rage-christine-hamilton

[Témoignage] Tamra : « Il se mettait dans des rages folles au téléphone. Je ne savais plus ce que je devais dire ou faire puisque cela n’allait jamais » + Explications sur la « rage narcissique »

Merci à Tamra pour son témoignage !

J’en profite pour faire une intro sur la fameuse « rage narcissique », un grand classique.

La « rage narcissique » est un phénomène commun aux narcissiques et aux pervers narcissiques. Il s’agit d’explosions soudaines de rage, pendant lesquelles le sujet abreuve l’interlocuteur de paroles assassines. La rage narcissique est un phénomène de « décompensation », qui intervient en réponse à une « blessure narcissique » et/ou à une réponse de votre part qui menace le contrôle du pervers narcissique ou du narcissique.

Leur ego est très fragile et vous pouvez provoquer une « blessure narcissique » sans même vous en apercevoir. Par exemple, en émettant une critique – même constructive -, en faisant une blague – même légère -, en exprimant tout simplement une opinion différente de celle de l’abuseur. C’est dans ces moments que vous comprenez qu’il n’y a qu’une seule voix qui compte et ce n’est pas la vôtre.

Bien entendu, ne considérez pas le PN comme un petit oiseau blessé dans son ego et qu’il faut secourir ! Généralement, ces crises sont totalement superficielles pour le PN tout simplement parce que son ego est relié à son faux Moi et qu’il est coupé de ses émotions. Donc… tout ceci n’est que du théâtre en réalité. Vous verrez à quelle vitesse la rage arrive et à quelle vitesse le PN reprend son autre « masque ». N’y croyez pas, ne vous laissez pas impressionner mais ne le provoquez pas non plus.

De plus, quand vous écoutez ce que les PN racontent, il n’y a aucune cohérence la plupart du temps. Tout simplement parce qu’ils racontent n’importe quoi. Ils partent d’un petit détail puis ils en font toute une montagne pour justifier leur rage et retourner la situation pour vous faire porter le chapeau. Ils veulent susciter une culpabilité en vous, que vous vous excusiez sans même savoir de quoi vous êtes accusé(e). Et comme d’habitude avec les toxiques, impossible d’avoir un échange. Ce qui est bien pratique pour eux et totalement horrible pour ceux qui croient en leur faux Moi.

Ce n’est pas le contenu du message qui est important mais les émotions qu’ils veulent provoquer en vous. De la pure extraction de nourriture narcissique !

Comment réagir face à une rage narcissique ?

L’abuseur hurle généralement, adopte une posture qui a pour objectif de provoquer le doute, la peur, l’insécurité chez l’autre. Dans certains cas, la rage narcissique est accompagnée de violence physique. Votre réaction face à ces crises doit être adaptée en fonction de la capacité de passage à l’acte du PN ou du narcissique.

Si c’est quelqu’un qui a déjà levé la main sur vous, il est préférable de garder le silence et d’attendre que l’orage passe. Dans tous les cas de violence, je vous conseille de quitter la relation car vous êtes réellement en danger. Un PN ne se maîtrise pas forcément pendant une « vraie » rage. Pendant une rage créée de toutes pièces (conflit artificiel), il a un meilleur contrôle de ses actions sur vous mais difficile de faire la différence quand on est sous un stress important.

Dans le cas contraire, quittez la pièce si vous le pouvez. Le message à envoyer est que vous ne vous laisserez pas faire, qu’il ne vous manquera pas de respect impunément. Dès la première crise, il faut réagir sinon vous donnez le feu vert à pire.

Pourquoi le PN revient-il ?

A la fameuse question qui revient en boucle systématiquement « Pourquoi le pervers narcissique revient-il ? ». Il n’y a qu’une seule et unique réponse : IL VEUT VOUS CONTRÔLER. Arrêtez de penser que vous avez quelque chose de spécial, cessez de raisonner avec votre ego et utilisez votre tête. Arrêtez de prendre VOTRE mode de fonctionnement empathique, gentillet et de le projeter sur une personne qui ne raisonne absolument pas comme vous.

Un PN qui revient le fait :

  • Parce qu’il est tout seul et que ça n’a pas fonctionné avec sa nouvelle proie
  • Parce qu’il n’en a pas encore fini avec vous et qu’il veut terminer le boulot = vous remettre un petit coup de love bombing pour mieux vous faire retomber de votre piédestal
  • Parce qu’il veut trianguler sa nouvelle proie en vous utilisant
  • Parce qu’il s’ennuie
  • Parce que vous avez enfin rebondi et qu’il veut détruire votre nouveau bonheur

Il n’y a pas d’autre explication et certainement pas la version selon laquelle il regrette ses actions, veut faire amende honorable. Un PN peut ne pas être forcément très intelligent dans son approche mais si vous gobez son baratin, il vous berne les doigts dans le nez. N’oubliez pas que dans toute relation, il y a deux personnes. Il doit trouver le terreau chez vous pour pouvoir étendre ses racines et prendre possession de votre esprit.

Tout ce qu’il voit de spécial en vous est sa capacité à vous manipuler. Que ce soit bien clair dans votre esprit ou attendez-vous à repartir pour un tour de manège. Les PN sont « cinglés » (pas très règlementaire comme terme mais c’est la réalité), ne tombez pas dans leur délire.

Restez vigilants !

separateur

Bonjour Scarlett,

Tout d’abord merci pour votre blog !

Cela fait du bien de pouvoir lire et de comprendre certaines choses concernant la relation avec un pervers narcissique.

Je viens aujourd’hui vous raconter mon histoire. Elle fut courte 4 mois… J’y ai mis un terme il y a maintenant 2 mois.

Je l’ai rencontré par le biais d’une amie et collègue qui avait organisé une soirée de départ début décembre. (Elle est partie vivre à l’étranger).

Nous étions en nombre très restreint (une quinzaine de personnes), tous des amis proches… Sauf lui. C’est la première fois que je le voyais. (Je connais mon amie depuis 8 ans).

Durant toute la soirée, j’ai senti son regard sur moi mais il ne m’intéressait pas plus que ça et puis je n’étais pas là pour ça non plus ! Cela faisait quelques mois que je n’avais plus personne dans ma vie et je n’étais pas encore prête pour une nouvelle rencontre.

Il est venu me parler alors que je fumais sur le balcon… C’était un Samedi soir. Le lundi, nous dînions déjà ensemble. Finalement, il n’était pas si mal… Grand, plutôt sûr de lui et puis, il s’intéressait à MOI !

Au cours du dîner, il me posait pas mal de questions… Il me dit que je suis tout à fait son genre de fille… Petite, fine, brune… Enfin, j’avais tout bon !

Sauf probablement mon âge… J’ai la quarantaine comme lui (il pensait que j’étais beaucoup plus jeune) et j’ai un garçon de 10 ans. Lui, s’est très peu dévoilé… Bref, il me ramène chez moi et puis, plus de nouvelles jusqu’au samedi… (Je n’ai pas cherché à en avoir non plus). Entre temps, je me suis dit que mon âge plus le fait d’avoir un enfant ne lui convenaient sûrement pas.

Lui, 41 ans, célibataire, jamais marié et pas d’enfant ! À partir du moment où j’ai répondu à son message, la relation a vraiment commencé. C’était SMS du matin au soir, téléphone tous les soirs… au minimum 2 heures.

Je sentais bien qu’il m’envahissait… Mais j’étais tellement contente d’avoir quelqu’un qui pense à moi.
Très vite, il m’a parlé de bébé… Il en voulait un. Un jour, il me dit : « Fais-moi un bébé..! ». Je lui ai répondu que l’on ne fait pas un enfant comme ça… Et puis pas avec quelqu’un que l’on connaît depuis quelques semaines. Et que je n’en voulais pas !

À chaque fois que l’on faisait l’amour, il me disait : « Je suis sûr que tu vas tomber enceinte !!! » avec un rictus… Et puis, je suis tombée enceinte… (Oui je sais… Pas de pilule, pas de préservatifs alors qu’il y en avait à la maison !)

Et là, le drame. Il me dit que ce n’est pas possible, limite que ce n’est pas de lui. Il me culpabilise, me dit que c’est de ma faute. Bla, bla, bla… Malgré que je m’occupe de tout !

En une semaine, c’était réglé et bien sûr, c’est moi qui ai payé. Il trouvait que je voyais trop mes copines, que je sortais trop souvent. Au début, il me le faisait comprendre plutôt doucement avec des petites allusions. Et puis, il a fini par clairement me dire que j’avais mieux à faire que de sortir… Du genre t’occuper de ton fils.

Il était d’une grande jalousie, toujours à me reprocher mon « éventuelle infidélité », jusqu’à regarder les draps pour voir s’il n’y avait pas de traces. Je ne compte plus les fois où il a voulu me quitter, où il est revenu. Et moi aussi, d’ailleurs. Où il m’a insultée, dénigrée.

Il se mettait dans des rages folles au téléphone. Je ne savais plus ce que je devais dire ou faire puisque cela n’allait jamais, ni la nourriture non plus. Trop ceci, pas assez cela. Jamais content de rien… Toujours dans la critique pour tout !

Je devais contrôler chacun de mes mots, je ne sortais plus. Par contre, lui sortait de plus en plus. Alors que soi-disant il n’avait pas d’amis ! Au boulot, j’étais l’ombre de moi-même. Moi qui suis de nature joyeuse, sociable, pleine de vie, je ne me reconnaissais plus ! Mes collègues non plus d’ailleurs, je pleurais pour un rien.

J’étais déprimée, épuisée, plus envie de rien, plus aucune concentration.

Juste à essayer de retrouver cette joie du début. Et penser à lui, à essayer de comprendre pourquoi.
Pourquoi ce revirement, cette méchanceté en si peu de temps. Et si je n’étais pas aussi bien, pourquoi revenait-il ?!?!

Il a eu une petite gifle par ici mais c’était de l’humour, paraît-il. Et je vous en passe des vertes et des pas mûres. Les fois où il me raccrochait au nez et je restais la seule avec mon désarroi. Il m’appelait « Ma p’tite ». Charmant, non ?

Enfin, il y aurait tellement de choses à raconter en si peu de temps. En gros, JE devais faire ce qu’il voulait lui, et surtout pas me rebeller. Et je le faisais un peu trop, me rebeller. D’où ses punitions !

Il ne m’a jamais emmenée chez lui, jamais présenté d’ami, jamais cherché à rencontré mon fils.

Et puis, il y a eu cette dernière fois où il m’a encore envoyé un SMS pour me quitter. Il me dit :

« Je ne vais pas très bien en ce moment. Je préfère que tu reprennes ta vie d’avant. Bla, bla, bla ».

Je ne réponds pas. 20mn plus tard, un autre SMS où il m’explique qu’il vaut mieux arrêter que cela ne mène nulle part, mais que si je veux en discuter, pas de problème. Je ne réponds toujours pas…

3 heures après il remet ça !

« Je te dis que JE vais pas bien et tu réponds pas. Bla, bla, bla ».

Culpabilisation, et tout le reste… Insultes.

« T qu’une vieille !
J’en ai rien à branler de ta gueule ! »

J’en passe et des pas mieux. Et puis, il finit par me dire qu’il ne pense pas tout ça… Qu’il faut je réponde… Qu’il va s ‘excuser… On est restés 3 heures au téléphone. Des excuses ?!? Non. Il a continué à hurler et puis au bout d’un moment, il s’est calmé et comme si de rien n’était, il vient le samedi soir.

Ah oui j’ai oublie de préciser que Mr passe soi-disant tous ses dimanches avec son père ! C’était pour moi le week-end de trop. Toute ses accusations…

Je n’avais surtout pas le droit de trop en demander (je parle de son temps… Parce que pour le reste il est très radin !) Enfin, j’abrège… Dernier échange par SMS… J’ai fini par lui renvoyer le fait que dans l’histoire c’était lui le menteur… Et lui, l’infidèle certainement. Allez hop encore culpabilisation..

Il Me dit que je suis parano et il termine par un « Allez, salut ». Voilà…. Plus rien depuis 2 mois. Il n’a même pas cherché à me contacter.

Je vais voir une psy. J’ai encore besoin d’en parler. Je dors mieux mais il y a un avant… Et un après !
Ma psy m’a aidée aussi à comprendre que s’il n’a pas insisté c’est que d’une :

  • Je suis trop entourée…(d’amis des vrais qui m’ont aidée à ouvrir les yeux sur cette relation)
  • Et je ne suis pas une soumise (d’ailleurs il me l’a lui-même reproché une fois. Il m’a dit : « Tu n’es pas assez docile toi ! » Ou « Pourquoi tu ne fais jamais ce que l’on te dit de faire ! » En parlant de lui…)

C’est moche mais par moments, il me manque…

149 réflexions sur “[Témoignage] Tamra : « Il se mettait dans des rages folles au téléphone. Je ne savais plus ce que je devais dire ou faire puisque cela n’allait jamais » + Explications sur la « rage narcissique »

Partagez votre opinion !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s