner également pour les autres lecteurs, qui eux aussi se nourrissent de chacune des expériences de ce blog pour avancer, car le tunnel est justement très long. La patience, le temps réel valent bien plus que la colère qui est toujours mauvaise conseillère.
      AGAIN il ne s’agit pas de faire de l’histoire de chacun ou de la notre UNE AFFAIRE PERSONNELLE, NON, loin de là, puisqu’en définitive la façon dont les autres nous traite n’est pas une déclaration officielle sur qui nous sommes mais bel et bien sur leur propre personnalité, leur vrai visage.
      Pour ma part je ne vais jamais me coucher sans avoir rit au moins une fois dans la journée.
      Rions ensemble si vous le voulez bien ,
      PEACE

      J'aime

  7. @CC @Maggi @Alexandre, @O…@Pierre @Géraldine …..,
    Je vous invite à découvrir ou redécouvrir le merveilleux site français:

    A lire pour les passionnés de littérature dans la rubrique épanouissement personnel:
    Une idée positive par jour
    Mieux penser
    Imparfaits libres et heureux
    Le bonheur d’être Soi
    J’arrête de râler
    Vivre avec Soi
    Ayez le sens de la répartie
    Je pense mieux
    J’ai décroché du sucre
    Mon carnet de coaching 100% bonheur
    Cessez d’être gentil, soyez vrai etc..
    Que vous retrouverez ici:
    http://www.natureetdecouvertes.com/livre/bien-etre/epanouissement-personnel

    Pour ceux qui sont sur la voie de la guérison ou encore dans le traumatisme, l’art thérapie :
    Gribouiller c’est méditer
    100 coloriages anti-stress 1001 nuits
    Calendrier 2015 coloriages zen
    Portraits mystères points à points
    20 cartes postales mandalas
    150 messages et penséesà colorier etc…
    http://www.natureetdecouvertes.com/livre/bien-etre/art-therapie

    L’activité physique pour faciliter la reconstruction et le mieux être en bonne santé:
    Entrainement avec swiss ball
    Yoga 15mn avec DVD
    10mn pour être zen
    Abdominaux: arrêtez le massacre
    Le cahier running des paresseuses
    Gymnastique de chambre etc…
    http://www.natureetdecouvertes.com/livre/bien-etre/activites-physiques

    Proposez vos projets avec:
    http://www.fondation-natureetdecouvertes.com

    Les activités proposées par le Club:
    http://www.natureetdecouvertes.com/activite/index

    La livraison est possible vers tous les pays d’Europe, pour ceux qui sont hors de la zone une bonne raison d’y faire un voyage 😉

    J'aime

  8. Hi guys,

    Lors de mes séjours en Europe , durant mon shopping je suis entrée dans une mercerie et j’ai demandé à la vendeuse charmante, de m’apprendre à commencer un tricot, tout est parti de là:
    Puis j’ai découvert le site http://www.phildar.fr ou encore jimmybeanswool.com
    Cette activité m’a beaucoup aidée à avancer et à rester focaliser sur moi même, voir mes créations prendre forme et les porter, un véritable plaisir des yeux et de coquêterie,excellent moyen d’évasion 😉 .

    La tricot-thérapie : les grands bénéfices du tricot pour la santé

    Tricoter. Il est possible, qu’en lisant ce mot, vous ayez à l’esprit une vieille femme qui tricote un pull pour un proche… Rien n’est plus éloigné de la réalité.

    Aujourd’hui, tricoter est devenu un phénomène social grâce auquel il est possible d’obtenir de grands bénéfices pour la santé physique et mentale.

    Dans cet article, nous vous invitons à découvrir tout ce que ce loisir traditionnel, original et magique peut vous apporter.

    Vous êtes prêt à vous emparer des aiguilles à tricoter ?

    Pourquoi tricoter est-il si bon pour notre cerveau ?
    Un point à gauche, un point à droite, je choisis de la laine de telle couleur, je la passe au-dessus…

    Tricoter n’est pas quelque chose de très simple et ne s’apprend pas en quelques secondes. Cela demande du rythme, de l’agilité mentale et une grande activité des mains.

    Le tricot ne nous apporte pas seulement la satisfaction de fabriquer une écharpe multicolore, un pull que l’on veut offrir à son conjoint, ou ce sac si original que personne n’a.

    Tricoter est un phénomène social que beaucoup appellent « tricot-thérapie », c’est-à-dire un exercice avec d’innombrables bienfaits pour la santé.

    Le tricot est très conseillé pour tous les groupes: grands, petits, jeunes, vieux, hommes, femmes, enfants ayant des problèmes de comportement ou handicapés, personnes stressées… Tout le monde est concerné !

    1. Nous exerçons les deux hémisphère cérébraux
    Le simple acte de passer la laine dans une aiguille, puis dans une autre, améliore énormément notre coordination cérébrale.

    Si nous ajoutons à cela la plus ou moins grande complexité du vêtement que nous sommes en train de fabriquer, l’habileté mentale développera encore plus le rythme et la coordination.

    Bien que cela vous surprenne, tricoter est vraiment une activité thérapeutique pour n’importe qui.

    Il a également été vérifié que les enfants ayant des problèmes psychiques se trouvent en meilleure forme lorsqu’ils sont obligés de focaliser leur attention sur une activité.

    Enseignez aux plus jeunes à tricoter, car ce n’est pas quelque chose qui appartient exclusivement aux grands-mères !

    2. Tricoter réduit le stress
    De nombreuses personnes se réunissent pour tricoter, dans les parcs par exemple.

    Elles s’assoient sur un banc, sortent leurs laines de toutes les couleurs, leurs aiguilles à tricoter et se mettent à la tâche.

    Elle se détendent en discutant ou tout simplement en se concentrant sur leur activité, ce qui leur permet de relativiser leurs problèmes et leurs inquiétudes.

    Tricoter relaxe. La simple activité manuelle et le fait de fixer son attention sur cette tâche nous ouvre les portes à un état de tranquillité, qui apporte des bénéfices aux personnes qui traversent des épisodes de stress ou d’anxiété.

    3. Tricoter améliore notre moral
    Comme nous l’avons dit précédemment, de nombreuses personnes ont pour habitude de se réunir pour tricoter ensemble et discuter tranquillement.

    Cela encourage la sociabilité, car nous nous faisons de nouvelles amitiés, nous créons des liens, etc.

    Cependant, il n’est pas indispensable de sortir de chez vous pour tricoter.

    Quand nous sommes seuls, nous profitons également du silence de nos pensées, tout en faisant augmenter la dose d’endorphines capables de nous relaxer et de nous donner une grande sensation de bien-être.

    4. Tricoter améliore notre motricité manuelle

    Vous avez sûrement déjà observé les grands-mères tricoter, avec leurs mains agiles, et un sens manuel hors du commun.

    Peut-être qu’elles ont de l’arthrose, ou qu’elles souffrent du canal carpien mais pourtant, leurs doigts et leurs mains disposent d’une grande agilité.

    Tricoter nous oblige à avoir les mains en mouvement et à éviter qu’elles deviennent trop rigides.

    Cela vaut la peine de pratiquer cet exercice sain, au moins une heure par jour. De cette manière, la souffrance causée par l’arthrite, par exemple, peut s’adoucir un peu.

    De plus, dans le cas des enfants, il a été prouvé que tricoter améliore la motricité. En effet, cette activité les aide à améliorer leur écriture et à être plus habiles.

    5. Tricoter encourage l’estime de soi

    Comment quelque chose d’aussi simple que tricoter peut améliorer notre moral ?

    Tricoter n’est pas seulement un passe-temps, mais implique de se fixer un objectif, comme trouver le modèle de ce pull, ou de cette veste qui sera à la mode l’automne prochain.

    Réussir à fabriquer un vêtement peut être quelque chose de vraiment gratifiant et permet de se donner un objectif et de s’y tenir.

    De plus, le tricot engendre le plaisir tout simple d’offrir quelque chose qui nous a demandé du temps, à quelqu’un que nous apprécions.

    C’est plus qu’un cadeau, car nous offrons notre temps, notre imagination, notre sens de l’art et nos sentiments, inscrits dans chaque centimètre de laine.

    Tricoter n’est plus un art ancien de grands-mères, car cela unit les générations et représente un héritage avec de grands bénéfices thérapeutiques.

    Dans nos articles, nous évoquons souvent les bienfaits de la marche (une demi-heure par jour), du fait de boire un verre d’eau tiède au citron chaque matin, etc.

    Aujourd’hui, nous vous invitons à mettre en pratique une nouvelle recommandation : commencez à tricoter dès aujourd’hui !

    http://www.amelioretasante.fr/la-tricot-therapie-les-grands-benefices-du-tricot-pour-la-sante/

    J'aime

  9. La thérapie par la cuisine….
    Un autre chemin vers la guérison et la confiance en soi .
    Combien de victimes de Pn ne se sont pas entendues dévaloriser à propos de leurs apparences physiques, ou « incapacités culinaires”, encore d’autres prétextes pour assoir le contrôle …

    Je vous suggère ces merveilleux sites pour les francophones et francophiles (mais également pour les autres langues) :
    https://www.instagram.com/marmiton_org/
    https://plus.google.com/+marmiton
    https://plus.google.com/+marmiton
    https://roxysan.wordpress.com/2015/07/24/ma-therapie-par-la-cuisine/
    http://www.marmiton.org/#m_sondage
    http://joyofbaking.com
    https://www.pinterest.com
    http://www.fullyraw.com
    http://justfood.nawa3em.com

    A vos fourneaux… 😉

    J'aime

  10. Connaissez vous le magazine français AVANTAGES?
    On eut s’y abonner de n’importe quel pays du globe, disponible egalement en numérique, vous y trouverez astuces, mode, cuisine, conseils pratiques, des bons plans au féminin, un excellent exutoire pour les insomniaques et celles qui sont dépourvues d’idée en matière de reconstruction sociale et émotionnelles et qui souffriraient de solitude. Bonne lecture
    http://www.magazine-avantages.fr

    J'aime

Partagez votre opinion !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s