[Témoignage] Jhene (et le tueur aux Accords Toltèques) : « Comment expliquer ce vide affectif, comment expliquer que je suis une camée en manque de sa dose de lui » + Vous aimez votre propre rêve, pas le pervers narcissique

Amis lecteurs,

Voici le témoignage d’une nouvelle lectrice du blog, Jhene, que je remercie chaleureusement pour son courage et sa collaboration.

Bon… On a encore une belle illustration des méthodes du colocataire, elles sont nettement marquées dans ce récit : idéalisation – dévalorisation – rejet. On alterne le cycle un certain nombre de fois puis c’est le rejet « ultime » mais qui n’est jamais définitif puisque le pervers narcissique revient systématiquement après un temps déterminé par lui seul et par les contingences terrestres auxquelles il est soumis, lui aussi.

Toutes les questions de Jhene qui portent en gros sur « Comment peut-il faire autant de mal ? » trouvent une seule et unique réponse qui est la raison d’être de mon blog = PERVERSION NARCISSIQUE. On peut comparer cela à une consommation de stupéfiants. Jhene et son pervers sont drogués à une substance qui est mutuellement fournie dans l’interaction et dans LES interactions pour le pervers.

Jhene se nourrit de l’adrénaline fournie par les jeux malsains du pervers, elle n’existe que par l’alternance du rejet et de la pseudo attention qu’il lui procure.

Le pervers se nourrit des émotions de la personne en face et PEU IMPORTE CETTE PERSONNE. C’est là que se situe le piège, Jhene. Comme je vous l’ai écrit, le PN ne se soucie pas de vous en tant que Jhene. Il vous voit comme un moyen de remplir son vide émotionnel. Fondamentalement, vous ou une autre, ça ne change rien. Au départ, il est obligé de vous faire miroiter monts et merveilles sinon qui resterait ? S’il vous disait : « je suis un c*n qui va te faire suer sang et eau, qui ne t’aimera jamais et fera tout pour te détruire parce que c’est comme ça que je survis »… Je parie que vous auriez détalé !

Pour le PN, c’est un peu comme aller faire vos courses. Vous voulez acheter des Kinder Raffaelo mais il n’y en a plus en stock alors vous achetez des Kinder Bueno à la place. Votre envie de sucre et de chocolat est satisfaite. That’s it.

Un PN a toujours une proie principale qui est la plus détruite, son réservoir principal (à ne pas confondre avec « de prédilection ») et des TONNES de proies en réserve, secondaires et tertiaires. Sans compter les coups occasionnels. Il n’y a pas une seule minute où vous êtes « seule ». Otez-vous cette folie de la tête. Vous convoitez quoi ? Le droit d’être exploitée et humiliée en priorité.

Quand vous étiez en love bombing (idéalisation), l’autre (comme vous l’appelez) était en rejet et une troisième était en dévalorisation. Maintenant, vous êtes en rejet, une seconde est en dévalorisation et une première en idéalisation. Quand il reviendra (quelques années peut-être parce qu’il a une bonne situation financière donc les moyens de recruter d’autres jeunes femmes avant vous), il vous fera un mini-love bombing de quelques jours puis il reprendra exactement l’abus là où il s’est arrêté. Vous avez une sorte d’index (comme à la Bourse) et en fonction de cela, il vous donne tel ou tel traitement. Évidemment, ne vous attendez plus jamais à recevoir des cadeaux et de l’attention comme au départ. C’est une nouvelle qui y aura droit car c’est un leurre, un appât, ce n’est pas pour vos beaux yeux qu’il fait tous ces efforts.

Vouloir une « relation » avec un pervers narcissique revient à vivre dans un rêve en croyant que c’est la réalité dans laquelle vous allez vous réveiller. Et même un rêve peut devenir réalité mais dans le cas du PN, vous avez la GARANTIE qu’il ne vous donnera JAMAIS l’attention permanente, la validation extérieure et qu’il ne vous tiendra jamais la main jusqu’à la fin des temps.

Vos attentes sont complètement illusoires et il est temps de le comprendre. D’ailleurs, personne ne peut vous faire une telle promesse sans vous mentir. Oui, on peut rester sous le même toit que vous mais dans quelles conditions…? Eh oui. Tant que vous dépendez autant des autres, vous êtes complètement à la merci du premier crétin venu. Crétin dans le sens des intentions qu’il a envers vous et pas de son QI car, en l’occurrence, le bonhomme est intelligent.

Donc, reprenons : vous êtes dépendante de votre propre idéal masculin, interprété brillamment par le virtuose colocataire. Il n’a fait que vous écouter, vous poser tout un tas de questions (pas bien !) puis vous dire exactement ce que vous vouliez entendre et le tour était joué.

Une fois que vous êtes en phase 3, c’est dead and gone, c’est mort ! Si vous arrivez à cette phase, cela signifie que vous avez abandonné en chemin : votre dignité, votre estime de vous, votre essence et… vous êtes devenue son paillasson. La bonne nouvelle est que vous pouvez vous en sortir en vous pardonnant d’avoir manqué de discernement et de ne pas vous être respectée. C’est une chose d’être manipulée, et une autre de tolérer cette manipulation.

Mon conseil : ouvrez les yeux, acceptez d’avoir été dupée. Vous n’avez pas perdu votre vie mais juste quelques années, vous êtes encore jeune et vous vous relèverez si vous voulez. Non pas en mode dépendante victime, pour vous jeter dans les bras d’un nouveau Maître, mais pour devenir votre propre Reine. Vous devez faire autorité sur votre vie. Tout le monde est égocentrique dans un certain degré, ma chère. Et si vous vous remettez entre les mains de X ou Y, rien ne vous dit que cette personne ne prendra pas avantage sur vous alors soyez grande (adulte). Reconstruisez une vie à vous, dont vous puissiez être fière, documentez-vous à la fois sur la PN mais surtout sur la dépendance affective. Avec cet homme, vous avez régressé au stade de nourrisson, pourquoi ? Voilà les questions à vous poser. Moins de focus sur votre ex et plus sur vous.

Soit vous avancez, soit vous restez dans son ombre. Le choix vous revient. Il y a des personnes qui sont faites pour l’esclavage (sans dénigrement, chacun fait ce qu’il veut) et d’autres pour la liberté. C’est la vie.

Vos commentaires ci-dessous ❤ !

© SCARLETT – leperversnarcissique.wordpress.com – TOUTE REPRODUCTION INTERDITE SOUS PEINE DE POURSUITES

separateur

La vie me sourit, j’ai fait une immense ascension, je bosse comme une folle pour avoir un super job, acheter mon appartement, la voiture de mes rêves, j’ai tout pour être heureuse, la santé, des bons amis.

Mais voilà, à force de travail, d’investissements, je finis par m’isoler et ne pas comprendre pourquoi les gens payés à faire un job ne le font pas, les gens m’exaspèrent et je les exaspère aussi, je me ferme dans une spirale négative et c’est la dégringolade, j’écris un mail incendiaire à mon chef et me voilà convoquée aux RH pour une médiation.

Je pensais être tombée dans un trou noir mais j’étais loin de me douter de l’enfer qui m’attendait.
Je me retrouve seule face au DRH, son assistante et mon chef ! La médiation se passe tant bien que mal, on verra dans un mois prochain RDV si ça va mieux…

Dans la même journée, j’envoie un mail de remerciement au DRH, pour son aide pendant la médiation (il était plus de mon côté que celui de mon chef) et nous en restons là. Quelques jours plus tard, il me demande de passer à son bureau ?!?

Il aimerait me donner quelque chose. Ce sera un livre, « Les quatre accords Toltèques », un très bon livre soit dit en passant, pour ne plus prendre les choses personnellement ! Il me dit : « Je vous laisse le temps de le lire et nous en discuterons« .

Le lendemain, nouveau mail : « Avez-vous fini le livre ??? »

Euh, comment dire, je ne l’ai pas encore ouvert, je n’avais pas compris que je devais le lire là tout de suite. Il me répond : « Est-ce que vous vous laisseriez inviter à déjeuner ???« . Je suis perturbée c’est quand même le DRH. Je n’ai pas vraiment le temps de réfléchir il est 11h54, j’accepte.

Je me retrouve avec un homme, la cinquantaine, qui face à une jeunette de 30 ans ne peut plus articuler un mot comme si c’était son premier rendez-vous. Il ne trouve plus ses mots, semble mal à l’aise, me parle de mon œil gauche, (commence la manipulation, quelqu’un qui est personnellement intéressé regarde avec l’œil gauche, le côté gauche de notre cerveau : c’est le côté des sentiments qui fonctionnent avec les images, c’est le côté des émotions).

Je découvrirai plus tard que c’est sa technique de drague, tout comme « Les accords Toltèques », je trouverai un carton avec 12 exemplaires de ce livre dans la bibliothèque.

Il me pose des questions (celui qui pose les questions, domine la discussion) sur toute ma vie, ce que je fais, comment je vis, il est intéressé par tout, en admiration complète devant ma vie qui est loin d’être extraordinaire et mon incroyable intelligence émotionnelle.

Jamais personne ne s’est autant intéressé à moi ! whouaaa il sort d’où ce mec !

Le lendemain matin en arrivant au boulot, j’avais un mail, écrit en caractères 2. Je suis obligée de zoomer pour lire qu’il a passé la nuit à me rêver… S’en suivront des échanges de mails incroyables, il a une belle écriture, les phrases sont magnifiques, il a des millions de projets avec moi bien sûr, envie de voyage dans des endroits paradisiaques, etc.

C’était l’été, il a 3 enfants, des vacances déjà réservés, qu’il abrègera parce que je lui manque alors que nous ne nous sommes jamais embrassés.

Je me faufile en catimini à 11 heures du soir dans sa maison car les enfants dorment et il faut être discrets. En réalité, il n’a pas encore quitté la précédente mais ça, je l’apprendrai plus tard, je n’ai fait que prendre la place de celle que j’appelle « l’autre ».

Commence un amour idyllique avec un homme d’une tendresse incroyable (je viens d’une famille où la tendresse et les câlins ne sont pas vraiment notre truc), présent, doux, attentionné, m’offrant des tonnes de cadeaux, me demandant à tout instant, comment je vais, où je mange, avec qui, faisant un détour chaque matin et soir pour venir me chercher afin que je passe la nuit chez lui.

A peine deux semaines se passent et il me dit qu’il m’aime (je ne crois pas qu’on m’ait déjà dit je t’aime aussi rapidement et aussi souvent) et qu’est-ce que c’est bon de sentir tout cet amour.

drapeau-rougeJe lui tire les vers du nez pour en savoir un peu plus sur les enfants, les mamans des enfants, comment ça se passe, pourquoi ça n’a pas fonctionné et je comprends assez vite que sa vie est pleine d’injustice et qu’on s’acharne sur ce magnifique être qui ne veut que le bonheur de tout le monde. Il a un lourd passé, des histoires difficiles, il a toujours trompé ses femmes, ma question pourquoi pas moi ???

Je ne comprends pas ce que j’ai de différent, je suis quelqu’un de simple qui aime les choses simples, je ne vais rien lui apporter d’extraordinaire dans sa vie.

La réponse sera bien empaquetée, je dois ne pas être la première à la poser… Pourquoi un homme comme lui, sûr de lui, s’intéresse-t-il à moi ? Moi, plongée dans une confiance aveugle en cette personne, il me promet tout (les promesses n’engagent que ceux qui y croient, hein !), un mariage, un enfant, malgré les trois siens et la différence d’âge, il me supporte dans tous mes projets, envies, je suis la femme de sa vie, me promet une maison à nous ou je pourrai laisser exprimer ma créativité parce qu’il adore tout ce que je fais, il est tendre, amoureux, prend soin de moi.

Le rêve tant espéré est bien là, j’ai décroché la perle rare, je suis heureuse, je suis amoureuse, je suis comblée.

Ça va durer presque neuf mois… Je suis au sommet de l’échelle des priorités, je passe avant tout le monde y compris les enfants, son monde tourne exclusivement autour de moi.

Quelques séparations, rien de bien méchant pour des sautes d’humeurs, quelques incompatibilités de personnes qui ne se connaissent pas encore très bien, jusqu’à ce jour où je me rends compte que pendant le court laps de temps où nous n’étions plus ensemble, Mr a batifolé, avec sa collègue de travail (et ce ne sera pas la seule), que je connais et côtoie car pour rappel, nous travaillons dans la même société.

Je le quitte de nouveau (j’ai des valeurs, j’ai déjà vécu ça et je ne veux plus jamais la même chose !) pour tromperie qui n’en est pas une puisque nous n’étions plus ensemble !

Il va ensuite revenir me chercher, me suppliant et m’agressant en même temps, que c’était moi qui étais partie et qu’il avait le droit de faire ce qu’il voulait ! La toile était déjà tissée, j’y retourne, il a raison, c’est moi qui l’ai abandonné… Et je l’aime !

Ma vie va ensuite basculer, un accident de scooter va me stopper net (poignet droit cassé et le pied gauche), trois mois de plâtre, trois mois à tourner en rond, ma vie professionnelle était un calvaire avant ça et à mon retour au poste, mon corps me lâche de nouveau pour un burnout.

Je m’enfonce sans me rendre compte de rien… Je culpabilise pour le travail, je culpabilise d’être bonne à rien. Mais lui, il est là, présent, il ne fait rien mais j’ai l’impression qu’il me comprend et en même temps qui voudrait rester avec quelqu’un qui pleure toute la journée, qui n’a envie de rien, qui ne fait rien, qui vit dans un trou noir. Et quelle chance j’ai, je l’ai lui !

Je remonte doucement ma pente et comme je ne travaille pas, je profite pour aller chercher les enfants, faire les courses, à manger, le ménage, je m’occupe de cette maison comme si c’était la mienne avec des travaux, refaire la chambre des enfants, je prends soin de tout ce petit monde mais ce n’est jamais assez… Je suis déjà descendue de quelques barreaux sur l’échelle !

Mes petites imperfections exaspèrent Mr, je mets pourtant le peu de force que j’ai à tout faire bien, je ne comprends plus rien et ça va durer un an…

Je ne suis plus la priorité, je suis tombée de l’échelle, je passe après tout le monde malgré les efforts intenses que je fais pour tout bien faire.

Il ne me parle presque plus, je mange seule en sa compagnie car il passe le repas au téléphone avec les enfants, il est fatigué de ses grosses journées de travail, ne supporte pas que je dorme le matin, n’a rien le temps de faire, encore moins des choses avec moi, ne veut plus se marier, d’ailleurs il n’a jamais été question de mariage ! J’ai rêvé.

Il me dresse un terrible portrait des enfants : « Ils te pourrissent la vie, ils ne sont jamais contents, ils font la gueule tout le temps et tu veux des enfants ??? », « Ils ne sont que contrainte et comment tu peux vouloir des enfants si tu ne supportes pas les miens etc. »

Il s’emballe pour un rien, s’enferme dans sa bulle, ne parle plus, va se coucher sans dire un mot et écrit un grand mail le lendemain pour se faire pardonner, la fatigue, le stress. Ce n’est plus moi qui suis en faute, il a hâte de rentrer pour me retrouver mais dès qu’il passe la porte, à peine quelques efforts, et le revoilà parti dans son mutisme, mais ce n’est pas ma faute, c’est lui, il a besoin de temps pour lui…

Il se lève à 5h30 le matin et ne rentre pas avant 19h, il est devenu surmené par le travail, partant de plus en plus tôt le matin, jusqu’au jour où je l’ai suivi… Quelle grande surprise quand il n’a pas pris la route du boulot…

Moi qui étais dépressive, en burnout, je n’allais pas bien et lui, il batifolait… Je n’ai rien dit, on devait partir en vacances, j’ai gardé ça pour moi comme une bombe à retardement. Au retour de ces vacances insupportables, j’ai encore fait des efforts pour garder les enfants, accueillir sa famille mais la bombe a explosé.

Il m’a reproché de ne rien avoir dit (voilà que c’est de ma faute), d’avoir gardé ça pour moi, il m’a écrit une lettre, s’excusant pour ça et jurant qu’il ne c était rien passé (il a été jouer au scrabble à 6h du mat avec une femme) et en me mettant la pression, car si je ne revenais pas il n’y aurait plus jamais de retour possible, j’allais perdre ma perle rare, cet homme que j’aimais…

De nouveau une proposition de mariage, un enfant, rebelote, je replongeais tout droit en enfer avec la culpabilité, tout était de ma faute, il avait le droit à un peu de répit le pauvre, ce n’est pas facile de vivre avec une dépressive !

La situation dégénérait, nous avions besoin d’aide, le voilà parti avec l’idée de se faire aider par un coach, bonne initiative.

Quand je posais des questions sur ses séances, il m’envoyait bouler, me disant que c’était son jardin secret, que je n’avais pas à tout savoir, que ça ne me regardait pas… forcément « le » coach s’était transformé en « une » coach. En mal d’amour… je le re-quitte !

On recommence… Je ne sais même plus combien de fois comme ça, avec elle ou une autre, de toute façon, le résultat est le même… il en a toujours une sous le coude, je ne sais pas d’où elles sortent…

En avril, il me demande en mariage à Paris en m’offrant une voiture, qu’il me reprendra quelques semaines plus tard après une nouvelle rupture. Jusqu’à octobre l’année dernière, il me quitte pour mon bien être, pour que je puisse avancer dans mon développement personnel (parce que je suis partie chercher de l’aide) sans qu’il soit une entrave à mon évolution…

Il en avait trouvé une autre, une nouvelle proie, j’étais de trop… J’accuse le coup, je vais bien pendant deux mois jusqu’au jour où je pars en vrille complet.

Je lui écris, il revient avec moi, abandonnant celle que j’appelle « l’autre » mais je suis en colère, jalouse, possessive, je n’arrive plus à mettre un pied dans cette maison qui fut la mienne, ou tant « d’autres » sont passées… C’est difficile mais il fait des efforts, pour moi, jusqu’à Noël.

Je pars chez ma mère et le 25, il m’annonce que « l’autre » vient chercher ses affaires, LE 25, LE JOUR DE NOËL ! (j’apprendrai plus tard que c’est lui qui lui a demandé de passer Noël avec elle)

Comment peut-il me faire ça ! Je hurle de douleur, je lui dis que ça me blesse, que ça me fait du mal mais il n’entendra rien de ma souffrance et fera ses petites affaires. Je suis fâchée, humiliée, je pleure, j’ai mal…
Il m’abandonne de nouveau à la suite de ça, retourne avec « l’autre ».

Quinze jours après, il m’envoie un mail, il est désespéré, il m’aime, il ne peut pas vivre sans moi, il ne dort plus la nuit, qu’il lui manque une partie de lui. Je retombe dans le panneau, je fais tous les efforts du monde pour me réadapter, mais je suis heureuse, il est avec moi, il m’aime, il me l’a dit…

Ça ne durera pas. Voilà que quinze jours après, je fais un cours de bijoux, je passe quatre heures à lui fabriquer un bijou spécial juste pour lui, je rentre chez moi, je suis heureuse, je lui écris un SMS, il ne me répond pas mais il l’a lu, je me dis qu’il ne doit pas dormir et prise par une envie de le rejoindre et lui offrir tout de suite, je me mets en route. J’aurais du aller me coucher…

La voiture de « l’autre » était garée devant la maison, il devait être 11 heures du soir, j’aurais du aller me coucher…

3 ans et demi que ça dure, je suis à bout de mes forces, je suis un zombie, la vie m’ennuie, elle est fade sans lui, lui qui me l’a vidé.

J’ai l’impression d’avoir perdu mon âme, ma fierté du chemin parcouru, plus rien n’a de sens, c’est le néant. Comment expliquer ce vide affectif, comment expliquer que je suis une camée en manque de sa dose de lui. Comment dire à ma famille et à mes amis que je ne vais pas bien ? Ça fait 3 ans et demi que je le couvre de toutes les saloperies qu’il me fait subir.

Mes amis qui me voient dépérir sans pouvoir rien faire et qu’il n’y a rien à faire sauf fuir mais quand on ne veut pas fuir, comment faut-il faire !

J’ai écrit ce texte l’année dernière, une année passée à se demander qui je suis, où est partie mon âme. Je suis seule, incapable de rencontrer quelqu’un d’autre, tout ce temps avec lui gâché, et combien de temps faudra-t-il pour me reconstruire, retrouver mon âme ? Comment peut-il être aussi inconscient du mal qu’il fait a toutes ces femmes, parce qu’il y en a eu beaucoup. Comment ne peut-il pas voir qu’il met des vies en jeux, que ce qu’il fait détruit le feu intérieur de ces femmes. Comment peut-il passer du jour au lendemain à une autre proie ?

Sa nouvelle copine est venue sonner un soir chez moi, elle voulait me parler… Avec du recul aujourd’hui, j’ai honte de mon comportement avec elle car j’ai ri, j’ai beaucoup ri quand elle me racontait ce qu’il faisait, parce que c’était un copier/coller exact de ce qu’il avait fait avec moi, tout y était, les accords Toltèques, la bague, les mots, les mêmes phrases, les mêmes cadeaux à Noël l’année dernière !

Et elle, c’était moi il y a deux ans, amoureuse, j’aurais pu lui dire n’importe quoi, elle ne m’aurait pas entendue, elle était sous son emprise. J’étais heureuse, car face à elle j’avais décroché mais aujourd’hui trois mois après, je vois bien que je n’ai rien décroché, qu’il me manque, que j’aimerais qu’il me prenne dans ses bras et qu’il m’embrasse, mettre mon nez dans son cou et sentir son odeur, mais non au lieu de ça je résiste, je m’enfonce dans ma caverne, car pour l’instant elle me protège, j’y suis bien, personne ne me voit, je peux pleurer et être triste autant que je veux/peux.

Jhene

© SCARLETT – leperversnarcissique.wordpress.com – TOUTE REPRODUCTION INTERDITE SOUS PEINE DE POURSUITES

Crédit photo : Christiane Vleugels

Publicités

93 réflexions sur “[Témoignage] Jhene (et le tueur aux Accords Toltèques) : « Comment expliquer ce vide affectif, comment expliquer que je suis une camée en manque de sa dose de lui » + Vous aimez votre propre rêve, pas le pervers narcissique

  1. Alors là chapeau pour ce récit très bien décrit . J y ressent toute l emprise et l envoûtement qui rend accro !
    Je précise que ce besoin intense de vouloir revenir et de revenir à chaque fois!est d une extrême violence !puisque nous sommes redetruites à chaque retour vers le PN.
    Que de souffrances !

    Cependant viens à un instant donné ce t te toute petit flamme qui ne manque pas de grandir au fur et à mesure pour nous éclairer et nous permettre d afin voir la VRAIE RÉALITÉ.
    Courage et prenez conscience.

    Prenez soin de votre âme.

    Aimé par 2 people

  2. Bonjour Jhene,

    Vous parlez un langage que je ne peux que comprendre quand vous dites avoir perdu votre âme.

    Je ne vais pas vous dire qu’il sera facile de la réintégrer mais croyez moi si je vous dis que c’est possible.

    Il faudra certes du temps, de la bienveillance envers vous-même, beaucoup de patience et d’amour.

    J’ai écris l’an dernier un conte initiatique qui décrit en temps réel toutes les phases de cette traversée de la mort. Ce livre est le témoin direct de mon séjour dans les territoires d’Hadès. Je le relis souvent. Si vous aimez écrire, notez chaque jour ce qui vous traverse l’esprit, et les révélations, rêves ou intuitions qui vous viennent. Il s’agit réellement d’une épreuve du feu dans une vie.

    Chaque cheminement est unique et propre. Je n’ai aucune recette toute faite à vous donner mais je sais que votre âme reviendra à vous dès lors qu’elle sentira que la « maison » n’est plus en ruines et sécurisée.

    Ceci dit, vous êtes au bon endroit pour être soutenue et conseillée.

    Je vous adresse mes meilleures pensées.

    Aimé par 7 people

  3. Welcome @Jhene

    LES QUATRES ACCORDS TOLTEQUES . Don Miguel RUIZ et non LES ACCORDS TOLTEQUES nuance, à moins que vous y associez le 5 eme accord toltèques or si vous n’avez pas lu les 4 accords vous ne pouvez pas maîtriser le 5 ème … Donc je serai tentée de dire mais encore, …..

    Quand j’ai lu les premières lignes : “ je bosse comme une folle pour avoir un super job, acheter mon appartement, la voiture de mes rêves, j’ai tout pour être heureuse, la santé, des bons amis.”

    Je ne vous ai à aucun moment trouvé crédible concernant votre “ épanouissement personnel statutaire” , parce que vous me relatiez votre bonheur à travers du matériel.
    L’argent ne fait pas le bonheur certes mais il y contribue ( we know that big deal 😉 ), cela ne signifie pas pour autant qu’il en soit l’échelle universelle.
    Le bonheur est une auto entreprise avec pour moteur détermination et volonté, tout comme le malheur.
    Vous auriez pu écrire ; “ La vie est un long fleuve tranquile” et votre souffrance affective votre solitude transpirerait de la même façon, profonde tristesse.

    Je vous cite : “ Je découvrirai plus tard que c’est sa technique de drague, tout comme « Les accords Toltèques », je trouverai un carton avec 12 exemplaires de ce livre dans la bibliothèque.”
    Je rectifie votre phrase : “ J’ai découvert plus tard que c’est ça technique de drague, accompagnée des “ les 4 accords toltèques” . ( Et oui vous déformez à chaque fois l’intitulé du livre ce qui en dit long. ) = les 4 accords toltèques sont un accessoire à sa technique de drague , comme le fusil est un accessoire du meurtrier.
    Un outil utilisé à mauvais escient ça fait des dégâts même le livre le plus sage et pacifique possible.

    Un manipulateur qui utilise une oeuvre riche dont il ne maîtrise pas la substatntifique moelle pour usurper la confiance de sa proie , un grand classique de l’histoire de l’humanité.
    Si je vous dit “ Ils vînrent sur nos terres avec la Bible d’une main et le fusil dans l’autre” ça vous parle ?!!! Christopher COLOMBUS , puis Napoléon BONAPARTE, De GAULLE etc… les pères du colonialisme , ceux qui étaient et ont convaincu de civiliser des populations indigènes et noires par le génocide.

    Je vous cite Frantz FANON : “Le grand succès des ennemis de l’Afrique, c’est d’avoir corrompu les Africains eux-mêmes.”

    Ce mec vous a colonisé, vous a corrompu avec le livre d’une main et son Pénis de l’autre
    This is it !!!! comme dirait Michael Jackson hi hi !!!! 😉
    C’est exactement ce que fait ce prédateur en utilisant l’oeuvre de Don Miguel RUIZ qui au passage bn’est absolument pas responsable des désastre de votre vie au contraire il a sauvé des vies et continue à le faire avec ce best seller , cependant votre supérieur et amant il vous a colonisé le cortex gauche . Typique la même méthode que le principe coloniale

    Cependant vous n’avez pas su saisir la perche de délivrance que vous offrait cet individu dangereux et saisir ainsi la subtilité du PN par deux fois :
    1°) Quand il vous a dit je cite :
    Avez vous fini le livre ????
    Et oui contrairement aux indigènes vous n’êtes ni analphabète ni illétrée donc vous avez la capacité de lire le livre et tirer vos propres conclusions. Pour ainsi vous demander mais Pistache pourquoi me demande t-il si j’ai non pas lu , mais fini le livre?!!!

    2°) le mail écrit en écriture 2
    Si ce n’est pas du “ foutage de gueule” comme vous dites en France alors je n’ai rien compris à la dignité humaine 😉

    Il ne vous a pas demandé comme moi, :  » Avez vous lu le livre??? mais Avez vous fini le livre???”
    En d’autres termes il vous a offert par le biais de ce livre une chance de vous protèger et de vous éloigner de lui à condition de le lire et de comprendre , auquel cas vous êtes prises au piège.
    Les PN font toujours ça, ils préviennent toujours leurs proies, cependant sourdes trop sourdes 😉 #CortexGauche

    Un livre extraordinaire, à la portée de tous mais à ne pas mettre entre n’importe quelles mains.
    En lisant votre témoignage , une seule chose m’a intéressé et je suis restée sur ma fin, faute de réponse, donc je vous pose la question:

    Avez vous lu le livre ?
    Si oui qu’en avez vous retenu?

    BY THE WAY PEOPLE , NO ZOB AT JOB

    Peace,

    Aimé par 6 people

    1. Bonsoir Dandoha,

      Que vos propos sont dures, je ne cherche pas ici à prendre un coup de bâton car une brèche s’est ouverte en moi laissant entrer ce personnage!
      J’ai lu les 4 Accords Toltèque, je trouve ce livre magnifique et je vais appliquer l’un d’eux qui dit qu’il ne faut rien prendre personnellement.
      Il dit aussi que ta parole soit impeccable et je trouve « merveilleux » qu’un homme comme celui que j’ai rencontré, à qui la parole est loin d’être impeccable puisse se servir d’un tel livre pour attraper ses proies.
      Si j’avais eu connaissance (car je vis et je veux continuer à vivre au pays des Bisousnours, parce qu’il me plait de croire que ce monde est rempli de gens bienveillants) que des suceurs d’âmes existaient, je vous assure que je me serais mise en mode prudence, malheureusement quand on commence à faire des recherches, il est trop tard! On a déjà mangé la poussière.

      Bien à vous.
      Jhene

      Aimé par 2 people

      1. Bonsoir Jhene

        « Il dit aussi que ta parole soit impeccable et je trouve « merveilleux » qu’un homme comme celui que j’ai rencontré, à qui la parole est loin d’être impeccable puisse se servir d’un tel livre pour attraper ses proies. »

        Merveilleux ou incroyable/surprenant/inattendu ?

        Aimé par 1 personne

      2. @Jhene,

        Oui mes propos sont acides , âcres, amers, piquants, pour ce qui est du bâton vous êtes la seule a y faire référence. Je donne dans les faits et dans la clareté pas dans la violence.
        Je ne cherche pas à démolir les intervenants , je les pousse dans leurs retranchements afin qu’ils se posent les VRAIS QUESTIONS, à partir de leurs propres écrits, pour ne plus tomber dans le piège PN.

        Maintenant, je me permets de vous donner une piste supplémentaire pour illustrer la dangerosité de votre idéalisation à travers les bisounours 😉

        Je vous cite: “ C’est bien la toute la complexité dans ses histoires, pourquoi j’irai me poser des questions sur quelqu’un qui m’offre un si beau livre, ça veut dire (mon interprétation) qu’il est déjà avancer dans le cheminement de sa personne, non?”

        Il n’y avait aucune complexité dans votre situation, vous avez choisi de laisser un autre que vous décider à votre place et prendre en main le destin de votre vie quand , je vous cite: “ pourquoi j’irai me poser des questions sur quelqu’un qui m’offre un si beau livre,” .
        Réponse logique:
        Parce que depuis l’enfance on répète au enfants de NE RIEN PRENDRE VENANT D’UN ETRANGER et vous avez bafoué cette règle, votre DRH est un étranger , mais ce n’était pas évident pour vous parce que vous lui avez permis d’être non seulement le DRH du boulot mais le DRH de votre vie 😉

        Et pour preuve que le monde des bisounours ne vous réussi vraiment mais vraiment pas , je vous cite: : “ ça veut dire (mon interprétation) qu’il est déjà avancer dans le cheminement de sa personne, non?”

        ET ??????!!!! Le fait qu’il puisse être avancé ne signifie pas pour autant que VOUS l’êtes.
        Donc si je raisonne selon votre méthode je suis diplomée en pâtisserie et que je vous donne un gâteaux vous partez du principe que mon diplôme est valable pour toutes les deux, sans chercher à savoir si le gâteaux que je vous tend est empoisonné ou périmé. Donc vous donnez dans la communauté des acquis, communauté des sentiments, communauté des biens, ce n’est plus de la générosité c’est de l’inconscience. Woodstock new verzion ….

        Si on soigne un jumeau malade , l’autre est aussi traité, already then…. #LesAmesSoeurs .

        Et vous vous persistez en disant : “ malheureusement quand on commence à faire des recherches, il est trop tard! On a déjà mangé la poussière.”

        Si les chercheurs en médecine se sous estimaient autant que vous le faites à votre égard aucun vaccin n’aurait vue le jour.

        Non Madame, quand on a mangé la poussière on donne pas dans le fatalisme , soit on recrâche en fesant preuve de combativité ou alors on avale et on assume les conséquences.
        La question de font est que voulez vous, réellement?
        Guérir ou souffrir, lequel des deux vous donne plusle sentiment d’exister.

        Personnellement j’ai choisi de vivre et non d’exister … Justement grâce à Don Miguel RUIZ.

        Ma parole n’est certes pas à votre goût impeccable, mais pour moi quand je viens sur ce blog dire les choses en toute honnêteté , elle l’est, car à aucun moment je ne manque de respect à autrui et ça c’est fondamentale pour moi.

        Peace,

        Aimé par 4 people

      3. @Dandoha, je voudrais juste dire que tes propos sont surprenants au début parce que l’on est habitués à des discours « politiquement corrects « . Mais jamais je n’ai lu un commentaire qui n’est pas pertinent pour la personne concernée. Après, il y a suffisamment d’intervenants pour que chacun puisse trouver ses réponses. Mais personnellement, je préfèrerai toujours la vérité, même si elle est rude à la complaisance. Quand on connaît ton parcours, les commentaires se tu rédiges et les recherches que tu fais pour appuyer tes dires , certes tu t’exprimes sans émotion mais tu as un grand cœur et tu es une grande dame ! Merci d’être là, j’apprends énormément par ton biais ! 😘

        Aimé par 1 personne

      4. @Jhene, avec tout le respect que je vous dois , lorsque l’on est adulte, responsable Et que l’on vit dans la réalité on ne peut croire « au monde des bisounours » , je ne veux absolument pas vous dénigrer, je souhaiterais juste vous faire comprendre que si vous pensez vivre dans un monde de bisounours gentils de toutes les couleurs , vous êtes à haut risque d’attirer un nouveau prédateur… C’est important d’y remédier. Bien à vous

        Aimé par 1 personne

  4. Bonsoir @Jhene, tout d’abord merci pour votre récit très clair et Scarlett , encore et toujours merci pour ton intro qui nous en apprend toujours plus ! @Jhene , là je dois dire que Ce PN est très fort ! Le carton des accords tolteques , il fallait y penser ! Comment se méfier d’un homme qui vous incite à vous aimer et à avoir confiance en vous en vous offrant ce superbe livre ?! En connaissant la suite , en réalité sa technique est bien ficelé. Il vous a fait passer un message en même temps , il a compris instantanément que vous manquiez de confiance en vous. Cet anecdote me fait même me rappeler que mon ex m’envoyait des vidéos de développement personnels , ils me faisaient de grands discours sur mon manque de confiance en moi. C’est moins spectaculaire que les accords toltèques mais c’est fort dans le sens où ils donnent pour reprendre plus, et, crédules , en carences affectives et en manque d’estime de soi (Il faut relire les accords tolteques 😉) et dépendantes affectives , on plonge avec plaisir… C’est cruel mais bien rodé. Je me retrouve dans votre témoignage pourtant différent de mon histoire mais l’addiction obsédante et atroce dont vous parlez (dont j’ai mis deux ans à sortir) je luttais chaque jour , j’essayais d’occuper mon esprit dans tout ce que je pouvais pour ne pas y pensé mais je l’ai réellement exorcisé sans effort quand j’ai soigné mes plaies , quand je me suis aimée et que je suis sortie de la dépendance affective… ( Les accords tolteques m’ont vraiment aidé personnellement). Je ne peux que vous inviter à régler vos blessures antérieures au PN et à vous aimer avant qui que ce soit d’autre ! Vous courrez le risque de retomber dans ses bras si vous ne le faites pas où dans d’autres tout aussi voir plus destructeurs encore… Après un PN c’est un peu quitte ou double, on devient plus fort que jamais où on reste au sol , on a le choix. Si vous voulez vous en sortir mais que c’est vraiment difficile seule n’hésitez pas à demander l’aide d’un professionnel. Je vous envoie plein de force et de courage ! 😊

    Aimé par 4 people

    1. @Jhene ,

      Je vous propose de décrypter votre “ soap opéra” , ainsi peut être parviendrez vous à analyser la situation avec plus de recul sur vous même qui sait?

      « Ça va durer presque neuf mois… Je suis au sommet de l’échelle des priorités, je passe avant tout le monde y compris les enfants, son monde tourne exclusivement autour de moi.”
      Vous ne vous en êtes pas rendue compte mais la promesse de vous faire un enfant est tenue, il vous gère pendant 9 mois sauf que vous êtes une enfant parmi les autres dont il a la proie 😉 .

      “Quelques séparations, rien de bien méchant pour des sautes d’humeurs, quelques incompatibilités de personnes qui ne se connaissent pas encore très bien, jusqu’à ce jour où je me rends compte que pendant le court laps de temps où nous n’étions plus ensemble, Mr a batifolé, avec sa collègue de travail (et ce ne sera pas la seule), que je connais et côtoie car pour rappel, nous travaillons dans la même société.”
      Ben voyons le mec est DRH il recrute !!! Les 4 accords toltèques lui servent de fascicule “ d’embauche”.
      Rassurez moi votre entreprise ce n’est pas CARREFOUR , parce qu’il optimise le monsieur , un vrai slogan à lui tout seul !!!

      “ Je le quitte de nouveau (j’ai des valeurs, j’ai déjà vécu ça et je ne veux plus jamais la même chose !) pour tromperie qui n’en est pas une puisque nous n’étions plus ensemble !”
      Ah oui lesquelles svp de valeurs ????? !!!!

      Cet homme vous traite comme une courbe synusoïdale sur un vieux tableau noire perforré d’un cours de sciences physiques en primary school dans la jungle du Botswana ( wonderful country indeed) et vous achevez en disant :

      “ Et elle, c’était moi il y a deux ans, amoureuse, j’aurais pu lui dire n’importe quoi, elle ne m’aurait pas entendue, elle était sous son emprise. J’étais heureuse, car face à elle j’avais décroché mais aujourd’hui trois mois après, je vois bien que je n’ai rien décroché, qu’il me manque, que j’aimerais qu’il me prenne dans ses bras et qu’il m’embrasse, mettre mon nez dans son cou et sentir son odeur, mais non au lieu de ça je résiste, je m’enfonce dans ma caverne, car pour l’instant elle me protège, j’y suis bien, personne ne me voit, je peux pleurer et être triste autant que je veux/peux.”

      Il doit y avoir une substance dans le sperme de certain PN qui lors de l’éjaculation altère totalement le cerveau de certaines victimes et particulièrement de celle qui entretiennent des rapports affectifs incestueux, comme vous?

      Le mec est plus âgé , vous êtes issue d’un foyer aussi froid émotionnellement qu’un livre de biologie sur la chirurgie de 6 eme année de médecine, et vous réclamez après tant de maltraitance son odeur et son affection. A défaut vous vous enfermez dans votre caverne comme un bébé dans son foetus!!!!
      Pas étonnant qu’il ne vous épouse pas, il n’est pas censé épouser son “ enfant chérie” du moment #inceste, il vous contrôle suffisament avec vos aller-retour dans sa vie aussi fréquents qu’un train tokyo-zanakawa aux heures d’affluences 😉 .

      Vous avez compris le message ou pas?

      Peace,

      Aimé par 5 people

      1. Oh mon Dieu Dandoha, en plein dans le mille pour moi aussi. A 32 ans, j’ai rencontré un premier PN de 56…banquier New-yorkais, de l’allure, du charisme (enfin maintenant quand je pense à lui je l’appelle ‘le vieux gorille’ donc tout est relatif), jouant son rôle d’oncle mirifique et droit au sein d’une famille à la Claude Chabrol. Je n’ai pas de père puisque ce dernier est passé depuis toujours dans le camps de sa PN d’épouse. Et bien après juste trois mois de fausse idylle, il m’a plantée (je faisais office de menu-fretin sans doute), et six mois plus tard je soupirais encore après son épiderme, son cou, sa poitrine, et je me roulais en boule aussi sous ma couette, le coeur gros, la gorge nouée. Effectivement il y avait de l’incestueux dans cette relation, je le réalise en tombant sur votre intervention malicieuse 🙂

        Aimé par 5 people

      2. Happy Tuesday @Rocambole77

        Une image paternelle qui fait défaut dans l’évolution d’une petite fille et d’une adolescente, c’est le risque assuré pour celle-ci de confondre relation sentimentale équilibré et projection paternelle sur son partenaire. Le premier homme dans lavie d’une jeune fille c’est son père , si il fait défaut elle a toute les chances de transférer l’idéalisation sur ses partenaires mâles sexuels .Image du père de protection 😉

        Peace,

        Aimé par 2 people

      3. “Quelques séparations, rien de bien méchant pour des sautes d’humeurs, quelques incompatibilités de personnes qui ne se connaissent pas encore très bien, jusqu’à ce jour où je me rends compte que pendant le court laps de temps où nous n’étions plus ensemble, Mr a batifolé, avec sa collègue de travail (et ce ne sera pas la seule) » moi c’est ce passage qui m’a interpellé Car une relation disons stable et saine ne se résume pas à des coupures à gogo, des disputes etc… cela prouve la dépendance affective que j’ai connu aussi et le fait de trouver normal d’avoir des relations instables. Mais pour moi les drapeaux rouges et les abus psycho étaient déjà lancés avant les 9 mois. Si elle cherche bien, il devaient avoir plus d’un manque de respect excusé depuis un moment. J’ai connu ça aussi… 😘

        Aimé par 5 people

      4. Tu as mille fois raison, Mila.

        Quand on n’a pas de respect pour soi, on se plie aux règles de l’autre personne dans toute interaction sociale. Là, le seul fait qu’il y ait de multiples ruptures et réconciliations est un drapeau rouge. Cela montre que le colocataire provoquait ces éloignements volontairement – par manipulation des émotions de Jhene – car il avait besoin d’aller chasser ailleurs, ce qui a été confirmé.

        Et Jhene d’accepter le blâme de cette instabilité parce qu’elle ne se connaissait pas et n’avait pas déterminé ce qu’ELLE voulait d’une relation. De nombreuses femmes raisonnent ainsi. Elles attendent que ce soit l’homme qui définisse les termes de l’interaction et s’étonnent ensuite d’être maltraitées.

        Poser une limite ne signifie pas juste dire « non, je ne suis pas d’accord » ou pleurer. C’est aussi savoir quitter la situation quand on voit que l’autre est incapable de tenir ses engagements et qu’il n’a aucune intention d’ailleurs, de le faire.

        Très belle journée à toi, ma belle ❤

        Aimé par 7 people

      5. Oui c’est clair ce sont des ruptures provoquées par le pn pour aller prendre l’air, draguer,tromper pendant que l’autre se ronge, panique et devient de plus en plus accro. ( lorsqu’il est dépendant sinon il s’en va comme tu le dis ) 😉Il est important d’ouvrir les yeux sur tous les abus meme camouflés car le love bombing au final ne rime pas avec fidélité et réel pied d’Estal de la part du pn. C’est juste un jeu hypocrite. Il n’y a rien à idéaliser même au début de la relation,Car si l’on savait ce que le pn avait fait derrière notre dos… euuuh je pense qu’on aurait envie de le tuer.😂Bonne journée à toi aussi et à tout le monde.😘

        Aimé par 6 people

      6. Ce que tu décris @Scarlett , c’est la dépendance affective, on vit comme à côté de soi même. On ne se connaît pas et on n’en voit pas l’intérêt puisqu’on ne se porte à soi même aucun intérêt… On se sent , enfin , pour ma part , je me sentais comme une de ces entités dans les films qui ne sont pas conscientes d’être dans un autre monde. J’étais là, au milieu des autres certains , (prédateurs ou DA) avaient « le don » de me voir mais pas les autres… C’est difficile à expliquer à ceux qui ne l’ont pas vécu. Le dépendant affectif a une vision , un discernement et une compréhension, complètement faussée de tout… Je te rejoins sur le fait que l’école devaient enseigner aux enfants au moins la confiance en soi , je crois qu’einstein l’a dit , d’ailleurs… 😉

        J'aime

      7. Happy Tuesday @Mila K.

        @Jhene a en effet beaucoup taquiné le Karma , déjà en se faufilant quuand les enfants dormaient puis en ayant une relation avec un supérieur hiérarchique qui la drague via un outil professionnel aux heures de travail 😉

        Xoxo

        Aimé par 3 people

      8. A partir de 17/20 ans je gambadais après les hommes de 40, puis à 30 j’ai eu la désagréable surprise de me voir m’enflammer pour des hommes de plus de 50, puis 56…je me disais mon Dieu, pas soixante tout de même, ou je vais finir en variation comique de Suzanne et les vieillards avec moi qui leur cours après !

        Aimé par 1 personne

      9. 😂😂😂 😂😂😂 Attention @Rocambole77 avec la chirurgie esthétique il va falloir en effet leur demander leur ID card 😂😂😂. L’âge est une état d’esprit , par contre la méchanceté est un art de vivre .

        Peace,

        Aimé par 3 people

    2. Bonsoir historiacyn,

      C’est bien la toute la complexité dans ses histoires, pourquoi j’irai me poser des questions sur quelqu’un qui m’offre un si beau livre, ça veut dire (mon interprétation) qu’il est déjà avancer dans le cheminement de sa personne, non?
      Quelque part, grâce à cette expérience, il en ressort que nous sommes ici pour quelque chose et peut être fallait-il en passer par là pour ouvrir les yeux sur la personne que je suis et construire un monde qui me ressemble au lieu de vouloir bâtir autour des autres.
      Merci pour vos mots
      Jhene

      Aimé par 1 personne

      1. Bonsoir @Jhene, merci pour votre retour 🙂 Je dirais en premier point que vous donner ce magnifique ouvrage ne veut en aucun cas dire que son cheminement personnel est pointu. N’oubliez pas que c’est une coquille vide. En revanche il a compris comment fonctionnait les gens « normaux ». C’est un appât vraiment malin, parce que « les quatre accords tolteques  » Et le livre de développement personnel par excellence, comment se méfier d’un être qui nous invite à lire ce livre ?! Et pourtant il faut écouter mais rester sceptique comme dit le cinquième accord toltèque ! 🙂 Je suis de votre avis , il fallait en passer par là pour que vous puissiez déployer vos ailes et prendre votre envol, le PN n’entre jamais dans nos vie par hasard et c’est une belle philosophie que de le voir ainsi ! Vous êtes sur la bonne voie ! Je vous souhaite plein de bonheur à l’avenir 😉

        Aimé par 2 people

      2. @Jhene :

        Le discernement doit toujours être employé, quelle que soit la personne que vous avez en face. Même « Les accords toltèques » doivent être soumis à votre propre jugement, personne n’a la science infuse. On vous donne des conseils, des points de vue, des perceptions différentes mais c’est vous qui devez avoir le dernier mot.

        Développez cet aspect de votre personnalité, c’est primordial.

        Aimé par 4 people

  5. My @Scarlett,

    Le titre !!![Témoignage] Jhene (et le tueur aux Accords Toltèques) : excellent !!!
    Quant à la photo de cette belle ébène et cette boucle d’reille , le port de tête , i am jealous !!!

    Et oui on a un sérial killer qui laisse sa signature , les 4 accords entre les mains des victimes et subtilement pas après mais avant de les achever. 😉
    Le mec qui se prend pour Don Miguel RUIZ et voudrait transparaître comme tel aux yeux de ses proies, aveuglées par le mirage il peut ainsi mieux les abattre.

    « Ce n’est pas de ma faute , mais la faute aux accords….”. Sauf que le PN lui n’avait jamais passé d’accords ou peut être celui de tout faire pour que le livre ne soit plus jamais lu , qui sait, car chaque individu qui lit l’oeuvre et la comprend c’est une proie en moins pour un PN.
    On n’est jamais mieux servi que par soi même, le PN fait de la contre productivité pour entretenir son chao, si une telle oeuvre vient de sa main elle ne peut qu’être mauvaise 😉
    Pour ce qui est de @Jhene ça a marché !! Hi Hiii hommage à Michael Jackson !!!

    Never judge a book by its cover !!!
    Xoxoxo,

    Aimé par 2 people

    1. Hey dear

      Franchement le coup du carton avec les Accords Toltèques, c’est fort 😂😂😂

      Est-ce que ce n’est pas un crétin qui est passé sur le blog d’ailleurs LOL ! Il a lu le titre du livre dans tous les sens et il a décidé de copier l’idée sans copyright, vraiment… 😈

      Il m’a tuée avec sa cargaison ! C’est incroyable comme c’est une routine pour eux. Ils ne font même pas un peu semblant de changer. Non, copier et coller. 😂

      S’il revient avec la référence « Améliore ta santé », je vais sérieusement me poser des questions 👿

      Aimé par 5 people

      1. J’avoue qu’au delà, une fois de plus de la souffrance de Jhene qui n’est pas risible du tout, j’ai pouffé de rire en lisant Ça ! C’est juste ÉNORME ! Lol

        Aimé par 2 people

      2. Oui et tu fais bien de le préciser 😂😂😂

        Ce qui est risible, c’est le culot sans bornes de l’individu. Et le coup de l’achat en gros ! Il fait tout pour maximiser les profits et il n’y a pas de petites économies. C’est dire le nombre de femmes qu’il gère en même temps.

        Normalement, tu achètes ton exemplaire appât à l’unité, au fur et à mesure de tes conquêtes. Là c’est carrément en gros. Mon Dieu !

        Aimé par 7 people

      3. My @Scarlett,

        je te cite : “Ce qui est risible, c’est le culot sans bornes de l’individu. Et le coup de l’achat en gros ! Il fait tout pour maximiser les profits et il n’y a pas de petites économies. C’est dire le nombre de femmes qu’il gère en même temps.” 😅 😂 🤣

        LE MONSIEUR EST DRH FOR GOD SAKE 😅 😂 🤣 Déstabilisateur des Rapports Humains, si ça ce trouve c’est la société qui lui fournit le stock ( manipulation mentale au travail commence avec les DRH et je suis sérieuse en écrivant cette parenthèse #HarcèlementsSexuelEtMoralAu Travail).
        Le bonhomme si ça se trouve doit avoir un Master 2 en saloperie !!!
        Il faut se rappeler qu’un DRH n’oeuvre jamais dans l’intérêt de l’employé mais pour celui de la société. Une entreprise qui contrôle votre vie privée by any means necessary elle gagne en dépensant moins au prud’homme. Rappel: @Jhene a fait l’objet d’un recadrage hiérarchique avant tout ça 😉
        Ce genre de méthode est classique aux Etats-Unis d’ailleurs on en a fait des films ( Michael DOUGLAS vs Zeta Jones).

        Je pense que sont histoire goes deeper than that, ce DRH a une mission bien au delà de sa prédisposition personnelle 😉 et là c’est en tant que juriste que je le dis 😉 .
        Une démission est à envisager sérieusement.

        Xoxoxo

        Aimé par 4 people

      4. Honey your punchlines are GOLD 😂😂😂

        Déstabilisateur des rapports humains. That’s it!

        Il faudrait effectivement vérifier s’il n’a pas des participations dans la société. En plus, il a eu d’autres maîtresses parmi ses propres collègues. Il est forcément protégé par la direction sinon ce satyre aurait été viré depuis longtemps !

        💋💋💋

        Aimé par 4 people

      5. Girl the srtruggle is real ,

        Ils ne vont pas le virer , parce que les victimes comme @Jhene non seulement tombent dans le piège mais son suffisament anéantie et culpabilisée pour ne pas saisir l’enjeu. Et puis il va falloir démontrer qu’elle a cédé suite à la manipulation , ce qui n’est pas impossible, mais en la lisant on se rend compte qu’elle n’est pas du tout dans cette logique. L’idéale aurait été que les victimes se regroupent et prennent un même avocat , avec un syndicat si possible ou pas, mais surtout ayant conservé les preuves, parce qu’il commet beaucoup de fautes légales le cafard 😉 . Il doit cumuler les mails douteux et non professionnels avec certainement des images pornographiques ou blagues scabreuses .
        Mais si comme @Jhene les autres victimes se rient à la face , il a de beau jour devant lui nettes dommages et intérêts pour la boîte.
        Et je ne serait pas étonnée que le recrutement féminin soit important et dans la tranche d’âge de @Jhene non plus 😉 .
        Anyways…

        Xoxoxo

        Aimé par 4 people

      6. My @Scarlett ,

        Possible, mais à bien regarder ce n’est vraiment pas surprenant qu’il ait utilisé cette méthode des 4 accords toltèques. C’est une tactique vieille comme le monde . La même que ces manipulateurs qui vont à l’église our recruter leurs proies. Le bonhomme est un DRH , qui prêche dans “ sa paroisse” , en fait il fait du prosélytisme avec ce livre. Et ce qui serait fort c’est que les victimes comme @Jhene ne lisent pas le prospectus de recrutement à savoir le livre de Don Miguel RUIZ. Ca oui si @Jhene à pris le livre sans le lire , c’est fort 😂😂😂. Soyons logique deux secondes, un individu que je ne connais pas me tend un livre et le lendemain m’envoie un mail en caractère 2. Soit j’ignore tout de lui en gardant copie du mail comme pièce à conviction puisque je suis au boulot 😉 , en plus il lui tend le livre au lendemain d’un entretien de recadrage Hello !!!! Il y a quand même pas mal d’alertes ici! . Soit et ou, je lis le livre pour comprendre réellement à qui j’ai à faire 😉 . Franchement la cargaison , ne m’a pas surprise elle m’a rappelé les évangélistes et témoins de jehova qui font du porte à porte dans certains pays notament en Haïti. Encore une fois le monsieur est un DRH 😂😂😂 il faut lui reconaître un certain professionnalisme 😂😂😂.
        Alors là par contre si il manipule avec
        “ améliore ta santé” il va falloir en effet se poser de sérieuses questions, c’est que sur ce blog il y a un troll. Mais à mon avis il va certainement tenté d’abord avec toute la collection de Don Miguel RUIZ, by the way c’est marrant qu’il ne lui ai pas proposé en lecture : Au delà de la peur 😂😂😂
        Puis Louise Haye 😂😂😂.
        Horriblement machiavélique ceci dit, je plains les enfants dont il a le droit de garde .

        Xoxoxo

        Aimé par 3 people

  6. Bonsoir @ Jhene,
    Il est temps pour vous de faire le Deuil de votre Pseudo-histoire d’Amour et d’accepter la rupture avec cet individu qui ne mérite pas autant d’importance… Concentrez-vous sur Vous, prenez Soin de Vous…
    Si je peux me permettre, l’heure est venu de Vous sevrez de ce Poison Néfaste et de pensez à vous et votre bien-être.
    Vous avez fait le plus dur, la moitié de l’objectif est atteint, continuez sur la bonne voie avec un No Contact absolu… la guérison est au bout du chemin que si vous êtes déterminer à retrouver l’estime de Vous-même.
    C’est la seule façon de le « tuer » !

    Force et Courage…

    Aimé par 7 people

  7. Est ce que quelqu’un a une réponse à cette question : Pourquoi offre t il des chances à leurs proies de s’enfuir ? C’est vrai que cela revient souvent. Serait ce une espèce de test : « Si tu saisis les perches je te respecte, sinon je t’achèverai car tu n’as rien compris !  » ? @Dandoha , tu as tout dit avec l’exemple de la bible.  » Les QUATRE accords tolteques  » est un excellent livre, il est sain et sage, Jhene dit que c’est un bon livre , j’en ai déduit qu’elle l’avait lu mais peut être pas entièrement en effet, c’est difficile de comprendre comment entamer une relation avec un PN en lisant ce livre… 🤔

    Aimé par 4 people

    1. Bonjour tout le monde

      Pourquoi le PN donne toujours des indices sur la suite de son programme ?

      Il y a 2 raisons à cela :

      – il est parfaitement conscient de ce qu’il est. Tous les pervers narcissiques savent qu’ils sont dans la prédation d’autrui. Les plus intelligents font une recherche sur les profils psychologiques et arrivent à trouver le terme « pervers narcissique ». Ils affinent leurs techniques à l’aide des témoignages des victimes de leurs congénères qui sont allés plus loin dans la manipulation. Un PN intelligent est capable de se perfectionner dans sa malveillance. Donc il va lâcher un indice sur ce qu’il est pour voir si la cible est informée et jusqu’où elle croit en l’existence du grand méchant loup.

      – la seconde raison est pour préparer le blâme. En effet, une fois que le monstre sera lâché, la technique du PN sera de dire « Je t’avais bien dit que ça finirait mal mais tu as choisi de rester ».

      Morale de l’histoire : plus un individu est conscient de son profil et plus il aime jouer à la chasse, plus il aura tendance à donner des indices clairs au début. Pour voir si vous êtes sur terre ou déjà dans les nuages.

      Ce n’est pas vraiment pour laisser une chance à l’autre car ils sont exclusivement autocentrés mais pour tester les limites. Néanmoins il faut prendre vos distances quand vous entendez une personne vous avertir sur elle même dès le début :

      Je ne suis pas quelqu’un de bien
      Je fais du mal autour de moi
      Je ne suis pas stable
      Tu vas souffrir avec moi
      Je suis le Diable
      Tu n’auras jamais ce que tu veux avec moi
      J’ai détruit mes ex
      J’ai trompé mes ex
      Je n’ai jamais aimé une seule personne
      Tu finiras par me détester

      Etc.

      Une personne qui ne s’aime pas beaucoup ne va pas se dénigrer d’entrée de jeu. C’est d’ailleurs plus dans ses actions et ses choix qu’on voit si elle s’aime ou pas, elle n’a pas besoin de s’exprimer oralement là-dessus.

      Chez un PN, tout est calculé, tout est sous contrôle donc quand il vous dit une chose, c’est qu’il le fait dans un but déterminé, toujours le même = asseoir son contrôle sur vous et tester le lien de dépendance que vous avez envers lui. Les personnes émotionnelles agissent de façon irrationnelle. Les PN ont toujours une logique sauf qu’elle échappe à ceux qui lui collent un fonctionnement émotionnel, nuance. A moins d’être drogué à mort ou ivre, le PN est toujours en contrôle, même dans sa rage narcissique.

      Rien n’est fait par hasard, ou pour le simple plaisir de vos beaux yeux.

      Aimé par 10 people

      1. Hello douce @Scarlett, merci pour cette réponse qui me parle tout autant que ton intro ! J’avais conscience qu’ils étaient eux mêmes très conscients du mal infligé mais je ne savais pas qu’ils étaient conscients de qui ils étaient… Si il m’a caché au départ la seule chose qui m’aurait fait fuir : Qu’il vivait avec une femme, il m’avait dit :  » Je me connais très bien , je suis un c****** !  » et tellement d’autres phrases du genre… Mais ce genre de phrases m’étaient dites de telle manière que je ne les entendait pas ! Tout en me caressant les cheveux, avec une voix mielleuse, les yeux brillants ! Le langage non verbal ne collait pas avec ses dires et , quand on ne connaît pas le profil , on se dit qu’il se déprécie , on ne peut pas croire que des personnes puissent avoir tant de vice. J’ai enquêté sentant qu’il y avait un « truc louche » et trouvé son adresse et son numéro de téléphone fixe sur internet, après avoir appelé et être tombée sur cette femme, j’ai eu besoin d’aller la voir , prétextant une erreur de porte. Cette femme en pyjama, en pleine après midi, le teint blafard et cernée n’était que l’ombre d’elle-même… Mais je l’ai compris que bien plus tard ! Sur le moment, et je m’en suis voulu pour Ça , j’ai regretté de ne pas lui avoir parlé. J’ai jugé cette femme , en me disant qu’elle pourrait faire l’effort d’être à la hauteur du privilège de vivre avec mon idole ! Pathétique… J’aurais dû fuir mais comme le dit @Stellabat :  » Quand on ne veut pas voir… Après, bien évidemment j’ai eu droit à :  » Je t’avais dit que j’étais un c****** , il fallait partir ! » Je dois reconnaître qu’il avait raison ! Il faut d’écouter et écouter l’autre aussi car qui dirait ce genre de phrases si elles sont fausses ! Voilà pourquoi de proie nous finissons inévitablement à endosser le rôle de complice. C’est tellement facile et lâche de se dédouaner ensuite et de faire culpabiliser quelqu’un qui ne s’aime pas en disant :  » Oui mais tu étais prévenue ! « …

        Aimé par 6 people

      2. Historiacyn,

        Justement, il n’agit pas pour toi, pour te sauver ou je ne sais quel principe édulcoré.

        Il le fait pour le sport. C’est comme un chasseur qui laisse de l’avance à sa proie, c’est tout. Bien évidemment qu’il ne va pas te dire qu’il est déjà avec quelqu’un. Il aime jouer mais n’est pas stupide non plus.

        Les PN sont sans empathie et sans conscience mais ce sont des « concepts » qu’ils maîtrisent bien mieux que toi. Ils savent parfaitement qu’en te disant qu’ils sont en couple, ils ont de sérieuses chances de te perdre mais paradoxalement, en te donnant des indices sérieux sur leur profil, ils ont moins de chances de te voir partir. Ils savent que 90% des humains standard sont crédules et pensent que tout le monde est beau et gentil.

        Donc, oui, quand une personne dit du mal d’elle-même, il faut l’écouter. Même quelqu’un qui se dénigre est repoussant sauf pour les sauveurs, syndrome de l’infirmière, etc. C’est tellement mieux d’être avec une personne qui a confiance en elle et qui s’élève que de rester avec quelqu’un de négatif, qui ne sera qu’un boulet au pied (ceci est ma parenthèse personnelle, tout le monde ne pense pas ainsi).

        Have a great day xoxo

        Aimé par 7 people

      3. Oui c’est en cela que l’adjectif « pervers » les définie parfaitement ! Il m’a cerné en quelques jours , il m’a dit de suite : » Tu n’as pas confiance en toi , moi Oui !  » « Pense à toi au lieu de penser aux autres, je ne veux pas être sauvé « , je ne comprenais pas ! C’est pour ça que je dis que la dépendance affective est horrible , elle nous enferme dans un carcan d’inconscience vraiment dangereuse… C’est fou qu’ils lisent en nous mieux que nous mêmes mais c’est ainsi ! Je n’ai plus envie de sauver qui que ce soit d’autre que mes enfants et moi. Si je peux aider d’une manière ou d’une autre , je le fais volontiers mais j’ai des limites, je ne suis ni psy ni assistante sociale donc chacun sa vie et ses problèmes ! 😉 À tous les « trop altruistes » qui restent dans l’incompréhension de ceux qui abusent, je dis que si l’on ne se bat pas pour sa dignité, on se fait manger. J’aime beaucoup cette citation :  » Hier , j’étais intelligent et je voulais sauver le monde , aujourd’hui, je suis sage et je me change moi même « Rumi. On n’a qu’une vie @Jhene , pas de temps ni d’énergie à perdre avec des gens malveillants qui n’ont rien à faire de vos sentiments et qui ont pour seul objectif de vous détruire. Si vous apprenez l’amour propre , vous rencontrerez quelqu’un de sincère qui saura vous aimer comme vous vous aimez. Si vous ne prenez pas la peine de faire ce travail, vous enchaînerez les déséquilibrés. C’est vraiment le secret de la guérison et du sevrage de ce poison , l’amour propre. Courage ! C’est un travail qui , si vous vous accrochez, transformera cette expérience néfaste en expérience bénéfique , cela ne dépend que de vous. Je suis très fière de celle que je suis devenue ! Ça en vaut la peine ! Je vous invite encore une fois à lire ou à relire, (si vous l’avez lu , l’emprise de cet homme vous à empêché de les comprendre) : « Les quatre accords toltèques » que je prends la peine décrire entièrement pour ne pas m’attirer les foudres de notre chère @Dandoha ! 😬 Belle journée à tous ! 😊

        Aimé par 3 people

      4. Bonjour,oui le pervers des la premiere fois ou il vous voit il vous fait comprendre ce qu’il veut la famille pn de mon mari mon acceuilli la 1 fois sans me dire bonjour je me suis dit « ils sont tares »,le jour ou on a decide de se maries il l ‘on traite de con »ON VEUT PAS DE MOI »donc oui ils vous le disent des la 1 fois.

        Aimé par 2 people

      5. Vous avez tout compris, Emmajtm !

        Et très souvent, les actions parlent plus fort que les mots. On n’a pas besoin de vous dire « Je n’en ai rien à faire de toi » mais on vous le montre et c’est à chacun de comprendre le message.

        Bonne journée

        Aimé par 4 people

    2. Bonjour @Historiacyn,

      Vous dites  » Les QUATRE accords tolteques » est un excellent livre, il est sain et sage, Jhene dit que c’est un bon livre , j’en ai déduit qu’elle l’avait lu mais peut être pas entièrement en effet, c’est difficile de comprendre comment entamer une relation avec un PN en lisant ce livre… 🤔 ».

      J’avais lu les 4 accords tolteques et plein d’autres livres avant Fake, et j’avais 10 ans de dev personnel(stages…). J’avais aidé une amie un an avant pour sortir d une relation toxique avec un fake. Je connaissais donc le sujet!

      Quand j’ai commencé à sortir avec lui, je lisais  » vers l’amour vrai, se libérer de la dépendance affective » de Marie Lise Labonté. lol! Une chose est sure, c’est que la dépendance affective, j’en suis sortie une bonne fois pour toutes!

      Non, @Historiacyn, le fait d’avoir lu un livre ne vous empêchera pas de croiser un PN, vous arriverez juste à comprendre les signaux très tôt et vous vous en sortirez avec beaucoup moins de dégâts.

      Belle journée à vous ❤

      Pour le soleil, par contre, il va falloir le faire briller de l'intérieur! C'est tout gris, ici! 😦 ❤

      Aimé par 6 people

      1. Coucou

        Il faut beaucoup se documenter sur les drapeaux rouges des relations toxiques, se développer personnellement, apprendre à se respecter et à poser des limites aux autres. Tout ceci est complémentaire et cela devrait être enseigné dès le primaire à nos enfants.

        Il n’est pas possible de faire l’économie d’un cerveau en bon état de fonctionnement dans ce monde sous peine d’être la victime des autres.

        Ensuite, il y a plusieurs courants de développement personnel et vous devez tous utiliser votre discernement. Autant certains auteurs arrivent à concilier la réalité du monde physique avec l’idéal spirituel supérieur… Autant d’autres sont carrément sur une autre planète et propagent des doctrines dangereuses, surtout entre les mains d’une personne qui est déjà dépendante.

        Un auteur comme Marianne Williamson qui a écrit « A return to love » consacre un chapitre aux relations toxiques dans lequel elle dit qu’il faut rester avec le toxique car il y aurait derrière cette souffrance, une leçon karmique et qu’il faut aller au bout. Bullshit! J’ai beaucoup de respect pour le livre dont elle s’est inspirée « Un cours en miracles », je crois en une conscience collective mais surtout au principe du respect de soi.

        Collectif ne veut pas dire suppression de l’individuel. Le collectif est composé de consciences individuelles qui doivent s’élever pour ensuite former un meilleur ensemble. Cela ne doit pas impliquer le sacrifice de soi au profit de crétins, attention.

        « Nous sommes un », certes, mais dans le sens où nous partageons un lieu de vie commun et des contraintes environnementales identiques, qui déterminent notre vie ou notre mort à tous sur la planète. Notre destin à tous est forcément dépendant des décisions des uns et des autres, raison pour laquelle nous devons stopper les prédateurs, équilibrer leurs dégâts sinon nous aurons des nations de moutons et/ou d’individus brisés.

        Des auteurs comme Louise Hay arrivent à bien prendre en compte la réalité quotidienne et une vision plus globale de l’existence.

        On garde le soleil dans nos cœurs en attendant son retour dans nos cieux ❤

        Aimé par 8 people

      2. Coucou ma belle,

        Oui, je suis tout à fait d’accord avec toi. Mais, je pense que pour le cours en miracle (que je n’ai pas encore lu) mais j’ai suivi quelques conférences de Sylvain du Boullay, (qui a le même discours que Marianne Williamson), il faut faire la différence entre son être divin et la partie humaine (être incarné).
        Certainement, qu il y a une leçon karmique mais il faut la vivre loin du fake. C’est « sauve qui peut et no contact ». Je te remercie, je t’aime, je t’envoie plein d’amour, de paix… mais de très très loin. Ces fakes viennent quand même nous donner une leçon sur qui nous sommes vraiment.
        Et, j’ai toujours cette petite anecdote de quelqu’un que j’aime bien, qui est « Darpan » qui dit : « Si vous croyez être au summum du dév personnel, et avoir fini de travailler sur vous, allez faire un repas de famille… » lol!
        Merci ma belle pour ce rappel, car j’entends aussi ces conneries de « relations karmiques et aller au bout de la relation, flammes jumelles…Danger!!)
        Belle journée ❤

        Aimé par 4 people

      3. 😂😂😂

        La seule et unique leçon est de comprendre que le Mal existe et qu’il faut s’en protéger. Il ressemble aux autres êtres humains et il est un reflet direct de notre propre illusion.

        Pas besoin d’aller chercher des vies antérieures ou une quelconque explication cosmique quand la réalité est hyper triviale. L’humain a de la bienveillance et de la malveillance dans sa nature. Poussées dans leurs extrêmes, ces deux tendances sont néfastes soit pour l’hôte, soit pour autrui. Équilibrées en conscience, elles font des personnes respectueuses de la vie donc d’elles mêmes, des autres, de l’environnement. Ça coule de source.

        La spiritualité doit être quotidienne, simple et élémentaire avant d’aller chercher des concepts métaphysiques ✌

        Aimé par 6 people

      4. Bonjour chère @Etoile !

        En réalité il y a la lecture mais aussi l’interprétation que l’on en fait ! Quand on sait que même des psys se font avoir , on n’a pas à s’en vouloir. Vous avez fait des stages en développement personnel et aidé une amie à sortir d’un fake , moi j’ai toujours été fascinée par la psychologie. Et je ne sais pas pourquoi mais la perversion narcissique ne m’étais jamais apparue nulle part avant lui. Il me trouvait très analytique, c’est vrai je le suis. Un challenge pour lui qui adorait cela ! Les challenges, parce qu’il détestait mes analyses lol ! Je n’ai pas compris qu’il était PN car je ne connaissais pas leur existence mais je lui ai cité chaque point du profil, ce qui à été quand même satisfaisant pour moi ! Finalement, quoique l’on fasse , quoiqu’on lise , si quelque chose en nous n’est pas réglé , la vie se chargera , autant de fois que nécessaire de nous ouvrir les yeux ! Merci la vie ! ❤ Je lui suis très reconnaissante, car comme vous , j’ai surmonté la dépendance affective et comme vous devez le savoir , ce n’est pas un petit travail ! Mais quelle libération de s’apporter l’amour qu’on a toujours attendu des autres soi même ! 💪🏼👍🏼 Plein de soleil intérieur pour cette journée ! ☀️

        Aimé par 4 people

  8. Bonsoir @Jhene, bonsoir les filles,

    Un de mes anciens chefs disait  » Les RRH, on ne sait pas où est la tête, où est la queue ». Avec un PN? on sait au moins, où est sa queue, il l’ a dans sa main!
    Ah, la la! Ces faux adeptes de la spiritualité! Fake a utilisé Eckhart Tolle! lol! Je lui en ai donné des leçons sur le moment présent. Des beaux parleurs mais pour la pratique, c’est autre chose!
    Vous vous êtes fait bernée, ma chère Jhene, comme moi, il y a quelques mois. Sauf que moi, aujourd’hui, je ne me demande pas si son odeur de fake me manque car ce n’est pas du tout le cas (emoticone qui vomit), mais comment j’ai pu sortir avec un mec pareil! Je me suis pardonnée car au final, je n’ai perdu que mon temps…Et comme le temps n’existe pas…*

    Pour revenir aux « 4 accords tolteques », j’ai connu plusieurs personnes qui ont lu le livre, ma chère @Dandoha, mais aucune qui ne l’a mis en pratique.
    J’avoue qu’aujourd’hui quand quelqu’un me parle de spiritualité, je me méfie et j’attends de voir les faits et je ne me fie pas aux belles paroles.
    Bravo pour ton introduction ma chère @Scarlett! Tout est dit @Jhene, à vous d’oublier ce fake et de vous retrouver et peut être que relire les 4 accords vous aidera aussi, parce que vous au moins, contrairement à lui, vous avez un cœur dans lequel les belles paroles de Don Miguel Ruiz vont résonner.
    Belle soirée ❤

    Aimé par 5 people

    1. Ma belle @Scarlett,
      Je ne peux pas philosopher plus car le but de ton blog est de protéger avant tout les « victimes » de PN mais je ne partage pas cette notion de bien/mal, victime/bourreau/ sauveur. Enfin, j’essaye de m’en éloigner le plus possible.
      Je partage quand même avec toi, le fait qu’il faut rester bien ancrée, alignée et avoir la pleine conscience qu’on ne vit pas chez les Bisounours.
      Peace ❤

      J'aime

    2. @Etoile230

      La spiritualité est une démarche intrinsèque et non extrinsèque. Un mortel comme vous même qui vous impose par suggestion insitante et persistante , un principe spirituel au nom de son seul travail de recherche et d’introspection , il faut l’écouté d’une oreille et l’entendre de l’autre .

      Take care beautiful,

      Aimé par 3 people

  9. Le coup des quatre accords, ça me rappelle ma génitrice PN : j’ai environ 22 ans, j’ai refoulé toute mon enfance, je n’arrive pas à vivre, je fume 30 à 60 cigarettes par jour, je ne me nourris pas, ou trop, je vis dans un studio minable dans un coin minable. Je suis encore étudiante, mes parents(fortunés) me reprochent de l’être encore tout en se félicitant d’être là à se dévouer financièrement pour une créature aussi laide, décevante et sans talent réel.
    Et là je reçois « Le courage d’être soi » de Jacques Salomé, avec cette génitrice PN qui me dit d’un ton douçâtre et faussement indulgent « je pense que ça te fera du bien ». J’ai brièvement feuilleté ce livre, que je trouvais niais de chez niais, incompréhensible pour mon entendement vu le gouffre où j’étais tombée, et en même temps une colère noire m’envahissait. J’ai eu le bon réflexe de le balancer par la fenêtre de mon 6ième étage. J’ai plus tard expliqué à des amis : « c’est comme si Goebbels envoyait à un rescapé de la Shoah « le Courage d’être Juif ». Mother-Goebbels poussait un peu trop loin son désir de torture !

    Aimé par 5 people

  10. Un jour, je ne viendrai plus ici lire tous les témoignages mais pour l’instant cela m’apporte encore beaucoup, malgré les mois passés, le temps semble parfois très long.

    Je constate que le mode opératoire est toujours identique, très similaire, à croire qu’il existe un « petit manuel du parfait PN » !

    Mais comment éviter ces pièges quand on n’a jamais été sensibilisé à cette forme de manipulation, à cette destruction de l’âme.

    Oui, j’ai encore en tête cette première soirée durant laquelle j’ai beaucoup parlé, et elle me dire : « tu as besoin d’être renarcissisé… ». Je ne connaissais même pas ce terme.
    Là aussi, on peut avoir de multiples connaissances dans de nombreux domaines et pourtant avoir des lacunes dans des domaines, cruel manquement dans une existence toujours vécue en décalage par rapport à une grande majorité.
    Et cette phrase : « Tu sais, je ne suis pas si fragile que tu le penses… »
    Par petites touches…les signes sont là, et je me dis que c’est même un jeu, un défi pour un PN. Rendre aveugle de l’esprit.

    Dès le début, elle me fait part de situations très perturbantes par rapport à mes valeurs.

    Exemples : un membre de sa famille dort avec son fils depuis toujours, il est maintenant adolescent, elle, une mère. Elle me demande ce que j’en pense.

    Mais plus tard, un soir, je retrouve tous les vêtements et sous-vêtement de son fils au pied de son lit. « Oui, il aime bien dormir avec moi… »

    Un autre soir, à 20h, elle est dans le bain avec son fils de 11 ans, elle, 33 ans.
    Et je sais maintenant qu’elle a fait exprès de me faire assister à cette scène.

    Et systématiquement je devais lui demander de fermer la porte de la chambre lors de nos rapports intimes, sexuels, devrais-je dire. Manifestement pour elle, cela ne posait pas de problème que son fils puisse nous voir.

    Son ex, la battait, ainsi que son fils, qui n’était pas le sien. Soit disant, car cet homme vient chez elle, et accompagne même son fils !

    Un membre de sa famille a trompé son mari, vrai ou faux d’ailleurs, elle me demande ce que j’en pense.

    « Je ne suis pas du tout romantique », plus tard, « j’aimerais me marier avec une belle robe blanche ».
    « Je ne suis pas pour le mariage », plus tard, « jamais je n’aurai un troisième enfant hors mariage », je lui fais quand même remarquer qu’elle en a déjà eu 2 avec 2 hommes, et hors mariage.

    Et moi, je m’épuise à chercher la cohérence dans ses propos…

    Et cet homme, un ami de la famille, qui vient chez elle, que je ne rencontrerai jamais…
    « Oh mais il est trop vieux pour moi, bon, il aimerait bien, mais il est marié…mais il voudrait quitter sa femme…mais il achète une maison… »
    Là encore, où est la cohérence.

    Sa plus grosse erreur, celle de m’avoir copieusement insulté, et traité de « gros conn**d pervers narcissique ». Bien sûr quelques jours après elle me disait : « non, tu ne l’es pas, je sais ce que c’est… »
    Là encore, le défi est lancé !
    Bien sûr qu’elle sait ce qu’est un PN ! Ses études, son métier, elle a forcément étudié cela, comme elle a forcément étudié les différents traits de personnalité.
    Moi, je ne connaissais rien de tout cela, et si je ne m’étais pas intéressé à ce domaine, je n’aurais jamais découvert que j’avais le profil de la proie idéale.

    Il y a quelques semaines lors d’une soirée, je ne sais pas d’où il sortait, plus jeune que moi, piercings au visage, style totalement opposé au mien, et il vient me parler : « Tiens, j’ai passé mon réveillon du 31 avec ton exe’, tu es bien pharmacie ? Elle a l’air toute gentille, elle a deux enfants… »
    Je lui ai répondu : « Et bien bon courage ! »
    J’avoue que j’ai été assez perturbé, mais le lendemain matin au réveil, je me suis dit : « Plus de 6 mois après que je sois parti, avec tout ce qu’elle m’a fait, elle parle de moi à un mec lors de la soirée du réveillon…pathétique, et vraiment très PN, oh oui, le vrai profil ! »

    Je ne traite même pas un objet comme elle m’a traité !
    « Ca » mange à tous les râteliers ! Aides financières diverses, indemnités…
    Insatiable prédateur à tous les niveaux !
    Je suis resté 16 mois, et c’était déjà au moins 12 de trop !

    Vous vous accordez à dire qu’un PN reviendra toujours, tôt ou tard…la concernant, je ne pense pas, ou alors c’est que c’est vraiment une PN de compétition !

    Aimé par 2 people

    1. Bonjour @Alexandre, cette femme me donne la nausée, j’ai de la peine pour son fils… 🤢 Pour ce qui est des signaux, il y en a TOUJOURS oui. Mais je crois que vous les ressassez trop , sans vous centrez sur vous et c’est pour cela que c’est long et difficile à intégrer pour vous… Prenez le temps de voir ce qui, en VOUS a fait que vous aviez besoin de vous « narcissiser  » et de vous aimez comme vous êtes. C’est l’étape première, ensuite vous n’aurez plus plus mal et vous pourrez analyser plus objectivement cette relation. Le puzzle s’assemblera tout seul et vous comprendrez qu’il n’y a rien de cohérent dans la perversion narcissique. Pour ce qui est de son retour possible, rien n’est impossible, si réellement un jour elle est en galère elle peut retenter… Même dans des années ! C’est toujours plus facile de récupérer une ex proie que d’en ferrer une nouvelle. Cela demande moins d’investissements au départ, un peu comme un employeur qui privilégiera un employé qui connaît le boulot à une nouvelle recrue… Ce ne sera pas parce que c’est une PN de compétition, ce sera au contraire par facilité. Force et courage à vous 😊

      Aimé par 2 people

      1. Merci, je pense aller bien.

        Il est dans mon tempérament de repenser en permanence aux évènements, je suis ainsi fait !
        Mais je m’en sors bien.

        Oui, il y avait de nombreux signes, comme ses messages dans lesquels elle disait avoir giflé son fils car je cite : « il ne comprend que ça ».
        Pas étonnant ensuite que quand elle devait désinfecter une égratignure il se roulait par terre en pleurant dès qu’elle commençait à s’en approcher !
        Et il y avait aussi des signes « extra ».
        Chaque chien croisé dans la rue lorsque je me promenais avec elle, devenait agressif, même le plus petit. Au début, je pensais que cela venait de moi, mais quand j’étais seul, aucun de ces comportements ! D’ailleurs, c’est tout le contraire !
        Ce qui a valu un incident qui aurait pu être dramatique pour un de ses enfants.
        Et même les plantes, elle se vantait d’avoir de belles plantes, qu’elle venait juste d’acheter, un jour elle a dû en mettre une dans sa chambre, en 15 jours la plante avait grillé, encore verte, mais comme vidée de sa sève !

        Sincèrement, cela restera un élément marquant de ma vie.
        Mais plus par le fait que je me suis trouvé, et le fait d’avoir pu la quitter, restera la meilleure chose faite dans ma vie !

        Quant au problème d’égo…

        « On ne peut pas se penser intelligent, quand on mesure ses propres faiblesses avec la lucidité aiguë du surdoué, qui ne lui permet aucun aveuglement. »
        Arielle Adda

        La proie idéale, de choix.
        Je ME remercie de m’être enfin trouvé suite à cette mésaventure.
        Et je le souhaite à beaucoup de personnes.
        Je suis tout ce que PN ne sera JAMAIS !

        Aimé par 3 people

      2. Happy Tuesday @Alexandre

        Je vous cite : “Chaque chien croisé dans la rue lorsque je me promenais avec elle, devenait agressif, même le plus petit.”

        Ah ça , le rapport entre les PN et les animaux domestiques…. Encore un RED FLAG⛳, ils les détestent en réalité et c’est réciproque.

        Ma génitrice avait ce comportement très ambigu avec son chien , elle s’enorgueillait comme gardien , mais le trouvait trop coûteux et embarrassant quand elle devait s’absenter.

        L’animal est mort “ mordu par un crapaud” , parce que elle terrifiée par la bestiole le chien “ a voulu la protéger” ( ce sont ses termes je n’était pas là).
        Cette faciliter de tuer les b^tes et autres animaux parce que “ effrayé” est un signe à ne pas écarté.

        Peace,

        Aimé par 5 people

      3. le coup des animaux domestiques, le dernier PN(Grocon) jouait le rôle du type qui raffole des chiens et des chats. Il me parlait régulièrement avec ‘émotion’ d’un magnifique Golden Retriever qu’il avait ‘perdu’, une boule de poils géante blanc-beige avec des gros yeux de bon toutou, j’ai vu des photos, une splendeur. Progressivement, par petites touches, Grocon a indiqué qu’il aimait son chien non éduqué, n’obéissant pas, revendiquant son attachement à la liberté de son chien, puis il a raconté des anecdotes où il ‘oubliait’ d’emporter la laisse avec lui quand il emmenait le chien en promenade. (Donc on a un gros chien ingérable en promenade en ville)
        Puis que le chien avait eu un accident, une moto ou un camion lui avait fait peur, il avait bondi, PN avait eu la peur de sa vie.
        Puis qu’un jour il n’avait plus retrouvé son chien en rentrant chez lui, il s’était ‘échappé’.
        Puis que la SPA avait appelé son ex-compagne puisque « mon chien était au nom de cette conne »et que cette dernière l’avait récupéré au refuge sans en parler avec lui. Bref il se plaignait d’avoir perdu son toutou après deux ans de vie ensemble. Si je sentais des irrégularités dans son histoire, celle-ci était contée par bribes, diluées dans le temps, et je ne parvenais pas à définir mon malaise.
        Maintenant j’ai compris : il a pris en otage le chien de son ex, laquelle s’est littéralement enfuie, il a gardé l’animal deux ans, puis l’a égaré volontairement ou laissé se faire tuer tout aussi volontairement, et la SPA a probablement rappelé son ex deux ans plus tard pour lui dire qu’ils ont retrouvé son chien (vivant ou mort).
        Ne jamais laisser un chat ou un chien avec un PN (sauf si pas le choix, mais tout faire pour le récupérer, en appelant les forces de l’ordre par exemple).

        J'aime

    2. Les PN reviennent toujours sauf si l’un de vous deux meurt. La vie, c’est aussi demain et dans plusieurs années (je vous le souhaite).

      Je précise que leur retour n’a rien à voir avec vous mais avec leur besoin maniaque de contrôler tous ceux qui ont été sous leur coupe. Votre job est de faire en sorte de ne pas donner suite à cette personne ou d’en payer le prix. Simple.

      Aussi certain que le Soleil se lève tous les matins, ils reviennent. Si ça n’a pas été le cas le jour de votre dernier souffle, c’est que soit cette femme n’était pas une PN, soit vous aurez pratiqué un exorcisme inconnu à ce jour sur la planète, soit elle aura eu un accident qui l’aura handicapée définitivement.

      Ah une intervention alien est aussi possible 😂😂😂

      En dehors de ces cas de figure, vous aurez un retour, peut être dans 10 ans. Je discutais la semaine dernière avec une dame (en live) qui a eu un retour 10 ans après.

      Aimé par 7 people

      1. @Scarlett,

        C’est là que je béni l’alcoolisme de mon ex PN , qui était déjà très avancée 😂😂😂 toute la carte des rhum autres alcools du pays était décryptée sur son visage . dans le cas des géniteurs il faut vivre à distance géographique et émotionnelle et laisser le cours de la vie faire son oeuvre sans s’en préocuper, mais surtout VIVRE la seule vraie façon de combattre un PN .

        Xoxo

        Aimé par 7 people

      2. Bonsoir Scarlett,
        Vous dites qu’ils reviennent toujours et ça je l’ai vécu il est revenu une 2ème fois. Par contre je me pose quand même une vraie question, les PN auraient ils peur des personnes du même sexe qu’eux ? Pour ma part je pense qu’ils peuvent se résigner à revenir s’ils savent la personne très très entourée peut être ? Une chose est sûre FUIR est le seule mot d’ordre. J’ai eu des appels en masqué tardivement un soir, j’étais tétanisé à l’idée que ce soit lui j’ai préféré ne pas répondre. Mais grâce à vous toutes et tous et bien sûr vous Scarlett, j’ai bien compris les ficelles et une certitude l’indifférence est notre seule véritable arme.

        J'aime

      3. Bonsoir Dory

        Le fait que vous soyez entourée vous protège de votre propre dépendance et de retomber dans ses bras (vous perdriez vos soutiens). Cela ne l’empêche pas, lui, de vous recontacter. Je ne vois pas bien le rapport.

        Et enfin, pourquoi répondriez-vous à des appels masqués ? Si c’est masqué et que vous ne connaissez personne à l’étranger, vous ne décrochez pas. La vie est simple, il faut arrêter de se prendre le chou. Cette personne est un être humain, il n’a pas de super pouvoirs. C’est vous qui êtes en hypnose sur lui pendant que le mec vit sa vie tranquillement. OK, il revient parce que c’est un déséquilibré qui vous voit comme une cravate mais pas de quoi devenir parano 😉

        C’est exactement comme les gamins qui viennent sonner à la porte de la maison et qui s’enfuient quand ils voient la lumière s’allumer. Vous allez passer vos soirées à flipper qu’ils viennent encore une fois ? Non ! Vous vivez et puis vous avisez sans vous emporter. C’est un jeu pour le crétin qu’il est (votre ex).

        Vous avez peut-être peur, non pas qu’il revienne, mais de décrocher à l’un de ses appels et de retomber dans son panneau. Mais ceci est une autre histoire.

        Focalisez-vous sur votre reconstruction, votre vie, vos loisirs. L’autre ne vous attend pas et ce n’est pas parce qu’il joue à vous appeler qu’il pense à vous en mode « Je regrette ». C’est plus comme un ado bully (les enfants qui harcèlent les autres gamins à l’école) qui martyrise le souffre-douleur de la classe.

        Pour ce qui est du même sexe qu’eux, il aura peur s’il s’agit aussi d’un PN ou pire avec qui vous refaites votre vie (ce que je ne vous souhaite pas). Ce qu’il faut savoir, c’est que vous êtes sa possession jusqu’à ce que la mort vous sépare donc, il peut toujours vous réactiver quand bon lui semble, que lui soit en « couple » ou que vous ayez refait votre vie ou non. Ce scénario est dans son esprit dégénéré évidemment. En réalité, vous faites ce que vous voulez 😉

        Aimé par 2 people

      4. Autre chose à préciser = quand le PN revient, c’est pour extraire des émotions de vous. Autrement dit, même si vous avez peur, c’est un shoot d’adrénaline pour lui. Si vous l’insultez, si vous pleurez pour lui, si vous vous mettez en colère, si vous montrez que vous êtes heureuse, etc. Bref, quelle que soit l’EMOTION que vous lui montrez, c’est son rail de coke de la journée.

        Souvent, quand ils sont en mode « crevards » (désolée pour le mot mais c’est exactement ça), ils se présentent directement à votre domicile ou sur votre lieu de travail, pourquoi ? Parce qu’ils doivent (oui, ce sont des addicts et vous le savez) extraire de vous leur drogue, il leur faut de l’émotion. Raison pour laquelle vous devez éviter tout contact ou rester hyper neutre, silencieuse si vous pouvez, « molle ».

        Par contre, juste après, surtout s’il vous touche, vous allez tranquillement porter plainte au commissariat le plus proche 😉

        Aimé par 2 people

      5. @Dory

        j’étais si heureuse pour vous il y a une heure. Ne replongez pas @Dory ! Vous recommencez à vous poser 1000 questions sur lui, mais pourquoi ? Qu’est ce que Ça peut faire qu’il tente de vous joindre en masqué ? Vous ne répondez pas, ne vous tétanisez pas. Je crois que votre plus grande peur , ce n’est pas de cet homme, c’est de vous même. Je suis en train de comprendre, que vous essayez d’intégrer ce que l’on vous dit mais que vous n’êtes pas encore parvenue à vous aimer, donc Ça ne fonctionne pas et vous avez peur de rechuter. C’est à vous de voir, vous comprenez et intégrez ce que l’on vous dit mais si vous n’arrivez pas à vous aimez , cela ne peut pas fonctionner. Si vous êtes sûre de vous , de qui il est et de ce que vous voulez et ne voulez plus, rien ne vous tétanisera. Courage

        Aimé par 1 personne

    3. Bonjour @Alexandre,
      Juste pour vous confirmer aussi qu’elle reviendra… J’étais persuadée, comme vous, que fake ne reviendrait jamais. 6 mois après, il est revenu!! 3 jours avant son anniversaire! Faut le faire quand même, ce rat d’égouts pensait peut être que j’allais lui offrir un cadeau?
      En fait, je pense qu’ils ont une liste numérotée de leurs proies avec en tète de liste, les proies qu’ils doivent revenir contrôler assez rapidement; celles à qui ils laissent un peu plus de temps…
      Par contre, quand vous dites « elle sera bien reçue »…Non, non, on ne reçoit pas un PN, surtout pas! on l’ignore! L’indifférence est l’arme fatale contre les pN.
      Bon courage!

      Aimé par 4 people

      1. Puréééééeeeee, il ne doute de rien, le parasite !

        3 jours avant son anniversaire, bah dis donc. Il applique bien « Qui ne tente rien, n’a rien ». Incroyable mais vrai, LOL 😉

        Aimé par 4 people

      2. Oui @Scarlett, qui ne tente rien n’a rien!

        Je me souviens aussi qu’il m’avait dit (pendant qu’on était encore ensemble) que son ex, qui était en no contact avec lui, l’avait recontacté ( elle avait sombré dans une sorte de dépression après l’avoir traité de tous les noms d’oiseaux après la rupture à laquelle elle ne s’attendait pas). Elle s’était cassée la cheville et fake l’a éjecté au moment où elle était au plus bas…Il m’a dit qu’elle l’avait recontacté (et ça devait faire aussi 6 mois qu’ils s’étaient séparés (selon ses dires mais vu le menteur pathologique…). Je me demande d’ailleurs si ce n’est pas lui qui l’a recontacté, une chose est sûre, c’est qu’elle a renoué avec lui.

        Alors, peut être, s’est il dit qu’avec moi, ça serait pareil ou croyait il que j’allais lui fêter son anniv. comme je l’avais fait l’année d’avant…Va savoir avec ces fakes.
        Ce qu’il n’a en tout cas pas intégré, c’est que c’est définitivement terminé et que je ne suis pas comme ses ex. J’imagine la rage narcissique et le fait qu’il doit attendre que j’ouvre son mail…lol

        Aimé par 3 people

      3. Lol 😂

        Quand on vous parle de harcèlement, ça va dans tous les sens et pas uniquement avec vous !

        Oui il a harcelé son ex (ses ex) pendant l’interaction. C’est toujours comme ça. La seule personne à croire au love bombing est la victime. Le PN gère son business de multiples proies depuis des années, depuis qu’il est capable d’avoir des petites amies soit l’adolescence.

        Il sait comment il fonctionne. Donc pendant qu’il te leurrait, il était toujours en contact avec les précédentes. Il n’y a pas une seconde où le business s’arrête de tourner. Les PN sont des no life. 99% de leur temps est consacré à monter des plans pour escroquer les autres. C’est ça leur mission de vie, pauvres misérables.

        Je ne comprends pas comment on peut regretter le PN ou même rêver qu’il revienne. Franchement, quand tu as compris le schéma, tu as juste envie de fuir loin et ne jamais revenir en arrière. Que des mensonges, des arnaques, des plans minables, il n’y a RIEN, NADA, UNE BULLE. Comment peut-on regretter ça ???

        Money never sleeps. Neither does the parasite 😂

        Aimé par 7 people

  11. Bonjour Jhene,

    Je vous dirais de saisir la « chance » d’avoir vécu une histoire pareille pour faire un travail sur vous-même. Seule possibilité pour ne plus répéter ceci avec le prochain homme.

    Vous allez passer par plusieurs étapes et chacune d’elle vous rapprochera de votre vraie nature…vous allez sûrement découvrir vos failles, un vide peut-être, une nouvelle notion du couple plus saine.

    Vous allez bannir le terme « sauveur » de votre vocabulaire, « victime » de votre mental, vous allez vous retrouver seule avec vous même…explorer en vous ce qui vous a conduit à supporter la maltraitance, connaître les limites que vous allez dorénavant poser aux autres.

    L’introspection vous servira a bâtir un présent et un futur à votre guise, en prenant la responsabilité d’une adulte qui ne laissera personne vous traiter autrement que comme vous l’aurez établi. Vous ne dépendrez plus des états d’âme de l’autre, vous ferez vos choix par vous même, car vous saurez ce qui est bon pour vous.

    Exit ce malotru, rennaissez plus forte, à l’écoute de vous même, redécouvrez toutes vos qualités sans attendre la reconnaissance de l’autre.

    Votre prochain couple sera juste un complément de votre vie, le prochain homme ne viendra pas combler un manque dans votre vie, il fera partie de votre vie qui sera déjà bien remplie.

    Aimé par 5 people

  12. Bonjour,
    Je suis toujours impressionnée par les témoignages…
    C’est une horreur Jhene !
    Moi personnellement je pensais que mon mari parlait au second degrés dans les discussions avec moi et avec les autres personnes aussi et cela pendant des années, car j’étais à des années lumière de penser que mon mari était un PN… En fait il n’y a pas de SECOND DEGRÉS CHEZ LES PN. J’ai eu des alertes, des doutes, j’ai posé des questions et quand je réagissais il me répondait que j’étais une chienne de garde, il me culpabilisait, et ses mensonges à le pelle… Il n’arrivait pas à me soumettre à toutes ses volontés, heureusement pour moi, il jouait sur notre patrimoine. C’est avec du recul et ce blog que j’ai compris que beaucoup de faits n’étaient pas du tout convenables dans ma vie. J’ai ouvert les yeux tardivement mais j’ai enfin réagi avec une procédure de divorce et la vente de notre maison, j’ai mis quand même 4 mois. Aujourd’hui, nous sommes toujours sous le même toit avec les enfants et c’est compliqué pour moi avec beaucoup de crises d’angoisse, ça remonte… mais j’arrive mieux à gérer. Je vais vous faire « sourire » ce weekend il m’a dit : tu sais on peut tout arrêter la vente, le divorce. Je lui ai répondu tu n’arriveras plus à me manipuler et me culpabiliser ! Regarde ce que tu es ! Il m’a répondu j’essayais… Mon Dieu… Il sait que j’ai entendu ses conversations et lu les horribles SMS que j’ai pris en photo, j’ai fait un dossier et j’ai pu récupérer ma chambre avec du chantage, et il sait que sa petite personne de mec bien à l’extérieur sera sabotée en un clic. Il faut absolument se protéger sachez quand même que c’est des malades !
    En tous les cas, je me demande comment on peut refaire sa vie amoureuse, avoir confiance et combien de temps on met pour s’en sortir psychologiquement ?
    Je vous souhaite une belle journée.

    J'aime

  13. Mon dernier ex PN rencontré à 35 ans (j’en ai empilé deux à la suite) et qui m’a pollué trois années durant jusqu’en octobre 2015 était pas plus tard qu’hier devant la porte de mon immeuble, à deviser avec un voisin (dont il n’a que faire). Je lui trouve désormais autant d’attraits qu’un clochard lubrique, il le sait, mais qu’importe, il reviendra toujours (je compte déménager bientôt, très loin, adieu Bretagne, bonjour le Nord, car il a trop abîmé l’image que j’avais de ma petite ville du bord de mer, mon nid ). De même il continue à envoyer des messages à une autre ex-proie « coucou juste un bisou j’espère que tu vas bien », des niaiseries pleine de fausse sollicitude, même si il sait aussi que cette jeune femme écoeurée ne lui répondra plus jamais. C’est ainsi, les PN ont un besoin vital de crocheter l’attention de ses proies, anciennes et futures, c’est un mode de fonctionnement qui ne leur demande aucun courage ni audace, puisqu’ils n’éprouvent aucune honte ni remord, c’est ainsi.

    Aimé par 6 people

  14. Hello @Dandoha,
    Tu m’a bien fait rire! C’est exactement ça!
    « LE MONSIEUR EST DRH FOR GOD SAKE 😅 😂 🤣 Déstabilisateur des Rapports Humains, si ça ce trouve c’est la société qui lui fournit le stock ( manipulation mentale au travail commence avec les DRH et je suis sérieuse en écrivant cette parenthèse #HarcèlementsSexuelEtMoralAu Travail).
    Le bonhomme si ça se trouve doit avoir un Master 2 en saloperie !!! »

    Pour déstabilisateur, je dirai plutôt destructeur de rapports humains.
    Pour ce qui est de la démission, tu parles de @Jhene?
    Je pense aussi que la direction générale doit être au courant des faits de ce taré! Mon ancienne collègue avait été assistante d’un pervers « sexuel » (dieu merci, juste avant que j’arrive dans la boite). Il la harcelait tout le temps pour qu’elle couche avec. Elle a toujours refusé ses avances mais rien ne l’arrêtait, à la faire venir dans son bureau et lui montrer des vidéos pornos! Elle s’est plaint à la direction générale et aux syndicats. Personne n’a rien voulu entendre! Le directeur industriel lui a dit qu’il ne voulait surtout pas entendre ce « genre de choses »! que c’était faux et qu’elle avait tout inventé! Elle s’apprêtait à démissionner quand ce fake s’est fait attrapé pour avoir trafiqué tous les résultats de la prod. (un as en informatique). Il s’est fait virer pour ça.
    Dans toutes les autres boites où il est passé, il y a eu des plaintes contre lui pour harcèlement sexuel! Il ne fallait surtout pas se retrouver coincé avec lui dans l’ascenseur! Ce fake est aujourd’hui directeur industriel dans une grande entreprise très connue!
    On ne sait par contre, toujours pas si @jhene continue à bosser avec ce taré…

    Peace ❤

    J'aime

    1. @Etoile230

      Non justement le DRH ne va pas se sâlir , il va déstabiliser pour provoquer l’auto destruction . Par exemple dans l’administration française ils sont très doués pour ce genre de pratique sous couvert de discours very polite and monotone .

      Peace,

      Aimé par 2 people

      1. Oui, pas faux, et tu n’as pas tort aussi sur le fait qu’au lieu de rire entre victimes, elles pourraient mener une action en justice (harcèlement) pour que ce fake cesse définitivement d’utiliser les nouvelles recrues pour occuper ses soirées!

        Aimé par 3 people

      2. Tout à fait, d’ailleurs le management est surtout de la manipulation je trouve. Tous les supérieurs hiérarchiques que j’ai eu y ont eu recours. DRH en particulier. J’ai postulé pour la société de chemin de fer française. J’y ai travaillé 14 mois , en CDD sans cesse renouvelés mais pour le cdi il me fallait passer les tests psychotechniques. Qu’à cela ne tienne, j’y vais motivée : J’ai réussi brillamment selon leurs dires la partie générale mais le psy ne m’a pas validé… Peut être pas assez manipulable… 😬 Tant pis pour eux , c’est qu’il y a mieux pour moi ailleurs ! 😉

        Aimé par 1 personne

    1. @Historiacyn,

      Je me suis trompée en fait c’est 18 à 24 mois maximum chez vous pour un CDD
      reste à savoir si ton contrat est antérieur à cette période ( la nouvelle loi vous a mise dans la précarité) :
      La loi de modernisation du marché du travail a mis en place un contrat à durée déterminée pour la réalisation d’un objet défini, à titre expérimental. Ce dispositif a été pérennisé par la loi du 20 décembre 2014 sur la simplification de la vie des entreprises.

      Ce CDD non renouvelable permet l’embauche d’ingénieurs et de cadres pour la réalisation d’un objet défini, pour une durée comprise entre 18 et 36 mois.

      Aimé par 1 personne

      1. Merci pour ces précisions, je ne savais pas. C’est antérieur à 2014 en effet mais c’est bon à savoir 😊 Je savais qu’on ne pouvait me faire plus de deux avenants mais comme à chaque fois rupture et il repartait sur un nouveau, j’en ai eu je ne sais combien… J’avais trouvé cela injuste car soit je bossais bien et on m’embauchait , soit je ne concernais pas et on me jetait.., Et je sais que je bossais bien 😊 Mais bref je m’étais rapprochée d’un syndicat mais tout était légal… 🙂 C’est du passé, je crois que ce n’était pas ma destinée, depuis l’eau à coulé sous les ponts… J’ai un projet professionnel que je suis en train de mettre en place et un rêve que je vais tout faire pour réaliser ! 😉

        Aimé par 6 people

  15. Bonsoir à tous,

    Votre témoignage est très bien écrit Jhene.
    Vous ne partez pas de tous les sens et vous parvenez à gerer vos emotions (sur papier jentends ) tout en faisant passer l’essentiel de votre souffrance. Ce qui n est selon moi pas évident du tout lorsque l’on a cotoyé/côtoie ce genre dêtre inhumain. Bravo et merci pour cela. Vous avez largement la force de vous sortir de ce bad trip.

    En lisant, ça m’a bien rappelé à quel point les pn, hommes pour le coup, haïssent les femmes, la Femme dans tout son ensemble. Ne pensent qu’à la détruire.
    Cest pourtant ce pn le zombie qui se promène avec son bouquin à la main…
    Pfiou, les remarques et attitudes sexistes ne me manquent pas, ni le reste d’ailleurs…

    Merci à vous Jhene et bon courage.

    J'aime

  16. Happy Saturday @Historiacyn,

    “@Dandoha, je voudrais juste dire que tes propos sont surprenants au début parce que l’on est habitués à des discours « politiquement corrects « . Mais jamais je n’ai lu un commentaire qui n’est pas pertinent pour la personne concernée. Après, il y a suffisamment d’intervenants pour que chacun puisse trouver ses réponses. Mais personnellement, je préfèrerai toujours la vérité, même si elle est rude à la complaisance. Quand on connaît ton parcours, les commentaires se tu rédiges et les recherches que tu fais pour appuyer tes dires , certes tu t’exprimes sans émotion mais tu as un grand cœur et tu es une grande dame ! Merci d’être là, j’apprends énormément par ton biais ! 😘”

    Je te suis reconnaissante de comprendre ma démarche et mon refus du “ politiquement correct” ( que je trouve soporiphique et dangereux le plus souvent à une époque où les individus sont en quête d’eux même particulièrement sur ce blog).
    Cependant soyons clairs, je n’en ai aucun mérite de plus que de me contenter de profiter de cette plate-forme pour apporter ma pierre à cet imense édifice qu’est ce blog et qui me dépasse largement, je n’aurais pas osé en construire un pour ma part, amasser les émotions et les trier avec autant de rigueur tout en préservant leurs authenticités I can’t do that girl. So shout out to @Scarlett.
    Mainetenant si mon message passe tant mieux, sinon tanpis, pour ma part j’ai fait de mon mieux et je continue.

    Xoxoxo

    Aimé par 2 people

  17. Bonjour ! je voudrais réagir sur le témoignage de Jhene car j’ai vécu la méme chose a quelques détails prés ,mais exactament la méme histoire ,j’avais connu mon bourreau il ya de celà 12ans et je ne m’en suis pas sorti jusqu’a maintenant car nous avons 2 enfants en commun et a chaque fois je reporte mon départ pour l’interrét des enfants meme si mon bourreau n’est jamais présent à la maison , méme les week end il les passe dans son bureau soit disant qu’il a du retard et qu’il faut qu’il avance et c’est qu’ aprés que j’ai découvert qu’il invite des femme à son bureau le week end les jour ou il n’y a personne pour qu’il puisse abuser d’elles a sa guise, enfin bref mon histoire est longue et compliqué. mais la votre est incompléte car j’ai hate de savoir comment tu t’en ai soti, de ma part je pratique le NO CONTACT depuis qq jours aprés l’avoir pris en flagrant déli avec une de ses stagiaires( une jeune femme de 30 ans plus jeune que lui), il vit avec nous sous le méme toit enfin pour lui la maison est un dortoire ,il ne partage rien! en attendant la séparation compléte ,je le souhaite!!!

    J'aime

    1. Bonjour Samia

      Vous n’êtes pas en no contact, merci de vous documenter davantage. « NO CONTACT » signifie en français NE PLUS ÊTRE EN CONTACT. Par définition, tant que vous êtes sous le même toit que votre mari, vous êtes en contact avec lui. Je ne vois pas ce qui est si difficile à comprendre dans le concept de No Contact.

      Pour ce qui est de l’intérêt de vos enfants, je ne pense pas que ce soit bon pour eux de vivre dans un climat de violence latente (si vos accusations sont fondées) mais vous êtes leur mère donc seule habilitée à changer leur environnement ou à les y maintenir.

      Vous avez posté plusieurs autres commentaires relatifs à cette même question du no contact. Je ne vais pas les publier car ils ne m’ont pas l’air très cohérents. Les avez-vous écrits dans la précipitation…?

      1) Avant d’accuser votre mari d’être un pervers narcissique, avez-vous au moins pris la peine de lire la description du profil ? Pour rappel, ce n’est pas parce qu’il est adepte de chair fraîche qu’il est forcément PN. C’est peut-être juste un homme d’un certain âge qui veut de la variété et de la jeunesse. Merci de ne pas coller des étiquettes à l’emporte-pièce !

      2) Vous confondez « garder le silence » avec « être en no contact » : nous ne sommes pas à la maternelle où on « boude » pour obtenir un changement de comportement de l’autre personne (genre « Je ne te cause plus parce que tu es méchant »). En tout cas, je vous souhaite de ne pas être à l’âge émotionnel d’un enfant de 3 ans. Être en « low contact » (puisque vous avez des enfants avec lui, vous ne serez jamais en no contact en raison des échanges nécessaires jusqu’à la majorité des enfants), signifie déjà avoir quitté la personne et avoir réorganisé sa vie de manière à limiter au maximum les échanges, ne plus s’occuper de la vie de l’autre au-delà des questions relatives aux enfants.

      3) Mon blog est consacré aux pervers narcissiques et pas aux problèmes de couples, merci d’en tenir compte. Il existe pléthore de forums, groupes, etc. pour raconter sa vie et ses déboires adultérins. Ici, le sujet est la perversion narcissique et surtout, comment y échapper et devenir une personne autonome.

      Si vous voulez, vous pouvez rédiger un témoignage complet, pour que nous puissions avoir une version cohérente de votre situation : aidepn@gmail.com

      Bon courage

      Aimé par 1 personne

    2. Bonjour @Samya, vous n’êtes pas la première femme à venir sur le blog en s’annonçant en « No contact  » alors que vous vivez sous le même toit… Très franchement, vous y croyez où vous cherchez à vous convaincre ? À nous convaincre ?? Je ne comprends pas trop le concept, plus illogique il n’y a pas ! Quand aux enfants ils sont souvent l’excuse parfaite pour rester alors qu’ils devraient être la raison pour laquelle vous partez ! Personnellement, je suis sortie d’une ambiance toxique, (il n’était pas PN) avec mes enfants et juste avec le RSA, alors l’excuse de l’argent ne prend pas non plus. Comment ? En ne lâchant rien , 4 mois de combat , service logements , assistante sociale, élus de ma ville… On n’a rien sans rien, c’est plus difficile quand on a pas de gros moyens mais c’est possible ! Vous avez le choix, personne n’a à vous juger si vous préférez rester mais assumez le choix d’être au contact de cet homme que vous dites PN. Bon courage…

      Aimé par 2 people

      1. Je confirme les mots d’Historiacyn. Tout est possible quand on fait un vrai choix, quand on prend LA décision.

        Même en partant de zéro, même sans famille, même sans moyens…

        Beaucoup critiquent la France. Je veux juste rappeler ceci, en toute neutralité :

        Par exemple, dans ce pays on peut, si les conditions de votre situation le permettent :

        – Suivre une formation rémunérée à 100% pour une reconversion totale
        – Divorcer sans débourser un centime si les revenus se situent sous un certain seuil
        – Suivre une thérapie entièrement prise en charge dans les CMP
        – Bénéficier d’un logement à loyer très modéré (pratique si enfants encore à charge et petit salaire)
        – Bénéficier de tarifs spéciaux (EDF, téléphonie, etc…)
        – Avoir un minimum de revenus (RSA) et un accompagnement personnalisé le temps de rebondir si votre situation sociale est compliquée
        – Etc…

        Je ne fais en AUCUN CAS l’apologie de l’assistanat. Je dis qu’en regard du victimisme et de la complaisance dont font souvent preuve les gens de la masse, ne pas réussir à se sortir d’une situation même désespérée en vivant en France de nos jours c’est le faire exprès ou ne pas le vouloir.

        Soyons honnête. Le vrai levier, c’est toujours la volonté, la reprise en main du contrôle de sa vie. Une fois que c’est fait, toutes les ressources sont à disposition.

        Aimé par 5 people

      2. Bonjour Isabel

        Qui veut, peut. C’est certain.

        Le plus difficile est souvent d’enlever ses propres œillères et de modifier sa routine quotidienne, quitte à réduire son train de vie au moins pour un temps.

        Merci de ta participation !

        Aimé par 3 people

  18. Bonjour à toutes et tous. Merci pour votre témoignage jhene. Je me suis reconnue dans votre témoignage , j’étais dans le même état que vous il y a quelques mois à la parution de mon témoignage.. Une droguée sans sa drogue. Les PN aiment tous ce qui brillent pas étonnant qu’il soit DRH, pourri pour ma part était directeur de crèches et puise ses proies en les maman et les maman de stagiaire (comme moi)Vous devez prendre conscience que cette histoire est une « non » relation, que tout était calculé, orchestré et un tissu de mensonges. Quand on prend conscience réellement de qui sont ces pourri, je vous assure qu’on a plus envie d’un retour possible. Il faut du temps mais ça vaut le coup de s’accrocher. D’ici quelques mois vous vous retrouverez vous. Une expérience pareille nous forge une véritable carapace. Ce qui a pu m’aider également c’est de réaliser qu’ils avaient TOUS effectivement le même mode opératoire, on pourrait presque penser qu’il s’agit que d’un seul PN lol !!
    Aujourd’hui au bout de 8 mois de tunnel sombre, j’ai pu reprendre mon travail, je n’ai plus peur de sortir de chez moi, le tunnel est plus ou moins long , accrochez vous.
    Surtout je vous souhaite de vous occuper de vous et de faire le deuil de cette mascarade , c’est ça la libération, accepter d’avoir accepter de jouer un rôle mais aussi se pardonner.
    Belle continuation à vous.

    Aimé par 5 people

    1. Bonsoir @Dory , on ne se connaît pas mais je tiens à vous dire que je suis fière de vous , vous avez fait un parcours post PN extraordinairement rapide ! Vous êtes de ces parcours que mon cœur se réjouit de lire ! Plein de bonheur à vous ! 😊

      Aimé par 2 people

  19. Bonjour en réponse à Historiacyn et Scarlett,

    Je vous remercie beaucoup pour vos encouragements. Je fais un gros travail sur moi, les séances de thérapie sont parfois douloureuses, mais je ne me mets pas d’oeillères j’accepte la réalité de ma propre responsabilité et je vais voir au plus profond de moi cette faille béante qui a mis sur mon chemin pourri. Ne vous inquiétez pas, je n’ai pas peur si je décroche le téléphone (en ce moment je vends ma maison donc obligée de répondre à tous les appels mais pas le soir je ne réponds pas) que ce soit lui et de retomber. Heu non j’ai plutôt peur de l’insulter et comme le dit Scarlett je sais très bien que ça lui donnerait un shoot d’enfer. Mais j’ai beaucoup réfléchi à la question et j’aurais la force je suis quasi certaine de juste raccrocher. Il ne vaut même pas la peine que je m’énerve. J’ai pû reprendre mon travail et cela se passe très bien. Je n’ai plus peur de sortir de chez moi, j’avance le chemin se fait. Quand une angoisse ressurgit (quelques « flash » sur les scènes les plus durs), je respire un grand coup je regarde la vie dehors comme elle est belle, le ciel les oiseaux, bref je me déconnecte pour mieux me recentrer et savourer le fait de ne plus vivre sous tension interne permanente et apprécier comme elle se doit MA LIBERTE. J’apprends à accueillir sereinement l’angoisse (de moins en moins présente voir quasi plus) pour la positiver.
    Comme je l’ai dit à Jhene, c’est long mais ça vaut le coup vraiment. J’arrive même parfois à en rire de ces « flash » qui surgissent parfois suivant le contexte d’où je me trouve chanson….tellement c’était pathétique et tellement ces pourri sont ridicules et vide de tout, je suis SOULAGEE d’être une survivante !
    Belle journée à vous

    Aimé par 1 personne

Partagez votre opinion !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s