[Témoignage] Ornella : « Comme dans le film « Mon Roi », il a voulu presque immédiatement m’épouser et me faire un enfant » + Il n’y aura JAMAIS de happy end avec un pervers narcissique

Amis lecteurs,

En début de semaine, j’ai publié le témoignage de « Paul » accidentellement, il est encore en cours de relecture. Voici donc l’explication demandée par un certain nombre d’entre vous qui n’ont pas pu accéder à sa lecture. Je n’attends que le feu vert de Paul et vous découvrirez son expérience, masculine, avec une femme perverse narcissique qui a déjà provoqué un décès.

Aujourd’hui, je remercie Ornella qui apporte sa pierre à l’édifice et nous livre le récit de son interaction avec un homme pervers narcissique, escroc financier en plus, qui a tenté d’abuser de la confiance d’Ornella. Ce témoignage est particulièrement dynamisant car Ornella s’est montrée très forte et lucide, elle a également eu la clairvoyance de conserver une amie très proche qui l’a aidée à sortir du processus d’emprise et qui a été comme une luciole dans les ténèbres du pervers narcissique.

Ce récit prouve que ce qui détermine réellement le degré d’emprise n’est pas tant le talent du PN que le manque total d’estime de la personne qui en est victime. Ornella a su garder en tête une limite de respect d’elle-même et quand cette limite a été franchie, le détachement s’est opéré de lui-même. Si elle avait commis l’erreur de poursuivre son interaction avec cet homme, elle lui aurait donné tacitement son accord pour aller plus loin dans l’abus.

Si tout le monde peut se faire duper par un PN au départ, il arrive TOUJOURS un moment où la situation bascule de manière irréversible, à l’avantage du PN si la victime ne dit pas STOP. Ce qu’il faut bien comprendre est que dans TOUS LES CAS, il n’y aura pas de happy end avec un pervers narcissique. Son seul et unique objectif est d’arriver à cet instant où vous vous transformez en objet, de gré ou de force. Le seul élément qui varie est le temps qu’il va lui falloir pour y parvenir, c’est tout.

Vous n’êtes pas dans une « relation » avec un PN, jamais. Vous êtes face à un être qui joue avec le temps, celui dont il a besoin pour vous faire tomber. Il calcule en permanence ses attaques pour réduire ce temps et pouvoir enfin vous vider tranquillement de vos ressources internes.

Ornella, vous êtes une femme de tête, qui s’est momentanément égarée mais qui a su reprendre le contrôle et agir avec dignité.

Restez vigilants !

separateur

Je m’appelle Ornella. Je voudrais vous faire part de ma petite histoire car elle pourrait servir à celles et ceux qui se sont mis à dos leur famille, leur entourage. De mon côté, c’est grâce à eux que j’ai échappé à l’enfer après seulement 4 mois d’une relation que j’ai crue passionnelle mais qui n’était que destructrice (pour moi)…

J’ai rencontré M sur un site (un site de rencontres pas sérieux, je ne le cache pas). M est très beau, il a un regard et un charme envoûtants, beaucoup de charisme, il s’habille élégamment. Dès notre première rencontre, il m’a séduite, nous nous sommes embrassés, d’ailleurs il n’arrêtait pas de m’embrasser, si bien que sur la terrasse de ce bar nous étions comme des amoureux.

J’avais seulement remarqué qu’il ne me laissait pas beaucoup parler et d’entrée de jeu il m’a dit qu’il voulait « mon cœur ». Comme dans le film « Mon Roi », il a voulu presque immédiatement m’épouser et me faire un enfant et n’a cessé ensuite de m’en reparler. Pourtant, j’avais été catégorique là-dessus, pour moi ce serait « jamais ! » et je pense que, du coup, j’étais un nouveau défi pour lui, qu’il ferait tout pour me faire changer d’avis.

Il faut dire que j’ai 2 filles, que 2 ans après la séparation d’avec mon mari celui-ci s’est violemment suicidé et qu’en tant que veuve esseulée je devais être la proie idéale, de plus je gagne bien ma vie avec un métier à haute responsabilité… (vous verrez que ce détail a de l’importance).

Il m’a invitée dans des restaurants prestigieux, il ne m’a jamais laissée régler la note (enfin pas au début…), il m’a offert une magnifique bague pour Noël, des beaux cadeaux pour mes filles… Il a de nombreuses voitures, des motos, un bateau mais il conduit le tout sans aucun permis…

Tout en tombant amoureuse, clairement en manque affectif, assez rapidement dans notre histoire, je me suis quand même mise à douter car beaucoup de détails m’ont semblé bizarres, pas normaux. Et dès le début je me suis confiée à ma meilleure amie.

1/Je ne suis jamais allée chez lui à Paris, il venait tout le temps chez moi. Il disait qu’il y logeait sa sœur et qu’elle et lui ne s’entendaient pas du tout, que c’était un petit appart. Ce n’est pas faute d’avoir insisté mais en compensation j’allais en Corse, endroit où il loue un appartement.

2/Il ne supportait pas que je touche à ses affaires, j’ai pu une seule fois saisir son portable pour tomber sur des textos d’une fille qui lui demandait s’il était libre ce week-end là… Il m’a répondu qu’avant il vivait une vie décousue et que depuis, beaucoup de femmes cherchaient à le revoir, d’autres le harcelaient en piratant ses contacts, en créant des faux comptes Facebook, en envoyant des faux mails, certainement (et selon ses dires !) pour se venger de la façon odieuse dont il s’était débarrassé d’elles.

3/ Il avait des comportements très impulsifs, des crises de colère, de rage, évidemment (vous connaissez bien le processus) c’est moi qui provoquais tout, c’était ma faute car je m’emportais trop vite…

Et puis, il a commencé à me dire qu’il n’avait plus d’argent, qu’il avait trop dépensé, un soir il a oublié sa carte bancaire au bureau, il m’a demandé de lui avancer le Resto, au moment où la note arrive, il me demande mon code de CB, je lui réponds que de toute façon, je fais mes comptes presque tous les jours, que le montant n’a pas d’importance pour moi et donc je tape mon code moi-même. Notre soirée se termine très mal, lui partant dans une violente colère car il est indécent de vouloir regarder le montant d’une note de Resto…j’ai dû insister 100 fois pour lui faire comprendre que le montant m’était égal et que de toute façon je surveille mes comptes… dure soirée pour les nerfs.

Lors d’une autre dispute, me soutenant que les réseaux sociaux sont de la merde, je lui dis avoir trouvé 4 comptes FB à son nom et là, il part dans une colère noire me répétant que d’autres femmes l’avaient quitté car elles avaient fouillé dans sa vie puis avaient reçu des coups de téléphone de femmes de son passé , des soi disant harceleuses, il disait vouloir me protéger de ces prédatrices qui agressaient, cambriolaient et cassaient les voitures des nouvelles femmes de sa vie, celles-ci finissant par partir…

Je réalise à présent que même s’il m’affirmait ne jamais mentir, en fait il mentait tout le temps. Finalement après cette histoire de réseaux sociaux il me traita de « conne comme toutes les autres » et me dit d’aller me faire enc****.

Il y a beaucoup d’autres anecdotes mais la dernière en date est arrivée juste parce que je suis sortie fumer une cigarette avec son ami… Cette histoire se termina en string pour moi virée de l’appartement, dans le couloir de l’immeuble et lui de me dire : « Je vais te tuer! ». Heureusement j’avais compris comment il fonctionnait. Il suffisait que je pleure pour que tout s’arrête et avec mon amie on en a déduit que là, il avait son moment de jouissance et qu’il avait ce qu’il voulait, c’est pourquoi il se calmait dans la seconde qui suivait.

J’ai vite décidé de le quitter, je devenais anxieuse, stressée, insomniaque, il avait des mots horribles envers le père de mes filles décédé et ne supportait pas que je porte encore son nom. Il m’a fait des crises de jalousie incessantes (quand j’ai dansé avec mon ami homo par exemple !) et il était jaloux de mon passé, je ne pouvais pas en parler.

Néanmoins, je commençais à être sous son emprise puisque je n’ai pas réussi à le quitter, lui redevenant soi-disant amoureux comme au premier jour quand j’essayais de partir, moi étant la plus merveilleuse, belle, intelligente , charmante de toutes les femmes qu’il avait connues. De plus, il jouait beaucoup de mon empathie en parlant régulièrement de cette grave maladie qui a failli l’emporter et dont il avait guéri quelques années auparavant après des mois de souffrance à l’hôpital (ça visiblement c’est vrai). Et évidemment ça me touchait !

Un jour en ma présence, une certaine S. appelle 3 fois de suite, il ne répond pas et reste très évasif à son sujet quand je lui demande de qui il s’agit. Plus tard, ça me travaille trop et je lui repose la question : « Qui est S. ? ». Il me répond : « Je ne comprends pas la question ».

Là j’ai vraiment senti qu’il se moquait de moi.

C’est alors que mon amie eut l’idée pour moi que je retourne sur le site où nous nous sommes connus, juste pour voir… Et là, stupéfaction ! Son profil existait toujours et il se connectait presque tous les jours. Bien entendu, selon lui, il s’agissait d’une erreur. Il m’a envoyé copie du mail au site qui lui a répondu qu’il s’agissait d’un bug informatique… Tout ça était trop gros… Mon amie et mon frère me parlèrent alors de perversion narcissique, et je me mise à me documenter, j’ai découvert votre site, je me suis mise à lire « La manipulation ordinaire », « Les manipulateurs et l’amour », « Les personnalités dangereuses ». Et j’ai ouvert les yeux !

Je nous ai reconnus, lui et moi, dans les rôles du pervers et de la victime. Alors que j’étais sur le point de craquer encore, cette lecture m’a sauvée car j’ai réalisé qu’il n’avait aucun sentiment, qu’il prenait des risques et qu’on ne pouvait rien faire pour le sauver (apparemment c’est ce que je suis, une sauveuse). Enfin, une femme m’appela, elle m’avoua être S, il vit à ses crochets depuis 3 ans, elle l’entretient, elle a 2 enfants (pas de lui) qu’il ne traite pas bien et elle essaie de le quitter depuis 6 mois… Elle lui a prêté beaucoup d’argent et il lui a demandé qu’elle laisse la garde totale des enfants à leur père (car il n’aime pas les enfants !), ce qu’elle dit avoir réussi à refuser.

C’est là que je compris que M était avec moi par intérêt. Elle me dit qu’il dépense sans compter alors qu’il n’en a pas les moyens…. Je sentis à sa voix résignée que le but de son appel était de le garder pour elle toute seule et je lui dis que ça n’arriverait jamais, qu’il ne l’aime pas, que je lis beaucoup de choses sur les pervers narcissiques et que si elle veut être heureuse un jour, elle est la seule à pouvoir décider, et surtout que son appel me conforte dans l’idée que je voulais le quitter.

Quand on me trompe je ne pardonne pas et je n’aime plus. De son côté, elle n’y arrive pas car elle a peur de lui. Je lui dis que je ne comprends pas comment elle peut encore avoir des rapports avec lui alors qu’il couche à droite et à gauche, sans protection, ce qu’elle sait pertinemment, m’avouant elle-même qu’il est inscrit sur plusieurs sites. Je lui dis aussi qu’il faut qu’elle pense à ses enfants d’abord mais rien n’y fait, elle me répond juste que je suis plus forte qu’elle. Je réplique que pour moi ça ne fait pas 3 ans mais juste 4 mois. Elle me dit aussi que comme moi, sa mère la connaît. Je réalise que son entourage est complice, volontairement ou non.

De toute façon, ce n’est pas mon histoire c’est la sienne. Je ne peux malheureusement rien faire pour elle, elle l’aime et reste sous son emprise et je crains que pour l’instant rien n’y fasse. Ce que je ne comprends pas, c’est qu’elle ne pense pas d’abord à ses enfants dans cette histoire

M est venu m’offrir un bouquet de fleurs pour mon anniversaire, je suis venue au devant de lui et je l’ai défié. Même si en réalité, je sais qu’il ne ressent rien, l’entendre me dire : « Je suis fou amoureux de toi » et me retenir de pouffer de rire m’ont fait le plus grand bien.

Après une batterie de tests MST, j’ai tourné la page, mais cette histoire m’obsède encore, j’ai beaucoup pleuré, de déception et surtout parce que je n’en reviens toujours pas que l’incarnation du diable existe sur Terre. Je compatis en pensant à toutes ces femmes sous emprise qui n’arrivent pas à quitter leur prédateur. Moi j’ai un principe, on me trompe : je quitte.

Je ne supporte pas l’idée d’imaginer mon amoureux dans le lit d’une autre. Alors surtout un conseil, dès le début, confiez-vous ! Vos yeux sont fermés, ceux de votre entourage sont ouverts !! Je remercie mes amis, surtout ma confidente, ma famille, les livres, votre site et S, car à présent je me sens armée au cas où je rencontre une autre vermine de ce type.

Ornella

Publicités

42 réflexions sur “[Témoignage] Ornella : « Comme dans le film « Mon Roi », il a voulu presque immédiatement m’épouser et me faire un enfant » + Il n’y aura JAMAIS de happy end avec un pervers narcissique

  1. Vous avez très bien fait Ornella. Mais moi dans mon histoire il est revenu au bout de 4 mois de séparation, rien que d’entendre sa voix j’avais oublié les larmes la déception et la trahison…je suis repartie de plus belle de octobre 2013 au 3 juillet 2016. Tous mes amis proches m’ont mise en garde mes grands enfants également mais il était tellement fort pour changer de masques et pour mentir..je n’ai pas pu sortir de ce piège qui se refermait sur moi, et j’ai attendu sa mise à mort sadique et vicieuse qui a débuté le 9 juin s’est soldé par 10 jours en HP puis il a osé revenir et LE PIRE j’y suis retournée il m’a jetée comme une merde le 4 juillet 2016 par texto alors qu’il vivait chez moi avec mes enfants depuis janvier 2014 mais il avait gardé son appartement pour voir un week end sur 2 ses enfants, j’en ai vu qu’une je n’avais moi pas le droit de m’immiscer dans sa vie. Il a été jusqu’à me faire faire des travaux pour bientôt tous vraiment vivre sous le même toit. Il a beaucoup profité de moi je me retrouve dans le rouge avec un prêt travaux de 10 ans et 5 chambres alors que je vais bientôt être seule toute la semaine. J’ai rien voulu entendre et voir et pourtant il y en avait des bizarreries j’ai la dernière année de notre relation finie dépriméee vidée de tout…j’avais une tension interne permanente …et je m’accrochais de plus belle je voulais retrouver l’homme du début. Lui qui me disait je te m’aime beaucoup plus que toi ….maintenant que tout est clair pour moi je pense qu’en faite ça fait plus d’un an qu’il mène une double vie ou pire depuis le début il avait une autre proie début avril j’en avais presque la preuve il a évidemment inventer un mensonge plus gros que lui. Les mensonges d’un PN sont exceptionnels mais quand on est sous emprise et follement addict on ferme les yeux . Lui est un homme à responsabilité il est directeur d’une crèche là où ils puisent quasi toutes ses proies. Moi ma fille avait fait un stage , celles d’avant mamam d’enfants, il est intelligent parle bien…le masque parfait du prince charmant…..destructeur , il m’a enfermé dans sa folie je suis sortie le 22 septembre d’une maison de repos et je peux vous dire que j’aurais sûrement besoin d’y retourner. Et plus je mets en place le puzzle dans ma tête de tous ses mensonges et de la réalité fracassante sans appel qui se cogne à moi je souffre beaucoup tellement de n’avoir pas pu écouter mes enfants mes amis mes proches . D’ailleurs il était dérangeant pour lui. Je n’arrive pas à imaginer qu’un humain puisse être aussi menteur et sadique et manipulateur avec un tel acharnement. Je m’en veux mais je me suis pardonnée mais lui je le hais autant qu’il m’obsède encore profondément malheureusement…. Merci à toutes tous, ce blog est très bien. Et ça m’aide parce qu’on se sent tellement incomprise après une relation avec un PN, on se sent salie, vidée détruite souillée et mes proches eux sont si soulagés….mais ne comprennent pas l’emprise et l’addiction que j’ai encore pour lui au bout de 3 mois de rupture. C’est tellement dur…

    J'aime

    1. Bonsoir Simon

      Quelle version est la vérité dans votre phrase suivante :

      « Je m’en veux mais je me suis pardonnée ».

      Soit vous vous êtes pardonnée ; soit vous vous en voulez. Les 2 à la fois ne sont pas possibles pour des raisons logiques… 😉

      Aimé par 2 people

    2. Good Day@SIMON

      Vous êtes visiblement encore sous emprise « Je m’en veux mais je me suis pardonnée mais lui je le hais autant qu’il m’obsède encore profondément malheureusement…”.

      Il va falloir apprendre à grandir et vivre seule, vous avez été et êtes encore votre pire ennemi pour ensuite devenir un véritable danger pour votre famille à ce jour avec votre état de co dépendance. Votre état dépasse largement le PN.

      Quand une faible estime de vous-même devient votre pire ennemie
      Même si nous avons parfois du mal à le penser, l’estime de soi peut être travaillée afin d’être renforcée et de devenir une véritable alliée dans notre quête du bonheur. Nous devons apprendre à relativiser et à différencier les opinions de la réalité.
      http://amelioretasante.com/quand-une-faible-estime-de-vous-meme-devient-votre-pire-ennemie/

      Personne ne doit être suffisamment important pour gâcher votre vie
      Pour que les gens puissent nous gâcher la vie, il faut bien qu’ils aient notre permission. Si nous ne leur donnons pas, ils n’auront pas de pouvoir sur elle car nous sommes les seuls artisans de notre bonheur.
      http://amelioretasante.com/personne-ne-doit-suffisamment-important-pour-gacher-votre-vie/

      Je vous cite « je n’ai pas pu sortir de ce piège qui se refermait sur moi, et j’ai attendu sa mise à mort sadique et vicieuse qui a débuté le 9 juin s’est soldé par 10 jours en HP puis il a osé revenir et LE PIRE j’y suis retournée il m’a jetée comme une merde le 4 juillet 2016 par texto alors qu’il vivait chez moi avec mes enfant”.
      Je n’ose imaginer la souffrance pour vos enfants de voir leur mère aimer un homme plus qu’eux.

      La co-dépendance : les chaînes qui font mal
      La dépendance émotionnelle peut devenir un vrai problème. Quand la vie ne tourne qu’autour d’une personne en particulier, quand il n’y a plus d’espace propre, c’est le moment de rompre les chaînes.
      http://amelioretasante.com/la-co-dependance-les-chaines-qui-font-mal/

      Peace,

      Aimé par 1 personne

      1. bonjour,
        je souhaiterais témoigner par rapport aux enfants et le parent victime.
        certe les enfants souffrent, mais de mon expérience ils ont souffert de voir leur mère si PEU s ‘aimer, car ils savaient que je les aimaient de tout mon cœur !!!
        Pour preuve, 3 mois avant la fin, ils se sont tous assis sur mon lit, et m ont dit  » maman pourquoi tu accepte tout cela ?  » après une énième violence psychologique mais physique aussi car je m opposais a son emprise, je me révoltais, j avais ouvert les yeux sur lui pas sur moi, et surtout je n avais pas encore le déclic ni les clefs pour sortir de cette enfermement. A cette question, j ‘ai ouvert de grand yeux et je n ‘ai pas pu comprendre ce qu il voyait car j’étais encore menottée psychiquement!
        Mes filles me disaient sur ce même lit, nous ont acceptera pas ca, il ne ressemblera pas a cela. eh bien j approuvais leur dires et les confortais dans ce sens. mais j étais toujours prisonnière.
        Alors je souhaite déculpabiliser les mères les pères, , c est bien notre faille narcissique dans laquelle ce malade s’est empressé de se faufiler qui fait que nous restons et non le faite de l aimer plus que nos enfants, car si nous attendions de nos enfants ce que nous attendons du PN, cela serait de l’inceste physique ou psychologue.
        Et c’est l amour que j avais durant cette dure période et l amour que mes enfants avaient pour moi qui fait que nous avons fait un bon bout de chemin pour nous reconstruire ensemble depuis notre libération, car eux aussi étaient pris en otage, et jamais je n ai pensais qu ils avaient plus d amour pour le PN que pour moi.

        Courage a tous les parents, car sans enfts, cela est difficile, reconstruire ces enfants et vous également n’est pas une mince affaire !!! bien à vous a nous à tous
        Nini

        Aimé par 2 people

    3. @simon.t u n es pas vide.il ne t as pas souillé.x est ce qu’ il a souhaité pour toi.ils ont l don de ns fair croire en l impossible .sois patiente ds ton no contact.ca va allé.Vraiment!

      J'aime

  2. Happy Saturday@Ornella,

    Je dis tout le temps que les sites de rencontres sont des aubaines à pédophiles, criminels et pervers toutes catégories ils s’y concentrent comme des fidèles dans un lieu religieux.
    « (….)de plus je gagne bien ma vie avec un métier à haute responsabilité… (vous verrez que ce détail a de l’importance).” Bienvenue au club!!!!
    Et oui ces batards cherchent des prestations compensatoires par procuration pseudo affectueuses sentimentiques et romentales.
    Celui que j’ai connu voulait me faire financer la maison de ses rêves avec la complicité de sa mère. Et m’avait dit également “je sais que c’est moi qui serai le père de ton enfant donc dès que tu seras prête tu me diras”.😂 😂 😂 😂

    Le coup de la carte bancaire et du code ça c’est le bouton rouge nucléaire, l’alerte escroc par excellence, et le tocard qui se met en rage parce qu’il n’a pas obtenu le sésame 😂 😂 😂 , jouissif Ornella mes compliments.

    Je vous cite « Je ne supporte pas l’idée d’imaginer mon amoureux dans le lit d’une autre.” Absolument la générosité et le don de soi on des limites extrêments proches de la Dignité , il y a des choses que l’on ne partage pas et les MST en font partie.

    Quand on sort d’un tel piège on se demande effectivement comment on a pu se laisser prendre. J’ai souvenir d’avoir dit à une consoeur “Vous vous rendez compte je suis une pénaliste je défends des cas similaires voire pire et je plonge à pied joint….” La giffle fut magistrale puis je me suis vite concentrée sur ma reconstruction et le renforcement de mon Estime afin de me blinder.
    Assurez bien vos arrières avec le NO CONTACT vous avez fait le plus dur.

    Avez vous lu cette rubrique ?
    https://leperversnarcissique.wordpress.com/2016/09/09/une-mauvaise-decision-ne-fait-pas-de-vous-une-mauvaise-personne-battez-vous-pour-votre-identite-apres-labus/

    Vous avez mis un PN en echec et matt , Félicitations
    You are a fighter and a Winner,
    I salute you ,

    Take care,

    Aimé par 2 people

    1. Bravo dandhoa pour la carte bleue.mais il faut nécessairement les témoignages de toutes sortes ee victimes pour arriver à une forme de conclusion.la victime fait son chemin seule avec nous tous.il est très rare de comprendre une situation du premier coup.toit se passe par recoupage et information de personne différente.enfin moi je l ai analysé comme c.tout est bon à prendre et à écouter en période de doute.le cerveau fait son trit en no co contact évidemment.une chose est sure je sais que mon âme n est plus à vendre.merci à tous .

      Aimé par 1 personne

      1. Hi@Stellabat,

        J’espère que chaque matin vous embrassez le sol d’etre encore vivante comme le pape à l’attérissage de son avion ou le musulman lors de la grandeprière des fidèles.

        Je vous cite: “ Je l’ai quitté en 48h00 en lui balançant tout ce que je savais, sans citer mes sources.”
        Ne jamais confronter un individu PN ou pas sur son dossier criminel, il faut partir, disparaître en silence. Vous auriez pu non seuleument finir à la morgue mais exposer l’affaire, vos sources et les autres victimes, dans votre cas.
        Vous n’avez pas besoin de citer vos sources ces individus font les liens d’eux mêmes dans leurs têtes et celui ou celle qu’ils décident de rendre responsable, casque. Vous avez fait preuve de légerté ce jour là, vous avez eu une chance inestimable:

        https://leperversnarcissique.wordpress.com/category/se-venger-dun-pervers-narcissique/

        Ce ne sont certainement pas des réactions à avoir en général devant quelque soit le repris de justice. AVIS AUX AUTRES INTERVENANTS DU BLOG.

        https://leperversnarcissique.wordpress.com/category/confronter-un-pervers-narcissique/

        https://leperversnarcissique.wordpress.com/category/quitter-un-pervers-narcissique-2/

        Peace,

        Aimé par 1 personne

      2. Hi@Mailla,

        Voilà pourquoi je m’évertue à dire sur ce blog de ne pas généraliser, afin d’éviter les confusions comme les vôtres .

        @Simon est passée de victime (ne sachant pas) à récidiviste (au fait de son drame )par choix , elle a sacrifié sa famille par choix d’assouvir sa co dépendance affective. Le PN était parti elle l’a fait revenir dans son foyer au mépris de l’opposition de sa famille.
        @Simon n’a aucune estime de soi et s’aime à travers les autres par reflet avec une perception de l’amour érronée et ça ça dépasse son expérience PN c’était déjà présent dans sa personnalité. Un cas comme le sien dépasse l’emprise, elle est une proie de rêve pour tout toxique de la planète. Tant qu’elle ne se fera pas suivre pour son problème à elle , le no contact ne marchera pas.

        La co-dépendance : les chaînes qui font mal
        La dépendance émotionnelle peut devenir un vrai problème. Quand la vie ne tourne qu’autour d’une personne en particulier, quand il n’y a plus d’espace propre, c’est le moment de rompre les chaînes.
        http://amelioretasante.com/la-co-dependance-les-chaines-qui-font-mal/

        Peace,

        J'aime

  3. Bonsoir,

    Encore une fois : c’est fou comme on a l’impression d’avoir côtoyé le même !!!

    Je discutais avec une amie, suite à la diffusion du film « mon roi » cette semaine sur canal plus…

    (J’ai vu ce film une vingtaine de fois depuis sa sortie tellement ca met une giflé de voir son histoire au grand écran)

    Bref elle me disait « mais comment t’as pu être amoureuse d’un type pareil ? »

    Plusieurs observations :

    – ils arrivent quand on a besoin de se sentir aimée et finalement on aime l’idee d’etre aimée aussi fort (mais si de manière inconsciente on sait bien qu’on ne parle pas enfant/mariage au bout de 3 semaines voir moins),

    – si le type de « fin de relation » nous avait approché avec des « conn*** », « va te faire en*** » ou « je vais te tuer » on aurait appelé les flics et demandé une mesure d’eloignement, l’emprise participe d’un effet cliquet (comme des menottes on peut que serrer mais si une tire dessus elle ne se libèrent pas), chaque abus devient un acquis et une forme de « normalité »,

    – le Choix de victimes (volontairement avec un C majuscule) : en discutant avec mon amie celle ci m’a dit « attend, t’es forte, indépendante, un vrai soldat, tu drive ta vie et t’es tombée la dedans ? » Et là j’ai réalisé que oui, quand on a cette image on va pas se plaindre d’etre maltraitée et on va chercher des excuses…
    Déjà parce qu’on en a pas conscience (oui il est stressé il va changer il nous aime bla-bla-bla) et au delà de ca, toujours l’ego, on tient à conserver cette image de femme qui a – enfin – réussi dans tous les domaines de sa vie.

    Mon PN m’a cueillie après une rupture horriblement douloureuse, j’avais 30 ans, j’etais en pleine ascension professionnelle, je me retrouvais seule, j’avais sacrifié la deuxième partie de ma vingtaine, je voulais des enfants et commençais a réaliser que j’avais assis le côté « matériel » mais pas personnel et commençais à stresser a l’idee de ne pas avoir fondé de famille … Il est arrivé, « femme de ma vie » « t’etais ou toutes ces années » « je veux un enfant » (même le « je t’aime » au bout de 24h)

    Comme j’ai dit a mon amie : « il avait raison, je me serais aussi choisie ».

    Aimé par 1 personne

    1. Le coup de la carte bleue…pn m ai fait la même histoire me blablatant que lui avait confiance en moi.pour une resa avec sa carte à sa demande sa carte était bloquée.(il devait e. Avoir une 2eme.)ils ont souvent des métiers ou ils peuvent approcher les gens.pn est à son compte pour des services multiples et touche le RSA part en vacances à 5000€ sur son compte et son frigo est vide…ils profitent de tout et de tout le monde mais ça on le voit qu en partant et en appliquant le no contact.bravo Ornella .je me revois dans tes écrits à me débattre pour un homme qui ne vaut rien.j ai passé mon chemin.a toutes prenezla peine de vous éloigner de personnes dont vous avez des doutes.ne serait ce que pour vous reposer.ensuite tout le stratagème se met à jour.beurk.

      J'aime

  4. Que de ressemblance comme d’habitude….
    Mon ex pn ma envoyer un message il y a 15 jours ( je ne réponds pas mais mon avocat m’avait demandé de ne pas le bloque pour prouver le harcèlement dans l’ordonnance de protection que j’avais demande)donc le message dit  » ma nouvelle chérie (qui doit dater de deux mois) m’a tout donné : son cœur, son amour,son passe, son patrimoine pas comme toi …,
    Il l’a dit de lui meme ce qu’il cherchait à anéantir et je me suis dit ca y est il a une nouvelle proie
    Cela m’a fait sourire cela veut dire que j’avance
    Bon courage à toutes et tous

    Aimé par 1 personne

    1. Happy Sunday @Valentine,

      😂😂😂😂😂 Le poivron avarié est tellement convaincu de son délir mensonger qu’il le partage avec son ex: ” ma nouvelle chérie (qui doit dater de deux mois) m’a tout donné : son cœur, son amour,son passe, son patrimoine pas comme toi …,
      Il l’a dit de lui meme ce qu’il cherchait à anéantir et je me suis dit ca y est il a une nouvelle proie”

      NON justement il n’y a pas encore la nouvelle proie il tente le tout pour le tout pour provoquer votre réaction . Pathétique poivron 😂😂😂😂😂 Non seulement il ment mais son mensonge constitue une preuve juridique de harcèlement 😂😂😂😂😂 Un vrai prototype le minable 😂😂😂😂😂

      Excellent,

      Aimé par 1 personne

      1. C’est clair il ma meme envoyé des photos de ses vacances avec elle, des photos d’elle
        Tout ça pour me faire du mal
        Mais maintenant cela ne me touche plus ….
        Et j’attends avec impatience de pouvoir appliquer le no contact mais les proccedures sont très longues et ce n’est pas pour maintenant 😞

        Aimé par 1 personne

    2. Pareil pour moi caren. Je pense qu’il mise sur le fait que pour les oublier on doit tout effacer les messages les SMS leur bla bla je pense également qui nous prennent tellement pour des cruches qu’il pense qu’on va tout effacer personnellement j’ai tout gardé et je conseille ici à tout le monde de tout garder

      Aimé par 1 personne

      1. j’avais tout gardé pour pouvoir attaquer en justice l’escroc violent …
        a priori dossier qui tenait la route : des mails, des sms, des messages vocaux prouvant l’escroquerie et la violence du personnage.
        J’ai fait valider par huissier les sms et mails sur les conseils d’un avocat.
        J’ai tenté d’attaquer au tribunal d’instance et au tribunal de grande instance selon 2 types de plainte différentes.
        La plainte au TI n’a rien donné car monsieur n’a pas répondu à la convocation du commissariat de police pour enquête (convocation par téléphone, message laissé sur son portable. J’ai pourtant averti qu’il ne donnerait pas suite !!!), donc le tribunal a classé sans suite. Il aurait fallu que je paie encore un huissier pour aller le débusquer dans son terrier (il vit hébergé chez un vieux monsieur dont il abuse odieusement mais le monsieur en question étant isolé et pas prêt à porter plainte, la situation continue à durer …). L’avocat m’a dit de laisser tomber car je risquais d’engager encore des frais à perte : si je gagnais (probable), il se déclarerait insolvable et je ne récupérerai rien.
        Puis ensuite il n’a pas été chercher la convocation envoyé en reco par le tribunal de grande instance qui a reconnu ma plainte recevable. Rebelotte aucune action de la justice pour aller le cueillir physiquement, donc à nouveau classement sans suite. J’aurais pu demander la réouverture du dossier … oui, j’aurais pu.
        La morale de l’histoire : j’ai refait ma vie, j’ai bloqué le téléphone de ce triste personnage pour qu’il ne m’importune PLUS JAMAIS !!! Certes il m’a piqué mes économies alors que j’étais en galère professionnelle et que j’avais vraiment besoin de cet argent. Mais la situation de précarité accrue dans laquelle il m’a plongée m’a donné la force de rebondir.
        J’ai perdu de l’argent dont j’ai encore besoin aujourd’hui, oui, mais j’ai recouvré ma liberté et sauvé ma santé mentale et physique, et cela n’a pas de prix.
        Qu’il poursuive sa carrière de « poivron avarié » loin de moi !!! (j’ai adoré l’expression !)
        J’ai coupé non seulement avec lui mais aussi avec tous ceux qui de près ou de loin ont un lien avec lui et je m’en porte très bien.
        Quand j’aurais trouvé un nouveau job hors de la ville où il vit toujours (je passe tous les jours devant l’immeuble où il terrorise un pauvre vieux), la boucle sera totalement bouclée. Et bon vent !
        S’il y a une justice immanente … un jour il tombera (il a déjà un casier chargé). Si ma toute petite contribution y participe, tant mieux, sinon, c’est pas grave !!! Je suis libre, je suis vivante, je suis moi, je vis ma vie et j’ai appris à détecter et me débarrasser de ce genre de sangsue ! C’est ce que je vous souhaite à tous et à toutes : parvenir à vous débarrasser DEFINITIVMENT du PN et sortir grandi(e)s et renforcé(e)s de cette triste expérience ! Hauts les cœurs !

        Aimé par 2 people

      2. Bravo ma chère !

        Vous êtes devenue une femme forte et révoltée à ce que je vois 👑.

        Continuez sur ce chemin. J’aime lire que des personnes s’en sortent. ❤

        Hauts les coeurs, vive la Liberté !

        Aimé par 1 personne

      3. merci à Scarlett avant tout, qui m’a aidée, avec ce précieux blog, à retrouver le chemin de la lumière !! 😉
        Plus sérieusement, ce blog est d’utilité publique ! On y trouve TOUS les outils, les conseils, la chaleur humaine, pour s’en sortir !
        Et ne pas hésiter au début à relire plusieurs fois certains articles (sur le no contact par exemple), pour se convaincre, s’imprégner du chemin à prendre …
        Après il n’y a rien d’impossible. Il faut de la constance et de la volonté. Et on a tout à y gagner de sortir de cette relation toxique avec le PN, puis tout n’était qu’écran de fumée, mensonges, duperies … Vive la vie ! 🙂

        Aimé par 1 personne

  5. Le  » coup de la carte bleue  » marche aussi dans les deux sens.
    Je m’explique : Mon PN à moi est très difficile à détecter car il est intelligent, a une bonne situation financière et a des parents relativement riches. Son trip à lui est d’être un « homme bien ». Donc bon père, bon mari, Bon collègue, sociable, fidèle en amitié et en amour. Et en effet, le vernis est très solide et ils sont très peu à l’avoir démasqué.
    Je me souviens que c’est à moi qu’il a tenté de supprimer la carte bleue alors que je travaillais beaucoup (même si je gagnais nettement moins que lui). On parle de limites à franchir et bien ce jour là où il m’a pris ma carte et mon chéquier dans mon sac en prétextant que j’étais dépensière alors que je dépensais très peu pour moi, justement pour ne pas avoir la sensation de vivre à ses crochets. J’ai tout de suite protesté vivement et dit que s’il n’avait pas confiance en moi, il fallait avoir chacun nos comptes perso. ( Nous avions un compte commun) et j’ai découvert par la suite qu’il avait de multiples autres comptes en son nom. Aujourd’hui, j’ai l’impression d’être riche (alors que je gagne le même petit salaire) parce que je m’autorise à aller chez l’esthéticienne et le coiffeur régulièrement. (chose que je n’aurais jamais osé faire auparavant). Lui, il changeait de moto régulièrement et s’offrait du matériel coûteux, mais comment ne pas trouver cela normal ? C’était son argent après tout ! (et surtout c’était mon roi!)
    Quand il s’agissait de prévoir des vacances, il me disait en Mars :  » Et bien choisi toi-même la destination et occupe-toi de tout pour une fois. J’en ai marre de devoir toujours tout organiser pour que tu critiques etc… »
    Je me faisais un plaisir de choisir le lieu de vacances en trouvant le budget raisonnable et quand j’arrivais vers lui souriante en lui montrant le super voyage que je nous organisais, il répondait : « et avec quoi tu comptes le payer ? ». Il m’a fait le coup 3 ans de suite avant que je ne renonce définitivement à organiser quoi que ce soit. C’est lui finalement , en effet qui organisait tout. Et pour finir, on passait une semaine dans l’appartement de ses parents en montagne. Entre nous, j’ai adoré les montagnes : Il me laissait faire mes balades avec ma fille et partait avec mon fils puisque nous étions trop lentes. Bref, ceci pour dire que je pense qu’on a vraiment chacun notre PN fait sur mesure. Un PN vivant à mes crochets, cela n’aurait pas été possible tellement je détestait mon père à cette époque là et avait la hantise de vivre à nouveau le manque d’argent. Et bêtement, en étant avec quelqu’un de « radin », je ne m’imaginais pas une seconde qu’il pouvait avoir un trait commun avec mon père…
    Mais un PN a tellement de facettes !
    Tous ceux qui m’observaient de l’extérieur m’enviaient. J’avais un homme beau, intelligent, doué qui m’aimait et qui était un bon père, un bon ceci un bon cela. Même moi, j’en arrivais à me demander de quoi je me plaignais. C’est maintenant que je comprends le mot perversion. Au bout de vingt ans, je trouvais normal qu’il me traite de vieille bique (appellation affectueuse d’après lui). Que je ne m’habille que dans les dépôts ventes ou autres Emmaüs pour ne pas avoir de réflexion. Qu’il parte en soirée sans moi. Qu’il ne prenne même plus la peine de m’accompagner aux rares réunions de ma famille alors que tous l’appréciaient beaucoup et le recevaient… comme un roi. Il alternait les moments ou il m’abreuvait d’amour et de toujours après vingt ans de vie commune avec des moments d’insultes et d’humiliations ( de plus en plus souvent en public) et cela rend fou en effet, jusqu’à n’être plus que l’ombre de soi-même et que tout un chacun trouve normal qu’il me quitte pour une autre.

    Aimé par 1 personne

    1. @caren.pas compris t première phrase. »le coup de la carte bleue marche dans le même sens.pn m appellait affectueusement : »ma petite vieille._(j ai 10 ans de moins que pn.)c est uns arnaque sentimentale . et pécuniaire.ton histoire est très parlante.je ne suis pas encore prête à parler car quand je me décide je suis capable de donner des noms.peace

      J'aime

  6. Happy Sunday @Caren,

    Je vous cite « On parle de limites à franchir et bien ce jour là où il m’a pris ma carte et mon chéquier dans mon sac en prétextant que j’étais dépensière alors que je dépensais très peu pour moi, justement pour ne pas avoir la sensation de vivre à ses crochets. J’ai tout de suite protesté vivement et dit que s’il n’avait pas confiance en moi, il fallait avoir chacun nos comptes perso.”

    Règle #1 a ne JAMAIS oublié quelque soit la relation que vous avez à l’avenir NEVER put your HONEY in the same pocket of your MONEY.
    L’amour et l’argent ne font pas bon ménage en ce sens que votre salaire votre revenu c’est votre DIGNITE si un homme vous prend ça vous êtes finie.
    Je décourage tout couple aujourd’hui à faire un compte bancaire joint. Pour réussir sa vie de couple au XXI eme sciècle il faut avoir des salles de bain et wc séparés, et des comptes bancaires séparés!!!!.

    Je pense que si mon ex PN avait mis la main dans mon sac à main ou fouillé dans mon portable j’aurais pris moins d’un an pour rompre.
    Le jour où un homme met la main dans mon sac à main ou répond à mon portable ou encore se permet de me dire que je suis trop dépensière et veux gérer mon compte, je me bats avec lui ensuite je porte plainte pour tentative de vol voire violation de mon intimité. Rien à voire avec l’absence de confiance mutuelle donc, cette attitude dominatrice est d’un autre niveau.
    C’est une hérésie de penser qu’en couple on doit tout partager et c’est sur cette tromperie coutumière sur laquelle joue aussi le PN.

    Peace,

    Aimé par 1 personne

    1. En effet il savait qu’avec mon mari, nous n’avions qu’un compte joint, pas de compte perso . Je lui ai dit que je ne renouvellerais plus l’opération . Et lui de me répondre : quand on aime on partage tout !
      Haha!
      Je voudrais rajouter que comme souvent dit ici, le Pn vous prévient dès le début de qui il est , il faut rester très attentif quand on tombe amoureux car il vous parle de lui…du style : « celle que j’épouserai et à qui je ferai un enfant , le jour où elle me quitte je demanderai la garde rien que pour la faire ch… » Ou encore « oh toi si tu me quittes un jour je ne te laisserai pas partir comme ça »
      Et bien d’autres choses encore…

      Aimé par 1 personne

  7. À tous.toutes ces règles à suivent ne sont que les règles de personnes inconnus.donc par ca je veux dire que pour ma part je ne suis pas une dépendante affective mais plus une personne hypersensible .ce qui change tout.souvent l amalgame se fait.b beaucoup de victime se retrouve sur ce blog parce qu elles sont hyper sensible s.si elles étaient dépendantes elles n y seraient pas .ou pas longtemps.l hypersensible voit et loin.ce que je lis depuis des mois sur le blog.

    J'aime

    1. Bonjour Mailla

      Je ne suis pas sûre de bien comprendre votre propos. Les personnes dépendantes sont justement celles qui restent avec le toxique le plus longtemps.

      Ensuite, l’hypersensibilité en elle-même ne détermine pas la durée d’une relation toxique.

      Pour rappel, toute personne peut être dupée au départ par un pervers narcissique. Puis la sélection naturelle s’effectue au fil du TEMPS et seules les personnes qui combinent dépendance + absence d’estime de soi + absence de confiance en soi + fonctionnement par l’ego peuvent RESTER. Elles sont éventuellement hypersensibles aussi mais d’autres facteurs interviennent de façon plus parlante. On peut être hypersensible et savoir se respecter.

      Le problème vient du temps qui est passé avec le PN. Plus cette interaction est longue dans le temps, plus elle est révélatrice d’un « bug » dans la construction de l’identité de la « victime ».

      Aimé par 2 people

      1. Bonjour Scarlett.oui c est ce que je pense aussi.juste que le fait d voir interagis avec pn ne fait pas de nous forcément des dépendants affectifs pathologiques.merci pour ta réponse.

        Aimé par 1 personne

      2. Hello

        C’est la durée de l’interaction qui démontre la dépendance. Si ça dure quelques mois et que c’est la victime qui fuit, il est clair qu’elle n’est pas dépendante mais que le toxique l’a juste dupée.

        Par contre, tous ceux qui restent pendant des années, bien après avoir compris la tromperie sont forcément dépendants avec un très haut degré de tolérance à la souffrance également. C’est un profil bien particulier.

        Aimé par 2 people

  8. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils sont patients pour nous soutirer de l’argent. Ils sont patients aussi parce qu’ils ont plusieurs proies sous le coude. Ils gèrent le temps, et savent que cela finira bien par tomber dans leur portefeuille. C’est leur boulot à plein temps.
    Beaucoup de signes auraient dû m’alerter. Évidement, sous emprise, je n’ai pas voulu les voir. Il était si génial. C’est mon entourage qui a fini par m’alerter. D’abord délicatement, en prenant des pincettes. Je n’ai rien écouté, il était si parfait.

    Puis vint le jour ou une amie par le plus pur des hasards, a fini par avoir des infos sur lui alors qu’elle ne l’avais jamais vu. A un dîner, elle avait invité un homme, rencontré depuis peu. Nous nous sommes vus juste ce soir là.
    Quelques semaines plus tard, il s’est avéré que cet homme m’avait apercu brièvement en sa compagnie. Il a dit aussi que ce type était surveillé, cela à son importance car je m’exposais à être perquisitionnée.
    Cet homme est gendarme, je l’ignorais. Il a immédiatement appelé mon amie en lui faisant promettre de ne pas le citer. Elle a fini par me le dire tellement j’avais besoin de preuves que ce qu’elle me disait était bien vrai. Ce qu’elle m’a révélé m’a fait l’effet d’une bombe: escroqueries diverses, perte de son permis, relation avec une femme qui lui avait donné l’argent de la vente de sa maison après divorce (provoqué par ses soins), prêts bancaires de ses victimes à son profit. Elle savait beaucoup de choses sur lui alors que je ne lui en avais pas parlé. J’en ai vomi.

    Cela a été le déclic. Je l’ai quitté en 48h00 en lui balançant tout ce que je savais, sans citer mes sources. Il s’est mis dans une colère noire, une de celles que je redoutais, il m’a traité de folle. Il revenait sans cesse sur cette histoire de permis de conduire mais jamais sur le reste. Il détourné la conversation comme il savait si bien le faire, me revoyant à mes soi disant délires.
    Il dit m’avoir quitté, ses derniers mots ont été « tu es rédhibitoire ». Quand je pense que j’étais l’amour de sa vie, en 48h00 j’étais la pire des pires.

    Comme par hasard, en plein divorce, il n’arrêtait pas de me dire que je devais au plus vite vendre la maison pour tourner la page. Que jamais il ne vivrait avec moi dans la maison ou j’avais vécu avec mon mari, que son ex qui avait perçu un héritage n’avait pas voulu le soutenir financièrement dans un projet professionnel, alors qu’il savait que moi, si aimante, je n’aurais jamais manqué de confiance en lui et lui aurait prêté bien évidement, il voulait récupérer ma voiture, il aurait été dommage de la vendre, bla bla bla.
    Je lui ai donné de l’argent pendant notre relation, je trouvais cela si naturel de l’aider.

    Je ne remercierais jamais assez cette amie de m’avoir mis le nez dans la merde dans laquelle je m’étais embarquée. Cela m’a permis de gagner du temps, de m’enfuir avant que je me retrouve aussi ruinée financièrement.
    Elle a eu les mots justes, elle était pourtant paniquée. « Ne me croit pas si tu veux, mais pense à tes enfants, il va les détruire, tu en seras la seule responsable car désormais tu sais qui il est ».
    Je l’ai rappelé pour lui dire que je l’avais quitté. Elle ne me pensait pas capable de cela, pas aussi vite. Elle n’a pas arrêtée de s’excuser, elle était désolée pour moi. Je lui ai dit qu’au contraire ce qu’elle avait fait pour moi était très courageux. Je n’en attends pas moins d’une amie. J’ai eu de la chance.

    J'aime

  9. @Stellabat.
    En effet, tu l’as échappé belle ! Et lui, il doit déjà se rabattre sur une nouvelle proie 😉
    C’est cool d’être vaccinée anti-PN avant qu’il n’ait pu aller trop loin !

    J'aime

  10. Tu as raison Dandoha, je n’aurais pas dû lui parler de ce que je savais. J’étais dans l’ignorance et trop à chaud pour prendre le recul nécessaire. Je le déconseille fortement, ce type était un dingue. Il n’y a pas eu de suite fort heureusement.

    En échangeant avec Scarlett, elle m’avait aiguillé sur la piste d’un sociopathe et non d’un PN, ce qui expliquerait entre autre pourquoi il s’est évanouit dans la nature.
    Je crois que de lui dire ce que je savais lui a fait entendre que je l’avais démasqué. Je pense que si j’avais fait le silence radio il m’aurait harcelé. Je me trompe peut être, et à vrai dire le plus important s’est de m’en être débarrassé.

    Il a tout de même cherché à reprendre le contact à 2 reprises. Je n’ai jamais répondu et bloqué. Si il avait voulu me trouver, cela lui aurait été facile. Il ne l’a pas fait. Tant mieux.
    C’est après l’avoir quitté que je me suis jeté sur internet pour comprendre ce qui m’était arrivé, j’étais dévastée. Je me suis documenté sur ce site et ailleurs et j’ai reconstitué le puzzle. Il y avait eu tellement de signes, d’alertes, de mensonges. J’avais aimé ce que j’appelais son côté Bad Boy, pfffff .
    J’ai vraiment été écœurée, choquée de découvrir que ce genre d’individu pouvait exister.
    Il m’avait donné beaucoup d’indices à son sujet, il devait se réjouir de voir à quel point j’étais crédule. « Le diable se cache dans les détails » m’avait t’il dit. Rien que d’y repenser cela me fait froid dans le dos.

    J'aime

    1. Effectivement les sociopathes sont beaucoup plus haut dans le narcissisme pathologique et ne harcèlent pas comme les PN.

      Pour rappel, la dangerosité du PN vient surtout de la projection de son propre psychisme sur celui de la victime qui devient pour lui, un miroir. C’est pour cette raison qu’ils harcèlent autant et aussi longtemps.

      Le sociopathe est complètement détaché de sa victime et au contraire, ne se « fond » jamais dans ce qu’il considère comme inférieur à lui et de loin = la personne dont il tire profit. Il prend et il jette sans retour en arrière. S’il revient, c’est parce qu’il reste encore du gâteau à la fête et pas pour embêter les invités.

      Vous voyez la nuance majeure ?

      Aimé par 1 personne

      1. Scarlett ce serait possible d’avoir une définition d’un sociopathe? Enfin ses critères pour en faire là différence ? J’ai cherché sur Google il y a peu de critères et on pourrait les attribuer à un pn…c’est un peu confus. Ca pourrait peut être en éclairées d’autres merci. Bonne soirée à tous.

        Aimé par 1 personne

  11. Happy Monday @Valentine,

    Les photos ne sont que des vitrines, le fond reste de la manipulation c’est sure qu’avec le temps et les abus le cafard est plus visible et répulsif, chaque attaque médiocre de sa part est un renforcement de votre estime vous êtes devenue lucide et le cafard persistant vous écoeure davantages.
    Pour ce qui est de la proédure en qualite de juriste je vous conseille de faire suivre les sms mails et courrier à votre avocat sans les ouvrir à partir de maintenant et tenter de demander une ordonnance restrictive par référé si nécessaire, mais surtout ne plus lire juste transferrer.

    Take care,

    J'aime

    1. Je viens d’avoir le résultat de l’ordonnance de protection
      Il à l’interdiction de m’approcher mais par contre a un droit de visite sur ma fille un we sur 2 et à conserver la garde de mon fils avec un droit de visite pour mois 1 semaine sur 2!!!!et ce jusqu’à ce que le juge pour enfant prenne sa décision car il a été saisi
      Voilà où j’en suis
      Ca avance à petit pas….

      Aimé par 1 personne

    1. Ma fille 6 ans et mon fils 12 ans mais il est. Complètement manipule par son pere, jai deja ete vu par l’ase et une enquête est en cours. Il ne veut même plus m’avoir au tel cela fait deux mois que je n’ai pas de ses nouvelles

      J'aime

      1. @Valentine,

        Il faut faire des demandes d’expertises, malheureusement l’adolescent à le droit de choisir mais je ne me rappelle plus dans quelles limites. Par contre vous êtes tenue d’avoir des nouvelles de votre enfant mineur, donc il y a là une faute grave de la part du père surlaquelle il faut jouer.
        ASE? Aide Sociale à l’Enfance?

        Take care,

        J'aime

      2. Oui c’est ca
        Je suis en train de voir avec mon avocat pour les différentes proccedures
        Les expertises c’est à moi de les demande ou au juge.?
        Parce que mon pn arrive à trompe son monde en garde à vue il est déclaré à chaque fou irresponsable pénalement
        Merci pour tout

        J'aime

      3. @Valentine ,
        Parlez en avec votre avocat qui jugera de comment solliciter le juge de votre côté cumulez toutes les preuves possibles , vous pouvez également solliciter son école et les services sociaux voire avec votre médecin pour un pédopsychiatre et ensuite une expertise.

        Take care,

        J'aime

Partagez votre opinion !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s