temoignage-dory

[Témoignage] Dory : « Je ne dors plus, je ne mange plus, j’ai des pensées suicidaires, je n’arrive même plus à respirer sans lui » + Quand les mots et les actions ne s’accordent pas, fuyez.

Chers lecteurs du blog,

Voici le témoignage complet de Dory, que je remercie pour sa confiance et sa participation à la cause. Son histoire retrace, étape par étape, la construction du piège pervers et peut intéresser tous ceux qui ont encore des difficultés à comprendre comment une telle toile peut entourer un individu.

Pour rappel, si vous avez vécu des abus quand vous étiez enfants – en l’occurrence, pour Dory, il s’agit de 3 incestes, soit les plus graves pour un être humain -, redoublez de prudence quand vous rencontrez de nouvelles personnes et ne parlez pas de ces blessures. Si vous avez la chance de croiser la route d’un être HUMAIN donc bienveillant, vos abus ne seront pas exploités pour vous faire du mal. Par contre, entre les mains d’une ordure comme le M du témoignage… Cela devient une arme de destruction massive.

Apprenez à garder certains éléments de votre biographie uniquement pour vous et pour des professionnels de la santé mentale qui sont rémunérés pour garder vos secrets. Aucune personne ne peut être vraiment digne de confiance à 100% et sur le long terme. En vous confiant à un « proche », vous prenez le risque que ce soit utilisé contre vous un jour ou l’autre. Ceci est un conseil strictement personnel, à moduler selon la sensibilité de chacun.

On retrouve également le côté addictif derrière toutes les relations toxiques. Pervers narcissiques et « victimes » ont des cerveaux calibrés pour l’addiction. C’est cela qui explique que vous retourniez au casse-pipe encore et encore. Vous êtes conditionnée pour associer les hormones de la récompense avec la présence du pervers. Une fois que cette fusion est opérée, et qu’on n’a pas la force mentale de dire STOP, on en arrive à des extrémités regrettables comme les tentatives de suicide, les maladies psychosomatiques et autres troubles qui affectent une vie.

Ceci ne revient pas à dire que les personnes qui retournent avec leurs bourreaux le font « exprès » mais il est tout à fait clair qu’une volonté de fer est nécessaire pour s’en sortir. Ce n’est pas faute d’informations ou de soutien que Dory s’est maintenue dans cette interaction perverse mais bien par absence totale d’estime d’elle-même. Elle a eu l’immense chance d’être entourée de professionnels de santé mentale (son domaine d’activité, d’ailleurs), de ses enfants, de ses amis, de son ex-mari. La plupart des autres victimes sont isolées, ce qui rend la survie infiniment plus difficile.

Et autre chose, quand une personne vous dit qu’elle est mauvaise (ou synonyme), croyez-la sur parole. Personne n’émet un tel jugement sur lui-même quand il n’y a pas un fond de vérité. Le témoignage de Dory est littéralement truffé d’indices sur la malveillance de cet individu.

No contact, no contact, no contact. Ne vous accrochez pas, dès le départ, à une personne qui ne veut pas de vous, qui est dans le rejet par ses actions mais sait vous rapprocher par ses mots.

Quand les mots et les actions ne correspondent pas, ceci est le plus grand des drapeaux rouges et doit vous pousser vers la sortie. Le PN étant le maître du mensonge, ses mots seront aussi doux que du miel au début et entre les phases d’agression. Ses actions, par contre, nous donnent un tout autre message. Privilégiez les ACTIONS.

Prenez bien soin de vous et restez vigilants❤

separateur

Bonjour Scarlett,

Voilà plusieurs fois que j’envoie des commentaires, je vais m’efforcer de vous faire un témoignage aussi précis que possible.

Nous sommes en avril 2012, mon ex-mari est distant avec moi voilà 1 an et demi que notre mariage ne va plus. Ma fille alors âgée de 15 ans doit faire un stage dans une crèche. Je contacte x crèches, et un coup de téléphone dans une crèche a changé complètement ma vie. C’est le directeur qui me répond d’une voix posée et accepte le stage. J’accompagne ma fille le premier jour de stage, il sort de son bureau me saluer et nous commençons une conversation sur mon travail. Moi aussi, je travaille avec des enfants en milieu psychiatrique.

Il pense comme moi, j’ai l’impression de le connaître depuis toujours, mais je suis mariée et rien ne me traverse l’esprit. A la fin du stage, ma fille me dit que le directeur que je nommerai M lui a demandé mon adresse mail auquel cas où il aurait besoin d’échanger professionnellement. Je reçois un mail quelques jours plus tard auquel je réponds cordialement, je trouve le mail posé mais curieux.

Le temps passe et plus de nouvelles depuis ma réponse. Nous sommes en janvier 2013, mon mari quitte le domicile au bout de 23 ans de vie commune, le temps que je trouve un appartement. Je suis complètement effondrée.

Alors que je m’apprête à déménager, je fais le vide dans ma boîte mail, je retrouve son adresse mail. J’avoue qu’il y a eu quelque chose d’étrange à ma rencontre avec M. Je décide de lui envoyer un message pour lui dire que je dois changer d’adresse mail et si la nouvelle l’intéressait.

Il me répond dans la même journée… Et là, tout va très très vite. Je finis par lui dire que mon mari est parti, il me répond qu’il sait ce que c’est, qu’il a divorcé que si je le souhaite, il pourrait m’aider comme il le pouvait.

Je suis si désemparée j’accepte, tout s’accélère à une vitesse grand V, de mail en mail, l’intimité s’installe.

Il m’envoie désormais des chansons d’amour avec paroles, me conseille sur des films d’amour, il se dit très romantique. Bref, un prince charmant. Il m’envoie des dizaines de mails par jour, je ne vis plus qu’au rythme de ces mails que j’en oublie presque la douleur de mon divorce en cours.

Mars 2013

J’emménage dans mon appartement, il me dit qu’il se sent plus libre avec moi du fait que je ne vis plus au domicile. Il finit par me donner son numéro de portable et moi, je lui donne le mien.

On s’appelle des nuits entières, il m’envoie de nombreux messages, il aime tout ce que j’aime, il a la sensibilité que j’aime chez un homme, je suis sur un nuage.

Cependant, il y a parfois des incohérences. Il me dit qu’il a ses enfants, que je ne dois plus envoyer de SMS durant 2 jours mais passe le dimanche à m’appeler plusieurs fois par jour.

Le 31 mars 2013, je l’invite à dîner. Je prépare le repas mais il me dit : « Ce n’est pas une bonne idée » J’insiste. Il arrive un peu tard et alcoolisé, pas du tout pour le coup en lien avec l’image que j’avais de lui. Qu’importe, il est mystérieux et prévenant. On a, le soir-même, commencé une liaison torride.

Dans la soirée, il me fait écouter de drôles de chansons dont « Sainte Anne » de Fauve en se plaignant de sa vie sentimentale, qu’il n’est tombé que sur des folles paranos, jalouses, j’ai envie de le plaindre, lui dire que je suis différente. La fin de soirée approche, je lui propose de dormir à la maison et même s’il le souhaitait sur le divan, il refuse.

Je range la table, il est tard. Dans la nuit, je reçois un appel de lui me disant qu’il souhaitait que je le rejoigne chez lui, je refuse. J’ai trop bu pour conduire et je lui fais remarquer que je lui avais proposé, il me répond « qu’il est comme ça, imprévisible ». Les jours défilent, les mails et SMS d’amour tout au long des journées et soirées s’installent.

Et étrangement, je le sens mentir, je cerne quelque chose d’étrange.

A chaque fois que je lui dis que je suis avec mes enfants, que je suis en courses ou que j’ai des amis qui viennent manger, il insiste, m’appelle plusieurs fois en me disant – je me souviens très bien – : « Tu ne seras plus jamais la même« . Il a des comportements très étranges, qu’importe à côté de ça, il a l’air si romantique et le pauvre dit avoir tant souffert et que moi je suis si spéciale à ses yeux…

Pourtant je ressens intérieurement quelque chose d’indéfinissable qui me met mal à l’aise, je ne le cerne plus vraiment mais j’ai envie d’y croire.

Mai 2013

Je fête mes 38 ans, je suis très excitée je l’ai invité à mon anniversaire, il y a mon fils et mes meilleurs amis (ma fille absente). L’après-midi, j’emmène ma fille à un cours de danse. Il m’appelle x fois et me dit : « De toute façon, ton fils, je le manipule comme je veux« . Ça m’interpelle, je lui demande pourquoi il dit des choses bizarres parfois, il répond toujours pareil : « C’est tout moi, mystérieux et imprévisible, ma chérie« . Il arrive en retard. Mes amis sont tous là, le malaise s’installe dès son arrivée, il est froid, ne parle avec personne et n’arrête pas d’aller voir mon fils et son copain dans sa chambre pour lui parler de ce qu’aime mon fils car il m’a posé la question et je lui ai bien sûr répondu l’informatique.

Mes amis sont mal à l’aise au cours de la soirée, on met de la musique, histoire de danser. La colère lui monte, il arrache toutes les prises et dit : « C’est bon, on ne s’entend pas. On n’est pas en boîte« , il tient à ce que je reste « collée » toute la soirée avec lui, et moi je prends ça pour une preuve d’amour si forte.
Pourtant le lendemain de l’anniversaire, il me plante à 8h du matin sous prétexte d’avoir du boulot et souvent comme ça, mais j’accepte.

Une de mes meilleures amies m’appelle le lendemain catastrophée, en me disant que tous s’inquiètent, même mon fils en a parlé à son père, qu’il est « bizarre », « possessif « , que je dois réagir et le quitter avant de mal finir. Je n’entends rien, je ne vois rien, il est si charmant la plupart du temps, il est tout ce dont je rêve.

Juin 2013

Un festival de musique connu dans la région. Il fait du bénévolat jusqu’à 21h, il sait que j’y vais. Il y a un groupe que j’aime, enfin j’aimais bien qui passe. Je suis surprise, il ne me propose pas d’aller avec lui. Je prends le téléphone, stressée parce qu’il avait le don de me mettre dans un état étrange, en lui demandant si je pouvais partir avec lui et qu’on se rejoigne à 21h pour le concert, il accepte.

J’arrive chez lui, il est un peu tendu, il dit qu’il n’aime pas la foule. Je suis gênée, dans la voiture il ne me dit pas un mot ou presque. Il me prévient qu’on doit arriver comme si on était amis, que ses enfants ne doivent pas savoir qu’il a quelqu’un et qu’il ne voudrait pas que ses collègues qui travaillent avec lui gaffent. Je ne dis rien, je l’attends toute contente à 21h, c’est notre premier concert ensemble. Il arrive et me dit : « Attends-moi là, j’arrive« . Le temps passe au bout de 40 mn, je lui envoie un texto lui disant que je vais me chercher un verre, que je l’attendrai là où on s’était trouvés.

En m’approchant du bar, je le vois là, en train de boire tranquillement un verre avec une femme.

Mon cœur se retourne, ce n’est pas l’homme que je connais. Je bois x verres de désespoir puis je m’approche d’eux. Je lui demande pourquoi il ne me présente pas, que ça fait plus de 40 mn que je l’attends. Il se met à me rire au nez et la femme avec, idem. Je pars et me perds dans la foule. Mes larmes coulent, je ne comprends plus rien, ce n’est pas possible, ce n’est pas l’homme que je connais. Ma voiture et les clés de ma voiture sont pourtant chez lui, j’erre dans le concert en pleurs. A la sortie du festival, je l’aperçois sortir en même temps qu’elle alors que je n’arrête pas de tenter de l’appeler sans succès. La colère cède, je le pousse et lui demande ce qu’il fait, pourquoi il fait ça, la femme s’en va, il me prend violemment par le bras en me disant d’arrêter mon numéro.

En arrivant chez lui, j’ai eu droit à une pluie d’insultes, que je ne me rendais pas compte qu’il était directeur de crèche et faire un scandale comme ça, alors qu’il y avait tous ses collègues de la ville, que c’était une maman qu’il avait croisée par hasard. Je passe une semaine à m’en prendre plein la tête, qu’il a honte et moi, une semaine à lui demander pardon, que je croyais que c’était autre chose.

Une semaine après, c’est le week-end où (soi-disant) il a ses enfants. Une de mes voisines connaissait un ami de M qui avait fait les présentations lors d’un barbecue. Elle lui avait dit qu’un de ses collègues et sa femme cherchaient une crèche pour leurs enfants. Elle savait que j’avais une relation avec M et que j’en étais folle amoureuse. En rentrant d’un mariage, elle sonne à ma porte, toute pâle, et me raconte qu’elle a croisé la femme de son collègue, qui lui a avoué que ça faisait de nombreux mois qu’elle communiquait par mail avec M et que tout allait très vite, qu’elle avait rendez-vous avec lui le soir du concert mais qu’une folle furieuse (moi) avait déboulé, que M lui aurait dit que j’étais une de ses ex parano, jalouse et qui ne le lâchait plus. Ma voisine lui avait expliqué que nous avions une liaison depuis 3 mois, M et moi.

Le soir-même, j’appelle M et lui laisse des messages sans succès, évidemment en le traitant de tous les noms.

Une de mes collègues qui est psychologue me met en garde au récit de mon histoire, elle dit qu’il a tous les traits d’un pervers narcissique.

Je n’entends plus parler de lui, je pleure toutes les larmes de mon corps, je souffre tellement durant 4 mois. Je pleure, pleure, pleure.

4 mois plus tard, le 25 octobre 2013, je reçois un SMS de M me demandant s’il peut m’appeler. Et là, la PLUS GROSSE ERREUR DE MA VIE, je lui réponds : « Demain« .

Le lendemain, il m’appelle en me disant que ce n’est pas ce que je crois, qu’il n’y aurait jamais rien eu avec cette femme, que je lui manquais terriblement. Le lendemain, je pars en vacances très tôt, qu’importe. J’ai l’impression d’être hypnotisée, je le vois ce soir-là. Durant ma semaine de vacances, je suis confuse, j’ai peur et en même temps attirée de manière folle. A mon retour, la liaison se poursuit. Il me dit que les choses vont changer, qu’il va me faire rentrer dans sa vie et là, tout va très, très vite. A nouveau, en moins d’une semaine, il me présente son père, me fait des cadeaux, tente de me présenter ses enfants il en a 3. J’arrive à son domicile, il n’y a que sa fille, ses 2 autres enfants ne voulaient pas me voir et ont demandé à leur mère de venir les chercher.

Je suis si émue, il fait tant de choses pour me prouver son amour, il est différent de la première fois, il paraît moins flou.

Les mois passent, il a parfois encore des étrangetés mais je reste sur mes gardes un peu et il me dit à longueur de temps : « Tu verras, avec le temps tu n’auras plus le choix que de croire à mon amour« . Malgré tout, quand il a ses enfants, je dois faire comme d’habitude : silence. Mes enfants et mes amis me mettent en garde, qu’ils ne le sentent pas.

JE NE PEUX PLUS RIEN ENTENDRE QUE LUI LUI LUI LUI. Il gouverne ma vie.

Décembre 2013

Alors que je suis en plein réveillon de Noël avec ma famille, il me persécute au téléphone et c’est souvent le cas quand il sait que je fais quelque chose. Je me dis alors : « Qu’est ce qu’il doit m’aimer pour être si triste sans moi« …

Janvier 2014

Alors qu’on est au restaurant, la serveuse lui dit : « Tu n’es qu’un poison« . Je suis complètement chamboulée mais je finis par le croire. Il fait la compta car ce sont des potes et il a oublié un rendez-vous, soi-disant qu’elle est amoureuse, elle se fait des films, BLA BLA BLA ET JE GOBE TOUT.

Je ne veux juste pas voir la réalité.

Février 2014

Il est de plus en plus chez moi, tout va très très vite, on s’installe tout doucement ensemble.

Juin 2014

Alors qu’on est quasiment toujours ensemble, il me fait des réflexions étranges : « Tu devrais te méfier de moi » en me faisant écouter « Voyou » de Fauve, chanson qui dit « Qu’est ce que t’as, pauvre conne ? T’en as pas vu assez, tu veux que je te saute au visage comme j’ai fait avec les autres ?« . J’en pleure, il en rit en me disant : « Mais c’est juste une chanson« .

J’ai oublié de préciser qu’il n’a qu’un couple d’amis, et je leur en fait part. Ils lui disent : « Tu ne devrais pas la mettre dans le flou comme ça« .

Ils connaissent son histoire. Il a été marié 17 ans, voilà 8 ans qu’il s’est séparé, son ex-femme le hait toujours de manière très étrange (mon ex-mari est parti et je lui en ai voulu mais pas de haine à ce point). Il était parti avec une femme, Delphine, que M a quittée enceinte de 8 mois sous prétexte que c’était une folle jalouse, parano, son enfant qu’il n’avait jamais vu il disait que c’était rien de plus qu’un spermatozoïde. A la suite, il avait eu 2 relations. Je cite ses propos : « J’en ai bien profité mais elles m’ont cassé les pieds à vouloir que ça évolue, je les ai jetées »

Alors oui, ses propos me faisaient entrer dans des doutes pas possibles, je lui ai même dit une fois : « Tu es revenu pour me mettre en bouillie« . Il souriait en me serrant fort et me disant : « Mais pas toi, toi tu es la femme de ma vie, celle que j’attendais. Après toi, je ferai de l’humanitaire. Il n’y aura plus personne après toi« .

MOI J’AI ENVIE ET BESOIN DE CROIRE. SANS LUI JE NE PEUX DÉJÀ PLUS PENSER, NI RESPIRER. JE SUIS PERDUE SANS LUI.

Janvier 2015

Un visage de lui complètement inconnu. Nous sommes attendus aux vœux du Maire dans la ville où il exerce, il me prévient que je dois être prête à 19h.

Je suis prête bien avant car il me dit : « Tu ne te rends pas compte, tu es la seule que j’ai emmenée où il y a tous mes collègues. Quelle chance tu as !!!« . A 18h55, une collègue m’appelle à propos du travail. Je lui dis que je n’ai pas trop le temps, je ne sais pas pourquoi je me sens si tendue parfois, une tension interne étrange. Un coup de klaxon, je tente d’abréger un maximum. Je finis par sortir, il devait être 19h03, il a commencé à m’insulter que je ne respecte rien que l’heure c’est l’heure. J’ai passé le trajet à lui demander pardon au bord des larmes. En arrivant il était à nouveau si gentil et prévenant.

*** Edit Scarlett : lire mon article sur la rage narcissique et son objectif manipulatoire. ***

On vit désormais ensemble à temps plein sauf un week-end sur 2 où je dois m’effacer. Il a des comportements parfois étranges mais parfois si tendres, j’ai la sensation qu’il est « lunatique ». J’ai compris que ce n’était pas le terme aujourd’hui.

Mai 2015

Nous sommes en vacances, nous allons reprendre nos vélos après une escapade au marché, il fait beau, je suis amoureuse mais lui change de plus en plus. Il me demande de prendre les clés des cadenas et me dit : « Regarde bien, tu les remettras au même endroit« . Au moment de les ranger, je ne sais plus quelle est la pochette et la même tension interne m’envahit. Il se met dans la même rage qu’en janvier 2015. Sa communication est de plus en plus floue alors que ça a toujours été étrange mais ça s’accentue à vitesse grand V, par moments je ne le reconnais plus. Il est parfois si gentil et a l’air si amoureux, à vous faire perdre la tête.

On ne sait plus où on en est, c’est une folie douce qui rend dingue.

Je commence à trouver étrange de ne pas entrer dans la vie de ses enfants alors que lui vit chez moi, que ce n’est pas aux enfants de commander. Il acquiesce, nous agrandissons ma maison d’un commun accord pour qu’il puisse s’installer progressivement chez moi. On signe pour un prêt commun, les travaux débutent en septembre 2015.

Août 2015

Pendant nos vacances d’été, il a plusieurs fois les mêmes rages pour des bagatelles. Et puis la seconde d’après, il m’écrit sur la plage : « Je t’aime, Nath » sur le sable, il me fait fondre. Il savait tellement me faire fondre en dissipant tous les doutes et peurs qui faisaient partie de mon quotidien. Pourtant, il change de plus en plus, j’appelle ma meilleure amie en larmes de plus en plus souvent.

Septembre 2015

Nos travaux commencent, il refuse de payer la moitié du prêt mais il me donne cependant 1/3 de la somme des travaux. D’un autre côté, il vit chez moi à mes crochets en ne me donnant que 50 euros à 100 maxi par mois. Je ne trouve pas cela normal mais j’accepte.

Octobre 2015

Il est sur le divan, je cuisine… Ah oui, tout ce qu’il aimait faire avec moi au début : prendre un bain, cuisiner et bien, il commence à tout rejeter.  L’amoureux du début a disparu. Je me dis que c’est peut-être normal. A vrai dire, je me console comme je peux, je le surprends ce soir-là avec des drôles de mails où il parle de sa vie privée (il fait de la course à pied) avec d’autres femmes, je rentre dans une rage noire pour la première fois, en lui disant qu’il n’avait pas intérêt à recommencer ses petits jeux mails avec d’autres femmes. Pour me prouver sa bonne foi, il me donne les identifiants. Je suis rassurée, pourtant quelque chose m’envahit de plus en plus. Il me parle mal, me fait des réflexions blessantes puis sourit et me dit que c’est pour rire mais il est étrange, j’ai une tension interne constante.

Je me sens de plus en plus seule les week-ends où on n’est que tous les 2. Il disparaît puis revient et d’un coup de baguette magique, il arrive à tout me faire croire puis parfois se fâche d’ailleurs, de plus en plus souvent quand je lui fais des remarques sur ses bizarreries, qu’il change, qu’il n’aime plus tout ce qu’on partageait, qu’il est distant. Mon ex-mari finit par s’inquiéter, alerté par mon fils sur notre relation, qu’il entend M se mettre souvent en colère après moi, qu’il me parle mal.

JE NE PEUX PLUS RIEN FAIRE, je me sens prise au piège dans cet amour fou qui me lie à lui, j’ai l’impression qu’on ne fait qu’un, qu’on est en fusion. Nos relations sexuelles, je ne l’ai pas précisé, sont à la hauteur de ça, violentes et complètement folles, passionnelles.

Ce sont d’ailleurs les seuls instants où il est tendre alors qu’au début il était si charmant, tendre, ça s’estompe, tout s’estompe, mais notre vie sexuelle fut aussi folle que notre histoire alors comment pouvoir tourner la page avec une histoire torride comme ça ??? Comment ??

Notre situation n’évolue pas, ses enfants ne viennent toujours pas chez moi, lui de plus en plus distant, je finis aux urgences un week-end où il n’est pas là en crise de nerfs suite à une grosse absorption d’alcool le 31 mars 2016.

Je me sens usée, fatiguée, je ne comprends plus rien, ils me gardent en observation 2 jours en me mettant en garde que mon compagnon a des traits de perversion. Le jour de ma sortie, il refuse de venir me chercher. Je suis obligée de rentrer en taxi.

Le temps passe, je suis à bout de forces.

Juin 2016

Mon entourage s’inquiète pour moi, la communication qui a toujours été floue s’accentue. J’ai toujours du relire 5 fois ses messages avant de comprendre ce qu’il voulait dire. A une simple question, il répondait sans arrêt sur tout, tout le temps à côté de la plaque. Flou, rien n’était jamais clair, j’avais la sensation de devenir folle.

Début juin 2016, alors que son adresse mail était la même depuis plus de 3 ans, elle a subitement disparu enfin s’est « transformée » en l’inverse nom/prénom. Il me répète pendant une semaine que je deviens folle, qu’elle n’a jamais existé mais moi je suis sûre de moi. Je finis par ne plus rien comprendre, je ne sais plus qui je suis.

Un soir, par hasard, je le surprends en train de télécharger des musiques avec paroles. Je deviens furieuse en le questionnant. Il répond que c’est pour mettre dans son mp3. Avec les paroles… bien sûr !!!! ET JE GOBE, GOBE même si au fond, je suis sûre que c’est pour une nouvelle proie surtout quand j’ai écouté la chanson le lendemain seule. C’est exactement avec le même genre de chansons qu’il m’a séduite en 2013.

Le 9 juin 2016, la mise à mort sadique commence. Il prétexte alors qu’on vit ensemble depuis plus de 2 ans et 8 mois quasiment, qu’il a une semaine chargée, qu’il veut prendre du temps pour lui, de la distance. Il refuse de me parler, ne répond plus au téléphone, puis revient le mercredi 15 juin où là il a commencé à avoir à mon égard, un regard vide que je ne lui connaissais pas du tout. Il me dit alors : « Tu es la seule qui me fasse peur. Tu es intelligente et imprévisible« . Je n’entends rien, je me bouche les oreilles.

On finit la soirée chez moi. Je ne comprends rien. Quelques jours avant, il n’avait pas le même regard, il m’enlevait mon maillot de bain au milieu de la piscine comme un amoureux, la seconde d’après, il me regarde comme une merde. Je n’ai RIEN PU VOIR, RIEN, RIEN.

Le jeudi 16 juin, je veux lui faire une surprise. Je cuisine. Alors qu’il a les clefs de chez moi depuis 3 ans, il m’a donné les siennes il y a quelques mois. Je décide pour la première fois depuis le début de notre histoire d’aller en surprise chez lui, l’attendre.

Comme il est si froid, distant, je veux me battre pour le retrouver mon amour, mon ours, mon têtard à moi, l’amour de ma vie….

Arrivée devant chez lui, je m’effondre je me rends compte que je n’ai pas la bonne clef. Que nenni, je me dis que c’est parce qu’il a 2 verrous et il a juste oublié de me donner la 2ème clef. Il arrive, furieux. Ce soir-là, il est allé seul à la piscine. J’ai attendu 2 heures durant, en larmes. On se met devant la télé, il me dit : « On va regarder un épisode de notre série ».

Je le regarde ahurie. Je ne connais pas cette série. Il me dit : « Tu fais exprès, tu es jalouse, parano« . Je hurle en moi, je ne connais pas cette série. Que nenni toujours… DORMIR CONTRE LUI n’a pas de PRIX.

Je suis comme une droguée avec sa drogue, la seule qui la tienne debout. Sans lui, je ne peux plus rien, désormais je suis l’ombre de moi-même, je suis totalement obsédée par lui lui, lui, lui, lui. Mon amour.

Vendredi 17 juin, il m’appelle depuis le boulot, prétexte de vouloir rester chez lui. Je m’effondre, je lui envoie à bout de forces un message : « Viens chercher tes affaires, j’en peux plus« . Il arrive, je me jette sur lui en sanglots, j’ai SI MAL, SI MAL. « Je t’aime, pourquoi tu me fais ça ?« . Il appelle la gendarmerie en disant : « Ma compagne est hystérique, il faut la faire interner« . Je m’enferme à clef dans les toilettes, je ne comprends plus rien, en mai nous étions en amoureux à Barcelone, il disait que j’étais l’amour de sa vie, qu’après moi, ce serait le néant.

J’appelle ma meilleure amie au secours. Elle me met en garde depuis si longtemps… Les gendarmes arrivent, je leur explique que je ne suis pas folle mais il fait tout pour me rendre folle, je ne comprends rien. La gendarme me demande si j’ai quelqu’un de confiance à appeler. Je lui dis mon ex-mari avec qui j’ai passé 23 ans et père de mes 2 enfants. Mon ex-mari signale que je vis l’enfer qu’il ne sent pas cet homme depuis le début, que je ne suis pas folle.

La gendarme me lâche : « C’est un pervers narcissique ».

Mon amie dort près de moi, lui est congédié par les gendarmes qui lui ont demandé de prendre ses affaires et quitter mon domicile. Je passe la nuit à regarder des articles sur les pervers narcissiques. Mon amie est infirmière psychiatrique et mes collègues m’ont déjà dit qu’il avait tous les traits quand je m’autorisais à parler de ce malaise que je vivais constamment.

Pourtant, le samedi 18 juin, mon amie part et je n’ai qu’une idée en tête LUI LUI LUI ET COMPRENDRE. On était à la piscine début juin en amoureux, en mai à Barcelone et parfois il était si gentil, drôle et attentionné que ça effaçait à chaque fois TOUT, TOUT LE RESTE.

Il avait le don de me mettre dans un état proche de l’hypnose, je ne me reconnaissais plus.

Je lui envoie des messages, des appels, pas de réponses. Je vais chez lui, désespérée vers 20h, il ouvre sa porte. Je pleure, je veux comprendre, je m’assieds par terre chez lui, il me traîne par les pieds hors de son appartement, dit qu’il ne veut plus jamais me voir. Je me retrouve en boule, en pleurs dans le couloir de son immeuble. Une voisine m’accueille et je lui dis que je voudrais qu’il me redonne les clefs de chez moi. Elle sonne à sa porte, il arrive chez elle, me redonne ma clef gentiment et me dit : « Allez, viens« . Il me traîne 3 étages par le bras, j’ai la marque durant plusieurs jours.

Il me jette littéralement hors de son immeuble, je suis perdue.

Je NE COMPRENDS RIEN, RIEN, RIEN, je fonce de désespoir dans un arbre avec ma voiture.

Mon ex-mari et ma fille ce soir-là mangeaient au restaurant. Quand ils sont revenus, ma voiture fumait, était foutue et moi j’étais accroupie en état de choc, je hurlais, je pleurais… Mon ex-mari a appelé les pompiers devant tant d’angoisses. J’ai été internée 10 jours en psychiatrie.

Là on m’a demandé d’expliquer tout, on m’a immédiatement dit : « Vous êtes avec un pervers narcissique en puissance« .

On m’a expliqué qu’il risquait de revenir s’assurer que j’étais bien détruite.

Il m’a appelée une fois pour me dire que c’était fini. J’ai passé 10 jours sans manger, ni dormir à pleurer je ne comprenais rien, le masque était tombé.

Je suis sortie le 28 juin. Le 29 juin, mon téléphone sonne, c’était LUI. Mes enfants m’avaient caché les clés de ma voiture tant le risque de suicide était élevé. Il voulait me voir, je lui manquais. Que nenni, j’y suis allée en stop.

Une fois arrivée, il était froid. Je pensais au discours du psychiatre : « Vous êtes la souris et lui, le chat. Il ne vous lâchera que quand vous serez à terre« . Je suis mal, étrangement mal, je n’arrive pas à faire l’amour pourtant point culminant de notre relation. Il est froid, glacial. Il me ramène le lendemain matin sans un mot. Je l’aime, je suis SI MAL, SI MAL, je lui propose qu’on se revoie.

Juillet 2016

Samedi 2 juillet 2016, je sors de chez ma psychiatre, il m’attend. Mon cœur bat la chamade, on fait l’amour avec une telle intensité, nos corps font qu’un, je ne peux me résoudre à rien. Il est l’homme de ma vie. Il s’endort, je lui mets un mot doux : « Je fais du ménage chez moi. Dis-moi à quelle heure je viens ce soir ?« .

Il m’envoie un message : « Maintenant que tu as eu ce que tu voulais, tu n’auras plus rien mais si tu le souhaites, tu peux venir ce soir« .

Je suis perdue, triste et pleine d’espoir. J’y vais. Il est distant tout le repas, il me parle presque de sa nouvelle proie. ça, je ne l’ai compris qu’après… Quand je lui ai dit, au bout de 3 ans des travaux chez moi, que je ne comprenais rien, que ça n’évoluait pas, bien au contraire ; qu’aucune femme de mon âge n’accepterait de vivre ça et il m’a regardée en me disant : « Ben si« .

Après le repas, il me fout à la porte. Je me retrouve en bas de chez lui, perdue, égarée en état de choc. Je sonne et lui implore sa pitié de dormir près de lui… Qu’on fera comme il voudra, qu’on pourrait reprendre une histoire plus légère sans vivre toujours ensemble le temps qu’il aille mieux… Il m’ouvre.

On s’endort. Le lendemain matin, alors que je suis encore endormie il me serre si fort dans ses bras que ça me réveille. Quand je me retourne, il fait un bond et se lève aussitôt. J’ai oublié de préciser qu’après notre relation torride du samedi, il m’a laissée pleine de sperme, seule dans la chambre, sans un mot, un geste, comme un animal qui s’était déchargé. Lui qui était si tendre au début, si différent, je ne comprends rien.

Il s’assied sur son divan, on fait l’amour tendrement, si tendrement mais malgré tout, il a la même réaction. Il part se doucher sans un mot, en me disant que ce n’était pas prévu au programme. Je pars de chez lui dans un vide et un remplissage de tout et de rien, je suis perdue, pleine d’espoir, je lui envoie des messages plus tard dans la soirée.

Nous sommes le dimanche 3 juillet, le jour des 20 ans de mon fils. Pas de réponse. Le soir, je suis au resto en famille, pas de réponse. Je suis dans un état psychique proche de l’anéantissement.

Lundi 4 juillet. Un message : « FIN DE NOTRE HISTOIRE« 

Vous pensez que dans l’état où j’étais, j’ai cherché à être en contact avec lui. Sans réponse.

Le 9 juillet, alors que ça faisait des mois que j’avais organisé une grosse fête pour l’anniversaire de mon fils  et qu’il le savait, il m’envoie un message avec le lien de la chanson « Salut les amoureux » en me disant que tout était vérité du début à la fin.

Je passe des jours et des jours au fond du gouffre. Je suis hospitalisée à bout de forces le 22 août en maison de repos pendant un mois.

Impossible de pratiquer le no contact même si je suis de plus en plus certaine que c’est bien un pervers narcissique. Je lui dis tout dans un mail et sa seule réponse est : »Je ne suis pas doué pour les relations humaines. Tout est dit et tiens-toi loin de moi, comme le disent tes psy à cause de mon sadisme salvateur pour toi« .

Septembre 2016

Je suis effondrée puis le 2 septembre, je reçois un mail de menaces alors que je suis en permission de la clinique. Soi-disant, j’aurais abîmé sa voiture et que je devais faire attention, qu’il détenait tous mes secrets de famille pouvant déchiqueter 4 générations de ma famille. Je lui réponds que mes psy ont lu le message. Plus de nouvelles.

J’ai oublié de préciser que j’ai rechuté dans l’addiction à l’alcool.

Je suis en arrêt maladie depuis le 18 juin. Je pleure tous les jours, je hurle, je souffre, on m’a décelé un syndrome post traumatique grave. Nous sommes le 11 novembre, toujours en arrêt. Je ne suis plus que l’ombre de moi-même, je suis anéantie, vidée, souillée, à terre. Je ne dors plus malgré un lourd traitement, je ne mange quasiment plus, je suis livide, j’ai des pensées suicidaires, je n’arrive même plus à respirer sans lui. Il m’obsède jours et nuits, je suis hantée par notre histoire de folie. C’est si fou, si destructeur, je ne suis plus rien.

Je n’ose même plus sortir de chez moi de peur de le croiser. Et je l’ai croisé le 1er novembre alors que j’étais sur le parking de la boulangerie de ma ville. Il est passé avec sa nouvelle proie. Même pas d’électro choc. Je suis depuis, l’ombre de moi-même, je glisse vers une profonde dépression. Me doucher, respirer, vivre sans lui malgré tout ce que j’ai souffert est un combat. Il était un tel ange et démon que je ne savais plus où j’en étais.

Je ne sais plus qui je suis, je suis dévastée, perdue, je ne me raccroche qu’aux moments d’accalmie du début de notre histoire. Je voudrais mourir, il a fait de moi une morte vivante, je suis pétrifiée, dans l’horreur. La douleur me lacère le corps, j’ai également vomissements, des crampes partout, des insomnies. Je rêve d’une justice. Lui, directeur de crèche prédateur qui a sous la main toutes les femmes en mal à ses pieds…

Pitié, Scarlett, j’ai besoin que mon témoignage soit sur votre site pour que ma justice soit là. J’ai besoin qu’on entende ma douleur, ma colère, ma rage, ma haine et la destruction profonde de mon âme et mon corps. Comment ai-je pu le laisser me détruire à ce point…??? Et le pire, je dis bien le pire, c’est qu’il ME MANQUE CRUELLEMENT.

Je n’ai connu que des hors limite. J’ai vécu 3 incestes et trop, tellement trop. Il a détruit une proie de choix, une proie de luxe qui accepte tout sans limites et je l’ai aimé d’un amour sans limites ou dépendance affective. Pitié, je veux qu’il me sorte de la tête. Il m’obsède jours et nuits. J’ai vécu les moments les plus érotiques de toute ma vie mais à quel prix.

Dory

309 réflexions sur “[Témoignage] Dory : « Je ne dors plus, je ne mange plus, j’ai des pensées suicidaires, je n’arrive même plus à respirer sans lui » + Quand les mots et les actions ne s’accordent pas, fuyez.

  1. Me revient également une histoire qui démontre (si il y’a avait encore à le démontrer) de quoi sont capables ces fétides.

    Une de mes relations a rencontré un type sur internet après son divorce et très tristement le décès de son fils. Une amie commune le connaissait, elle le trouvait « bizarre ». Il ne travaillait pas et passait ses journée sur son ordinateur, à priori très calé en informatique (technoPN).Après 2 ans de relation toxique, elle l’a quitté. Je vous laisse imaginer son état d’alors.
    Suite à son retour d’un énième arrêt maladie, elle a fini par se confier à mon amie qui est également sa collègue de travail.

    Elle s’étonnait de le croiser régulièrement « par hasard » lorsqu’elle faisait ses courses, ou sortait dans des endroits dans lesquels ils ne s’étaient jamais rendus ensembles. Il lui faisait des allusions au sujet d’événements ou de conversations que seules les personnes concernées pouvaient avoir connaissance. Jusqu’au jour ou elle a compris qu’il avait installé un traceur dans son téléphone pour espionner tous ses déplacements ainsi que ses SMS et conversations !
    Pour l’anecdote, mon ex mari, a l’annonce de ma demande de divorce, avait acheté un traceur pour le mettre dans ma voiture, sauf que c’est moi qui ai réceptionné le colis ! Je vous laisse imaginer ma tête à l’ouverture quand j’ai compris de quoi il s’agissait. C’est minuscule ce truc et cela permet même d’écouter les conversation dans la voiture en plus de donner la position GPS !! Dingue.

    Il l’a menacé ensuite de transmettre des vidéo compromettantes à son employeur et de les diffuser sur le réseau interne. Employée de mairie, elle a dû avec beaucoup de courage en informer son employeur (le maire), rongée par la honte. Son employeur avertit, lui a garantit que si ce type mettait ces menaces à exécution il porterait plainte au nom de la municipalité.
    Elle lui a adressé un mail en ce sens, le menaçant également de porter plainte. Il n’a jamais envoyé les vidéo ou captures d’écran de leur ébats.
    J’ajoute qu’elle est depuis interdite bancaire suite aux sommes d’argent importantes qu’elle lui a « prêté » pour qu’il puisse créer son entreprise (fictive) et payer son loyer.

    Voilà leur triste pouvoir de nuisance. Même la relation terminée, ils sont capables de poursuivre leur victime pour les pousser jusqu’au suicide ou à la folie. Je reste persuadée que nombreux suicides « inexpliqués » si j’ose dire sont provoqués par la main invisible de ces monstres.

    C’est quand j’ai pu expliquer à mes proches amies ce qui m’était arrivée que certaines d’entres elles m’ont relaté des histoires comme celles ci. J’ai du mal à croire que les PN soient très peu présents dans notre société. Je crois avoir lu 3%. J’ai l’impression qu’autour de moi, tout le monde en connait au moins un ?! D’ailleurs, sur quoi se basent ces statistiques ?

    J'aime

    1. Hello

      Oui, c’est leur marqueur. S’ils n’étaient pas aussi néfastes… Je pense que ce profil serait bien moins « populaire »😉.

      Le pire n’est pas la relation en elle-même qui est déjà cauchemardesque mais l’après quand le déséquilibré parasitaire refuse de lâcher sa proie tant qu’elle n’est pas morte ou aux frontières de la mort. Pourquoi est-ce que j’utilise la métaphore ô combien réaliste de l’herpès…? Parce que c’est la même chose. Les PN ressurgissent TOUJOURS, on ne peut pas s’en débarrasser jusqu’à ce qu’ils soient dans l’au-delà. Et encore lol, pour ceux qui croient en la vie après la mort, je suis sûre qu’ils cherchent un moyen de revenir, bouhhh🙂.

      Ce qui se passe, Stellabat, c’est que quand on est dans cette vibration, on attire ce profil. Je ne te raconte pas le nombre de narcissiques et pervers narcissiques que j’attire depuis que j’ai ouvert le blog. C’est assez incroyable. Quand on baigne dedans malgré nous, il faut être conscient que ça modifie notre énergie immanquablement. Pour cela, je renforce mes méditations quotidiennes et je choisis mon entourage avec beaucoup plus de conscience qu’avant. C’est le prix à payer. La vibration est une réalité.

      X

      J'aime

      1. Bonjour Scarlett, bonjour à tous <3,
        @Scarlett, vous me faites peur avec cette affirmation: "Ce qui se passe, Stellabat, c’est que quand on est dans cette vibration, on attire ce profil. Je ne te raconte pas le nombre de narcissiques et pervers narcissiques que j’attire depuis que j’ai ouvert le blog. C’est assez incroyable. Quand on baigne dedans malgré nous, il faut être conscient que ça modifie notre énergie immanquablement.
        ??? On attire ces "fakes" parce que notre niveau vibratoire est assez bas (pour ma part, c'est arrivé à la suite d'un double deuil…J'étais au ras des pâquerettes! déboussolée! je peux comprendre qu'il soit arrivé à ses fins…
        Mais, aujourd'hui que vous avez compris le phénomène, que vous êtes vigilante, positive…comment vous vous attirez encore des monstres? est ce le fait d'en parler quotidiennement? de cotoyer via le blog des victimes?
        Merci pour votre éclairage.
        Après ma rupture avec PN, une nana que je connaissais à peine a voulu s'incruster dans ma vie et jouer les sauveuses…Elle se lançait dans une formation de "coach" (c'est à la mode…no comment) et voulait devenir mon "gourou". J'ai décelé très vite son petit jeu toxique et éjecté de ma vie à jamais! Depuis, ça a été le grand nettoyage de printemps! Oust les toxiques! même dans ma famille!
        La vie est belle!
        Peace❤

        J'aime

      2. Bonjour Etoile,

        Ce qu’il faut savoir, c’est que si tu es présente sur ce blog, c’est qu’à la base, tu résonnes sur le même plan que le PN parce qu’il y a/avait une blessure chez toi qui est similaire à la sienne. Il ne suffit pas de quitter le PN, il faut aussi te reconstruire en partant de la faille initiale. Une fois que cette blessure est identifiée et guérie, tu es en mesure d’identifier les prédateurs et de t’en protéger. Ils seront toujours attirés par toi mais toi, tu ne seras plus attirée par eux. Ils viendront toujours parce qu’ils ont un instinct de prédation et savent repérer certains signaux qu’envoient les personnes qui ont été blessées dans leur vie, encore plus celles qui ont déjà connu un autre prédateur. C’est un fait scientifiquement prouvé. Ta force est de pouvoir t’en éloigner, tu n’as pas un « bouclier » autour de toi qui les empêche de tenter leur chance par contre.

        Si tu ressens de la « peur » (quelle qu’en soit l’origine), il vaut mieux que tu viennes moins sur le blog, voire plus du tout. Cela signifie que ta route t’emmène ailleurs et il faut impérativement suivre ton intuition si elle va dans ce sens. Cette même intuition qui t’avait envoyé des signaux d’alerte au début de ton interaction toxique est la même qui t’indiquera quand tu devras prendre définitivement une autre voie.

        Maintenant, et cela rejoint aussi ce que tu écris, « energy flows where attention goes », donc plus on donne d’attention à un sujet en particulier, plus il a tendance à se manifester dans le monde physique. En animant ce blog, surtout à visage découvert, c’est comme si j’avais « choisi » une vocation (à la base, c’était juste pour offrir ce que je n’avais pas eu à l’époque, hein ^^) et même si c’est « contre » les pervers narcissiques, mon attention est axée sur ce domaine. Il est donc normal que je les attire. Évidemment et heureusement, je n’attire pas uniquement ces profils. L’immense chance que j’ai est que je sais comment les identifier.

        Le bien/mal, positif/négatif ne sont que des conceptions humaines. L’Univers n’est pas « moral », il ne juge pas mais il est clair que le fait de parler des PN créé une sorte d’énergie qui gravite autour de cela. J’en ai pris conscience et je l’ai accepté. Destin ou pas, je l’ignore mais j’ai fait ce qui m’a semblé juste et la justice a toujours été une de mes valeurs alors c’est sans regret. J’ai progressé comme jamais, j’ai appris tellement sur la nature humaine et sur moi. Je ne ressens aucune peur maintenant, envers personne.

        Je te recommande effectivement de faire preuve de discernement, comme tu l’as fait avec cette femme qui voulait te « sauver ». C’est super d’avoir pu la percer à jour avant qu’elle ne s’infiltre dans ta vie. Le fait d’être passée par cette épreuve t’a rendue plus forte donc avance sans paranoïa et avec beaucoup de confiance en ton intuition. Si elle te conseille de t’éloigner, fais-le.

        Aimé par 2 people

  2. @Scarlett

    Tout comme Étoile, votre réponse Scarlett me laisse interrogative.
    Vous dites: « Ce qu’il faut savoir, c’est que si tu es présente sur ce blog, c’est qu’à la base, tu résonnes sur le même plan que le PN parce qu’il y a/avait une blessure chez toi qui est similaire à la sienne « .
    Pouvez vous m’expliquer s’il vous plait car là je comprends que ma ou mes failles sont identiques à celle du PN côtoyé, est ce cela ? Pouvez vous développer « résonner sur le même plan » ?

    « Ce qui se passe, Stellabat, c’est que quand on est dans cette vibration, on attire ce profil »
    Ce qui voudrait dire que m’intéresser au sujet, participer à ce blog,avoir compris le mécanisme et être sortie de l’emprise c’est être dans une vibration qui me permet de les voir au grand jour et donc de les identifier rapidement ?
    Mais je comprends également que je les attire à moi, comment est-ce possible ?

    Pour ce qui est de ne pas lâcher sa proie, c’est une réalité que je ne peux que constater. Par chance (sic), Truc est sociopathe, donc il a lâche de suite, ce qui d’ailleurs m’avait beaucoup perturbé. Entre la peste et le choléra, je ne choisi pas, désormais je fuis.

    Merci d’avance Scarlett

    J'aime

    1. Bonsoir Stellabat

      Avez-vous constaté la présence de plus de personnes toxiques autour de vous depuis que vous commentez sur le blog ou non ?

      Si la réponse est non alors il n’y a pas de questions à vous poser. Je partais de mon propre constat. J’ai remarqué certains faits concrets et ensuite j’ai cherché l’explication.

      J'aime

      1. bonsoir scarlett, je pense que mon ex est manipulateur pervers ; par contre c’est lui qui a pris la décision par 2 fois de me quitter ; une 1ère fois il y a 3 ans ; il n’a jamais donné signe de vie , c’est moi qui le relancait en vain (il avait une autre copine) et il est revenu il y a 1 an tout mielleux pour me requitter 3 semaines après ; en outre il n’est pas interessé par l’argent très bonne situation ; lors de son retour j’ai été instrumentalisée pour trianguler sa nelle proie ; merci de me répondre et bravo pour votre blog

        J'aime

      2. Happy Wednesday @LORENZI

        Je vous cite  » par contre c’est lui qui a pris la décision par 2 fois de me quitter ; une 1ère fois il y a 3 ans ; il n’a jamais donné signe de vie , c’est moi qui le relancait en vain (il avait une autre copine) et il est revenu il y a 1 an tout mielleux pour me requitter 3 semaines après ;  »

        Full me once, shame on YOU full me twice shame on ME!!!
        A mon humble avis un PN qui part pour revenir , ce n’est pas vous QUITTER mais vous CONTROLER, vous MANIPULER.

        Un PN qui vous quitte au pire, vous bloque , vous chasse comme un sac d’ordure comme dans le cas de @Dory par exemple (voir ses témoignages) et là vous devez bénir le sol comme le pape embrasse la terre à son arrivée😉

        Peace,

        Aimé par 1 personne

      3. Bonsoir

        Je ne vois pas où est la manipulation. Un homme vous quitte par 2 fois et c’est VOUS qui le relancez. En quoi vous a-t-il manipulée…? En plus, il ne donne pas signe de vie et a une nouvelle relation. Comme toute personne normale, en somme.

        Essayez de prendre du recul et de tourner la page. C’est juste une relation classique qui s’est achevée. OK, vous êtes déçue mais c’est la vie.

        Bon courage.

        Aimé par 2 people

  3. Merci Scarlett pour toutes ces précisions❤.
    Je n'ai pas de peurs. J'ai beaucoup appris de cette expérience toxique et du double deuil qui l'a précédé.
    Je vous rejoins complètement quand vous dites ; "Le bien/mal, positif/négatif ne sont que des conceptions humaines. L’Univers n’est pas « moral », il ne juge pas mais il est clair que le fait de parler des PN créé une sorte d’énergie qui gravite autour de cela."
    Des manipulateurs, des toxiques en tout genre, (à part aller vivre en ermite (et ça ne m’intéresse pas) dans une grotte au Bhoutan, j'en croiserai…l'état émotionnel que ces expériences engendreront ne sera plus le même.
    Aujourd'hui, j'en suis là…et l histoire de la petite âme de Neale Donald Walsh me parle bien. Je vous la partage :
    http://www.espacesdufuret.free.fr/dossiers/beaux_textes/petite_ame.pdf

    En numérologie, j'ai un numéro d'apprentissage 9 qui est celui des émotions de la générosité et de comprendre les besoins évolutifs de l'humain. Donc, souvent des expériences de vie parfois douloureuses pour comprendre les besoins réels de l'humain.(il n'y a pas de secrets).

    Merci Scarlett❤

    J'aime

  4. Happy Wednesday @Etoile @Stellabat

    Je cite « Tout comme Étoile, votre réponse Scarlett me laisse interrogative.
    Vous dites: « Ce qu’il faut savoir, c’est que si tu es présente sur ce blog, c’est qu’à la base, tu résonnes sur le même plan que le PN parce qu’il y a/avait une blessure chez toi qui est similaire à la sienne « .
    Pouvez vous m’expliquer s’il vous plait car là je comprends que ma ou mes failles sont identiques à celle du PN côtoyé, est ce cela ? Pouvez vous développer « résonner sur le même plan » ?”.

    Il ne faut pas integré ce discours en en fesant une affaire personnelle.
    Si vous vous appropriez le discours vous vous sentirez visée personnellement et tomberez dans la panique, parce que vous lisez sans prendre du recul. Vous ciblez PN/Moi: Moi/ PN (…. Ce qui n’est pas le cas), au lieu de PN……..Moi.
    Une telle affirmation ne doit vous ébranlée surtout vous mesdames @Etoile et @Stellabat à votre niveau d’avancée.
    @Scarlett a raison , mais pour comprendre la portée de ce message je vous invite à relire et comprendre le FORMIDABLE développement de @Célia, une PERLE :
    Je la cite : « Celia
    « Quand la victime n’a pas encore dévoilé ou divulgué d’une façon ou d’une autre la torture infecte qu’elle subit, le PN envoie des signaux qui s’avèrent être aussi différents et abjectes les uns que les autre”

    27 NOVEMBRE 2016 À 17 H 01 MIN
    Ayant été victime d’un PN durant mon enfance et mon adolescence, et ayant été victime d’un PN 35 ans après, je peux affirmer aujourd’hui, que le PN fait payer à la victime sa propre dépendance affective et que s’il l’a choisi c’est parce-qu’il a fortement senti qu’elle serait bien plus apte que lui à supporter ses propres démons ! Il compte sur elle pour cela ! Quand la victime n’a pas encore dévoilé ou divulgué d’une façon ou d’une autre la torture infecte qu’elle subit, le PN envoie des signaux qui s’avèrent être aussi différents et abjectes les uns que les autres ! Cela peut-être mental ou/et physique. Le PN ne cherchent qu’à faire fuir ses propres démons et il compte bien confier cette lourde charge à une proie de choix qu’il transforme en dépotoir à sa »conscience malfaisante » et c’est ainsi que la victime se sent se consumer en mode de putréfaction ! Le malaise que la victime ressent dés le départ en présence du PN est le premier signal d’une longue série allant crescendo avec le temps ! Les signaux que le PN lance (paroles abjectes, comportements contradictoires, violence, demande de pardon, etc…) tendent à amener la victime à découvrir au milieu de tous ces détritus, l’origine de tant de violence psychologique ! On pourrait dire que le PN cherche à se faire attraper, sans vouloir jamais avouer sa faute ! La victime va devenir tantôt sa libératrice, tantôt la responsable et la coupable de tous ses maux ! Il va la transformer de façon à ce qu’elle devienne le prétexte de tous ses actes pervers ! Il ne peut souscrire à sa propre culpabilité, ni même seulement l’imaginer !
    La dépendance affective de la victime ne vient que du fait qu’elle est à force et à la longue, obligée de se poser en sauveur de son propre bourreau, situation crée de toute pièce par ce dernier, par multiples processus de manipulation.
    Le PN fait payer et supporter à sa victime, des situation troubles et dégradantes d’une période de sa vie, qu’il n’a pas su régler ! La victime est choisie en fonction de son aptitude à avoir réglé les siennes !
    La proie devient une victime, car inconsciemment, elle devient pour le PN, sa seule chance de salut !”

    Rappelez vous mesdames ce que l’on dit systématiquement à tout nouveau venu sur ce blog.
    A savoir que Le PN est dans son rôle mais que chaque victime doit intégré ceci:
    ON attire ce qu’ON est.
    Donc quand on a été victime d’un PN c’est qu’il a identifié en nous une part de lui même dans ses blessures propres et ses démons d’où son accroche.
    Voilà ce que signifie la phrase: « Ce qu’il faut savoir, c’est que si tu es présente sur ce blog, c’est qu’à la base, tu résonnes sur le même plan que le PN parce qu’il y a/avait une blessure chez toi qui est similaire à la sienne « .”
    Vous saisissez?

    Vos failles identiques sont ou et peuvent être:
    Les dépendances affectives, les traumatismes, les absences d’Estime de Soi, non résolus. ET tant que ses failles demeurent elles permettent l’Emprise du PN sur vous et l’incapacité de la victime de s’en éloigner”.

    Maintenant que vous êtes informées sur le Pervers Narcissique et que vous avez mise en place un travail de rupture de l’Emprise et de construction de L’Estime de Soi vous n’êtes plus des novices donc vous êtes au fait des paramêtres d’identification de ce qu’est un PN contrairement à votre arrivée sur ce blog.
    Pour ce qui est des attaques de PN elles sont inéluctables idem des autres toxiques sauf que aujourd’hui vous avez les gardes fous pour les identifier, mais ça ne signifie pas que du jour où vous en êtes sorties de l’Emprise PN il n’en existent plus ou pas dans votre entourrage.
    Personnellement je viens de démasuer un , ça ne signifie pas que je sois sous emprise, je l’attire parce qu’il sait que je fus une proie de choix , sauf que l’ayant démasqué je ne me laisse pas emprisonner, je sais le contrer et lui barrer la route , j’ai appris à dire NON.
    Et je dis NON. Il va tenté encore, je le sais et à force il arrêtera faute de trouver fenêtre ouverte chez moi, il ira cherché une autre proie, pace que je l’ai mis en NO CONTACT.
    Mais ça ne signifie pas que parce que je l’attire aujourd’hui je sois une PN ou une proie de choix, non il est dans son rôle il chasse et tire sur tout ce qui bouge.
    Donc l’observation de @scarlett prend tout son sens dans la mesure où ayant crée un blog public sur la question, des PN et autres toxiques viendront la défier .
    La semaine dernière on a eu un exemple conrêt de toxique venu défier le blog et principalement une victime vulnérable pour tenter de se venger contre moi . Ca n’a pas pris sur moi, mais la victime encore vulnérable est tombée dans le piège et doit recommencer à se reconstruire .
    J’espère avoir aidé à comprendre le message …

    Peace,

    Aimé par 1 personne

  5. Merci @Dandoha <3,
    J'ai réagi un peu vite au post de @Scarlett! Bien sur qu'on attire ce qu'on est! Il n'y a pas les méchants PN et les gentilles victimes (je suis à des années lumière de ce raisonnement!) Ce que je ne comprends pas est pourquoi j'ai écrit "peur" dans mon post réponse à @Scarlett…
    La nuit porte conseil et m'apportera la réponse…
    Bonne soirée🙂

    J'aime

    1. @Etoile ,
      Si tu permets une piste de réflexion:
      Tu as réagie au post de @Scarlett avec la PEUR aussi vite que tu as paniqué à la gare la fois dernière. RESPIRE cesse de craindre et ai confiance en toi, laisse venir apprécie la FORCE qui vient vers Toi pour mieux la CONTROLER si tu paniques la Force te contrôle et elle devient la Peur. C’est comme dans un combat de karaté tu laisses l’adversaire agir pour leui renvoyer sa propre force , tu ne bloques pas dans le vide avant d’être touchée, si tuobserves bien tu pourras ainsi apprécier le mouvement pour l’éviter😉

      Take care,

      Aimé par 1 personne

      1. Bonjour@Dandoha, Bonjour à tous,
        En plein dans le mille! La force dont tu parles, par contre, ne vient pas de l’extérieur mais de l’intérieur (de toute façon, ce que l’on croit voir à l’extérieur est le reflet de ce qu’on est à l’intérieur). J’ai donc peur de ma propre force, de mon pouvoir…
        D’où les interactions avec les toxiques (chef, ex), à qui j’accordais mon pv!! La remise en question de toute interaction avec un toxique est de se poser la question : à qui j’accorde mon pv de me dire qui je suis et qu est ce que je dois faire?
        Et, jusqu’a présent,devant ce genre de situations, je réagissais par la fuite (chef)ou la peur (ex), je me protège et j’attends que ça passe!! car la peur fige et empêche de prendre les bonnes décisions!
        Et, j’entends bien quand @Scarlett me dit : « Si tu ressens de la « peur » (quelle qu’en soit l’origine), il vaut mieux que tu viennes moins sur le blog, voire plus du tout. Cela signifie que ta route t’emmène ailleurs et il faut impérativement SUIVRE TON INTUITION si elle va dans ce sens. Cette même intuition qui t’avait envoyé des signaux d’alerte au début de ton interaction toxique est la même qui t’indiquera quand tu devras prendre définitivement une autre voie. »

        Si je réagis, encore une fois à ma peur, en fuyant ce blog, c’est que je n’ai rien compris!
        Piste de réflexion interessante! merci ❤😉
        Belle journée

        Aimé par 1 personne

  6. Bonsoir à toutes et tous
    Danhoda parlez vous de moi? Je ne cherche à me venger de personne si le commentaire était pour moi ? J’ai beaucoup appris tellement içi de vous, Scarlett et toutes les autres et tous, Je me sens terriblement seule (même que je ne fais pas que de la masturbation intellectuelle) j’ai mal partout dedans mon corps somatise énormément. Je suis consciente d’avoir un profil privilégié pour attirer ce genre de prédateurs. Tant la réalité me fait mal je hurle seule dans ma maison en sanglots « dis moi que c’est pas vrai » comme si une puissance d’ailleurs allait me dire que j’ai rêvé!!! tant ça fait mal..je pense que c’est normal mais mes 3 ans de vie commune me revient de jour en jour. …et résonne chaque jour un peu plus de souvenirs ..douloureux et abject pour celui qui m’a tout droit emmené en hôpital psychiatrique alors que je suis plutôt quelqu’un d’affirmé qui y travaille avec beaucoup de détachement..de recul dirais je . Il est partout dans ma tête. Encore aujourd’hui j’ai fait un effort pour sortir de ma maison avec ma fille, j »‘ai eû de très fortes angoisses on a dû abréger notre sortie. j’ai des signes physiques de l’angoisse. J’ai eu cette année un problème aux reins un virus soigné mais qui se réactive en cas de gros stress j’ai eu 6 mois de traitement, début d’ulcère et j’en passe des traitements. Tout me revient avec tellement de précisions que la douleur grandit au fur et à mesure des souvenirs …en même temps en pleurant je prends conscience de l’horreur. Ce soir, ma fille a fait notre sapin …noël 2013 il m’a offert un panier à linge (utile j’en avais pas…mais) avec 50 pommes de terres dedans en m’écrivant sur un pauvre bout de papier « si tu avais eu 50 000 euros de cadeaux serais tu plus heureuse ? mon amour te suffit le tien me suffit »……………….!!!!!!!!!!!!!!! « j’ai crû à une blague et les cadeaux que je lui ai fais il me les a reproché en disant que je voulais l’étouffer (un billet d’avion pour aller voir sa soeur loin) (une montre) ….que je voulais dominer sur un ton si méchant que noel fût pour moi que pleurs et déceptions.. à vrai dire c' »était constamment ça .

    J'aime

    1. Happy Thursday @Dory, ☀️

      On va continuer à se dire les choses en toute honnêteté et réalisme vous et moi.☀️ ☀️ ☀️

      OUI C’EST BIEN DE VOUS DONT IL S’AGIT ET IL ME SEMBLE AVOIR CITE VOTRE PSEUDO.
      Je vous cite :  » J’ai beaucoup appris tellement içi de vous, Scarlett et toutes les autres et tous, Je me sens terriblement seule (même que je ne fais pas que de la masturbation intellectuelle) j’ai mal partout dedans mon corps somatise énormément. Je suis consciente d’avoir un profil privilégié pour attirer ce genre de prédateurs. Tant la réalité me fait mal je hurle seule dans ma maison en sanglots « dis moi que c’est pas vrai » comme si une puissance d’ailleurs allait me dire que j’ai rêvé!!! tant ça fait mal..je pense que c’est normal mais mes 3 ans de vie commune me revient de jour en jour. …et résonne chaque jour un peu plus de souvenirs ..douloureux et abject pour celui qui m’a tout droit emmené en hôpital psychiatrique alors que je suis plutôt quelqu’un d’affirmé qui y travaille avec beaucoup de détachement..de recul dirais je . “

      I doubt it!!!!

      VOUS ETES TELLEMENT ENLISEZ DANS VOTRE OBSESSION QUE VOUS N’AVEZ PAS REALISEZ QUE VOS QUATRE DERNIERS COMMENTAIRES SUR CE BLOG PARLENT DES MEMES RETHORIQUES DE VOS MEMES SOUFFRANCES DE LA SEMAINE DERNIERE.
      Donc j’ai une grande nouvelle à vous annoncer:
      Vous êtes à mon humble avis dans l’obsession parce que ce qui vous fait “CHIER” avec tout le respect que je vaux à ce blog son auteure et ses intervenants, c’est que ce PN est eu l’outre cuidance de vous JETER. Comme une vielle chaussette. Et c’est CA que VOUS ne DIGEREZ pas. OK?!!!!

      Vous avez en plus deux enfants adultes qui ont quittez le nid par la nature même des choses et CA AUSSI VOUS NE DIGEREZ PAS.
      ALORS QUE LEURS DEPARTS EST UNE BENEDICTION POUR EUX UNE VRAIE SOUPAPE DE FRAICHEUR ET DECOUVERTES POSITIVES après TOUT ce qu’ils ont endurés, mais NON au lieu de ça vous faites 2heures de téléphone avec votre fils pour des courses Helloooooooo!!!!!
      Ce n’est pas NORMAL madame. A son âge on mange ce qu’on veut on aménage comme on veut puis on appelle “manman” ou “pa’pa’ » pour lui dire qu’on a plus de sous !!!! Et non pour faire les courses par téléphone en 2016 à l’air des IPHONES dotés de internet OK?!!!
      Pourquoi?
      Parce que tout tourne autour de @Dory et de sa petite souffrance qui la nourrit parce que @Dory rumine, @Dory cogite, @Dory baigne dans le négatif, @Dory alimente sa souffrance @Dory patoge dans le victimisme profond depuis l’intervention de @Lara, au point que vous me percevez soit disant comme une personne qui vous aide mais vous absorbez mon discours comme des attaques personnelles alors qu’on se bat pour vous aider à regarder au moins une fois l’horizon au lieu de fixer le bout de votre nez.
      Je ne vous ai pas attendu pour savoir que j’ai le discours acide, je le sais c’est ma personalité , sauf que ce que vous ne retenez pas c’est que je prends le temps de vous répondre gratuitement et pour cause je ne vous doit rien et vous ne me devez rien, mais vous vous axez sur la petite bête le petit détail qui prouve avec vos oui…mais que vous êtes toujours et encore dans le DENI de vous même.
      Où est @Lara en ce moment où est elle?!!!!
      Et bien je vais vous dire @Lara se consumme tout comme vous dans sa rage , sa colère , sa vengeance sa PEUR d’elle même soit la même PEUR que la vôtre, celle de l’absence d’Estime de Soi.
      Donc:

      DORY EST BEL ET BIEN DANS LA MASTURBATION INTELLECTUELLE et il aurait mieux value que @DORY SE MASTURBE plutôt que de chauffer son cerveau avec du non sens, du déjà ruminé, du “on sait déjà tout ça”.
      Au moins en vous masturbant vous auriez joui, relevé le taux d’adrénaline de façon naturelle spontanée et positive dans votre cerveau , si vous me permettez cette distinction entre les deux notions. La masturbation intellectuelle est négative très négative et c’est exactement ce que vous faites, l’autre la masturbation est positive humaine saine, à condition de ne pas en abuser, comme pour tout d’ailleurs.
      Voilà!!!!
      La preuve:
      @Dory parvient même à poster sur un blog de soutien des chansons visiblement austères à en croire le post de @Stellabat, et je lui fait confiance quand elle dit ça, à elle, car elle n’est plus une victime mais une battante. Et je suis heureuse de ne pas pouvoir visioner cette video qu’est « fauve voyou” depuis mon pays.
      Toutes vos phrases sont négatives , vous ne parvenez pas à vous démordre de ce M le PN , vous êtes INCAPABLE de faire un post sans parler de lui ou de vos états d’âmes à la négative.com, au bout de 15 jours sur ce blog et en dépit du soutien de l’équipe qui vous suit?
      J’ai même le sentiment en vous lisant de me demader si vous n’espérez pas inconsciement que depuis ce blog public, il pourrait lire et être ainsi au courant de votre « souffrance chérie”, celle qui vous nourrit en ce moment et vous réchauffe?

      Donc ma question @Dory soyons honnêtes continuez vous à boire, même un verre?
      Pensez vous que d’avoir une amie qui comme vous est dans une déception « sentimentique et romentale” soit de bonne compagnie dans votre état, pour visionner des sketches?
      Ne pensez vous pas que de vous entourrez de gens plus positifs ou avoir des activités lus productives et aérées vous aideraient plus vite et facilement à avancer?
      Que pensez vous des arts plastiques , peintures, ou du sport, la natation, le footing?
      A cette époque de l’année PARIS est plus lumineuse que jamais SORTEZ bordel de MEEEEEEEEEERDEEEEEE comme vous dites si bien vous même:😁 😂 😃 😄

      Maintenant à mon tour de vous proposez @Dory , mais surtout et aussi aux autres y compris à @Lara, une belle chanson qui pour ma part est mon guide et réveil matinal:

      The lyrics:
      I’ll try to make the sunshine brighter for you
      I will even play the fool if it makes you smile
      I’ll try to make you laugh if there’s a tear in your eye
      After all is said
      After all is done
      I’ll do anything for you.
      Come with me, close your eyes
      Hold my hands, it’ll be alright
      Don’t be scared, don’t be shy
      Lift your head it’s gonna be alright.
      I’ll try to make the star shine brighter for you
      And I’ll take you on my shoulders, hold you way up high
      I’ll even chase the rainbow hanging in the sky
      Cause after all is said
      After all is done
      I’ll do anything for you
      Come with me, close your eyes
      Hold my hand, it’ll be alright
      Don’t be scared, don’t be shy
      Lift your head it’s gonna be alright
      Through the eyes of innocence
      You will find, you will see
      There’ll come a time it all makes sense
      And you won’t know, but it will show inside, deep inside
      Come with me, close your eyes
      Hold my hand, it’ll be alright
      Don’t be scared, don’t be shy
      Lift your head it’s gonna be alright
      I’ll try to make the days last longer for you
      From the daybreak, ’til the sunset, ’til the end of time
      I’ll keep you safe, away from the heartache
      Cause when all is said
      And when all is done
      I’d do anything for you
      Come with me, close your eyes
      Hold my hand, it’ll be alright
      Don’t be scared, don’t be shy
      Lift your head it’s gonna be alright

      Read more: Phil Collins – Come With Me Lyrics | MetroLyrics
      traduction:
      Je vais essayer de rendre le soleil plus lumineux pour toi
      Je vais même jouer le fou si ça te fait sourire
      Je vais essayer de te faire rire s’il ya une larme dans ton œil
      Après tout est dit
      Après tout est fait
      Je ferai n’importe quoi pour toi.
      Viens avec moi, ferme tes yeux
      Prends mes mains, ça va aller
      Ne sois pas effrayé, ne sois pas timide
      Souleve la tête, ça va aller.
      Je vais essayer de faire briller l’étoile pour toi
      Et je vais te prendre sur mes épaules, te tenir haut
      Je vais même chasser l’arc en ciel suspendu dans le ciel
      Car après tout est dit
      Après tout est fait
      je ferai n’importe quoi pour toi
      Viens avec moi, ferme tes yeux
      Prends ma main, ça va aller
      Ne sois pas effrayé, ne sois pas timide
      Souleve la tête, ça va aller
      Par les yeux de l’innocence
      Tu trouveras, vous verrez
      Il viendra un moment, tout a un sens
      Et tu ne le sauras pas, mais il montrera à l’intérieur, profondément à l’intérieur
      Viens avec moi, ferme tes yeux
      Prends ma main, ça va aller
      Ne sois pas effrayé, ne sois pas timide
      Souleve la tête, ça va aller

      J'aime

  7. Tout est dit et pourtant ..j’y ai crû plus que tout; JE VAIS DEVOIR SURVIVRE PUIS un jour vivre à cette folle histoire. Et je suis désolée de pas mettre énormément de touches de positif mais ma réalité pour le moment est autre. Entre souffrance et espoir. Digérer et me relever …grand défi.

    J'aime

    1. Hello@Dory,

      Et moi, je suis désolée de vous dire que je n’écouterai pas la chanson de votre ex PN comme je n’écoute pas celles de mon ex (en+, son cerveau s est arrêté dans les années 30 avec des noms de chanteurs dont votre arrière grand mère ne se souviendrait peut être pas!)pff!
      Votre réalité, c’est vous qui la créez. Si vous avez envie d’être dans la joie, vous le serez, il n’en tient qu’à vous. Là, vous avez choisi la rumination, vous campez sur votre position de victime et pire, vous vous faites du mal.
      Je peux vous demander quelle est votre attente derrière cette vidéo de Fauve machin que vous avez posté (j’ai pas ouvert la vidéo mais rien qu’en regardant l’image, my god, c’est déprimant!!). Vous voulez réellement qu' »Etoile » déprime?
      Il y a des fois, pour stopper la rumination, faut arrêter de s’écouter et se foutre un bon coup de pied aux fesses! et avancer! Je vous assure que ça marche!
      Peace

      Aimé par 1 personne

      1. Happy Thursday ma belle@Etoile,

        Je te cite : « Et moi, je suis désolée de vous dire que je n’écouterai pas la chanson de votre ex PN comme je n’écoute pas celles de mon ex (en+, son cerveau s est arrêté dans les années 30 avec des noms de chanteurs dont votre arrière grand mère ne se souviendrait peut être pas!)pff!
        Votre réalité, c’est vous qui la créez. Si vous avez envie d’être dans la joie, vous le serez, il n’en tient qu’à vous. Là, vous avez choisi la rumination, vous campez sur votre position de victime et pire, vous vous faites du mal.”

        MOI JE DIS AAAAMMEEEEEENNNNN et de grâce ne sois pas désolée de dire NON à tout ce qui est TOXIQUE
        STAY AWAY FROM TOXIC PEOPLE PLEASE ….Yes Honey , Yes !!!!

        J'aime

  8. Bonjour à tous,

    Pour ma part, j’ai clairement ressentie dans cette dernière rencontre une blessure similaire à la mienne et cela a contribué grandement à l’attirance envers ce Monsieur bien avant que je découvre ce qu’il était. J’ai retrouvé un morceau de moi en lui !
    Ce désire de l’aider n’était que l’illusion de m’aider à travers lui … ah ah ah … se soigner ensemble … ridicule aujourd’hui . Faille semblable mais pas identique ! Le refoulement, ou la dénégation n’est pas le déni !

    Nos failles avec les PN sont similaires, je suis entièrement d’accord, mais la grande différence est la manière de s’en sortir :
    Eux, ils prennent un tiers pour porter leurs symptômes, leur culpabilité, leur souffrance afin de leur permettre de vivre et
    Nous, nous avons également besoin d’un tiers, mais pour voir, pour nous éclairer, pour nous remettre en question, pour comprendre, pour en sortir : ce blog, un psy ou autres ou tout en même temps 😉.
    Une grosse différence entre eux et nous!
    Eux ne verront jamais, leur vie est en jeu, ils ne peuvent pas !

    Déni (wikipédia): L’acte de déni refuse de prendre en charge certaines perceptions : un fragment, éventuellement important, de la réalité, se voit totalement ignoré ; la personne qui dénie se comporte comme si cette réalité n’existait simplement pas, alors qu’elle la perçoit.
    Décrire une telle occultation suppose un consensus quant au réel, consensus moins évident qu’il n’y paraît (à ne penser ne serait-ce qu’au solipsisme). C’est que le déni est utilisé comme signe sémiologique, donc permettant le diagnostic ; il paraît souvent évident, d’autant plus qu’il peut concerner ce que la personne devrait justement bien connaître.

    J'aime

    1. Bonjour

      Faille similaire ne signifie pas même profil. Je ne vais pas m’étendre dans ce commentaire car il faudrait un article entier pour bien tout expliquer et je n’en ai pas le temps cette semaine. Que chacun lise déjà tout ce qui a été écrit et juste évite les raccourcis cognitifs 😊

      J'aime

  9. Bonjour

    J’ai dû perdre des neurones depuis ce Week-end ! Je vois de la complexité ou il n’y en pas @Scarlett 💜
    Merci Dandoha pour votre longue explication. J’avais lu le commentaire de Célia…et je l’avais oublié; il est effectivement brillant et limpide. Je crois souffrir du syndrome du poisson rouge 🐠

    Pour ce qui est de tenir à l’écart les toxiques de tous bords, mon expérience ces derniers mois me confirme que j’en suis bel et bien capable. Ce qui m’a perturbé c’est d’entendre que ces nuisibles continueront à tenter des approches et que je raisonnais sur le même plan. Effectivement, j’ai assimilé que je raisonnais comme un PN, un racourci rapide et malheureux. Ceci étant donc intégré, me voici encore mieux armée. Je ne crois pas qu’il y en ait d’avantage autour de moi car ils ont toujours été là à graviter, forcément je les y avais invités. Consciente de ma responsabilité, de bon petit soldat je me suis transformée en guerrière.

    Ces derniers jours ont été probants ce qui explique peut être en partie ma fatigue neuronale !

    D’abord un entretien informel avec mon directeur qui a cherché à me faire culpabiliser, en vain. Les ficelles me sont apparues vraiment grosses. Un beau spécimen. Il voulait me rendre responsable de ses propres manquements de manager. Depuis 3 mois, trois personnes se sont succédées pour me remplacer, une par mois qui part en courant, tu m’étonnes. Ils ont tous compris que la somme de travail demandée correspondait à celle de 3 salariés et est bonnement irréalisable, même en s’épuisant comme je l’ai fait. C’est donc de ma faute car « à cause de mon arrêt, il ne peut proposer de contrat pérenne ». Je l’ai écouté, je lui ai apporté une solution clé en main à laquelle il a donné une réponse des plus claire sur ses intentions: aucune envie de trouver une solution, juste de me rendre responsable de ses propres incohérences ! Je ne suis pas monté au front, très calme je l’ai laissé me raconter ses mensonges, il a tout à tout fait compris que j’avais compris.
    Il faut savoir que depuis 3 mois mes salaires ne me sont plus versés (c’est un grand groupe qui provisionne des millions pour les éventuels Prud’hommes qui leur tomberaient dessus). Les connaissant, c’est la « punition »pour les avoir « démasqués ». Prochaine étape si cela n’est pas réglé cette semaine, saisie des Prud’hommes. J’ai déjà contacté l’inspection du travail qui m’aide dans ma démarche d’un point de vue légal.
    C’est usant certes mais je ne me laisse plus faire.

    Puis dans la foulée mon ex mari qui tente un retour. Ses arguments, il se sent seul et je déstructure la famille ! Pas un mot sur des sentiments éventuels, aucune remise en question. J’ai aimé quand il m’a dit qu’il voyait bien que je mettait fin systématiquement à ses discussions. Pour quelqu’un qui dit se battre pour redonner une chance à notre couple, il n’a pas bougé d’un centimètre. Voyant que rien ne prenait, il m’a attaqué sur mon père, décédé il y a 3 mois, pensant sans doute me blesser, verser une larme ou me voir sortir de mes gongs. Trop facile, ça ne prend pas. Parlons donc de sa mère qui vit depuis 40 ans avec son frère à moins que ce soit l’inverse. Si ce n’est pas de l’emprise, je ne m’y connais pas ! Touché, coulé.

    Pas d’énervement de ma part, je ne me suis même pas sentie touchée par ces deux confrontations. Juste fatigué par l’énergie qu’il faut déployer pour combattre toutes ces tentatives malveillantes. Désolée donc si j’ai mis un peu de temps à comprendre vos propos Scarlett, une petite baisse de régime sans doute 😉 Merci Dandoha pour la traduction ☺

    Aimé par 1 personne

  10. Bonjour Dory

    J’ai écouté la chanson de Fauve. Je ne connaissais pas, c’est très violent, bien écrit.
    Je me suis souvenue qu’un ami qui s’inquiétait pour son ex en couple avec un PN, il lui faisait aussi écouter Fauve ! Il disait, déjà qu’elle ne va pas bien, en plus elle écoute Fauve.

    C’est juste une chanson, il n’y a rien a en déduire de plus. Et un PN quand on vient le chercher, il ne se rend pas, bien au contraire !

    Je pense sincèrement qu’il va vous falloir vous désintoxiquer en commençant par ne plus écouter des chansons ou un artiste que le PN s’est approprié, et pour cause. Cela vous envoie des messages maléfiques.

    « Et je suis désolée de pas mettre énormément de touches de positif mais ma réalité pour le moment est autre »
    J’entends votre souffrance depuis plus d’une semaine, mais je VOUS entends peu. Pardonnez moi de vous dire cela mais vous entretenez la négativité en ressassant encore et encore des paroles, des chansons, des patates !
    Mettre du positif dans votre quotidien, ce sont des attentions pour VOUS seule. Un bouquet de fleur, une ambiance parfumée, des musiques joyeuses, un séance de sport ou de massage. Pas besoin de dépenser des fortunes, je trouve beaucoup d’astuces à pas chères. Ils existent des sites ou des sorties gratuites sont proposées, des stages de danse, des magasins discount, des sites de vente d’occasion ect…
    Quand je n’allais pas bien, je me coupais aussi des informations, JT, très angoissant. Il faut vous créer une bulle de bienveillance, égoïstement.

    Essayez de mettre de la volonté à VOUS faire plaisir pour arrêter de regarder le monde au travers des yeux d’un être qui ne vous a apporté que de la souffrance. Vous en êtes capable Dory, n’attendez plus. 😘

    Aimé par 2 people

    1. bjr à toutes, en fait j’étais mariée quand j’ai connu cet homme; mari agé malade dont je m’occupais; 1er break de cet homme le jour ou j’ai placé mon mari dans une maison de retraite son état devenant dangereux pour lui et moi; je me suis culpabilisée ensuite mais je pense que mon mari est aussi très manipulateur ; tiraillée entre ces 2 hommes; 2 psy m’ont dit que cet homme (mon ex) était PN ; j’ai réalisé à son départ il y a 3 ans que je ratais le coche avec lui ; il me disait avoir souffert et que je l’avais usé…malgré mes relances en vain il a recommencé les mm breaks avec la nouvelle copine et puis un jour c’est elle qui n’est pas revenue! Largué se sentant seul et voulant peut etre la récupérer il m’a tel il y a 1 an ne prenant pas de risques avec moi puisque je priais pour qu’il revienne…j’ai cru à son barattin flatteries etc et puis au bout de 15jrs « je ne suis pas amoureux je me suis trompé et elle m’a rappelé…c’est elle que j’aime » grande douleur je suis dans l’obssession de cet homme il a 70 ans bcp de charisme je me fais aider par une psy et je suis allée 2 mois en clinique psy ; j’ai 65 ans

      J'aime

      1. Tout ceci était il y a 1 an. Et vous en avez 65.

        Il est temps de profiter de vos belles années et de tourner la page. Je ne tiendrais pas le même discours à une femme plus jeune qui aurait le luxe de prendre plus de temps pour se reconstruire.

        A votre âge, essayez plutôt de vous trouver des activités intéressantes et des gens positifs. Après vous faites comme vous voulez car c’est votre vie mais je ne vois pas l’intérêt de vous rendre malade. Lui profite bien de sa vie et il a raison.

        La vie est précieuse et il faut vivre en harmonie avec soi autant que possible, arrêter de courir après des gens qui ne veulent pas de vous et retrouver une dignité. Arrêtez d’agir comme un jouet et on vous traitera enfin comme un être humain. C’est dur mais je ne fais pas de miracles et personne d’autre sur ce blog.

        On n’a pas une baguette magique pour que vous réalisiez qu’il ne veut pas être avec vous et que vous perdez votre temps.

        Bonne continuation ❤

        J'aime

    2. Je rejoins @Stellabat.

      Cette chanson est terriblement efficace de toxicité et de messages malsains. Il renvoie la responsabilité de son propre mal-être en pleine figure de celui qui l’écoute. Ironie ? Parodie ? Chanteur engagé ou victime de la société ? Je ne sais pas mais je reconnais Fauve en tant qu’artiste avant tout, ce qu’il produit par ailleurs en témoigne.

      Je suppose Dory que ce n’est pas ce dont vous avez besoin d’entendre présentement. Néanmoins je remarque vous déployez une très grande énergie pour ce qui est de ressasser, entretenir, accentuer des plaies.

      Je ne vais pas vous écrire un roman parce que vous disposez déjà d’un nombre impressionnant de messages suite à votre témoignage. Vos posts sont souvent redondants et les réponses qu’on vous apporte forcément aussi.

      Je n’aurais qu’un conseil à vous donner c’est de diriger cette formidable énergie sur carrément autre chose et de commencer à poser votre regard sur la beauté du monde, la vraie.

      Serez-vous capable de nous donner un jour autre chose qu’une compilation des oeuvres complètes de votre PN ?

      J’attends de la recevoir à travers vos mots.

      Aimé par 1 personne

      1. Happy Thursday Lady @Isabel,

        Je reprends »Serez-vous capable de nous donner un jour autre chose qu’une compilation des oeuvres complètes de votre PN ?”

        @Isabel you are my kind of PEOple, Girl I love you to the moon and back!!!😂😂😂😂😂
        Ton élocution est aussi subtile and shady and CLASSE que les créations de mon Badgley Mishka Yes honey Yeeeeeeeeeesssssss 😍 😘😍 😘😍 😘
        Serge Gainsbourg a des héritiers #EcorchésVifs le logo des artistes de la déprime made in je me morfonds.fr, quand on voit l’état de la Birkin on comprends tout 😂😂😂😂😂😂😂😂

        Je reste dans le camps des opposants VIRULANTS!!!
        TIME TO PARTYYYYYYYYY !!!!!!

        Mon Slogan de CONTESTATION et de protestation just below:

        Aimé par 1 personne

  11. Happy Thursday @Stellabat, @Etoile,

    @Stellabat je te cite : « Puis dans la foulée mon ex mari qui tente un retour. Ses arguments, il se sent seul et je déstructure la famille ! Pas un mot sur des sentiments éventuels, aucune remise en question. J’ai aimé quand il m’a dit qu’il voyait bien que je mettait fin systématiquement à ses discussions. Pour quelqu’un qui dit se battre pour redonner une chance à notre couple, il n’a pas bougé d’un centimètre. Voyant que rien ne prenait, il m’a attaqué sur mon père, décédé il y a 3 mois, pensant sans doute me blesser, verser une larme ou me voir sortir de mes gongs. Trop facile, ça ne prend pas. Parlons donc de sa mère qui vit depuis 40 ans avec son frère à moins que ce soit l’inverse. Si ce n’est pas de l’emprise, je ne m’y connais pas ! Touché, coulé.

    Pas d’énervement de ma part, je ne me suis même pas sentie touchée par ces deux confrontations. Juste fatigué par l’énergie qu’il faut déployer pour combattre toutes ces tentatives malveillantes. “
    En effet , pas étonnant que tu fatigues, si tu réagis ainsi à propos des actions de ton ex c’est que tu coupe le NO CONTACT. C’est à dire que tu lui accorde trop d’importance dans ta tête en reflechissant ainsi, tu devrais apprendre à dire “TCHIP” et tourner le dos, mode d’emploi:

    @Etoile, arrête de fuire tu as tout compris, tu ne dois pas laisser la peur venir pirater ton instinct, il y a le sentiment de peur et l’instinct qui sont totallement opposés . Fais face mais pour cela tu as besoin d’apprendre à respirer: Inspirer puis Expirer devant chaque obstacle.
    As tu lu au delà de la PEUR de DON MIGUEL RUIZ? Je te le recommande.
    Tu devrais réfléchir sur cette provenance systématique de ta peur qui j’ai l’impression dépasse le PN et était là bien avant.

    Courrez vers vos peurs
    Il est plus que probable que nos peurs n’existent que dans nos esprits. Nous devons être courageux et les affronter pour nous prouver à nous-mêmes que nous pouvons le faire et plus encore.
    https://amelioretasante.com/courrez-vers-vos-peurs/

    Peace,

    J'aime

    1. Merci @Dandoha pour ton aide!
      J’en ai pris conscience, c’est déjà le premier pas! je n’ai pas encore lu, »Au dela de la peur », je relis en ce moment les 4 accords tolteques, j’ai acheté le bouquin car on me l’avait prêté (il y a longtemps). je vais acheter celui que tu me conseilles.Par contre, j’ai déjà le livre : J’arrête d’avoir peur : 21 jours pour changer  » de Marie France Ballet…
      J’ai trouvé par l’EMDR d où venait cette peur (enfance)…C’est pour cela qu’elle (ma psy) me demande à chaque fois de remercier le PN qui, à son insu, me fait travailler sur moi!! ça va choquer mais « merci PN »❤
      Pour la respiration, je suis une adepte du yoga et je fais mini 2h de sport par jour…je respire!
      Peace❤

      Aimé par 1 personne

  12. Bonjour Stellabat,
    Merçi de me réveiller ..j’alterne désespoir de toutes les humiliations et larmes coulées en 3 ans et espoir. Je suis bien consciente aujourd’hui tout de même et grâce à vous, qu’effectivement quand j’ai posté mon témoignage c’était pour moi un « deuil » impossible à faire J’ai pris conscience que c’est ce qui pouvait m’arriver de mieux qu’il en « finisse  » avec moi et me jette comme un sac d’ordures parce que j’ose imaginer les dégâts si cela avait duré plus longtemps encore. Je fais les « montagnes russes » entre moments presque euphorique où je me dis « ouf c’est fini je suis LIBRE LIBRE » et par moments c’est l’indigestion de ces 3 années qui n’étaient qu’illusions, je pense que vous êtes toutes passées par là où il faut accepter que cette histoire n’en n’était pas une et avec tout ce qu’on a mis de notre propre personne pour celle çi. Ces « souvenirs » qui n’appartenaient finalement qu’à moi, puisque c’est uniquement MOI qui a vécu ces moments comme de bons souvenirs (alternés évidemment d’angoisses de tension de dénigrement et j’en passe). Bonne nouvelle JE SAIS que jamais je ne retournerais avec lui et je SAIS que s’il tente une approche il n’y a qu’une seule issue LE NO CONTACT A VIE.
    Cette chanson il me l’a fait écouté quand fût la période où il me « mettait » en garde, « tu devrais te méfier de moi » « je suis pas quelqu’un de bien » , je pense qu’il a utilisé cette chanson violente (oh oui) pour me mettre dans un état de confusion tel que c’est à rendre dingue ! Mais vous avez raison j’y arriverais, tout de même depuis que je suis sur le blog les choses changent beaucoup plus vite qu’elles n’avaient changé ces 5 derniers mois. MERCI et je compte sur vous toutes pour me mettre des coups de pieds au derrière quand je m’enlise trop. La route est longue mais je sais aujourd’hui que ce n’est pas vain, je ne serais effectivement (il me l’a dit une fois) plus jamais la même mais MIEUX plus armée et je vais devoir affronter mes propres failles.
    Par rapport aux explications plus haut : Dahonta, j’ai bien compris ce que vous vouliez dire, LUI MEME m’en a déjà fait des remarques « tu t’es sortie de tellement de choses, tu as de la force tu me fascines » effectivement, je pense qu’il est venu directement puiser ce qui lui manquait terriblement ce qu’il n’a jamais réussi à atteindre. Et oui nous avons les mêmes blessures que les PN en sorte que lui a une faille narcissique est s’est forgé dans la destruction (c’est ce qui le tient debout) et moi proie de luxe un aimant dû ma propre faille narcissique (et pour ma part une part d’auto destruction).
    Ca fait du bien d’y voir beaucoup plus clair.
    BONNE JOURNEE A TOUTES

    J'aime

    1. @Dory @Stellabat, @Scarlett

      Vous survolez les réponses pour répondre tout de suite à votre tour ce qui prouve que vous n’êtes pas attentive , vous n’écoutez pas, vous ne prenez même pas le temps de comprendre ni intégrer ce qu’on vous dit.
      Vous êtes obstinée et avez un esprit obtus en ce moment , vous répondez ce que les autres veulent entendre ou lire mais vous ne faites aucun effort, parce que vous êtes résolument aveuglée par votre colère entre autres…., et pire vous ne voulez faire aucun effort parce que les autres doivent faire pour Vous à Votre PLACE , sinon @Dory panique @Dory pleure, @Dory se referme…..
      @Dory refuse CATEGORIQUEMENT de prendre ses RESPONSABILITES et s’envelopper dans la victimisme aveugle votre entourrage et vous permets de (soit disant) de masquer votre refus d’autonmie et de responsabilisation, ce qui est profondément immature😉 .
      C’est pour cela que vous avez explosé la dernière fois en insinuant qu’on vous catalogait de mauvaise mère, alors que c’est vous qui en aviez fait toute seule le constat de culpabilité.

      Comment je m’en rends compte :
      Il suffit de lire votre réponse ici, juste ici down here honey :

      « MERCI et je compte sur vous toutes pour me mettre des coups de pieds au derrière quand je m’enlise trop. La route est longue mais je sais aujourd’hui que ce n’est pas vain, je ne serais effectivement (il me l’a dit une fois) plus jamais la même mais MIEUX plus armée et je vais devoir affronter mes propres failles.
      Par rapport aux explications plus haut : Dahonta, j’ai bien compris ce que vous vouliez dire, LUI MEME m’en a déjà fait des remarques « tu t’es sortie de tellement de choses, tu as de la force tu me fascines » effectivement, je pense qu’il est venu directement puiser ce qui lui manquait terriblement ce qu’il n’a jamais réussi à atteindre. Et oui nous avons les mêmes blessures que les PN en sorte que lui a une faille narcissique est s’est forgé dans la destruction (c’est ce qui le tient debout) et moi proie de luxe un aimant dû ma propre faille narcissique (et pour ma part une part d’auto destruction).”.

      Au fait encore une fois moi c’es @Dandoha (pas @Dahonta ni @Dahanta)

      Peace,

      J'aime

    2. Chère Dory

      Vous m’avez contactée par MP la semaine dernière avec les chansons de votre ex-compagnon… et je vous ai donné quel conseil ?

      D’arrêter de les écouter. Pourtant, vous persistez dans votre obsession. Je sais que vous ne faites pas exprès et que c’est un processus psychologique mais sans volonté d’aller de l’avant, d’AGIR concrètement, la suite va être difficile.

      Il est temps pour vous de prendre du recul par rapport au blog. Vous avez encore un gros travail à faire sur vous-même et ce sera certainement plus efficace avec votre équipe médicale. Il vous faudra encore de nombreux mois de dialogue avec votre psychologue pour ressasser ce qui vous est arrivé et nous ne pouvons pas vraiment vous aider ici.

      Aucun conseil ne passe le filtre de votre obsession. Vous ne voyez pas plus clair et en comparant vos premiers commentaires (ceux que je n’ai pas publiés) avec ceux de ce jour (01/12), il n’y a eu absolument aucune progression. C’est avec beaucoup de bienveillance que je vous demande de commencer un carnet personnel où vous noterez encore et encore, tout ce que cet homme vous a dit/fait/transmis comme chansons jusqu’à ce que votre esprit décide de tourner la page.

      Oui, vous avez les ressources en vous pour vous en sortir comme n’importe quel être humain. Non, à ce jour, vous n’avez pas accepté la réalité et vous êtes comme une biche devant les phares d’une voiture. Cet état peut durer des mois ou des années, personne ne sait.

      Prenez bien soin de vous et revenez-nous quand vous aurez passé le cap de la sidération❤

      Aimé par 2 people

      1. @Dory @Scarlett

        Tout à fait @Scarlett:
        IL faut sérieusement réfléchir à une hospitalisation, surtout à cette période de l’année😉

        Peace,

        J'aime

      2. Ce qui est certain est qu’un soutien médical sera plus efficace.

        @Dory : il existe des associations d’écoute gratuite si vous avez besoin de parler. J’aimerais vous aider davantage mais ce n’est pas la bonne méthode. Vous avez vraiment besoin de vous confier à quelqu’un qui va passer le temps nécessaire à vous rassurer. De préférence une personne professionnelle, pas un(e) ami(e) et pas vos enfants car c’est très lourd et il faut avoir un mental d’acier.

        Aimé par 1 personne

  13. @Dandoha

    Ahahaha, la leçon sur le Tchip. Je sais que j’ai souvent besoin d’explications mais tout de même trop de pédagogie tue la pédagogie ! Ma fille ado tchipait beaucoup. Ça m’agaçait !!!

    Je n’ai pas de no contact absolu avec mon ex mari pour préserver au mieux l’équilibre de nos 3 enfants tous d’âges très différents. Je l’ai toujours dit d’ailleurs. « Distance règlementaire » C’est un choix de ma part.
    Je m’arrange pour le croiser le moins possible, mais il m’arrive comme la dernière fois, d’échanger 5 mn avec lui quand il ramène la petitoune. C’est un effort que je consens pour maintenir une sorte de paix sociale.

    Précision étant faite, oui je le reconnais c’est parfois épuisant ne serait ce que de voir sa mine de chien battu dès qu’il a passé le seuil de la porte.
    Généralement, c’est bonjour au revoir, quelques infos logistiques et c’est tout. L’autre jour il a tenté un retour, vue ma fin de non recevoir, il ne devrait pas le tenter d’ici un moment.

    Aimé par 1 personne

    1. @Stellabat ,

      Je te suggère juridiquement:
      Interdit les échanges verbaux , il est PN il va jouer sur toutes les “ouvertures” preuves qu’il s’enfout des enfants d’ailleurs. Sinon il n’utiliserait pas leur domaine de communication exclusif pour te balancer son ressenti😉 .
      Si il a un message à te transmettre à propos des enfants il t’envoie un sms ou un mail ainsi ça ne prend pas plus de 3 sec et tu gardes bien au chaud des preuves pour au cas où?
      Il faut le traiter en administratif.
      Il ne devrait pas passer le seuil de la porte tu amènes les enfants à une distance neutre hors de ton domicile, c’est un PN dans son cerveau tant qu’il accède à ton domicile il a une ouverture think about it.

      On a eu le témoignage d’une mère qui comme dans ton cas à refusé de répondre aux sollicitations du père comme ton ex quand il venait récupérer les enfants : “ NON je n’irai pas parlé à ton papa , il n’a qu’à m’écrire ou envoyer un sms”

      Tu t’en souviens @Scarlett? I forgot her name😉

      Et ça a marché elle à la Paix .

      Take care,

      J'aime

    2. @Stellabat

      « Ahahaha, la leçon sur le Tchip. Je sais que j’ai souvent besoin d’explications mais tout de même trop de pédagogie tue la pédagogie ! “

      Ne connaissant pas tes origines ni ta culture ni ton identité ni ton histoire ( tant mieux pour des raisons de sécurité sur un blog public) j’ai voulu éviter de ne pas me faire comprendre sur une identité culturelle que j’aurais eu moi même du mal à expliquer to de Go, d’où la video😉 .
      Donc le doute ne venait pas de toi, mais de mon abilité à moi.
      Encore une fois tu es inconsciemment sur la défensive et tu en fais une affaire personnelle , même sur le ton de l’humour .
      Même si je comprends le stress que tu traverses , pas de revenus des enfants à chage, ton ex, la vie ne nous apporte que ce qu’on peut supporter pas plus ni moins.
      Pourquoi?
      Parce que ce ne sont pas des barrières mais des challenges , des défis pour passer un niveau de sagesse supérieur et donc de maturité.
      Ne leur accorde pas plus de pouvoir que cela, et focalise toi sur uniquement la part positive qu’elle amène chez toi dans ton évolution personnelle.
      Tout probleme à une solution , si il n’y apas de solution c’est parce que la solution est dejà dans le problème donc prends du recul sur toi même, puis l’obstacle.
      Si moi je ressens ta tension, alors tes enfants aussi😉 , do you feel me?
      Breathe girl, Breathe, let it go let is flow
      Relaxe!!
      Courir vous permet de lutter contre les émotions négatives
      Lorsque nous courons, nous libérons des endorphines, nous réussissons à en finir avec le stress et à détendre notre corps et nous nous défaisons d’une multitude de toxines par le biais de la transpiration.
      https://amelioretasante.com/courir-vous-permet-de-lutter-contre-les-emotions-negatives/
      The snow glows white on the mountain tonight,
      not a footprint to be seen.
      A kingdom of isolation and it looks like I’m the queen.
      The wind is howling like this swirling storm inside.
      Couldn’t keep it in, Heaven knows I tried.
      Don’t let them in, don’t let them see.
      Be the good girl you always have to be.
      Conceal, don’t feel, don’t let them know.
      Well, now they know!

      Let it go, let it go!
      Can’t hold it back any more.
      Let it go, let it go!
      Turn away and slam the door.
      I don’t care what they’re going to say.
      Let the storm rage on.
      The cold never bothered me anyway.

      It’s funny how some distance,
      makes everything seem small.
      And the fears that once controlled me, can’t get to me at all
      It’s time to see what I can do,
      to test the limits and break through.
      No right, no wrong, no rules for me.
      I’m free!

      Let it go, let it go.
      I am one with the wind and sky.
      Let it go, let it go.
      You’ll never see me cry.
      Here I’ll stand, and here I’ll stay.
      Let the storm rage on.

      My power flurries through the air into the ground.
      My soul is spiraling in frozen fractals all around
      And one thought crystallizes like an icy blast
      I’m never going back; the past is in the past!

      Let it go, let it go.
      And I’ll rise like the break of dawn.
      Let it go, let it go
      That perfect girl is gone
      Here I stand, in the light of day.

      Let the storm rage on!
      The cold never bothered me anyway…

      La neige blanche sur la montagne ce soir,
      Pas une empreinte à voir.
      Un royaume d’isolement et il semble que je suis la reine.
      Le vent hurle comme cette tempête tourbillonnante à l’intérieur.
      Je ne pouvais pas le garder, Dieu sait que j’ai essayé.
      Ne les laissez pas entrer, ne les laissez pas voir.
      Soyez la bonne fille que vous devez toujours être.
      Cacher, ne pas sentir, ne pas leur faire savoir.
      Eh bien, maintenant ils savent!

      Libérée délivrée!
      Je ne peux pas le retenir plus longtemps.
      Libérée délivrée!
      Tournez-vous et claquez la porte.
      Je me fiche de ce qu’ils vont dire.
      Laisse l’orage passer.
      Le froid ne m’a jamais dérangé de toute façon.

      C’est drôle comment quelque distance,
      Rend tout semble petit.
      Et les craintes qui m’avaient contrôlées, ne peuvent pas me toucher du tout
      Il est temps de voir ce que je peux faire,
      Pour tester les limites et percer.
      Pas de droit, pas de tort, pas de règles pour moi.
      Je suis libre!

      Libérée délivrée.
      Je suis un avec le vent et le ciel.
      Libérée délivrée.
      Tu ne me verras jamais pleurer.
      Ici, je vais me tenir debout, et ici je vais rester.
      Laisse l’orage passer.

      Ma puissance fleurie à travers l’air dans le sol.
      Mon âme est en spirale dans les fractales surgelées tout autour
      Et une pensée cristallise comme une explosion glaciale
      Je ne reviendrai jamais; le passé est dans le passé!

      Libérée délivrée.
      Et je me lèverai comme le coup de l’aube.
      Libérée délivrée
      Cette fille parfaite est partie
      Je me tiens ici, à la lumière du jour.

      Laisse l’orage passer!
      Le froid ne m’a jamais dérangé de toute façon…

      Read more: Idina Menzel – Let It Go Lyrics | MetroLyrics

      J'aime

  14. @Dandoha,

    C’était vraiment de l’humour pour le Tchip !
    Je ne vous parle pas de la Reine des Neiges, je pense que ce n’est pas la peine
    Allez Dandoha, come on ! 😜

    Concernant ce que je pourrais mettre en place juridiquement ou administrativement par rapport à mon ex, je suis bien conseillée par mon avocate et ce que vous suggérez je sais bien que c’est tout à fait réalisable. Je vous remercie de m’apporter votre aide mais ce n’est pas une question de volonté, c’est pourquoi je dis que c’est mon choix.

    J’accepte de lui laisser le droit d’accès car juridiquement la procédure de divorce est bloquée (trop long à expliquer ) donc il est légalement ici chez lui. Je vous rassure, il ne vit pas ici mais si il le voulait il pourrait ! Au tout début il allait et venait, sans même sonner. J’ai rapidement mis un arrêt et depuis il vient juste chercher les enfants 1we sur 2. La garde des enfants était anarchique également, aujourd’hui elle est installée.

    Le contrer frontalement, c’est lui donner la possibilité de mettre en place ce que le droit lui permet et financièrement je peux vous assurer qu’il m’est impossible de me plier au droit sans m’endetter. Donc je laisse couler, c’est un moindre mal. Le débloquage viendra de la vente de la maison.
    Effectivement après, il n’aura plus accès à mon nouveau domicile.

    Pour le moment, il n’est légalement pas tenu de verser une pension pour les enfants, ce qu’il fait tout de même. A la moindre accroche, il se fait un malin plaisir à retarder son paiment. Une fois je suis même pointée à son travail pour qu’il établisse le chèque que j’attendais depuis plus d’un mois. Nous sommes solidaires sur le crédit et il a déjà « oublié  » de verser la moitié sur le compte joint. Je n’ai pas l’intention d’être interdite bancaire. Comme j’ai encore ses codes bancaires, j’ai moi même fait le virement en l’informant après coup. Et oui mon orgueil en prend un coup. Je ne lui ai jamais montré que je paniquais ou que je savais qu’il était dans son droit. Je fais comme si cela m’était égal. Jeu de dupe, mais pour le moment cela m’arrange. C’est peut être cynique mais ma survie et celle de mes enfants passe aussi par l’aspect financier. Mon salaire seul (quand il me sera versé au demeurant) ne me suffit pas à faire face aux charges. Il y’a de quoi stresser mais honnêtement je gère.

    Je vous crois quand vous me dites ressentir mon stress. Bien sur que j’en ai.
    Je fais au mieux pour le maitriser. Pour la course vous avez entièrement raison, je la pratiquais beaucoup (4x semaine) avant que le boulot me prenne tout mon temps. Je faisais même des courses pro.
    J’ai repris le sport depuis 1 mois et j’attends d’être un peu plus en forme pour reprendre la course. Cigarette oblige et kg en trop.
    Bien sur que mes enfants peuvent le percevoir, tout comme je peux percevoir le leur. Nous parlons beaucoup et la parole est libre. J’adapte bien entendu mon discours. Je les écoute beaucoup également. Ils s’en sortent plutôt bien de mon point de vue. Ils restent ma priorité. Je ne suis pas parfaite, eux non plus d’ailleurs.

    Merci !

    Aimé par 1 personne

    1. @stellabat,

      J’avoue certaines fois avoir du mal à cerner si vous êtes sérieuse ou pas.
      Ouch !!! Procédure de divorce “bloquée” personnellement je n’y ai jamais cru sauf si il s’agit d’un blocage dû au tribunal et ses retards.
      A un moment il va falloir penser à déménager et mettre la maison en vente ou encore si moyens racheter sa part, et dédomagement de la vente en effet pour celui qui est lèsé,
      justement le gérer administrativement n’est surtout pas, le “contrer frontalement”.
      Le compte joint , c’est la PIRE chose à faire dans un couple à moins de s’assurer un autre compte personnel caché (oh yes girl , yes always have a “back seat » you never know) .
      La procédure de divorce bloquée peut toujours être débloquée même en dépit de la vente de la maison.
      A mon humble avis c’est un faux problème et je le dis en tant que professionnel.
      Il existe des référés et autres stratégies pour faire avancer la machine sinon on est parti pour des yeeeeeeeeeears et monsieur le PN va prendre son pied de plus en plus une aubaine pour un PN comme c’est déjà le cas.
      Sauf que vous allez vous épuiser moralement, parce qu’en plus vous avez les enfants .
      Il y a pas mal de ficelles d’urgences qui auraient pu être enclenchée avec certes des effets pénibles temporaires mais efficaces au moins pour obtenir une pension alimentaire pour les enfants et directement sur sa paye et surtout une paix relative.
      Vous avez des mécanismes pour vous protéger et éviter l’interdit bancaire mais je devine que votre avocat ne va pas vous les suggérer il veut être payé😉 .
      Le jeu du retard de paiement c’est un classique chez les malpropres de son genre.

      Peace,

      J'aime

  15. merci bcp scarlett pour votre lucidité dans vos réponses ; en effet la vie est courte et je suis comme Dory à me lamenter sur ce que j’aurais du faire du dire ou pas à l’époque pour retenir cet homme qui ne veut plus de moi ; je suis la seule de ses ex à avoir été gommée de la sorte et il me manque ; je n’ai pas d’enfants suis seule pour les fètes …on me dit « aide toi le ciel t’aidera » je garde espoir d’une vie meilleure mais je place trop le pouvoir de ma vie entre des mains extérieures je pense ; j’ai connu avec cet homme les phases love bombing dévalorisation rejet complicité etc cela a duré 2 ans et 3 mois avec 3 breaks de sa part et je suis revenue chaque fois ; je ne sais pas si mon mari a été 1 frein à cette relation ou s’il m’a protégé de cet homme manipulateur narcissique ; il a été goujat mufle salaud blessant dans ses propos , toxique et je suis encore sous emprise ; la dépendance envers mon mari s »est déplacée vers lui ; je me soigne ;1 grand merci pour vos réponses ; je lis avec bcp d’intérèt vos commentaires sur le témoignage de Dory et je me retrouve ;

    J'aime

    1. « je suis comme Dory à me lamenter sur ce que j’aurais du faire du dire ou pas à l’époque pour retenir cet homme qui ne veut plus de moi  »
      => Une personne qui reste avec vous parce que vous la « retenez » le fait par pitié et pas par amour. L’amour ne SE FORCE PAS. On ne retient pas une personne. Soit, elle vous aime sincèrement et elle reste. Soit, elle ne vous aime pas et a le droit de s’en aller. C’est parce que vous êtes une personne dépendante affective qui est prête à tout pour être dans une relation que vous PROJETEZ cet état d’esprit sur tout le monde. Or, cet homme vous a bien prouvé par A+B que sa priorité à lui est d’être heureux. Et il a RAISON. Vous n’avez pas à vous avilir pour un homme. Celui dont vous pleurez tant l’absence ne se serait jamais autant avili pour vous, par contre.

      « je garde espoir d’une vie meilleure mais je place trop le pouvoir de ma vie entre des mains extérieures je pense »
      =>…Oui. Votre vie ne regarde que vous et c’est vous qui êtes l’artisan de votre bonheur ou de votre malheur. Demandez-vous comment changer les choses plutôt qu’attendre que ce soit une tierce personne qui intervienne. Vous n’êtes pas un enfant, mais une dame.

       » je lis avec bcp d’intérèt vos commentaires sur le témoignage de Dory et je me retrouve  »
      => Oui, c’est exactement le même cas de figure. Vous avez besoin de parler encore et encore des hommes qui vous exploitées et maltraitées parce que ça vous aide à masquer une grande souffrance, celle de ne pas avoir de vie à vous, de ne pas avoir de passions, ni d’objectifs de vie autres que de servir une tierce personne.

      Je compatis mais c’est à vous de reprendre le contrôle ou de rester dans l’ombre d’un homme.

      Si vous voulez et si elle le veut également, je peux vous mettre en contact l’une avec l’autre, Dory et vous. Peut-être que quelque chose de positif ressortira de vos échanges si vous vous comprenez.

      Avec mes meilleures pensées.

      Aimé par 2 people

  16. @Dandoha

    C’est peut être difficile à comprendre mais c’est vraiment un choix.
    Je ne veux pas entrer en guerre. La maison sera mise en vente en janvier. Elle était encore en travaux au moment de notre séparation avec un entrepreneur qui a disparu dans la nature, liquidation judiciaire. Quand c’est la loose!
    Je m’occupe de tout car il ne s’occupe de rien. La convention de divorce n’a pas aboutit faute d’avoir effectué une indivision chez le notaire, manque d’argent de ma part et de volonté de la sienne. Je souhaite toujours divorcer à l’amiable au risque de vous surprendre.

    J’ai un compte propre mais le compte joint est celui de la banque pour le crédit. Impossible à fermer sans prélèvement du crédit sur nos comptes respectifs, ce que la banque rechigne à faire sans acte notarié d’indivision.

    Bref, il faut de la niaque pour mener parallèlement un divorce, la séparation avec Truc, le boulot, chercher un nouveau boulot, déménager, les enfants, les problèmes de santé de mon aînée, les difficultés financières et la succession de mon père, déménager ma mère…. Du coup je me donne des priorités en fonction de mon énergie. Tous les jours je dois batailler pour quelque chose. Mais je vais bien, je ne sombre pas dans la dépression, pourtant elle me guettais.
    Je me mobilise pour que tout roule et pour le moment je m’en sors pas si mal. Je vis l’instant présent sans occulter l’avenir. Je suis pleinement dans le présent et j’avoue que c’est très reposant. Je prépare Noël, et moi qui détestait tant cette fête, j’y mets tout mon coeur. Je n’aurai pas mes enfants à Noël. On s’est prévu notre Noël le 26. A une date prêt, ce n’est pas très important. Mes enfants sont super cools.
    Et curieusement, je ne m’inquiète pas pour mon avenir.
    Je peux vous assurer que j’ai vraiment changé. Je me surprends moi même.

    Je ne vais pas faire comme si tout allait bien après vous avoir écrit tout cela. Je vais du mieux possible en regardant devant moi la bouteille a moitié pleine. J’ai toujours été optimiste de nature, donc je conserve cette qualité.
    J’y tiens.

    J'aime

  17. merci bcp scarlett pour votre réponse aussi rapide ; en fait on a rarement été en phase avec cet homme ;quand il voulait je prétextais mon mari , quant il est revenu l’an dernier j’étais trop disponible j’ai du lui faire peur mais j’avais conscience de nos ages respectifs et de ne plus perdre de temps ; on a à l’époque entre 2011 et 2013 joué tous les 2 un jeu dangereux car je pense qu »il a bcp aussi souffert ( peut ètre de ne pas « gagner » par rapport à son « rival » mon mari agé et malade bipolaire etc) un jeu où on s’est brulé les ailes ; et je suis encore en sevrage parce que je n’ai pas d’autres passions ; je ne sais pas si j’aime cet homme ou si c’est une illusion ;je pense qu »il était mon miroir et je ne l’ai pas remplacé depuis 3 ans ; conditionnée à lui ètre fidèle ? personne d’autre m’attire ou me fait vibrer ; merci de me mettre en contact avec Dory si elle le souhaite et encore merci pour l’énergie que vous déployez toutes à notre reconstruction

    J'aime

  18. Happy Friday @Srellabat,
    Vous m’écrivez:
    « La convention de divorce n’a pas aboutit faute d’avoir effectué une indivision chez le notaire, manque d’argent de ma part et de volonté de la sienne. Je souhaite toujours divorcer à l’amiable au risque de vous surprendre.

    J’ai un compte propre mais le compte joint est celui de la banque pour le crédit. Impossible à fermer sans prélèvement du crédit sur nos comptes respectifs, ce que la banque rechigne à faire sans acte notarié d’indivision. »

    Je vous réponds ceci :

    « La vente d’un bien indivis sans l’accord de tous les co-indivisaires
    Article juridique publié le 27/01/2014 à 10:28, Auteur : MAITRE ANTHONY BEM
    Quelles sont les conditions pour pouvoir vendre un bien indivis sans l’accord de tous les co-indivisaires ?

    Le 4 décembre 2013, la Cour de cassation a jugé qu’un indivisaire peut être autorisé à conclure seul un acte de vente lorsque celle-ci est justifiée par l’urgence et l’intérêt commun (Cass. Civ. I, 4 décembre 2013, N° de pourvoi: 12-20158).

    En effet, le juge dispose du pouvoir de permettre à un indivisaire de pallier l’absence ou la carence d’un autre co-indivisaire.

    Ainsi, pour mémoire, l’article 815-5 du code civil dispose que :

    « Un indivisaire peut être autorisé par justice à passer seul un acte pour lequel le consentement d’un coïndivisaire serait nécessaire, si le refus de celui-ci met en péril l’intérêt commun.
    Le juge ne peut, à la demande d’un nu-propriétaire, ordonner la vente de la pleine propriété d’un bien grevé d’usufruit contre la volonté de l’usufruitier.
    L’acte passé dans les conditions fixées par l’autorisation de justice est opposable à l’indivisaire dont le consentement a fait défaut ».

    De plus, l’article 815-6 alinéa 1 du code civil dispose que :

    « Le président du tribunal de grande instance peut prescrire ou autoriser toutes les mesures urgentes que requiert l’intérêt commun ».”

    Dans votre cas avec un peu de pragmatisme on peut facilement démontrer un întérêt commun.
    dans vos propres écrits »il faut de la niaque pour mener parallèlement un divorce, la séparation avec Truc, le boulot, chercher un nouveau boulot, déménager, les enfants, les problèmes de santé de mon aînée, les difficultés financières “

    Si votremère est encore vivante alors la succession ne relève pas directement de vous suite au décès de votre père.

    Justement si vous voulez vous « Du coup je me donne des priorités en fonction de mon énergie.”
    Il faut être pragmatique et non affective.

    Remettre en question si nécesaire des choix fonctionnels ne remets en cause rien concernant »Je ne vais pas faire comme si tout allait bien après vous avoir écrit tout cela. Je vais du mieux possible en regardant devant moi la bouteille a moitié pleine. J’ai toujours été optimiste de nature, donc je conserve cette qualité.
    J’y tiens.”

    l’Etat d’optimisme est un fait acquis vous avez évolué, on ne parle pas de ce qui est acquis mais de ce qui bloque la machine “corps” puisque vous fumez plusque vous ne courez😉 en ce moment, donc il y a un frein a desséré il faut comprendre lequel, pour ne pas tomber dans un divorce bloqué qui a de sérieuses répercutions, la priorité reste les enfants, n’est ce pas sachant que leur père est un déséquilibré par acquis, n’est ce pas?
    Il y a ce qu’on veut et ce qui est possible, nuance…..

    Peace,

    J'aime

  19. Merci Dandoha.

    La maison ayant été en travaux, puis stoppés, puis repris, il était nécessaire de la terminer pour ne pas la vendre à perte. Elle sera mise en vente après les fêtes. L’ objectif n’étant pas de faire une plus value mais de pouvoir rembourser le crédit assez récent et de ne pas rester avec des dettes. Donc je ne vois plus l’intérêt de la passer en indivision pour le moment sauf à payer des frais de notaire, somme que je n’ai pas.
    En fonction du délai de vente je verrai ou pas la nécessité de la passer en indivision pour reprendre la procédure de divorce, et trouverais une solution financière avec le notaire.
    Concernant la succession de mon père, je m’en occupe avec l’une de mes soeurs car ma mère est intellectuellement incapable de gérer quoi que ce soit. Si nous ne nous en étions pas occupé, elle n’aurait même pas demandé la réversion de la pension de retraite, et elle croulerait sous les dettes, et par conséquent nous aussi ! Il a fallu aussi tenir sans ses revenus jusqu’à la semaine dernière. Nous allons la déménager près de chez nous pour facilité son quotidien et le nôtre, nous songeons à sa mise sous tutelle.

    Les choses ne sont pas si simples. Les problèmes de santé de ma fille ont été la priorité ces dernieres semaines. Nous sommes passées par des moments très angoissants, mais là fort heureusement les causes les plus graves ont été écartées.
    Oui avec pragmatisme, tout à une solution. Mon divorce est passé en arrière plan, ce qui ne signifie pas que je l’ai enterré.
    Quant a mon corps, je m’en occupe aussi, j’avance à un rythme qui me convient. Pour ce qui est du mental, je vois une psy, cette semaine se sera pour la 4eme fois. Je vois que ça me fait du bien.

    Pour le moment, je ne souhaite pas être aidée en ce qui concerne mon divorce et quand le temps sera venu, je saurai demander de l’aide. J’ai déjà rencontré une assistante sociale qui m’a donné de bonnes pistes. L’une de mes priorités est de retrouver du travail pour éviter de retourner à mon poste. Sans contrat, il me sera difficile de me reloger.
    C’est une année pas facile, mais bon il y a pire. Quant au mieux, je sais qu’il est devant moi.

    Aimé par 1 personne

  20. Bonjour DANDOHA

    Il est regrettable que vous ne puissiez pas entendre que même si l’avancée n’est pas spectaculaire elle EST LA !!! Au quotidien, j’applique vos conseils, un peu de marche, me maquiller me coiffer, décorer ma maison pour les fêtes, bref JE NE FAIS PAS QUE DE RESSASSER. Au contraire je mets en place chaque jour du positif (je ne peux m’amuser à détailler toutes mes journées) et il y en a .
    Je suis consciente que toutes vous prenez du temps pour me répondre et m’aidez à voir cette lumière. Cela ne vous en donne en aucun droit des raccourcis sans fondement, je ne laisserais pas en l’état ce qui m’énerve profondément. Je vous remercie mon fils va bien je ne le « castre » pas c’est LUI qui m’a appelé pour des conseils sur des produits. Ma fille est en fac de médecine et elle va bien aussi. Je pense que vous n’avez pas eu le coeur détruit mais arraché?? N’oubliez pas d’où vous venez avant d’être cette femme là et d’où viennent les autres intervenantes , on ne guérit pas en une semaine..et vous devez le savoir . Et Je pense que lorsque d’autres intervenantes sont arrivées sur le blog (étoile stellabat célia..) elles ne devaient pas être en forme olympique, mais elles se sont reconstruites petit à petit. je ne suis pas sûr qu’elles aient droit au même égard que j’en ai à vos yeux…parce que par moments vos affirmations frisent la limite où les mots peuvent être aussi toxiques que ceux de M !!!! Je ne pense pas cependant que ce soit volontaire mais dans un but de « secouer » vous devriez cependant mesurer là où vous en êtes et il est clair qu’aucun toxique ne vous touchera et où j’en suis. Quand j’ai posté mon témoignage je ne mangeais plus je ne dormais plus, aujourd’hui j’ai retrouvé l’appétit et je dors…..J’ai vu ma psy hier qui ELLE constate qu’il y a un changement qui est en train de s’opérer que je suis sur la bonne voie. Quand j’ai posté le dernier mail de l’autre pourri et la chanson c’était aussi dans l’objectif que des victimes toujours en lien avec leurs toxiques puissent entendre jusqu’où ils peuvent aller. (mises en garde du PN sur les 20 critères pour reconnaitre un pervers narcissique Numéro 19)
    Je ne vous permets pas non plus pas d’affirmer avec conviction que je prends pas mes responsabilités je dois l’assumer au contraire chaque jour et c’est pas facile tous les jours à endosser , mais j’ai pas attendu que vous me le disiez pour l’affronter; Mais je l’accepte. JE NE VOUS LAISSERAIS Pas déduire EN AUCUN CAS que je souhaite que l’autre connard puisse lire cet article, je ne suis pas aussi ravagée que vous le prétendez avec force et conviction. Je ne baigne pas dans le négatif et je ne me complets pas dans la souffrance.
    JE N AI PLUS L’INTENTION DE ME TAIRE devant ce qui me dérange ni celle d’apparaitre comme un pauvre oisillon tombé du nid et qu’on gronderait. Voilà qui est dit.
    Je vous respecte toutes et tous, et je prends votre aide comme quelque chose de très précieux.
    Scarlett , je ne suis pas sûr que cette réponse soit postée, le jour où je serais forte je serais peut être encore plus acide que DANDOHA, en tout cas elle a raison je suis habitée par la rage et la colère mais il parait que c’est bon signe. Je ne me trompe pas de personnes envers qui je suis dans la colère (moi en l’occurence et connard) mais je ne veux pas embrasser le sol quand j’entends des affirmations pareilles !
    Je me sortirais de tout ça avec la rage qui m’habite depuis de nombreuses années. Je ne vis pas que des moments macabres avec des bougies partout et la photo de connard (que je n’ai plus) NON NON ! Ca me désole que ça ne se sente pas ! Ma psychiatre ne pense pas à une hospitalisation mais une reprise peut être en janvier à mi temps de mon travail. Elle n’est pas incompétente (je vois déjà ça en commentaire) elle est une des meilleurs de la région.. et elle a confiance au vu des dernières séances sur ce qui va découler dans les prochaines semaines.
    En tout cas sans rancune ni rancoeur, vous dites ce que vous pensez il n ‘y a pas de raison que je m’écrase plus jamais devant qui que ce soit je ne m’écraserais plus JAMAIS
    Mais à TOUTES , même DANDOHA vous m’avez fait part de beaucoup de conseils de pistes très précieux pour moi. Je suis un « peu » congédiée du blog soit mais dommage parce que ça m’apportait. Quand à mon histoire et celle de LORENZI, je ne vois pas trop le lien et la ressemblance ? Je lis attentivement tous les commentaires.
    Et pour information, l’obsession n’est plus aussi vivace, elle arrive par vagues parfois dans la journée mais elle ne dévore pas complètement.
    MERCI

    Aimé par 1 personne

    1. HAppy Friday @Dory

      Vous dites appliquer nos conseils en prenant soin de vous EXCELLENT .

      Je prends note de ce que vous dites et je n’enlève rien, absolument RIEN de ce que je vous ai dit précédement PAS UN SEUL MOT, et je l’assume.
      Avoir le verbe acide ne signifie pas être inhumain la preuve je réponds systématiquement donc c’est bien la démarche selon laquelle je vous reconnaîs dans votre souffrance.
      La seule chose qui m’intéresse c’est que vos enfants retrouvent une mère stable émotionnellement AU PLUS VITE même si ça doit prendre 1, 2 ou 3 ans, je m’enfous.

      Maintenant je n’ai pas le droit de vous encourager à y rester dans votre souffrance quand vous ressassez.
      Si vous voulez vous en prendre à moi faites donc, j’ai le dos large et je n’en fais pas une affaire personnelle.
      Le coup de la video de Fauve vous avez dépassez les limites de votre colère et de votre obsession en la postant, vous devez comprendre aussi ce point.

      Maintenant, je vous propose ceci :

      Vous écrivez: « Je lis attentivement tous les commentaires.
      Et pour information, l’obsession n’est plus aussi vivace, elle arrive par vagues parfois dans la journée mais elle ne dévore pas complètement.
      MERCI”

      Je passe un accord avec vous à partir d’aujourd’hui vous allez , venir sur ce blog pour parler de VOUS et de vos projets personnels et autres MAIS ATTENTION INTERDICTION DE PARLER DE M, aucune question, ni histoire parlant de M, ou de votre enfance uniquement de ce qui vous fais plaisir, et ce qui vous préoccupe VOUS , pas vos enfants , pas M. Vous allez parler et donc écrire seulement sur vous et ce que vous aimez et que vous n’aimez pas . Plus de phrases négatives.
      Ce durant 1 semaine, êtes vous prêtes à relever le défi?
      OUI ou NON?

      J’attends votre réponse.

      Peace,

      J'aime

  21. Bonsoir à toutes,
    Cette semaine, j’ai tenté de ressortir de chez moi (il y a quasi 5 mois que je ne sors plus j’ai une éducatrice à domicile) hier soir, j’ai accepté d’aller manger dans une chaîne de restaurants avec des amis (les parents du copain de ma fille mes meilleurs amis) ma fille et son copain. j’ai dû faire le tour du restaurant avant de pouvoir me sentir moins angoissée. Cependant j’ai réussi à accepter mes angoisses et les affronter. Ce soir, j’ai accepté d’aller à un marché de noël près de chez moi avec ces mêmes amis affrontés le peuple (toujours beaucoup de monde réputé dans toute notre région) j’avoue avoir eû des moments d’angoisses et de tristesse si grande mais j’ai affronté et dans l’ensemble sortie plutôt réussie. Je me suis faite des violences inouies dans l’état interne dans lequel je me trouve encore j’ai eu des hauts le coeur des larmes qui demandaient qu’à couler mais j’ai continué de sourire en tentant de m’accrocher à ce bon moment que mes amis me faisaient vivre. Même si la route est longue je n’aurais jamais imaginé ça possible il y a quelques semaines. J’ai failli annulé aujourd’hui mais je me suis coiffée maquillée en me disant que c’était pas juste envers moi même me priver de tout l’oxygène que l’on m’offre pour me changer les idées.

    J'aime

    1. Bonsoir Dory

      Il faut biensûr continuer comme çà. Vous et votre volonté et vos proches et leur amour pour vous allez vous aider à aller mieux progressivement.
      Pensez à vous et votre rétablissement. Et si vous avez la chance d’avoir des proches qui vous aiment inconditionnellement, vous verrez à plus ou moins long terme tout ce qu’il vous auront apporter.

      J'aime

    2. Happy Wednesday @Dory,

      Continuez à vous maquiller et à sortir, plus vous vous maquillerez moins vous aurez des idées sombres et plus rares seront les larmes.
      Nouveau look, nouveau style, nouvelle @Dory voilà l’objectif . Finding @Dory the real one !!
      Et profitez des décorations et des lumières de votre belle ville et de votre pays . Finissez en avec ce mur des lamentations😉
      Moins de phrases négatives dans vos rédactions, ça commence à venir gardez le cap

      Take care,

      J'aime

  22. Hello Dory <3,
    Continuez!! Vous êtes sur la bonne voie. Pensez aussi à bien respirer (la respiration agit sur les émotions et sur le stress) et quand vous le pourrez, allez marcher dans la nature et prenez de grands bols d'air frais.
    http://sain-et-naturel.com/nature-modifie-le-cerveau.html

    A new "Dory" is born.

    Et, je crois que maintenant, je peux vous le dire, votre pseudo me fait penser au dessin animé "Finding Dory" et dans le film, j'adore la réplique suivante "When life gets you down, do you wanna know what you've gotta do? Just keep swimming!" :

    Alors, continuons de nager, Dory…<3
    Belle journée

    Aimé par 1 personne

  23. Bonjour à toutes, et merci pour vos commentaires. Oui ça vient tout doucement mais ça vient. Alors Etoile oui en faite c’est exactement ça, c’est mes amies qui me surnommaient parfois comme cela car j’ai tendance à être tellement (normalement) plein de peps à savourer chaque instant , tellement que regarder une envolée d’oiseaux ça me fascine et j’en oublie tout le reste « ah oui qu’est ce que j’étais en train de faire ou dire » je suis donc tête en l’air ‘pour des broutilles) je me dis qu’il y a vraiment plus grave. Donc quand le film est sortie on m’a « reconnu » trop bien !
    J’ai tellement apprécié et grâce à mes amis affrontés l’extérieur que je me suis promis de y aller toute seule un jour.!! Et je finis par me dire par moments que « pourriture » sa vie elle est morbide et toute tracée jusqu’à la fin des temps c’est tellement à en vomir que je me dis qu’il n’aura JAMAIS ce que j’ai être un humain un vrai ressentir la vie..et quand la guérison sera définitivement installée là je penserais à ce que j’ai et qu’il n’aura jamais justement et je pourrais en sourire peut être.!
    Bonne journée à toutes (eh je suis maquillée !! même si c’est pour aller voir ma psy!)

    Aimé par 1 personne

    1. @Dory fait son Make up 💅 👄💄 💋

      Je vous recommande rouge à lèvres: Black Dahlia de chez TOM FORD , ce lipstick convient à toutes les pigmentations, un Must Have😉
      Je vous imagine parfaitement devant votre miroir , à mon avis ça donnerait ça:

      J'aime

  24. Bonsoir Dandoha !
    Vous m’avez sourire heu je ne suis pas Angelina Jolie mais je m’applique à tenter de faire de ma tête de déprime une tête de « oh tu as bonne mine » ça marche !!
    J’ai noté pour le rouge à lèvres, j’avais pas franchement le droit d’en mettre ça fait un moment je vais me lâcher !!!! Et vous savez quoi vendredi j’ai accepté d’aller récidiver pour aller danser !! yes !! Bientôt je pourrais lui faire pipi dessus en riant aux éclats !! MERCI bonne soirée

    J'aime

    1. Ah, carrément la grande sortie du vendredi ? Félicitations, Dory ! ça fait du bien de vous voir de retour parmi les vivants.

      La vie est – plus – belle, loin des toxiques❤

      J'aime

  25. Bonsoir à toutes,
    Je sais que je suis sur la voie de la « désintoxification » et de la guérison. Aujourd’hui fût une journée plus terne. Vous êtes t-il arrivé pendant ce long chemin d’avoir des journées de « rechute » enfin des journées où vous aviez mal très mal dans toute votre être sans trop expliquer pourquoi cette journée noire vous tombe dessus ?
    J’ai décidé tout de même de la clôturer en regardant un bon film drôle. Demain j’emmène ma fille au cinéma. Quant à ma sortie de vendredi (demain) aujourd’hui j’ai faillé je ne sais combien de fois envoyé un message pour annuler..mais je me dis que demain est un autre jour et il sera peut être bien meilleur.
    Ma psychiatre ne m’a donné son aval pour une reprise de travail à mi temps thérapeutique et je suis prolongée jusqu’au 15 janvier. Je me dis qu’après cette épisode lugubre de mon existence je serais certainement beaucoup plus forte que je ne l’ai jamais été.
    En tout cas je vais continuer à me battre pour redresser la tête et j’y arrive beaucoup mieux depuis que vous m’y avez toutes aidé..maintenant que j’ai goûté à cette paix intérieure sans toxique ça donne envie de la laisser me bercer.

    J'aime

    1. Happy Thursday @Dory,

      Pour répondre à votre question ….NON parce que je n’ai jamais ressenti de colère après la rupture , mais un profond vent de liberté et de détermination.
      Je vous suggère de lire ceci:

      Michel LEJOYEUX “Tout déprimé est Un bien portant qui s’ignore “ aux éd. JC LATTES

      Et aussi du même auteur: “Les 4 saisons de la bonne humeur”

      Le meilleur moyen de lutter contre le blues c’est de se faire des masques de beauté au curcuma

      J'aime

    2. Bonjour@ Dory,
      Bien sûr que nous passons toutes par des moments, des phases, des journées un peu moins « roses ». Nous sommes en phase de grand nettoyage ou « désintox » comme vous l’appeler. Pensez dans ces moments l, pensez à vous occuper de vous, à redoubler de « chouchoutage » pour votre « petite fille intérieure ». J’entends beaucoup : j emmène ma fille, j accompagne des amis (c’est très bien) mais que faites vous pour vous et avec vous? qu est ce que @Dory aimerait faire pour elle?
      La paix a été, est et sera toujours en vous. Il suffit juste de vous y reconnecter.
      Belle journée❤
      Pour moi, mon WE de rêve démarre ce soir…mon rêve se réalise!

      J'aime

Partagez votre opinion !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s